Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par John le Mer 22 Oct 2014 - 8:57

A l'occasion de la sortie des trois textes, le ministère de l'Education nationale rappelle que pour cette année scolaire 2014-2015, "ce sont ainsi 400 millions d'euros qui sont mobilisés par l'Etat pour venir en soutien de la réforme des rythme scolaires".
Les trois textes sont signés de Manuel Valls, Premier ministre, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche, Michel Sapin, ministre des Finances et des comptes publics et Christian Eckert, secrétaire d'Etat chargé du budget.
http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250267910526&cid=1250267908324

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Elaïna le Mer 22 Oct 2014 - 10:03

S'ils pouvaient en injecter un peu chez nous... dans notre commune, les parents sont furieux : après l'école, il y a... rien. Les petits sont assis sur des bancs dans un couloir, les bras croisés. Il y a deux nanas qui papotent entre elles et cliquent sur leurs smartphones en guise d'animation.
Et c'est une commune de 50 000 habitants...

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Fraser le Mer 22 Oct 2014 - 10:34




On a la chance d'avoir des professeurs très diplômés, très dévoués pour le coup et avec des rémunérations, notamment dans le premier degré qui ne sont pas ce qu'elles devraient être, honnêtement....
Nous avons pris l'engagement, dans ce gouvernement, e commencer ce travail de revalorisation des rémunérations qui n'arrive pas à son terme....dés que nous aurons les moyens d'aller plus loin, nous irons plus loin




voilà, voilà...

Fraser
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Normandyx le Mer 22 Oct 2014 - 10:50

Je n'en voudrais pas aux nanas qui tapent sur leurs smartphones, elles font ce pourquoi elles sont payées au tarif auquel elles sont payées et dans les conditions qui leurs sont faites.

Pour s'adapter à cette obligation d'accueil jusqu'à 16h30 les mairies ont mis en place de la garderie vaguement éducative, quelle activité construite peut se mettre en place en 45 minutes temps de transferts et d'installation compris?
Quel statut et quel emploi du temps ont ces personnels? entre les ATSEM à qui on impose ces heures et qui n'en peuvent déjà plus et des jeunes à qui on octroie au mieux une heure par jour en intégrant préparation et rangement, 4 heures par semaine au tarif de base du SMIC et aucune perspective d'évolution de carrière... Un proverbe britannique entendu cet été

You pay peanuts, you get monkey.

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Thierry30 le Mer 22 Oct 2014 - 11:00

@Normandyx a écrit:Je n'en voudrais pas aux nanas qui tapent sur leurs smartphones, elles font ce pourquoi elles sont payées au tarif auquel elles sont payées et dans les conditions qui leurs sont faites.

Pour s'adapter à cette obligation d'accueil jusqu'à 16h30 les mairies ont mis en place de la garderie vaguement éducative, quelle activité construite peut se mettre en place en 45 minutes temps de transferts et d'installation compris?
Quel statut et quel emploi du temps ont ces personnels? entre les ATSEM à qui on impose ces heures et qui n'en peuvent déjà plus et des jeunes à qui on octroie au mieux une heure par jour en intégrant préparation et rangement, 4 heures par semaine au tarif de base du SMIC et aucune perspective d'évolution de carrière... Un proverbe britannique entendu cet été

You pay peanuts, you get monkey.

C'est l'avenir de l'école... Crying or Very sad

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Elaïna le Mer 22 Oct 2014 - 11:05

Perso je n'en veux pas aux nanas à smartphone... jusqu'à un certain point.
Qu'elles soient payées des clopinettes, j'en suis bien consciente. Qu'elles fassent le minimum, je le comprends, je ferais pareil. En revanche quand des gosses sont sous leur responsabilité, la moindre des choses serait au moins de les surveiller. J'ai entendu plusieurs parents qui craignaient que ça se termine mal : les enfants ne sont pas surveillés du tout, c'est à peine si elles vérifient que les portes sont fermées, ou qui vient chercher qui. Et là, ça craint.


Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Cath le Mer 22 Oct 2014 - 11:23

D'accord avec Elaïna.
On peut discuter de leur salaire, mais c'est le smic, ce qui n'implique pas qu'elles ne fassent pas leur travail...Sinon tous les smicards braderaient leur job.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Normandyx le Mer 22 Oct 2014 - 11:41

Les parents qui craignent, ça ne veut pas dire grand chose, on entend régulièrement la même chose à propos des récréations, et en particulier de la part des parents qui nous ramènent les mômes éborgnés le lundi après un accident domestique...

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Barnafée la Patouille le Mer 22 Oct 2014 - 12:51

Pas un centime de ces 400 millions d'euros n'a dû arriver dans notre commune...

Simple garderie (comme avant la réforme) 15 min de plus chaque jour, et à la charge des familles, bien sûr!

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Elaïna le Mer 22 Oct 2014 - 13:09

@Normandyx a écrit:Les parents qui craignent, ça ne veut pas dire grand chose, on entend régulièrement la même chose à propos des récréations, et en particulier de la part des parents qui nous ramènent les mômes éborgnés le lundi après un accident domestique...

Certes, mais là les parents dont je parle sont des gens que je connais bien, et qui ne sont pas exactement des inconscients.

Par ailleurs des boulots très mal payés, j'en ai fait plus jeune, comme pas mal d'entre nous. Je n'y faisais pas de zèle, faut pas déconner, en revanche je faisais ça sérieusement. Des gosses qui n'étaient pas les miens, j'en ai gardé une palanquée, et même avec un salaire dérisoire je ne me serais jamais permis de rester fixée sur mon smartphone (que je n'avais pas).

Remarque, je dois être particulièrement c***, parce qu'une fois, je faisais du baby-sitting avec d'autres filles pendant un mariage, et j'étais la seule courge à surveiller les gosses. Les autres nanas se sont très vite mises sur la piste de danse... "ben oui, mais on gagne que 30 euros de la soirée"... ben oui, mais on te confie des enfants, pas des plantes en pot hein...

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Normandyx le Mer 22 Oct 2014 - 14:13

Dans ce cas, je préconise une seule attitude aux parents : mettez vos enfants ailleurs, ce que j'ai fait à chaque fois que j'ai trouvé une nourrice ou l'encadrement d'un club sportif trop léger.

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par auléric le Mer 22 Oct 2014 - 14:36

@Elaïna a écrit:
@Normandyx a écrit:Les parents qui craignent, ça ne veut pas dire grand chose, on entend régulièrement la même chose à propos des récréations, et en particulier de la part des parents qui nous ramènent les mômes éborgnés le lundi après un accident domestique...

Certes, mais là les parents dont je parle sont des gens que je connais bien, et qui ne sont pas exactement des inconscients.

Par ailleurs des boulots très mal payés, j'en ai fait plus jeune, comme pas mal d'entre nous. Je n'y faisais pas de zèle, faut pas déconner, en revanche je faisais ça sérieusement. Des gosses qui n'étaient pas les miens, j'en ai gardé une palanquée, et même avec un salaire dérisoire je ne me serais jamais permis de rester fixée sur mon smartphone (que je n'avais pas).

Remarque, je dois être particulièrement c***, parce qu'une fois, je faisais du baby-sitting avec d'autres filles pendant un mariage, et j'étais la seule courge à surveiller les gosses. Les autres nanas se sont très vite mises sur la piste de danse... "ben oui, mais on gagne que 30 euros de la soirée"... ben oui, mais on te confie des enfants, pas des plantes en pot hein...

tout à fait d'accord. Alors même sans être un génie de l'animation, même sans matériel elles peuvent faire un truc ou deux et en tout cas ne pas passer le temps le nez rivé sur le portable

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Elaïna le Mer 22 Oct 2014 - 14:45

@Normandyx a écrit:Dans ce cas, je préconise une seule attitude aux parents : mettez vos enfants ailleurs, ce que j'ai fait à chaque fois que j'ai trouvé une nourrice ou l'encadrement d'un club sportif trop léger.

... ce que font pas mal de parents, déjà. Ce que nous ferons probablement l'an prochain pour notre aîné qui ira à l'école. Je continuerai à travailler pour payer la crèche et l'accueil périscolaire, c'est en effet formidable. Mais les autres, qui n'ont pas/plus les moyens ?
Remarquez, ça rejoint la remarque du maire de la ville d'à côté de chez nous : "ben, si la garde coûte trop cher, les femmes peuvent partir du boulot plus tôt, ou mieux encore, s'arrêter de travailler, hein". Ah oui super.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Normandyx le Mer 22 Oct 2014 - 14:50

merci de confirmer que la question des rythmes n'est pas d'abord celle des rythmes de l'enfant mais du compromis entre les rythmes sociaux et l'organisation de l'école. Si l'on s'en tenait aux enfants, ils n'iraient pas à l'école 6 heures par jour et plus à 3ou 4 ans dans des groupes de 28 à 30.

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Elaïna le Mer 22 Oct 2014 - 15:05

@Normandyx a écrit:merci de confirmer que la question des rythmes n'est pas d'abord celle des rythmes de l'enfant mais du compromis entre les rythmes sociaux et l'organisation de l'école. Si l'on s'en tenait aux enfants, ils n'iraient pas à l'école 6 heures par jour et plus à 3ou 4 ans dans des groupes de 28 à 30.

Nous sommes bien d'accord sur ce point. Dans un monde parfait, les petits iraient à l'école le matin, et ensuite ou bien feraient sieste et jeux à l'école, ou bien pourraient rentrer chez eux pour faire la même chose.
Mais ça serait dans un monde où
- l'école et les activités (formidables) sont gratuites (youhou) (j'ai comme dans l'idée que c'est pas le but réfléchi de notre gouvernement)
- soit l'école est privée, et les parents payent (cher)
- soit un des deux parents ne travaille pas
- soit les gens ont de grosses allocations pour payer la garde de leurs enfants.

Je n'ai pas la solution idéale. Je sais juste que l'an prochain j'aurai un petit en crèche et un 2e à l'école qu'il faudra bien faire garder de temps en temps à la maison car même si les edt sont assez bien chez nous, je ne travaillerai pas seulement le matin, faut pas rêver. Sauf qu'on n'aura quasiment pas d'aides pour payer la garde du grand. Et que par conséquent il y aura bien trois bons quarts de mon salaire qui fileront dans la garde des enfants. C'est un peu rude.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par auléric le Mer 22 Oct 2014 - 15:38

il fallait quand même bien se douter qu'à adopter le rythme scolaire allemand , on aurait les mêmes conséquences pour les familles : un des 2 parents (la mère le plus souvent) se retrouve à abandonner le marché du travail .
Car il arrive vite le moment où on calcule que les 3/4 du salaire en frais de garde + le reste amplement amputé par les salaires , les frais de transports de cantine etc ... = autant rester à la maison sans salaire (soit des chômeurs de moins, et des retraites en moins à payer ... cynique??? pas si sûre)

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par JPhMM le Mer 22 Oct 2014 - 15:40

@auléric a écrit:il fallait quand même bien se douter qu'à adopter le rythme scolaire allemand , on aurait les mêmes conséquences pour les familles : un des 2 parents (la mère le plus souvent) se retrouve à abandonner le marché du travail .
Car il arrive vite le moment où on calcule que les 3/4 du salaire en frais de garde + le reste amplement amputé par les salaires , les frais de transports de cantine etc ... = autant rester à la maison sans salaire (soit des chômeurs de moins, et des retraites en moins à payer ... cynique??? pas si sûre)
Je crois qu'un certain membre du forum avait argumenté que si le marché du travail (sous-entendu, le fait que les femmes travaillent en France) était un frein à l'application de la réforme, alors il fallait que le marché du travail évolue.

C'est dire...

Je vais essayer de retrouver le message.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Normandyx le Mer 22 Oct 2014 - 16:05

@auléric a écrit:il fallait quand même bien se douter qu'à adopter le rythme scolaire allemand , on aurait les mêmes conséquences pour les familles : un des 2 parents (la mère le plus souvent) se retrouve à abandonner le marché du travail .
Car il arrive vite le moment où on calcule que les 3/4 du salaire en frais de garde + le reste amplement amputé par les salaires , les frais de transports de cantine etc ... = autant rester à la maison sans salaire (soit des chômeurs de moins, et des retraites en moins à payer ... cynique??? pas si sûre)


C'est ce que j'ai essayé d'expliquer à des collègues femmes et militantes SNUIPP ou UNSA qui passaient leur temps à nous réclamer des emplois du temps à l'Allemande ou à la Néerlandaise, je savais que les premières victimes co latérales en seraient les femmes, le bien être des enfants ayant été passé par pertes et profits puisque pour étendre le temps de garderie gratuite ou a dans beaucoup d'endroit étendu la pause méridienne, (qui chez nos voisins est bien moindre quand elle n'est pas symbolique pour la bonne raison qu'il n'y a pas de cantine), il fallait bien se douter que si les enfants de primaire sortaient de cours plus tôt il faudrait quelqu'un pour les garder...

Le taux d'emploi à plein temps des femmes aux pays bas ou en Allemagne, ne sont pas les mêmes que chez nous, ne parlons pas du taux de natalité, entre le décalage dans le temps de l'âge du premier enfant et le renoncement au second pour pouvoir reprendre son boulot, les comparaisons ne sont pas toujours à la faveur des exemples.

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Elaïna le Mer 22 Oct 2014 - 16:09

Et de plus, quand on voit ce que les horaires scolaires "à l'allemande" donnent... j'avais été consternée, quand j'avais fait un échange avec un lycée allemand en seconde, de constater que les lycéens, une fois libérés, ne faisaient pas les multiples activités dont on nous chantait les louanges en France, mais... glandouillaient au parc ou chez eux après la fin des cours. Pas plus de guitare sur poney chez eux que chez nous.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Bouboule le Mer 22 Oct 2014 - 16:33

@Elaïna a écrit:
@Normandyx a écrit:merci de confirmer que la question des rythmes n'est pas d'abord celle des rythmes de l'enfant mais du compromis entre les rythmes sociaux et l'organisation de l'école. Si l'on s'en tenait aux enfants, ils n'iraient pas à l'école 6 heures par jour et plus à 3ou 4 ans dans des groupes de 28 à 30.

Nous sommes bien d'accord sur ce point. Dans un monde parfait, les petits iraient à l'école le matin, et ensuite ou bien feraient sieste et jeux à l'école, ou bien pourraient rentrer chez eux pour faire la même chose.
Mais ça serait dans un monde où
- l'école et les activités (formidables) sont gratuites (youhou) (j'ai comme dans l'idée que c'est pas le but réfléchi de notre gouvernement)
- soit l'école est privée, et les parents payent (cher)
- soit un des deux parents ne travaille pas
- soit les gens ont de grosses allocations pour payer la garde de leurs enfants.

[...]

Je suis contre l'application de cette réforme mais sur le cas que je peux suivre de près en PS :
- 8h30-12h puis 14h-15h45, temps scolaire ; garderie gratuite jusqu'à 16h30
- 20 élèves en PS, l'après-midi pour la dizaine qui reste, seulement sieste et sont réveillés pour partir à 15h45 ou garderie.

Par contre, je vois des niveaux mélangés dans l'école primaire à côté et des classes qui se rapprochent de trente...

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rythmes scolaires : des millions comme s'il en pleuvait !

Message par Normandyx le Mer 22 Oct 2014 - 16:54

@Elaïna a écrit:Et de plus, quand on voit ce que les horaires scolaires "à l'allemande" donnent... j'avais été consternée, quand j'avais fait un échange avec un lycée allemand en seconde, de constater que les lycéens, une fois libérés, ne faisaient pas les multiples activités dont on nous chantait les louanges en France, mais... glandouillaient au parc ou chez eux après la fin des cours. Pas plus de guitare sur poney chez eux que chez nous.

C'est tout simplement parce que ceux qui avaient vu une organisation merveilleuse s'étaient bornés à observer ce qui se passait dans la même catégorie de population qu'ici. Mes enfants ont fait du sport, de la musique, des activités artistiques en profitant des clubs divers largement subventionnés mais qui n'étaient pas sans coût, je n'ai jamais demandé au centre aéré de les gérer à ma place. Dans les familles d'un certain niveau culturel (je ne parle pas de niveau social car je constate tous les jours que des familles qui ont des revenus doubles des nôtres ont des loisirs d'une débilité profonde) les loisirs ne sont pas à confondre avec l'oisiveté et l'inoccupation, vouloir les prendre en charge est une idée généreuse, il ne manque plus que le financement...
Et là, j'ai comme l'impression qu'on est entrés dans une saison sèche qui pourrait bien se prolonger.

Peillon s'en fout, maintenant, il émarge à 10 000€ au parlement européen, ça lui fera une jolie petite retraite...

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum