Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
ycombe
Modérateur

« Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par ycombe le Mar Oct 21 2014, 10:00
À l'occasion de la sorti de son livre « Apprendre avec le numérique », coécrit avec Franck Amadieu, André Tricot est interviewé par François Jarraud dans le Café.

Présentation du livre:
Le Café Pédagogique a écrit:A quelques jours de la publication d'un plan numérique de 800 millions d'euros, il faut oser remettre en cause l'efficacité du numérique dans l'enseignement. C'est ce que font André Tricot, professeur en psychologie et Franck Amadieu, maitre de conférence, dans un petit livre publié par Retz."Ce petit ouvrage défend un point de vue très simple : les mythes liés au numérique ont fait beaucoup de mal à la crédibilité des nouvelles technologies pour l'apprentissage". Ainsi l'ouvrage analyse 11 mythes  numériques qu'il analyse en s'appuyant sur les travaux scientifiques. Le numérique motive les élèves ? Parfois oui. Mais c'est sans rapport avec son efficacité. Le numérique permet un apprentissage plus actif ? Tout dépend du scénario.

Interview:
Le Café Pédagogique a écrit:
Vous vous attaquez dans ce livre à 11 mythes sur le numérique. Par exemple celui des Digital Natives.

Derrière cette affirmation des Digital Natives, il y a une littérature fondée sur aucune donnée empirique. L'article de Prensky relève de l'opinion. Surtout on confond le fait que les personnes qui utilisent un ordinateur apprennent à effectuer des tâches spécifiques avec l'idée que cela donne des qualités spécifiques individuelles. Par exemple on sait que ceux qui jouent beaucoup aux échecs deviennent bons au jeu d'échec. Cela ne les rend pas plus intelligents.

Autre extrait:
Le Café Pédagogique a écrit:
N'a-t-on pas des études qui montrent qu'on peut apprendre mieux avec le numérique ?

Bien sûr que oui. Il y a des apprentissages plus efficaces avec le numérique. Mais à chaque fois il faut être précis. C'est tel apprentissage avec tels élèves dans tel contexte. On sait par exemple que les images animées ou les simulateurs permettent une compréhension meilleure. Mais à condition de permettre aux élèves d'apprendre d'abord des connaissances sur les systèmes qu'ils ont à apprendre. Il y a des bénéfices mais ils sont spécifiques.

Le Café découvre les mythes en éducation ? Conseillons-lui les livres Seven Myths About Education de Daisy Christodoulou et Légendes pédagogiques de Normand Baillargeon.

Ce livre d'André Tricot vient d'intégrer ma liste de livres à lire. André Tricot a notamment  coécrit avec John Sweller Domain - Specific Knowledge and Why Teaching Generic Skills Does not Work (en Français une partie des arguments, essentiellement l'aspect historique, sur les connaissances spécifiques au domaine).

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par ycombe le Mer Oct 22 2014, 00:08
Ajout: André Tricot coordonne le groupe qui s'occupe des nouveaux programmes de cycle 2. Voir ce fil:
http://www.neoprofs.org/t82973-conseil-superieur-des-programmes-qui-est-en-train-d-ecrire-vos-futurs-programmes

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par User5899 le Mer Oct 22 2014, 00:24
Ah. Je me disais que ça faisait bien douze heures que quelqu'un n'avait pas émis une proposition pour enseigner avec le numérique Smile
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Hervé Hervé le Mer Oct 22 2014, 09:38
L'article est assez critique sur la "religion" du numérique.

_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Iphigénie le Mer Oct 22 2014, 09:44
Cripure a écrit:Ah. Je me disais que ça faisait bien douze heures que quelqu'un n'avait pas émis une proposition pour enseigner avec le numérique Smile
douze heures sans nouveauté? affraid :retard:
Réactionnaire, va!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par JPhMM le Mer Oct 22 2014, 10:04
L'élève n'est pas toujours le meilleur évaluateur de la pertinence d'un outil pour apprendre.
Écrire ça dans le Cafépéda.

Il est fou lui.

L'école doit faire acquérir cette culture numérique.
Tous les lieux communs ne sont pas tombés.
Et je ne sais toujours pas ce qu'est la culture numérique. Précisément.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
doctor who
Vénérable

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par doctor who le Mer Oct 22 2014, 10:25
@ycombe a écrit:
Ce livre d'André Tricot vient d'intégrer ma liste de livres à lire. André Tricot a notamment  coécrit avec John Sweller Domain - Specific Knowledge and Why Teaching Generic Skills Does not Work (en Français une partie des arguments, essentiellement l'aspect historique, sur les connaissances spécifiques au domaine).

Lu.
Très intéressant.
Je cherche des trucs de DC Geary, maintenant, auteur sur lequel Tricot fait reposer son analyse. Visiblement, une psychologie évolutionniste de l'éducation.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Olympias
Prophète

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Olympias le Mer Oct 22 2014, 13:20
@Iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:Ah. Je me disais que ça faisait bien douze heures que quelqu'un n'avait pas émis une proposition pour enseigner avec le numérique Smile
douze heures sans nouveauté? affraid  :retard:
Réactionnaire, va!

Bentolila a pondu un papier dans le Figaro pour mettre en garde contre les excès (le tout numérique va tout changer, hein ?)
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Tamerlan le Mer Oct 22 2014, 13:34
@JPhMM a écrit:
Et je ne sais toujours pas ce qu'est la culture numérique. Précisément.

Bonjour,

Si on considère que notre environnement général intègre de plus en plus d'outils numériques (pour la recherche documentaire, la production, les outils de travail collaboratif...) la culture numérique scolaire c'est la capacité à intégrer et à maitriser cet environnement. Pour faire en sorte que les élèves en tirent un apprentissage au mieux équivalent et si possible de meilleure qualité :-) L'idée est que les élèves et les enseignants vont mobiliser au quotidien, de manière de plus en plus intégrée, des outils numériques (par exemple les tablettes qui vont devenir pour tous ce que la calculatrice est au prof de maths).
A noter qu'on peut considérer que l'acquisition de cette "culture numérique" (utilisation raisonnée de cet environnement) est un enjeu important puisque de toute manière la société accomplie cette mutation technologique (socialisation, entreprises, service public...) indépendamment de l'école.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par JPhMM le Mer Oct 22 2014, 13:45
Merci pour la réponse.

Ce n'était sans doute pas assez explicite dans ma question, mais en quoi ce que vous définissez (par "la capacité à intégrer et à maitriser cet environnement") est une culture ?
De plus, il n'est jamais question d'enseigner une culture numérique, mais la culture numérique.

Il conviendrait donc de définir ce qui est inclus dans ce "la culture numérique".
La connaissance de l'histoire de l'informatique ?
La maîtrise de C++ ?
La capacité à convertir en binaire ?
Une connaissance de l'architecture du web profond ?
Une connaissance des œuvres majeures des artistes utilisant les outils numériques ?
Une connaissance de l'histoire des jeux vidéos ?
La capacité à construire un réseau domestique ?
La capacité à lire en assembleur ?
Savoir modifier son BIOS ?

D'ailleurs, il est dit aussi "le numérique n'est qu'un outil". En quoi ce qui n'est qu'un outil peut aussi être une culture ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Tamerlan le Mer Oct 22 2014, 13:59
C'est compliqué et polysémique à définir la culture... Smile Ici je proposerai un ensemble de pratiques et de références technologiques socialement partagé (voire exigé). Mais bon c'est une définition maison. Je vais me faire équarrir par les philosophes du forum. Very Happy

Un exemple de réflexion :

http://www.canal-u.tv/video/centre_d_enseignement_multimedia_universitaire_c_e_m_u/culture_numerique_2012_2013_01_introduction_quand_internet_change_la_donne_1ere_partie.10268

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Tamerlan le Mer Oct 22 2014, 14:07
@JPhMM a écrit:Merci pour la réponse.

Il conviendrait donc de définir ce qui est inclus dans ce "la culture numérique".
La connaissance de l'histoire de l'informatique ?
La maîtrise de C++ ?
La capacité à convertir en binaire ?
Une connaissance de l'architecture du web profond ?
Une connaissance des œuvres majeures des artistes utilisant les outils numériques ?
Une connaissance de l'histoire des jeux vidéos ?
La capacité à construire un réseau domestique ?
La capacité à lire en assembleur ?
Savoir modifier son BIOS ?

Il me semble qu'un "honnête homme" du numérique doit connaître un minimum de chose sur ce que qui sous-tend l'environnement technique. Pas forcément néanmoins au niveau de tout ce que vous citez mais suffisamment pour comprendre les enjeux des évolutions et des supports techniques et leurs conséquences sur les logiciels et services qu'il utilise.

@JPhMM a écrit: D'ailleurs, il est dit aussi "le numérique n'est qu'un outil". En quoi ce qui n'est qu'un outil peut aussi être une culture ?

Je ne crois pas que le numérique ne soit qu'un outil, il devient un environnement...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par JPhMM le Mer Oct 22 2014, 14:08
@Tamerlan a écrit:C'est compliqué et polysémique à définir la culture...   Smile    Ici je proposerai un ensemble de pratiques et de références technologiques socialement partagé (voire exigé). Mais bon c'est une définition maison. Je vais me faire équarrir par les philosophes du forum.  Very Happy

Un exemple de réflexion :

http://www.canal-u.tv/video/centre_d_enseignement_multimedia_universitaire_c_e_m_u/culture_numerique_2012_2013_01_introduction_quand_internet_change_la_donne_1ere_partie.10268
Oui c'est compliqué et polysémique à définir. Sauf qu'on me demande d'enseigner la culture numérique, alors je pense ne pas savoir ce que signifie cette expression-là.

A dire vrai, la première fois que je l'ai entendue, j'étais sincèrement convaincu qu'on attendait de moi que j'enseigne l'étude les œuvres artistiques et culturelles produites par les outils numériques, en envisageant que ces œuvres puissent constituer un ensemble définissable sous l'expression "culture numérique".

Je ne veux pas jouer sur les mots. Je suis personnellement convaincu que cette expression ne représente aucun objet de notre lexique commun. Qu'en somme, parler de la réalité de culture numérique revient à parler de la réalité d'un montagne dorée, sous prétexte que montagne et doré représentent tous deux vraiment quelque chose.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par JPhMM le Mer Oct 22 2014, 14:10
@Tamerlan a écrit:Pas forcément néanmoins au niveau de tout ce que vous citez mais suffisamment pour comprendre les enjeux des évolutions et des supports techniques et leurs conséquences sur les logiciels et services qu'il utilise.
Vous comprenez les enjeux des évolutions et des supports techniques du numérique ?

Honnêtement, pas moi.

Je ne sais même pas si la tablette sera encore à la mode dans trois ans.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Tamerlan le Mer Oct 22 2014, 14:35
@JPhMM a écrit:
@Tamerlan a écrit:Pas forcément néanmoins au niveau de tout ce que vous citez mais suffisamment pour comprendre les enjeux des évolutions et des supports techniques et leurs conséquences sur les logiciels et services qu'il utilise.
Vous comprenez les enjeux des évolutions et des supports techniques du numérique ?

Honnêtement, pas moi.

Je ne sais même pas si la tablette sera encore à la mode dans trois ans.

Et donc ?
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Celeborn le Mer Oct 22 2014, 14:39
@Tamerlan a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Tamerlan a écrit:Pas forcément néanmoins au niveau de tout ce que vous citez mais suffisamment pour comprendre les enjeux des évolutions et des supports techniques et leurs conséquences sur les logiciels et services qu'il utilise.
Vous comprenez les enjeux des évolutions et des supports techniques du numérique ?

Honnêtement, pas moi.

Je ne sais même pas si la tablette sera encore à la mode dans trois ans.

Et donc ?

Et donc
1) C'est compliqué d'enseigner quelque chose qui n'est pas défini.
2) C'est compliqué d'enseigner quelque chose qu'on ne maîtrise pas. Le principe de l'enseignement, c'est que le professeur maîtrise ce qu'il enseigne.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Tamerlan le Mer Oct 22 2014, 14:55
Je ne suis pas sûr que l'on parle des mêmes choses :

- on enseigne l'informatique : le code et les réseaux. Cela peut se faire en créant une matière mais aussi en maths (l'algorithmique) ou en techno

- et dans les disciplines on enseigne celles-ci en se situant dans un environnement de plus en plus marqué par le numérique. La prise en compte des spécificités de celui-ci est incontournable ne serait-ce que comme distance critique lorsqu'on fait travailler les élèves sur ces supports.

Par ailleurs pour les évolutions techniques on peut noter qu'une culture technologique se crée, qui permet de passer d'un support à l'autre facilement et en gardant ce recul critique. Dans mon cas j'ai eu mon premier ordi à 26 ans, j'en ai presque 50, je ne suis pas issu d'une matière scientifique et je n'ai aucun problème sur l'utilisation des tablettes ou des plateformes avec mes élèves. Et je ne
redoute pas spécialement le passage à l'innovation post-tablette.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par JPhMM le Mer Oct 22 2014, 15:03
@Tamerlan a écrit:Je ne suis pas sûr que l'on parle des mêmes choses :

- on enseigne l'informatique : le code et les réseaux. Cela peut se faire en créant une matière mais aussi en maths (l'algorithmique) ou en techno

- et dans les disciplines on enseigne celles-ci en se situant dans un environnement de plus en plus marqué par le numérique. La prise en compte des spécificités de celui-ci est incontournable ne serait-ce que comme distance critique lorsqu'on fait travailler les élèves sur ces supports.
Si je vous suis bien, un élève qui aurait étudié les codes et les réseaux et aurait appris quelques rudiments sur deux trois logiciels dans les disciplines concernées, aurait acquis la dite culture numérique et comprendrait les enjeux des évolutions et des supports techniques du numérique ?

C'est bien ça ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
cliohist
Habitué du forum

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par cliohist le Mer Oct 22 2014, 15:04
1) C'est compliqué d'enseigner quelque chose qui n'est pas défini.
2) C'est compliqué d'enseigner quelque chose qu'on ne maîtrise pas. Le principe de l'enseignement, c'est que le professeur maîtrise ce qu'il enseigne.

Oui, l'Education nationale suppose trop souvent connues des choses qu'elle oublie d'enseigner, faute de temps ou de moyens.
L'enjeu est habituel : En faire une discipline à part (avec un nouveau concours) ou un enseignement transversal ? Les points de vue varient selon le métier concerné : Infodoc ? Infocom ? Marketing ? Education aux médias ? Programmation informatique ? etc.
Ne pas oublier le clivage entre ceux qui affirment qu'un ordi n'a pas sa place au lycée et ceux qui essaient de se servir de cet outil pour enseigner autrement leur discipline.

En 2013, à Lyon, un colloque portait sur Les cultures numériques
(EMI, c'est pour Education aux Médias et à l'Information ; l'accent est parfois mis sur le croisement de plusieurs disciplines).
Lire ce qu'écrivait alors Eric Bruillard (dossier, pages 5-7) :
http://ife.ens-lyon.fr/ife/recherche/bulletins/bulletin-nb021
http://clioweb.canalblog.com/tag/culturesnumeriques

La semaine dernière, une journée du GRCDI a abordé ces enjeux à Rennes.
http://culturedel.info/grcdi/?p=372
Hervé Le Crosnier est intervenu en fin de matinée.
Son cours de 2012-2013 sur la culture numérique est disponible sur Canal-U
http://www.canal-u.tv/producteurs/centre_d_enseignement_multimedia_universitaire_c_e_m_u/culture_numerique/cours_de_culture_numerique_2012_2013

Une partie de la confusion vient de l'emploi du terme "culture" au sens de pratiques + techniques + imaginaires + curiosité intellectuelle. Un usage (social et anthropolgique) qui ne peut que choquer ceux qui identifient la culture à la formation des élites du XIXe via l'héritage gréco-romain (ce qui reste du scolaire quand on a tout oublié ?).

.


Dernière édition par cliohist le Jeu Oct 23 2014, 07:56, édité 2 fois
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par JPhMM le Mer Oct 22 2014, 15:20
Ce n'est pas que l'usage me choque.
Comment vous le dites en substance au début de votre post, si de grands spécialistes doivent se regrouper en colloque pendant des heures pour définir l'expression, comment moi, seul et qui ne suis en rien spécialiste en cela je pourrais comprendre cette même expression quand il m'est demandé dix fois dans le même document d'enseigner la culture numérique aux élèves ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Tamerlan le Mer Oct 22 2014, 15:40
@JPhMM a écrit:Ce n'est pas que l'usage me choque.
Comment vous le dites en substance au début de votre post, si de grands spécialistes doivent se regrouper en colloque pendant des heures pour définir l'expression, comment moi, seul et qui ne suis en rien spécialiste en cela je pourrais comprendre cette même expression quand il m'est demandé dix fois dans le même document d'enseigner la culture numérique aux élèves ?

Je ne suis pas sûr que votre positionnement ne cache pas une opposition de principe... Il ne paraît donc pas utile de continuer la discussion...

Bien cordialement.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par JPhMM le Mer Oct 22 2014, 15:44
Vous avez tort, et vous le sauriez si vous aviez regardé les documents que je partage dans certains autres topics, mais faites comme il vous semble juste.

Merci pour cet échange fort intéressant.

Amicalement.

PS : http://www.neoprofs.org/t34616-activite-geogebra-des-la-sixieme-herbier-de-courbes-mathematiques

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par Tamerlan le Mer Oct 22 2014, 15:49
Désolé, en fait j'ai dû passer beaucoup de temps (trop) sur le forum cet aprèm et je fatigue. Mes excuses donc...

Amicalement.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par JPhMM le Mer Oct 22 2014, 15:49
Aucun problème.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: « Apprendre avec le numérique »: entrevue avec André Tricot dans le Café Pédagogique.

par User5899 le Mer Oct 22 2014, 15:52
@Tamerlan a écrit:
@JPhMM a écrit:
Et je ne sais toujours pas ce qu'est la culture numérique. Précisément.

Bonjour,

Si on considère que notre environnement général intègre de plus en plus d'outils numériques (pour la recherche documentaire, la production, les outils de travail collaboratif...) la culture numérique scolaire c'est la capacité à intégrer et à maitriser cet environnement. Pour faire en sorte que les élèves en tirent un apprentissage au mieux équivalent et si possible de meilleure qualité :-) L'idée est que les élèves et les enseignants vont mobiliser au quotidien, de manière de plus en plus intégrée, des outils numériques (par exemple les tablettes qui vont devenir pour tous ce que la calculatrice est au prof de maths).
A noter qu'on peut considérer que l'acquisition de cette "culture numérique" (utilisation raisonnée de cet environnement) est un enjeu important puisque de toute manière la société accomplie cette mutation technologique (socialisation, entreprises, service public...) indépendamment de l'école.
Je connais ce mantra. Il est pour moi sans aucun intérêt aussi longtemps que la lecture de dix lignes quel que puisse être leur support représentera une telle épreuve pour une telle quantité d'élèves. Quand tous auront été rompus aux subtilités de la lecture, je me poserai peut-être la question de l’apprentissage du numérique. Pour l'heure, pour moi, cela ressortit à la foutaise la plus spectaculaire et cynique qui soit.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum