Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lisbeth Salander
Niveau 5

Fantastique et corps : des références ?

par Lisbeth Salander le Lun 20 Oct 2014 - 10:36
Bonjour !

Je profite des vacances pour préparer une nouvelle séquence sur le fantastique et comme j'ai décidé d'étudier "La main" et le "Le coeur révélateur" cette année je me suis dit que ça serait (peut-être) intéressant de me centrer sur la thématique du corps.
J'aimerais voir si cet angle est exploitable, connaissez-vous des films ou d'autres nouvelles qui pourraient correspondre ?
avatar
leyade
Bon génie

Re: Fantastique et corps : des références ?

par leyade le Lun 20 Oct 2014 - 10:39
La métamorphose, de Kafka.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
dorémy
Esprit éclairé

Re: Fantastique et corps : des références ?

par dorémy le Lun 20 Oct 2014 - 10:41
Spirite de Gautier.
avatar
Lisbeth Salander
Niveau 5

Re: Fantastique et corps : des références ?

par Lisbeth Salander le Lun 27 Oct 2014 - 16:04
Merci pour ces références !
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Fantastique et corps : des références ?

par JPhMM le Lun 27 Oct 2014 - 16:22
Fort naïvement, je me demande quel fantastique ne parle pas du corps (j'en vois bien, évidemment).

Spoiler:
En effet, le rapport au corps est souvent présent.

Les doubles, de tous types (Le portrait de... , etc).
Les corporéités monstrueuses (Lovecraft, les vampires, etc).
Les hybridations (qui relèvent aussi des deux précédents) (La Féline, etc).
Le corps comme mécanique, frontière entre corps vivant et corps inerte/mort (Frankenstein, Pinocchio, etc)
Et d'autres encore.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Fantastique et corps : des références ?

par retraitée le Lun 27 Oct 2014 - 16:49
Les mains d'Orlac
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Fantastique et corps : des références ?

par Amaliah le Lun 27 Oct 2014 - 17:50
"La Chevelure".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum