Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Raoul Volfoni le Jeu 23 Oct 2014 - 10:40

@ycombe a écrit:
@kero a écrit:
@Hélips a écrit:Note à moi-même : quand on me demande, j'ai exclu pour "agitation", ça fait plus sérieux que pour "bavardages".

Mets "Perturbation de cours".

Imparable.
«Empêche le cours de se dérouler normalement et ses camarades de travailler par ses bavardages intempestifs et répétés

«Empêche le cours de se dérouler normalement et ses camarades de travailler par ses bavardages intempestifs et répétés et est issu d'une CSP défavorisée.» Un peu d'exactitude, que diable !

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Luigi_B le Jeu 23 Oct 2014 - 10:40

Razz

@Dalathée2 : il faut décoder la phrase de François Jarraud, ici allusive.

Pour une bonne raison : l'exclusion de cours, si elle est néfaste pour la scolarité de l'élève, a son utilité dans le système tel qu'il est.
Comprendre : un "système" discriminatoire.

@Marie Laetitia : je suppose que bien peu d'enseignants renvoient des élèves de leur cours pour simple bavardage. Il faut ici je pense comprendre "bavardage incessant". De même pour le matériel : il s'agit vraisemblablement d'oubli systématique.


Dernière édition par Luigi_B le Jeu 23 Oct 2014 - 10:43, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Clodoald le Jeu 23 Oct 2014 - 10:41

@JPhMM a écrit:
@ycombe a écrit:
@kero a écrit:

Trop long à écrire. Quand j'exclus, je veux voir le gars dehors en 15 secondes maxi.

Mais lorsqu'on prépare les fiches d'exclusion à l'avance, on peut mieux fignoler. Razz

(Rho, le salaud, il prépare ses fiches d'exclu à l'avance).
Il y a des profs qui n'ont pas les fiches d'exclusion prêtes à l'avance avec le nom et la date en blanc ?
Moi j'ai des fiches en couleur, la couleur fonction de la CSP des parents.

La CNIL est-elle informée de la tenue d'un tel fichier?

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par PabloPE le Jeu 23 Oct 2014 - 10:42

@JPhMM a écrit:Le gars qui utilise une statistique sur le nombre moyen d'exclusions par an en collège ou lycéen (quelque soit la taille de ces établissements, au passage) pour en tirer de grandes conclusions sur le scandale des raisons des exclusions est simplement soit un imbécile soit un démago.

Les deux ne sont pas incompatibles, beaucoup cumulent Twisted Evil

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par kero le Jeu 23 Oct 2014 - 10:42

@JPhMM a écrit:Moi j'ai des fiches en couleur, la couleur fonction de la CSP des parents.

lol!

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par JPhMM le Jeu 23 Oct 2014 - 10:43

@Clodoald a écrit:
@JPhMM a écrit:
@ycombe a écrit:
Il y a des profs qui n'ont pas les fiches d'exclusion prêtes à l'avance avec le nom et la date en blanc ?
Moi j'ai des fiches en couleur, la couleur fonction de la CSP des parents.

La CNIL est-elle informée de la tenue d'un tel fichier?
Elle autorise que les petits enfants français soient fichés par les validations du socle commun, alors je n'ai pu jugé nécessaire, non.


Dernière édition par JPhMM le Jeu 23 Oct 2014 - 10:43, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Thalia de G le Jeu 23 Oct 2014 - 10:43

Arrêtez de choisir les plus ch... pour les exclure de cours !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Marie Laetitia le Jeu 23 Oct 2014 - 10:46

@Luigi_B a écrit:Razz

@Dalathée2 : il faut décoder la phrase de François Jarraud, ici allusive.

Pour une bonne raison : l'exclusion de cours, si elle est néfaste pour la scolarité de l'élève, a son utilité dans le système tel qu'il est.
Comprendre : un "système" discriminatoire.

@Marie Laetitia : je suppose que bien peu d'enseignants renvoient des élèves de leur cours pour simple bavardage. Il faut ici je pense comprendre "bavardage incessant". De même pour le matériel : il s'agit vraisemblablement d'oubli systématique.

Mais même un oubli systématique! SI j'avais dû renvoyer des élèves dans ma 4e ultra pénible, l'année dernière, pour ce motif, c'est simple, j'aurais fait cours à trois élèves! Ce n'est PAS un motif de renvoi, point. Pas la peine de tendre le baton pour se faire battre!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Collier de Barbe le Jeu 23 Oct 2014 - 10:47

L'article est d'une grande maladresse et rapporte en simplifiant outrageusement un travail sociologique  déjà un peu daté.

Après la réaction surplombante de l'IG qui pense aux élèves exclus qui perdent pied, on l'a déjà lue, elle est partielle évidemment mais compréhensible. 

 Pour le reste, si j'en crois mon expérience, il est cependant assez fréquent que les élèves perturbateurs, ceux avec qui les rapports sont rugueux toute l'année, que plusieurs collègues excluent, traversent des crises aiguës dans lesquelles la situation familiale et sociale apparaît très souvent problématique. Il serait vain de le nier.

Il y a aussi toute une culture du rapport à l'institution et aux obligations scolaires qui laissent parfois songeur. Cette culture ne répond pas directement je pense à une dichotomie simpliste riche/pauvre (clairement, il y a des parents bourgeois qui sont infects et leurs rejetons ont aussi un comportement lamentable; et des jeunes de classes populaires nickel) mais il y a quelque chose qui se joue en termes de capital scolaire et culturel et d'investissement dans l'institution et qui est difficilement quantifiable. 

Cette année, par exemple, notre établissement a adopté des règles strictes d'ouverture et de fermeture: à 8h, la grille est fermée et les élèves ne rentrent plus dans l'établissement. Tempête chez beaucoup de parents de ce quartier populaire et déclaration stupéfiante d'une mère de famille à une réunion récente:
"Mais quand on pense que nos enfants se donnent la peine de venir au lycée..."  Shocked


Dernière édition par Collier de Barbe le Jeu 23 Oct 2014 - 10:58, édité 1 fois

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Luigi_B le Jeu 23 Oct 2014 - 10:49

Attention Marie Laetitia : je n'ai pas dit que c'était justifié. J'apportais simplement une précision et ton témoignage va dans mon sens : l'oubli de matériel ponctuel ou de bavardage ponctuel n'est certainement pas une cause alléguée de renvoi.

Par ailleurs considérer que ce n'est pas gênant pour le travail de la classe comme le fait François Jarraud...


Dernière édition par Luigi_B le Jeu 23 Oct 2014 - 10:52, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par kero le Jeu 23 Oct 2014 - 10:49

@Marie Laetitia a écrit:
@Luigi_B a écrit:Razz

@Dalathée2 : il faut décoder la phrase de François Jarraud, ici allusive.

Pour une bonne raison : l'exclusion de cours, si elle est néfaste pour la scolarité de l'élève, a son utilité dans le système tel qu'il est.
Comprendre : un "système" discriminatoire.

@Marie Laetitia : je suppose que bien peu d'enseignants renvoient des élèves de leur cours pour simple bavardage. Il faut ici je pense comprendre "bavardage incessant". De même pour le matériel : il s'agit vraisemblablement d'oubli systématique.

Mais même un oubli systématique! SI j'avais dû renvoyer des élèves dans ma 4e ultra pénible, l'année dernière, pour ce motif, c'est simple, j'aurais fait cours à trois élèves! Ce n'est PAS un motif de renvoi, point. Pas la peine de tendre le baton pour se faire battre!

Nous sommes d'accord. Le bavardage - même répété - et le manque de matériel, ne sont pas des motifs valables.

Ma ligne rouge où je n'hésite pas - sauf cas exceptionnel:
- perturbation de cours répété (l'élève qui apostrophe son camarade de l'autre côté de la classe à voix haute)
- insubordination
- insolence caractérisée
- insulte/violence


Dernière édition par kero le Jeu 23 Oct 2014 - 10:51, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Luigi_B le Jeu 23 Oct 2014 - 10:51

@Collier de Barbe a écrit:L'article est d'une grande maladresse et rapporte en simplifiant outrageusement un travail sociologique  déjà un peu daté.
Oh pas de maladresse ici de la part de François Jarraud, coutumier du fait.

Pour le reste, si j'en crois mon expérience, il est cependant assez fréquent que les élèves perturbateurs, ceux avec qui les rapports sont rugueux toute l'année, que plusieurs collègues excluent, traversent des crises aiguës dans lesquelles la situation familiale et sociale apparaît très souvent problématique. Il serait vain de le nier.
Mais qui le nie ? Rolling Eyes

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Ergo le Jeu 23 Oct 2014 - 10:51

@Luigi_B a écrit:
@John a écrit:On dira ce qu'on veut de Zakhartchouk, mais lui au moins il a enseigné jusqu'au bout, et qui plus est dans un collège lambda.
Oui mais ce qui compte ici, c'est surtout d'enseigner dans un collège zone violence où "on observe dix fois plus d’exclusions par élève".
[HS] Mais il enseignait en zone violence, justement, en ECLAIR, en ZUS etc. et il continue de s'impliquer dans les associations d'aide aux devoirs dans le quartier. On peut en penser ce qu'on veut, débattre de ses opinions (et je suis la première à les critiquer) mais contrairement à beaucoup, le terrain, il connaît par coeur. C'est bien pour ça que ce sont des considérations idéologiques.[/HS]


Thalia: c'est exactement ça !

Le problème de ce type de jugements, c'est qu'encore une fois, c'est prendre les choses à l'envers, comme vous l'avez dit.
Comme je ne fais plus faire de fiches aux élèves, je n'ai aucune idée de la profession de leurs parents. Et sur notre feuille d'exclusion de cours, il y a la case "bavardages" alors...

C'est tout le problème de l'exclusion de cours: elle est faite en partie à cause du comportement de l'élève mais surtout en relation avec l'ensemble du groupe. Si j'exclus S., c'est bien parce qu'avec ses bavardages, le fait de se lever, d'aller piquer des stylos dans la trousse des autres, d'aller regarder par-dessus leurs épaules ce qu'ils font, il gêne la classe. (Parce que bon, vraiment, moi je m'en fiche qu'il se lève et qu'il bavarde, mon cours, je le connais.)


Dernière édition par Ergo le Jeu 23 Oct 2014 - 10:53, édité 1 fois

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par egomet le Jeu 23 Oct 2014 - 10:52

Évidemment que les élèves de milieux défavorisés sont exclus plus souvent, et même sans que les professeurs y pensent. 
En quoi est-il surprenant que des parents qui éduquent mal leurs gosses aient aussi une carrière décevante, voire pas de carrière du tout?
Tu es impoli, tu ne trouves pas de boulot et tes enfants suivent ton exemple.
Sans parler de toutes les autres difficultés que les enfants peuvent connaître.


Dernière édition par egomet le Jeu 23 Oct 2014 - 10:55, édité 1 fois

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Thalia de G le Jeu 23 Oct 2014 - 10:52

CdB, c'est une des raisons pour laquelle nous avons rejeté la note de vie scolaire : double peine pour certains qui sont peu ou mal suivis et qui, par exemple, arrivent souvent en retard parce que les parents négligent de réveiller leurs enfants à l'heure.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Marie Laetitia le Jeu 23 Oct 2014 - 10:55

@Luigi_B a écrit:Attention Marie Laetitia : je n'ai pas dit que c'était justifié. J'apportais simplement une précision et ton témoignage va dans mon sens : l'oubli de matériel ponctuel ou de bavardage ponctuel n'est certainement pas une cause alléguée de renvoi.

Par ailleurs considérer que ce n'est pas gênant pour le travail de la classe comme le fait François Jarraud...

Ah mais je dis bien que certains de mes collègues renvoient pour ces motifs, non légitimes. Faut dire qu'on ne nous donne pas beaucoup de moyens pour lutter contre les "oublis" de matériel systématiques...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Collier de Barbe le Jeu 23 Oct 2014 - 10:56

@JPhMM a écrit:
Les élèves de milieu défavorisé ont en effet une probabilité 2,4 fois supérieure d’être récidivistes, toutes choses égales par ailleurs.
Le "toutes choses égales par ailleurs" est formidable.

Ah bon, vous découvrez la régression linéaire multivariée?

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Collier de Barbe le Jeu 23 Oct 2014 - 10:57

@Marie Laetitia a écrit:
Dalathée2 a écrit:
@JPhMM a écrit:
Le "toutes choses égales par ailleurs" est formidable.
Ah oui, ça aussi. Il n'y a vraiment qu'en sociologie qu'on peut écrire sans ciller "toutes choses égales par ailleurs" et être pris au sérieux.

Tu sais, la sociologie est comme les autres disciplines, elle compte des chercheurs exceptionnels et des boulets, aussi...

Il y a surtout ceux qui la lisent et les autres...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par kero le Jeu 23 Oct 2014 - 10:59

@Marie Laetitia a écrit:
@Luigi_B a écrit:Attention Marie Laetitia : je n'ai pas dit que c'était justifié. J'apportais simplement une précision et ton témoignage va dans mon sens : l'oubli de matériel ponctuel ou de bavardage ponctuel n'est certainement pas une cause alléguée de renvoi.

Par ailleurs considérer que ce n'est pas gênant pour le travail de la classe comme le fait François Jarraud...

Ah mais je dis bien que certains de mes collègues renvoient pour ces motifs, non légitimes. Faut dire qu'on ne nous donne pas beaucoup de moyens pour lutter contre les "oublis" de matériel systématiques...

Pour ce problème, à force de tâtonnements, j'ai défini une méthode qui semble donner ses fruits:
- dès le début de l'année, à chaque fois, faire le tour des tables pour marquer les élèves qui n'ont pas le matériel (l'effet magique de la croix. "Monsieur, j'ai une croix ?")
- prévenir dès le début qu'il y a une note de matériel par trimestre (note donnée sur 10 points), en fonction de l'assiduité
- pour ceux qui persistent, donner régulièrement une punition/mots carnets/appel parents.

Évidemment que certains continueront, mais ça enlève au troupeau l'envie de jouer à pas amener le manuel. Avec mes 5èmes ZEP, j'obtiens un taux de présence du matériel qui tourne autour de 95%.


Dernière édition par kero le Jeu 23 Oct 2014 - 11:01, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Marie Laetitia le Jeu 23 Oct 2014 - 11:00

@egomet a écrit:Évidemment que les élèves de milieux défavorisés sont exclus plus souvent, et même sans que les professeurs y pensent. 
En quoi est-il surprenant que des parents qui éduquent mal leurs gosses aient aussi une carrière décevante, voire pas de carrière du tout?
Tu es impoli, tu ne trouves pas de boulot et tes enfants suivent ton exemple.
Sans parler de toutes les autres difficultés que les enfants peuvent connaître.

Ouaif. Sauf que, contrairement aux affirmations que les apprentis statiticiens répètent en boucle, on ne PEUT PAS analyser les choses à travers le prisme des CSP. C'est le seul mot "CSP" de sociologie que mon principal répète en boucle, comme s'il gagnait un bonus à chaque fois qu'il pouvait le placer dans une conversation. Un soir au CA, on s'est mis à deux, un représentant des parents (lui médecin issu d'une famille modeste) et moi, pour lui expliquer l'inanité de son analyse... furieux

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par ycombe le Jeu 23 Oct 2014 - 11:01

@Clodoald a écrit:
@JPhMM a écrit:
@ycombe a écrit:
Il y a des profs qui n'ont pas les fiches d'exclusion prêtes à l'avance avec le nom et la date en blanc ?
Moi j'ai des fiches en couleur, la couleur fonction de la CSP des parents.

La CNIL est-elle informée de la tenue d'un tel fichier?
Si les fiches ne sont pas informatisées, la CNIL n'est pas compétente.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Ergo le Jeu 23 Oct 2014 - 11:01

@ Kero: Je pense que ML a fait tout ça. Laughing
Il y en a aussi qui collectionnent les croix, mots, punitions, retenues sans sourciller et sans effet.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Marie Laetitia le Jeu 23 Oct 2014 - 11:02

@kero a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Luigi_B a écrit:Attention Marie Laetitia : je n'ai pas dit que c'était justifié. J'apportais simplement une précision et ton témoignage va dans mon sens : l'oubli de matériel ponctuel ou de bavardage ponctuel n'est certainement pas une cause alléguée de renvoi.

Par ailleurs considérer que ce n'est pas gênant pour le travail de la classe comme le fait François Jarraud...

Ah mais je dis bien que certains de mes collègues renvoient pour ces motifs, non légitimes. Faut dire qu'on ne nous donne pas beaucoup de moyens pour lutter contre les "oublis" de matériel systématiques...

Pour ce problème, à force de tâtonnements, j'ai défini une méthode qui semble donner ses fruits:
- dès le début de l'année, à chaque fois, faire le tour des tables pour marquer les élèves qui n'ont pas le matériel (l'effet magique de la croix. "Monsieur, j'ai une croix ?")
- prévenir dès le début qu'il y a une note de matériel par trimestre (note donnée sur 10 points), en fonction de l'assiduité
- pour ceux qui persistent, donner régulièrement une punition/mots carnets/appel parents.

Évidemment que certains continueront, mais ça enlève au troupeau l'envie de jouer à pas amener le manuel. Avec mes 5èmes ZEP, j'obtiens un taux de présence du matériel qui tourne autour de 95%.
J'ai le même système que toi.
ça marche avec des 6e et des 5e (ainsi que des 4e à peu près corrects). Sur les autres niveaux, je ne constate plus d'effet.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par kero le Jeu 23 Oct 2014 - 11:03

@Ergo a écrit:@ Kero: Je pense que ML a fait tout ça. Laughing
Il y en a aussi qui collectionnent les croix, mots, punitions, retenues sans sourciller et sans effet.

On s'en fiche. Qu'un ou deux gars par classe continuent de recueillir des sanctions une semaine sur deux, ça me va très bien: ça permet de servir d'exemple pour les autres.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par Ergo le Jeu 23 Oct 2014 - 11:05

Ah mais justement, pour certaines classes de 4e, je ne parle pas d'un ou deux, justement. Wink

(Ca n'empêche que je n'ai jamais exclu pour défaut de matériel, ça leur aurait trop fait plaisir et en exclure 10 d'un coup pourrait, à raison, être mal perçu.)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêtez de choisir les plus pauvres pour les exclure de cours !

Message par ycombe le Jeu 23 Oct 2014 - 11:08

@kero a écrit:
Nous sommes d'accord. Le bavardage - même répété - et le manque de matériel, ne sont pas des motifs valables.
Deux élèves qui bavardent −et persistent malgré les injonctions à cesser de le faire− empêchent leur voisins de se concentrer et de suivre: dehors.

Ma ligne rouge est que les élèves qui veulent bosser puissent le faire dans le calme, même s'ils sont au fond de la classe.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum