Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Gryphe
Médiateur

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Gryphe le Mer 22 Oct 2014 - 22:07
Cripure a écrit:Moi, je déverse du savoir mort sur mes élèves, mais ça s'est vu Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 248604097
Ah au fait, qu'est-il arrivé à ta note ? Est-elle déjà revenue péréquée ou c'est trop tôt ?
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par JPhMM le Mer 22 Oct 2014 - 22:11
Cripure a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Gryphe a écrit:
On t'a vue ! Suspect

Laughing
Euh, ben moi, je mange les énfants et personne ne le sait.... une inspection en 20 ans  :elephant2:
Moi, je déverse du savoir mort sur mes élèves, mais ça s'est vu Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 248604097
Allons, allons, un savoir n'est pas mort ou vivant per se.
Dès lors, un savoir déversé ne peut pas être mort, par définition.
Hop, ça c'est fait.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Chopin
Chopin
Niveau 9

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Chopin le Mer 22 Oct 2014 - 22:13
Pour ma part, mon boulot me plait même dans un établissement difficile. Néanmoins, ce qui me fait réfléchir, c'est la rémunération... Si un jour j'envisage une reconversion, cela sera à cause de ça !
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Sphinx le Mer 22 Oct 2014 - 22:16
Du savoir mort, mais c'est dégoûtant pale

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Livre11
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Ingeborg B. le Mer 22 Oct 2014 - 22:17
@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
Euh, ben moi, je mange les énfants et personne ne le sait.... une inspection en 20 ans  :elephant2:
Moi, je déverse du savoir mort sur mes élèves, mais ça s'est vu Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 248604097
Allons, allons, un savoir n'est pas mort ou vivant per se.
Dès lors, un savoir déversé ne peut pas être mort, par définition.
Hop, ça c'est fait.
Quel professeur d'histoire n'a pas entendu la fameuse réplique "On s' en fout, ils sont tous morts !" ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par User5899 le Mer 22 Oct 2014 - 22:18
@Gryphe a écrit:
Cripure a écrit:Moi, je déverse du savoir mort sur mes élèves, mais ça s'est vu Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 248604097
Ah au fait, qu'est-il arrivé à ta note ? Est-elle déjà revenue péréquée ou c'est trop tôt ?
Il m'a augmenté de 2 points et elle n'a pas été modifiée. 58. On touche au but Wink
Lefteris
Lefteris
Empereur

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Lefteris le Mer 22 Oct 2014 - 22:20
@Chopin a écrit:Pour ma part, mon boulot me plait même dans un établissement difficile. Néanmoins, ce qui me fait réfléchir, c'est la rémunération... Si un jour j'envisage une reconversion, cela sera à cause de ça !
A un certain âge, c'est-à-dire rapidement, tu supporteras moins bien l'attitude de jeunes crétins arrogants , et tu ne seras guère mieux rémunéré vu la lenteur des échelons. Et en prime, tu seras moins apte à passer des concours généralistes demandant d'autres connaissances que la littérature, ni apte à sur le marché privé du travail , où les enseignants sont globalement méprisés et détestés. Donc, la reconversion, c'est largement avant 40 ans (après tu es un boulet social Very Happy ).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Chopin
Chopin
Niveau 9

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Chopin le Mer 22 Oct 2014 - 22:21
@Lefteris a écrit:
@Chopin a écrit:Pour ma part, mon boulot me plait même dans un établissement difficile. Néanmoins, ce qui me fait réfléchir, c'est la rémunération... Si un jour j'envisage une reconversion, cela sera à cause de ça !
A un certain âge, c'est-à-dire rapidement, tu supporteras moins bien l'attitude de jeunes crétins arrogants , et tu ne seras guère mieux rémunéré vu la lenteur des échelons. Et en prime, tu seras moins apte à passer des concours généralistes demandant d'autres connaissances que la littérature, ni apte à sur le marché privé  du travail , où les enseignants sont globalement méprisés et détestés. Donc, la reconversion, c'est largement avant 40 ans (après tu es un boulet social Very Happy ).

Ouf, j'ai encore 12 ans pour me décider ! Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 2252222100
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Gryphe le Mer 22 Oct 2014 - 22:23
@JPhMM a écrit:Allons, allons, un savoir n'est pas mort ou vivant per se.
Alors il peut être et vivant et mort en même temps tant qu'on n'a pas ouvert la porte ? affraid

Cripure a écrit:58. On touche au but Wink
Joli ! santeverre
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par User5899 le Mer 22 Oct 2014 - 22:28
@Gryphe a écrit:
@JPhMM a écrit:Allons, allons, un savoir n'est pas mort ou vivant per se.
Alors il peut être et vivant et mort en même temps tant qu'on n'a pas ouvert la porte ? affraid

Cripure a écrit:58. On touche au but Wink
Joli ! santeverre
Tu parles Smile Je suis passé sans inspection de 48 à 56, faute d'inspection pendant 17 ans Laughing
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par JPhMM le Mer 22 Oct 2014 - 22:36
@Gryphe a écrit:
@JPhMM a écrit:Allons, allons, un savoir n'est pas mort ou vivant per se.
Alors il peut être et vivant et mort en même temps tant qu'on n'a pas ouvert la porte ? affraid
Mieux, un savoir mort n'est pas un savoir, puisqu'il n'y a personne ni rien pour le posséder.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Gryphe le Mer 22 Oct 2014 - 22:39
@JPhMM a écrit: un savoir mort n'est pas un savoir, puisqu'il n'y a personne ni rien pour le posséder.
veneration
Dhaiphi
Dhaiphi
Grand sage

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Dhaiphi le Mer 22 Oct 2014 - 23:09
@JPhMM a écrit:Mieux, un savoir mort n'est pas un savoir, puisqu'il n'y a personne ni rien pour le posséder.
Mais au fond de vous même, vous savez très bien que l'image du "savoir mort" est pertinente. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par JPhMM le Mer 22 Oct 2014 - 23:22
Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 248604097

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par User5899 le Mer 22 Oct 2014 - 23:24
@Dhaiphi a écrit:
@JPhMM a écrit:Mieux, un savoir mort n'est pas un savoir, puisqu'il n'y a personne ni rien pour le posséder.
Mais au fond de vous même, vous savez très bien que l'image du "savoir mort" est pertinente. Wink
Je n'ai jamais pensé cela une seule seconde depuis que je suis au monde. Comment pourrait-il être mort alors qu'il vient d'être planté ? Peut-être ne donnera-t-il rien. Mais mort, non.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par JPhMM le Mer 22 Oct 2014 - 23:27
Un savoir est mort s'il a vécu.

La syntaxe de la langue des habitants du Périgord en 15 000 av. J.-C. est un savoir mort.
Le savoir qui voulait que le Soleil tourne autour de la Terre est un savoir mort. Mais pour une autre raison.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Leclochard
Leclochard
Empereur

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Leclochard le Jeu 23 Oct 2014 - 7:26
@Normandyx a écrit:

@Reine Margot a écrit:
@mandane a écrit:L'idée qu'elle touche 1,5 fois son ancien salaire m'étonne. Ou alors, elle n'est pas secrétaire administrative?

Dans certains ministères comme celui des Finances, un catégorie B avec les primes gagne bien plus qu'un prof.

Je confirme, une collègue ayant passé le concours de PE a pu se présenter à un concours du ministère des finances et quand elle montre sa feuille de paie, ça donne le vertige à un PE, là je comprends l'histoire de l'intégration des primes au calcul de la retraite...

Cette revendication n'est pas celle des enseignants, en tout cas. C'est le seul aspect positif de nos traitements: peu de primes, donc faible différentiel entre le dernier revenu et la pension (si on a tous ses trimestres, bien sûr).
Il faut savoir, quand même, que si cette réforme était adoptée, elle aurait une contrepartie: la retraite ne serait plus calculée sur les six derniers mois.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Leclochard le Jeu 23 Oct 2014 - 7:41
@Isidoria a écrit:

Quant aux conditions salariales, c'est vraiment vrai, on peut gagner une fois et demi notre salaire dans un autre ministère sans passer tout notre temps chez nous à travailler?

Oui. Enfin, encore faut-il décrocher le concours.
Il est plus facile d'être reçu au capes de lettres modernes qu'au concours de l'inspection des finances par exemple: 300 postes (externe + interne en 2014) pour le second contre 1421 pour le premier (en 2015:  interne +externe).  
http://www.education.gouv.fr/cid4589/postes-offerts-aux-concours-du-capes-de-la-session-2015.html#Concours interne du Capes
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029410179

Un de mes amis l'a réussi après trois tentatives -il était pourtant contrôleur des impôts. Dans les faits, ce concours d'inspecteurs est aussi difficile à réussir que l'agrégation. Il y a beaucoup de candidats de qualité.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Normandyx
Normandyx
Neoprof expérimenté

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par Normandyx le Jeu 23 Oct 2014 - 10:23
@Leclochard a écrit:
@Normandyx a écrit:

@Reine Margot a écrit:

Dans certains ministères comme celui des Finances, un catégorie B avec les primes gagne bien plus qu'un prof.

Je confirme, une collègue ayant passé le concours de PE a pu se présenter à un concours du ministère des finances et quand elle montre sa feuille de paie, ça donne le vertige à un PE, là je comprends l'histoire de l'intégration des primes au calcul de la retraite...

Cette revendication n'est pas celle des enseignants, en tout cas. C'est le seul aspect positif de nos traitements: peu de primes, donc faible différentiel entre le dernier revenu et la pension (si on a tous ses trimestres, bien sûr). Ce qui sera de plus en plus rare ou de plus en plus tard vu le nombre de trimestres demandés, si rien n'est fait pour aménager les carrière, une bonne partie des profs devront attendre 67 ans pour partir
Il faut savoir, quand même, que si cette réforme était adoptée, elle aurait une contrepartie: la retraite ne serait plus calculée sur les six derniers mois. Vous n'avez pas remarqué qu'il y a un peu de mou dans la fonction publique à cet égard et que les enseignants pourraient bien être les dindons de la farce

Etant tout près de la sortie, je ne pense pas être concerné, mais pour les jeunes... j'ai tendance à croire qu'il sera (et qu'il est déjà) plus aisé d'être à son bureau des finances à 67 ans que devant une classe de primaire de collège ou de lycée...
avatar
prof d'anglais97118
Niveau 5

Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN" - Page 3 Empty Re: Témoignage dans Le mouv' : "Pourquoi j'ai fui l'EN"

par prof d'anglais97118 le Ven 15 Jan 2016 - 1:07
@Lefteris a écrit:
A un certain âge, c'est-à-dire rapidement, tu supporteras moins bien l'attitude de jeunes crétins arrogants , et tu ne seras guère mieux rémunéré vu la lenteur des échelons. Et en prime, tu seras moins apte à passer des concours généralistes demandant d'autres connaissances que la littérature, ni apte à sur le marché privé  du travail , où les enseignants sont globalement méprisés et détestés. Donc, la reconversion, c'est largement avant 40 ans (après tu es un boulet social Very Happy ).
+1000
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum