Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Reine Margot le Dim 19 Oct 2014 - 9:12
Oui, ce texte est purement idéologique (et faisant les amalgames les plus discutables) et ne présente aucun argument.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Luigi_B le Dim 19 Oct 2014 - 9:22
@Collier de Barbe a écrit:Réactions sans surprise. Ce tract ayant pour cible le snalco-brighellisme, l'idéologie la plus souvent rencontrée sur le forum, vous pouviez pas aimer.
En même temps, accuser les "républicains" d'être nationalistes, xénophobes, d'avoir "la haine de l'égalité, du progrès et de la démocratie", d'être partisans de la ségrégation sociale...

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
Anaxagore
Empereur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Anaxagore le Dim 19 Oct 2014 - 10:39
Un texte grossier qui surfe sur les erreurs variées de ceux qu'ils ont appelés les "antipédagos" (amalgame bien pratique)
des années 2000...pour mieux continuer à fermer les yeux.

"Bonne nuit les petits." ballon lunechat

http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Paratge
Érudit

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Paratge le Dim 19 Oct 2014 - 10:49
@Luigi_B a écrit:
En même temps, accuser les "républicains" d'être nationalistes, xénophobes, d'avoir "la haine de l'égalité, du progrès et de la démocratie", d'être partisans de la ségrégation sociale...

C'est tout à fait ça ! C'est d'ailleurs leur fonds de commerce.
Dans leur propagande ces phrases stéréotypées et fallacieuses servent de prémisses à des sophismes comme « les professeurs ne cherchent qu'à trier les élèves donc…», « les enseignants sont contre l'égalité donc… », « ils veulent faire échouer leurs élèves donc… » et derrière on balance des khonneries.
Agrémentées de « aleurou » et autres « IIIe millénaire » ou « alèredunuméric ». Very Happy

Meirieu a ainsi passé sa vie à nous insulter, nous les enseignants tout en disant que, bien sûr, ça s'appliquait aux autres : comme les racistes répétant que les Arabes sont tous ceci ou cela mais « pas toi, Mohammed, bien sûr ! ».

Écœurant ! Je n'ai pas envie que ces gens se servent de mes enfants pour créer l'Homme nouveau, comme le résume le slogan du CRAP !


Dernière édition par Paratge le Dim 19 Oct 2014 - 11:01, édité 1 fois
avatar
Anaxagore
Empereur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Anaxagore le Dim 19 Oct 2014 - 10:53
@Paratge a écrit:
@Luigi_B a écrit:
En même temps, accuser les "républicains" d'être nationalistes, xénophobes, d'avoir "la haine de l'égalité, du progrès et de la démocratie", d'être partisans de la ségrégation sociale...

C'est tout à fait ça ! C'est d'ailleurs leur fonds de commerce.
Dans leur propagande ces phrases stéréotypées et fallacieuses servent de prémisses à des sophismes comme « les professeurs ne cherchent qu'à trier les élèves donc…», « les enseignants sont contre l'égalité donc… », « ils veulent faire échouer leurs élèves donc… » et derrière on balance des khonneries.
Agréméntées de « aleurou » et autres « IIIe millénaire » ou « alèredunuméric ». Very Happy

Meirieu a ainsi passé sa vie à nous insulter, nous les enseignants tout en disant que, bien sûr, ça s'appliquait aux autres : comme les racistes répétant que les Arabes sont tous ceci ou cela mais « pas toi, Mohammed, bien sûr ! ».

Écœurant ! Je n'ai pas envie que ces gens se servent de mes enfants pour créer l'Homme nouveau, comme le résume le slogan du CRAP !

Une succession de mantras qui évitent de parler des contenus.
avatar
John
Médiateur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par John le Dim 19 Oct 2014 - 11:02
Cette cohérence, il convient de la mettre à nu et de la présenter à ceux et celles qui pourraient être séduits par un discours nostalgique simpliste qui se répand à mesure que recule l’aspiration à transformer la société et son école. Parallèlement, ce décryptage doit aller de pair avec la recherche d’une mise en cohérence entre notre volonté de changer la société et nos pratiques pédagogiques, ici et maintenant.
Ces gens recherchent de la "coherence" et donc voient des systemes et des alliances meme là où il n'y en a pas. Ils divisent le monde en "bons" pedagogues et en mechants reacs.
Je suis effaré que des historiens puissent considérer qu'un reac ne veut pas changer la societe. Un reac veut evidemnent transformer la société puisqu'il veut lui faire retrouver son etat d'autrefois.
A ce titre, je ne suis ni reac ni conservateur. Mais par ses amalgames et son procede de classification binaire, je crains que ce texte ne classe des gens tout à fait honnetes dans la categorie de ceux qu'il abhorre.
Il manque deux phrases à la fin de ce texte : "Qui n'est pas pour nous est contre nous" et "Il faudra que des têtes tombent".
Personnellement, je ne vois pas la pedagogie comme un sport de combat, ni l'ecole comme un champ de bataille.


Dernière édition par John le Dim 19 Oct 2014 - 23:04, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Marmont
Niveau 9

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Marmont le Dim 19 Oct 2014 - 11:12
Raccourcis honteux, amalgames fallacieux (Pétain = Chevènement), le tout bercé par une ritournelle idéologique binaire et manichéenne. Etrange pour des personnes qui prétendent faire de la sociologie... Neutral
Si le monde se divise en deux catégories, je préfère encore celui du bon, de la brute et du truand ! Laughing

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça... 
avatar
Anaxagore
Empereur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Anaxagore le Dim 19 Oct 2014 - 11:30
@Anaxagore a écrit:Un texte grossier qui surfe sur les erreurs variées de ceux qu'ils ont appelés les "antipédagos" (amalgame bien pratique)
des années 2000...pour mieux continuer à fermer les yeux.

"Bonne nuit les petits." ballon lunechat

http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf

Je vous conseille notamment les pages 19 et suivantes...
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Tamerlan le Dim 19 Oct 2014 - 17:04
Bonjour,

Ce texte ne dit pas que des choses inintéressantes mais pose des problèmes d’amalgame. Mettre Onfray, Chevèvement et Brighelli en perspective avec Drumont ou Vichy, à l'évidence cela ne va pas et témoigne d'une lecture pour le moins hâtive de ce qu'ils écrivent. Par contre il n'est pas inutile de pointer ce, qui dans le discours dit "républicain", peut être récupéré par l'extrême droite ou la droite dure. L'exemple du collectif racine est effectivement bien choisi et on connait les rapprochements que certains chevènementistes ont fait avec le FN. Pour le reste la thématique de la justice sociale est largement reprise par les deux camps avec souvent me semble-t-il bonne foi comme d'ailleurs l'autre camp est systématiquement soupçonné de promouvoir le libéralisme et le conservatisme social.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Lefteris le Dim 19 Oct 2014 - 17:22
@Tamerlan a écrit:Bonjour,

Ce texte ne dit pas que des choses inintéressantes mais pose des problèmes d’amalgame. Mettre Onfray, Chevèvement et Brighelli en perspective avec Drumont ou Vichy, à l'évidence cela ne va pas et témoigne d'une lecture pour le moins hâtive de ce qu'ils écrivent. Par contre il n'est pas inutile de pointer ce, qui dans le discours dit "républicain", peut être récupéré par l'extrême droite ou la droite dure. L'exemple du collectif racine est effectivement bien choisi et on connait les rapprochements que certains chevènementistes ont fait avec le FN. Pour le reste la thématique de la justice sociale est largement reprise par les deux camps avec souvent me semble-t-il bonne foi comme d'ailleurs l'autre camp est systématiquement soupçonné de promouvoir le libéralisme et le conservatisme social.
Les lignes sont bien plus brouillées : le discours le plus proche de la société marchande et libérale est le discours pédagogiste (l'élève "moi je moi moi moi", les gadgets tenant lieu d'enseignants, le compétences et attitudes à la place des savoirs ...). Que des mouvements extrêmes , pour exister, reprennent (sans forcément d'autres raisons que suivre le vent et se donner de la respectabilité) ne discrédite pas forcément les idées de fond. C'est d'ailleurs ce genre d'amalgame que tente de faire l'auteur de l'article pour avancer sa "thèse".

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Tamerlan le Dim 19 Oct 2014 - 17:36
Je sais, en même temps vous le faites un peu dans l'autre sens non ?

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Isis39 le Dim 19 Oct 2014 - 17:49
@Lefteris a écrit:
@Tamerlan a écrit:Bonjour,

Ce texte ne dit pas que des choses inintéressantes mais pose des problèmes d’amalgame. Mettre Onfray, Chevèvement et Brighelli en perspective avec Drumont ou Vichy, à l'évidence cela ne va pas et témoigne d'une lecture pour le moins hâtive de ce qu'ils écrivent. Par contre il n'est pas inutile de pointer ce, qui dans le discours dit "républicain", peut être récupéré par l'extrême droite ou la droite dure. L'exemple du collectif racine est effectivement bien choisi et on connait les rapprochements que certains chevènementistes ont fait avec le FN. Pour le reste la thématique de la justice sociale est largement reprise par les deux camps avec souvent me semble-t-il bonne foi comme d'ailleurs l'autre camp est systématiquement soupçonné de promouvoir le libéralisme et le conservatisme social.
Les lignes sont bien plus brouillées : le discours le plus proche de la société marchande et libérale est le discours pédagogiste (l'élève "moi je moi moi moi", les gadgets tenant lieu d'enseignants, le compétences et attitudes  à la place des savoirs ...). Que des mouvements extrêmes , pour exister, reprennent (sans forcément d'autres raisons que  suivre le vent et se donner de la respectabilité) ne discrédite pas forcément les idées de fond. C'est d'ailleurs ce genre d'amalgame que tente de faire l'auteur de l'article pour avancer sa "thèse".

Moi je ne le vois pas comme ça.
avatar
géohistoire
Niveau 10

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par géohistoire le Dim 19 Oct 2014 - 18:50
Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'ils entendent par "égalité des intelligences" (environ 10 lignes avant la fin)?
avatar
John
Médiateur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par John le Dim 19 Oct 2014 - 18:54
Je trouve que Tamerlan a bien résumé la situation.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par JPhMM le Dim 19 Oct 2014 - 18:58
@géohistoire a écrit:Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'ils entendent par "égalité des intelligences" (environ 10 lignes avant la fin)?
Très bonne question.
Je pense qu'ils confondent égalité de droit avec égalité de "donné". Ils ne réalisent même pas que si le concept d'égalité de "donné" était valide, alors il n'y aurait pas d'équité, puisqu'aucun traitement différencié ne serait nécessaire. Le raisonnement logique qui voudrait qu'une égalité de droit implique une égalité dans toutes les dimensions du donné du réel porte en lui-même une idée qui m'est insupportable : il suffirait d'utiliser sa contraposée pour prouver que... vous comprenez la suite.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Robin
Neoprof expérimenté

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Robin le Dim 19 Oct 2014 - 19:43
Je me suis forcé à lire l'article jusqu'au bout. C'est un texte purement idéologique constitué d'une suite de stigmatisations et d'amalgames sans le moindre début d'argumentation. Pas beaucoup d'enseignants de terrain parmi les signataires. On est entre soi, dans le camp du bien, des progressistes et on refait la commune de Paris contre les Versaillais avec les pédagogistes contre les républicains. Thiers, Chevènement, Drumont, même combat ! Si l'on se fonde sur les critères des pédagos progressistes, Gramsci était réactionnaire (c'est d'alleurs pour ça que les fascistes italiens l'ont fichu en prison, bien fait pour lui !) On trouve malheureusement le même genre de "pensée" de l'autre côté (Le suicide français).


Dernière édition par Robin le Lun 20 Oct 2014 - 7:00, édité 1 fois
avatar
grandesvacances
Érudit

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par grandesvacances le Dim 19 Oct 2014 - 19:51
J'ai beau ne l'avoir lu qu'en diagonale, j'y ai vu un paquet d'erreurs d'orthographe et de syntaxe. affraid
Pour le reste, d'accord avec Robin.
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Moonchild le Lun 20 Oct 2014 - 2:20
@Isis39 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Tamerlan a écrit:Bonjour,

Ce texte ne dit pas que des choses inintéressantes mais pose des problèmes d’amalgame. Mettre Onfray, Chevèvement et Brighelli en perspective avec Drumont ou Vichy, à l'évidence cela ne va pas et témoigne d'une lecture pour le moins hâtive de ce qu'ils écrivent. Par contre il n'est pas inutile de pointer ce, qui dans le discours dit "républicain", peut être récupéré par l'extrême droite ou la droite dure. L'exemple du collectif racine est effectivement bien choisi et on connait les rapprochements que certains chevènementistes ont fait avec le FN. Pour le reste la thématique de la justice sociale est largement reprise par les deux camps avec souvent me semble-t-il bonne foi comme d'ailleurs l'autre camp est systématiquement soupçonné de promouvoir le libéralisme et le conservatisme social.
Les lignes sont bien plus brouillées : le discours le plus proche de la société marchande et libérale est le discours pédagogiste (l'élève "moi je moi moi moi", les gadgets tenant lieu d'enseignants, le compétences et attitudes  à la place des savoirs ...). Que des mouvements extrêmes , pour exister, reprennent (sans forcément d'autres raisons que  suivre le vent et se donner de la respectabilité) ne discrédite pas forcément les idées de fond. C'est d'ailleurs ce genre d'amalgame que tente de faire l'auteur de l'article pour avancer sa "thèse".

Moi je ne le vois pas comme ça.
Pourtant il suffit de lire les préconisations de l'OCDE ou de divers think tanks libéraux en matière d'enseignement pour constater qu'elles sont à plus de 90% parfaitement conformes aux souhaits des réformistes de la pédagogie (individualisation de l'enseignement, compétences éclipsant les connaissances, utilisation des TICE, rejet de la notation chiffrée, suppression du redoublement, allongement du tronc commun et report de l'orientation, décentralisation des prises de décision avec pouvoir renforcé du CDE/conseil pédagogique local, réforme des concours pour amoindrir la part disciplinaire, etc...), la seule véritable différence notable portant essentiellement sur des questions gestionnaires : financement public ou privé (chèque éducation ?), nombre de recrutement et taux d'encadrement, statut des enseignants (fonctionnaires ou contrat de droit privé).
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Presse-purée le Lun 20 Oct 2014 - 9:46
C'est triste parce qu'il avait publié pas mal de billets intéressants dernièrement.
Le voir signer avec les mecs de l'UNSA après avoir craché dessus six mois auparavant, ça donne un peu le sentiment d'aller à la soupe ou du moins d'écrire pour une quête de respectabilité, quitte à tout mélanger comme c'est fait dans cette tribune. Il va certainement faire une itw au café péda ensuite, comme il y a quelques semaines, là encore quelques mois après avoir dit tout le mal qu'il pensait de ce faux-nez du libéralisme à l'école. Mais bon, son billet sera relayé dans les revues syndicales des Bons, on en parle ici etc. Alors il a réussi son coup.

La citation de Ruwen Ogien est aussi à crever de rire, lorsqu'on signe une tribune précisément avec des promoteurs de la morale laïque à l'école. Bref...

Et bon, le concept de "si vous n'êtes pas avec moi, c'est que vous êtes fans de Farida et Dieudo", c'est tout de même très creux.

Triste, quoi.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Igniatius le Lun 20 Oct 2014 - 17:29
@John a écrit:
Cette cohérence, il convient de la mettre à nu et de la présenter à ceux et celles qui pourraient être séduits par un discours nostalgique simpliste qui se répand à mesure que recule l’aspiration à transformer la société et son école. Parallèlement, ce décryptage doit aller de pair avec la recherche d’une mise en cohérence entre notre volonté de changer la société et nos pratiques pédagogiques, ici et maintenant.
Ces gens recherchent de la "coherence" et donc voient des systemes et des alliances meme là où il n'y en a pas. Ils divisent le monde en "bons" pedagogues et en mechants reacs.
Je suis effaré que des historiens puissent considérer qu'un reac ne veut pas changer la societe. Un reac veut evidemnent transformer la société puisqu'il veut lui faire retrouver son etat d'autrefois.
A ce titre, je ne suis ni reac ni conservateur. Mais par ses amalgames et son procede de classification binaire, je crains que ce texte ne classe des gens tout à fait honnetes dans la categorie de ceux qu'il abhorre.
Il manque deux phrases à la fin de ce texte : "Qui n'est pas pour nous est contre nous" et "Il faudra que des têtes tombent".
Personnellement, je ne vois pas la pedagogie comme un sport de combat, ni l'ecole comme un champ de bataille.


Ca fait longtemps que je dis qu'un prof d'histoire n'est pas, en général, un historien.
Et je pense aussi que le fait que l'on retrouve parmi les progressistes des gens, en général, médiocres dans leur discipline (comme ce type de contresens le prouve assez fréquemment) n'est pas un hasard : on l'a bcp répété, mais il est clair que ce type de prise de position permet de rendre importants des gens qui n'ont rien à dire.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Igniatius le Lun 20 Oct 2014 - 17:31
@Tamerlan a écrit:Bonjour,

Ce texte ne dit pas que des choses inintéressantes mais pose des problèmes d’amalgame. Mettre Onfray, Chevèvement et Brighelli en perspective avec Drumont ou Vichy, à l'évidence cela ne va pas et témoigne d'une lecture pour le moins hâtive de ce qu'ils écrivent. Par contre il n'est pas inutile de pointer ce, qui dans le discours dit "républicain", peut être récupéré par l'extrême droite ou la droite dure. L'exemple du collectif racine est effectivement bien choisi et on connait les rapprochements que certains chevènementistes ont fait avec le FN. Pour le reste la thématique de la justice sociale est largement reprise par les deux camps avec souvent me semble-t-il bonne foi comme d'ailleurs l'autre camp est systématiquement soupçonné de promouvoir le libéralisme et le conservatisme social.

C'est quand même plus subtil que cela : le FN avait autrefois des positions radicalement différentes, militant de manière active pour la privatisation de l'école.
On ne va quand même pas avoir honte de certaines idées parce que le FN les a récupérées par un pur marketing électoral.

Nicolas Sarkozy n'avait pas hésité, en 2007, à dévoyer de grandes figures de la gauche, comme Jaurès : faut-il jeter Jaurès au feu à cause du danger que représente la récupération de ses idées par l'UMP ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Igniatius le Lun 20 Oct 2014 - 17:32
@Isis39 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Tamerlan a écrit:Bonjour,

Ce texte ne dit pas que des choses inintéressantes mais pose des problèmes d’amalgame. Mettre Onfray, Chevèvement et Brighelli en perspective avec Drumont ou Vichy, à l'évidence cela ne va pas et témoigne d'une lecture pour le moins hâtive de ce qu'ils écrivent. Par contre il n'est pas inutile de pointer ce, qui dans le discours dit "républicain", peut être récupéré par l'extrême droite ou la droite dure. L'exemple du collectif racine est effectivement bien choisi et on connait les rapprochements que certains chevènementistes ont fait avec le FN. Pour le reste la thématique de la justice sociale est largement reprise par les deux camps avec souvent me semble-t-il bonne foi comme d'ailleurs l'autre camp est systématiquement soupçonné de promouvoir le libéralisme et le conservatisme social.
Les lignes sont bien plus brouillées : le discours le plus proche de la société marchande et libérale est le discours pédagogiste (l'élève "moi je moi moi moi", les gadgets tenant lieu d'enseignants, le compétences et attitudes  à la place des savoirs ...). Que des mouvements extrêmes , pour exister, reprennent (sans forcément d'autres raisons que  suivre le vent et se donner de la respectabilité) ne discrédite pas forcément les idées de fond. C'est d'ailleurs ce genre d'amalgame que tente de faire l'auteur de l'article pour avancer sa "thèse".

Moi je ne le vois pas comme ça.

C'est pourtant factuel.
Ce qui serait vraiment intéressant, c'est que tu développes la façon dont tu le vois.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Igniatius le Lun 20 Oct 2014 - 17:33
@Moonchild a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Lefteris a écrit:
Les lignes sont bien plus brouillées : le discours le plus proche de la société marchande et libérale est le discours pédagogiste (l'élève "moi je moi moi moi", les gadgets tenant lieu d'enseignants, le compétences et attitudes  à la place des savoirs ...). Que des mouvements extrêmes , pour exister, reprennent (sans forcément d'autres raisons que  suivre le vent et se donner de la respectabilité) ne discrédite pas forcément les idées de fond. C'est d'ailleurs ce genre d'amalgame que tente de faire l'auteur de l'article pour avancer sa "thèse".

Moi je ne le vois pas comme ça.
Pourtant il suffit de lire les préconisations de l'OCDE ou de divers think tanks libéraux en matière d'enseignement pour constater qu'elles sont à plus de 90% parfaitement conformes aux souhaits des réformistes de la pédagogie (individualisation de l'enseignement, compétences éclipsant les connaissances, utilisation des TICE, rejet de la notation chiffrée, suppression du redoublement, allongement du tronc commun et report de l'orientation, décentralisation des prises de décision avec pouvoir renforcé du CDE/conseil pédagogique local, réforme des concours pour amoindrir la part disciplinaire, etc...), la seule véritable différence notable portant essentiellement sur des questions gestionnaires : financement public ou privé (chèque éducation ?), nombre de recrutement et taux d'encadrement, statut des enseignants (fonctionnaires ou contrat de droit privé).

Voilà.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par User5899 le Lun 20 Oct 2014 - 17:36
@Collier de Barbe a écrit:Réactions sans surprise. Ce tract ayant pour cible le snalco-brighellisme, l'idéologie la plus souvent rencontrée sur le forum, vous pouviez pas aimer.
J'aimerais bien qu'un historien brillant nous explique en quoi le brighello-snalcisme est un hèfènisme. Et nous dise ce qu'il pense de ce chapelet d'amalgames.
avatar
Paratge
Érudit

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Paratge le Lun 20 Oct 2014 - 17:42
@Igniatius a écrit:
Nicolas Sarkozy n'avait pas hésité, en 2007, à dévoyer de grandes figures de la gauche, comme Jaurès : faut-il jeter Jaurès au feu à cause du danger que représente la récupération de ses idées par l'UMP ?

J'appellerais ça le point Caron comme on dit point Godwin : vous avez pris le même train que Le Pen ou mangé dans le même resto, ça fait de vous un frontiste ! Very Happy
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Reine Margot le Lun 20 Oct 2014 - 17:44
@Paratge a écrit:
@Igniatius a écrit:
Nicolas Sarkozy n'avait pas hésité, en 2007, à dévoyer de grandes figures de la gauche, comme Jaurès : faut-il jeter Jaurès au feu à cause du danger que représente la récupération de ses idées par l'UMP ?

J'appellerais ça le point Caron comme on dit point Godwin : vous avez pris le même train que Le Pen ou mangé dans le même resto, ça fait de vous un frontiste ! Very Happy

ici:


_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Contenu sponsorisé

Re: Tribune collective contre l’école des réac-publicains : « La pédagogie est un combat social »

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum