Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par kellogs le Lun 20 Oct 2014 - 12:26

Merci, commandé à l'instant.

Introduction à la logique mathématique
P. S. Novikov.
B0014QY25I

Votre forum et la communauté sont une mine d'or, merci !
Je sens que cette préparation au CAPES va être un vrai plaisir grâce à vous, de véritables vacances intellectuelles.

Merci !

kellogs
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par Filnydar le Lun 20 Oct 2014 - 13:59

@wanax a écrit: mais pour (...)' , je ne vois pas.


C'est parce qu'on dérive des fonctions et non des expressions.


Filnydar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par ainah le Lun 20 Oct 2014 - 14:06

@JPhMM a écrit:Je voulais dire :
« Soit x élément de A, il existe y élément de B, tel que... » ne me semble pas d'une rigueur absolue, transposé en calcul des prédicats. A cause du mélange des genres, précisément.
Mes cours de logique du premier ordre sont loin, mais (x∈A)(∃y∈B) ne me semble pas vouloir dire grand chose.

Personnellement, je préfèrerais écrire
« Pour tout x élément de A, il existe y élément de B, tel que... »
(∀x∈A)(∃y∈B) me semble en effet préférable.

Mais je ne pense pas que le jury sanctionnerait un tel écart.

Pour une démonstration avec quantificateurs universels, j'ai toujours procédé ainsi :
Soit x élément de A, il existe.... et on déroule la démonstration.
Une phrase de conclusion s'impose effectivement, et c'est seulement à ce moment là que j'utilise "Ainsi, pour tout x élément de A, il existe y élément de B tel que".

ainah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par JPhMM le Lun 20 Oct 2014 - 14:09

Écrit en français, oui bien sûr, je ne m'empêche pas de le faire. Il faut sans doute s'appeler Russell ou Tarski pour s'y refuser. D'où "je ne pense pas que le jury sanctionnerait un tel écart".

Mais après réflexion, par transposition en calcul symbolique des prédicats, cela ne me semble pas très rigoureux. Mais oui, il est clair que je chipote.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par wanax le Lun 20 Oct 2014 - 14:17

@Filnydar a écrit:
@wanax a écrit: mais pour (...)' , je ne vois pas.


C'est parce qu'on dérive des fonctions et non des expressions.

Mais où est le risque, pour quelqu'un qui sait faire la distinction entre une fonction et son expression ?
Quelles erreurs, quelles confusions cela peut-il entraîner ?

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par ainah le Lun 20 Oct 2014 - 14:19

A vrai dire je n'ai jamais fait de logique pure... Ma rédaction me vient exclusivement de mes années prépa, je ne suis donc surement pas la mieux placée pour en parler Laughing Apres au niveau des exigences des concours (capes ou post CPGE), ce genre de rédaction a toujours payé et plaisait à mes différents professeurs (et n'ayant pratiqué qu'elle, j'avoue l'avoir chevillée au corps Laughing )
Pour du plus haut niveau (Agreg par exemple) il se peut en effet que ce soit considéré comme incorrect (mais je laisse l'appréciation à ceux qui s'y connaissent bounce )

ainah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par mathmax le Lun 20 Oct 2014 - 14:31

Je raisonne comme toi, Ainah, et c'est passé aussi pour l'agreg. En fait, je n'arrive pas à imaginer  que toute démonstration puisse se transcrire en écriture symbolique. Mais il est vrai que je n'ai fait des maths qu'en classe prépa, et pas en fac, d'où peut-être un certain manque de rigueur dans la rédaction.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par JPhMM le Lun 20 Oct 2014 - 14:32

Laughing

C'est pas beau de se moquer des anciens étudiants de fac.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par mathmax le Lun 20 Oct 2014 - 14:39

Je ne moquais pas Embarassed ! Ce que je voulais dire, c'est que je n'ai jamais fait de maths pures après bac +2, je n'ai pas suivi de cours de licence ni de master.


Dernière édition par mathmax le Lun 20 Oct 2014 - 14:41, édité 1 fois

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par ycombe le Lun 20 Oct 2014 - 14:40

@kellogs a écrit:Bonjour,

Après 20 années sans faire les moindres mathématiques, j'ai commencé il y a quelques jours à réviser le CAPES.

J'ai commencé par parcourir Algèbre et Analyse de Camille Lebossé, ainsi que Traité de Mathématiques Spéciales chez Masson.
Ces ouvrages sont excellents, dommage que je ne les ai pas utilisé à l'époque.

Je me pose des questions générales concernant le rédactionnel, avec un exemple :

Dans le rapport des concours 2014, il est écrit que seuls environ 20% des candidats ont réussi à démontrer :
"Z inclus D inclus Q et que ces inclusions sont strictes."
Pour quelqu'un comme moi, élevé au maths modernes et à la construction par les classes d'équivalence, c'est simplement faux. Z est assimilé à son image par l'injonction canonique dans Q, c'est cette image qui est strictement incluse dans Q (et c'est trivial en plus dans la construction). Si on définit D comme la partie de Q dont les éléments sont dans une classe de type a/10^n, c'est trivial pour D aussi.

Ils devaient donner une définition dans le sujet pour que ça puisse être vrai?



Je serais tenté d'écrire pour Z inclus dans D :
Quel que soit x appartient à Z, x= 1.x = 10⁰.x dont le produit est stable dans Z et qui satisfait la propriété d'appartenance à D, donc Z est inclus dans D. L'élément 1/10=10⁻1 est inclus dans D et non dans Z, donc D et Z sont distincts, ainsi Z est strictement inclus dans D.

mais ne ne sais pas quelles sont les exigences de formalisme durant les concours ?
Bourrinement je conseillerais:
Prouvons que Z est strictement inclus dans D.

Montrons d'abord l'inclusion: tout élément de Z est élément de D:
Soit x dans Z
patati patati patata
donc x appartient à D.

Montrons maintenant  que cette inclusion est stricte:
1/10 appartient à D, montrons qu'il ne peut appartenir à Z.
patati patati patata
donc 1/10 n'est pas dans Z.


Finalement, Z est bien strictement inclus dans D. CQFD




Concernant l'utilisation des propriétés, rien n'est indiqué concernant Z. Doit-on démontrer que Z est stable pour la multiplication ou peut-on considérer ce résultat comme acquis ?
Acquis.


Doit on également rappeler que "A inclus dans B, ssi (quel que soit x appartient à A, x appartient à B)" ou est-ce implicite dans ma réponse ?
C'est la définition de l'inclusion, donc c'est connu et tu t'en sers.



Bref ... je me pose la question à quel point ont doit développer un raisonnement et faire des rappels de cours ou citer des propriétés.
Est-il permis de rédiger des réponses courtes au CAPES ?
Une réponse courte est non rédigée, donc ta question est oxymorique. Tu rédiges. La rédaction peut être courte, mais les réponses doivent être rédigées.



Par ailleurs, quel ouvrage me conseiller pour apprendre à rédiger et réviser des notions de logique?
C'est un domaine où je n'ai jamais été très fort et j'aimerais progresser.
Étudie les démonstrations de n'importe quel ouvrage de prépa des années 70 (ou début des annés 80). Arnaudiès-Fraysse par exemple.


Dernière édition par ycombe le Lun 20 Oct 2014 - 14:59, édité 2 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par ycombe le Lun 20 Oct 2014 - 14:56

@wanax a écrit:
@Filnydar a écrit:
@wanax a écrit: mais pour (...)' , je ne vois pas.


C'est parce qu'on dérive des fonctions et non des expressions.

Mais où est le risque, pour quelqu'un qui sait faire la distinction entre une fonction et son expression ?
Quelles erreurs, quelles confusions cela peut-il entraîner ?

quelque soit x réel sin'(x) est un réel égal à cos(x). C'est la valeur en x de la fonction sin'. C'est clair, la notation Machin(x) est la valeur en x d'une fonction Machin.

(sin(x))' c'est la fonction dérivée par rapport à t de la fonction t |-> sin(x) ? Ou c'est la valeur en x de sin'? sin(x) est un réel, la dérivé d'un réel n'a pas de sens, sauf si on considère ce réel comme une fonction constante.




_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par Filnydar le Lun 20 Oct 2014 - 14:57

@wanax a écrit:
Mais où est le risque, pour quelqu'un qui sait faire la distinction entre une fonction et son expression ?
Quelles erreurs, quelles confusions cela peut-il entraîner ?

Une erreur très fréquente due à cette notation : pour dériver x->"intégrale de a à x de f", les étudiants écrivent l'intégrale sous la forme F(x)-F(a), où F est une primitive de f, puis (F(x)-F(a))'=F'(x)-F'(a)=f(x)-f(a)...

Filnydar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par wanax le Lun 20 Oct 2014 - 15:12

@Filnydar a écrit:
@wanax a écrit:
Mais où est le risque, pour quelqu'un qui sait faire la distinction entre une fonction et son expression ?
Quelles erreurs, quelles confusions cela peut-il entraîner ?

Une erreur très fréquente due à cette notation :  pour dériver x->"intégrale de a à x de f", les étudiants écrivent l'intégrale sous la forme F(x)-F(a), où F est une primitive de f, puis (F(x)-F(a))'=F'(x)-F'(a)=f(x)-f(a)...
Certes. J'aime bien, en Première S, poser le petit exercice suivant : f : x -> f(x) = x²
Donner (f(3))' puis Donner f'(3)

Ou encore, demander de dériver sqrt(2)
Mais si la variable par rapport à laquelle on dérive est clairement identifiée, l'erreur suivante (F(x)-F(a))'=F'(x)-F'(a)=f(x)-f(a)
devrait pouvoir être évitée, non ?

Quid des notations df/dx, qu'on 'spécialise' ainsi :


Il va falloir que j'y réfléchisse sérieusement, car j'utilise systématiquement les ()', en particulier pour dériver des composées, je trouve ça efficace et léger.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par Filnydar le Lun 20 Oct 2014 - 15:31

Beaucoup d'équations fonctionnelles nécessitent juste d'avoir compris la notion de fonction dérivée :
trouver toutes les fonctions f de R vers R dérivables de sorte que, pour tout couple (x,y) de réels, f(x+y)=f(x)+f(y).

(On peut le poser avec des fonctions continues, mais ce n'est plus du même niveau)

Filnydar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils rédactionnels CAPES mathématiques

Message par ycombe le Lun 20 Oct 2014 - 15:44

@wanax a écrit:

Quid des notations df/dx, qu'on 'spécialise' ainsi :


Il va falloir que j'y réfléchisse sérieusement, car j'utilise systématiquement les ()', en particulier pour dériver des composées, je trouve ça efficace et léger.
Il me semble que ces notations sont "réservées" aux fonctions de plusieurs variables.

Le problème de (F(x)-F(a))' c'est qu'on dérive g: x|->F(x)-F(a), et que là-dedans F(a) est une constante malgré la notation fonction. Les élèves auraient du mal avec l'idée que cela ne m'étonnerait pas.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum