Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Enzo17
Niveau 7

Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Enzo17 le Ven 24 Oct 2014 - 9:55
Alors depuis quelques temps, j'ai remarqué dans ma classe qu'une élève avait tous les signes d'une élève dyslexique, elle a énormément de difficultés: prises de notes, compréhension de consignes, l'orthographe, l'attention en cours, même quand j'écris le cours au tableau, le relevé dans le cahier est incrusté de fautes... tous ces signes m'ont indiqué qu'elle doit être certainement dyslexique.
Je ne suis pas un professionnel dans la détection de ce genre d'handicap, mais je l'ai vite dirigé vers la COPSY de l'établissement. Mon dévouement a été félicité par mon CDE.
Bref, je voulais savoir si vous aviez déjà eu ce type d'élève, et quelles sont les activités que vous avez mis en place pour améliorer ces lacunes?

Je m'explique: (j'ai une de ces productions devant moi)

-Elle ne sait pas recopier une phrase correctement: Je l'aime pour l'éternité, ça donne " je laime pour létermie"
-A une question à laquelle je demandais ce qui leur a plu lors de la sortie, elle répond: "ce qui ma plu au salon.se sous les livre"

Elle est très motivée et sérieuse mais je me demande comment je pourrais l'aider, l'accompagner dans ses difficultés


Dernière édition par Enzo17 le Ven 24 Oct 2014 - 15:03, édité 1 fois

_________________
"*Non jamais, plutôt crever, que laisser la vie me descendre...*"
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par InvitéBC le Ven 24 Oct 2014 - 10:12
Pardon Enzo, mais... avant d'aider cette élève, faudrait t'aider toi-même, parce que là... Ne le prends pas mal, surtout.
Alors depuis quelques temps, j'ai remarqué dans ma classe qu'une élève avait tous les signes d'une élève dyslexique, elle a énormément de difficultés: prises de notes, compréhension de consignes, l'orthographe, l'attention en cours, même quand j'écris le cours au tableau, le relevé dans le cahier est incrusté de fautes... tous ces signes m'ont indiqué qu'elle doit être certainement dyslexique.
Je ne suis pas un professionnel dans la détection de ce genre d'handicap, mais je l'ai vite dirigée vers la COPSY de l'établissement. Mon dévouement a été félicité par mon CDE.
Bref, je voulais savoir si vous aviez déjà eu ce type d'élève, et quelles sont les activités que vous avez mises en place pour améliorer ces lacunes?

Je m'explique: (j'ai une de ces productions devant moi)

-Elle ne s'est !!! pas recopié !!! une phrase correctement: Je l'aime pour l'éternité, ça donne " je laime pour létermie"
-A une question à laquelle je demandais ce qui vous leur ? a plu lors de la sortie, elle répond: "ce qui ma plu au salon.se sous les livre"

Elle est très motivée et sérieuse mais je me demande comment je pourrais l'aider, l'accompagner dans ces difficultés

avatar
zeprof
Vénérable

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par zeprof le Ven 24 Oct 2014 - 10:17
tu peux chercher du coté des associations qui proposent souvent des aides, je ne sais pas s'il y a ça par chez toi
http://www.apedys.org/dyslexie/index.php?op=edito



Dernière édition par zeprof le Ven 24 Oct 2014 - 10:28, édité 1 fois (Raison : faute :oops:)

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par InvitéBC le Ven 24 Oct 2014 - 10:27
Avant les associations qui proposent d'aider cette élève, sa famille peut contacter un médecin, qui la dirigera vers des spécialistes... En principe, elle a le droit à un PAI. Enzo peut demander à rencontrer la famille pour en parler avec elle, ce serait déjà ça.
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par zeprof le Ven 24 Oct 2014 - 10:30
désolée pour la faute Embarassed j'ai édité...  j'avais posté un peu vite...

évidemment pour le spécialiste pour aider la jeune fille et sa famille ! mais là, il me semblait qu'Enzo demandait aussi de l'aide pour adapter ses cours.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Normandyx le Ven 24 Oct 2014 - 10:35
Elle n'a aucun dossier scolaire? rien n'a été fait ou demandé en primaire? c'est étonnant.

La dyslexie ne se détecte pas au doigt mouillé parce qu'un enfant écrit mal, il y a des spécialistes et pour avoir des aménagements le cas doit passer par la MDPH après avoir été diagnostiqué par un orthophoniste. Le médecin prescrit un bilan, l'orthophoniste diagnostique et met en place une aide, si un projet d'intégration particulier doit être mis en place, il le fera savoir.
Après on se heurte à la résistance des familles qui parfois refusent même le bilan et aussi à la saturation des orthophonistes, j'ai des élèves qui ont été dépistés et qui sont sur liste d'attente pour 12 mois...
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par zeprof le Ven 24 Oct 2014 - 10:40
Sinon, ce que je fais ponctuellement dans mes classes quand je sais qu'un élève  est "dys" et diagnostiqué comme tel :

- j'affiche mon cours au vidéo-projecteur : je choisis une  police lisible en cas de dyslexie (j'ai téléchargé lexia qui est gratuite), je prends une couleur de caractère bleue (plus visible pour mon dys qui est en terminale mais apparemment c'est variable d'un élève à l'autre), j'agrandis la taille de la police.

- je prends toujours quelques minutes pour réexpliquer la consigne oralement (en général, la grande difficulté est de la comprendre à l'écrit ) et c'est, de toutes façons, utile à l'ensemble de la classe.

- pour les éval, au choix : je lui laisse plus de temps (si la durée de mon cours le permet) ou je lui retire une à deux questions. Si un PAI est mis en place il y aura des aménagements à l'examen. Jusqu'ici il y a toujours eu des 1/3 temps dans mon établissement. Mais je sais qu'il peut y avoir des scripteurs ou d'autres aménagements mais pour cela, il faudra de toutes façons que l'élève ait vu un orthophoniste et monté un dossier médical pour l'examen (à voir avec l'infirmier ou le médecin scolaire du lycée)

j'essaie de m'adapter mais ce n'est pas toujours évident.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Cath
Bon génie

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Cath le Ven 24 Oct 2014 - 10:44
Je ne sais pas s'il est possible d'anticiper le diagnostic (enfin, vu son âge, on dira sûrement qu'elle est dys-quelque chose vu qu'on ne remettra pas en cause la méthode d'apprentissage de lecture).
C'est seulement quand il aura été posé (à supposer qu'il le soit avec justesse) qu'on proposera (la MDPH) des aménagements, de l'AVS à l'ordi portable en passant par les cours tapés en plus gros caractères.
En attendant, mais là ce n'est que mon avis, elle ne doit pas se relâcher et faire les efforts qui sont à sa portée : écrire proprement, mettre des majuscules etc.

Mais je rejoins Normandyx: il est quand même très curieux qu'elle n'ait pas été détectée avant...
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par zeprof le Ven 24 Oct 2014 - 10:47
ça arrive malheureusement... Rolling Eyes on se demande souvent comment c'est possible mais hélas...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par InvitéBC le Ven 24 Oct 2014 - 11:15
Et tes collègues, Enzo, que pensent-ils de cette élève ? Font-ils des aménagements de cours ?
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Normandyx le Ven 24 Oct 2014 - 11:23
@zeprof a écrit:Sinon, ce que je fais ponctuellement dans mes classes quand je sais qu'un élève  est "dys" et diagnostiqué comme tel :

- j'affiche mon cours au vidéo-projecteur : je choisis une  police lisible en cas de dyslexie (j'ai téléchargé lexia qui est gratuite), je prends une couleur de caractère bleue (plus visible pour mon dys qui est en terminale mais apparemment c'est variable d'un élève à l'autre), j'agrandis la taille de la police.

- je prends toujours quelques minutes pour réexpliquer la consigne oralement (en général, la grande difficulté est de la comprendre à l'écrit ) et c'est, de toutes façons, utile à l'ensemble de la classe.

- pour les éval, au choix : je lui laisse plus de temps (si la durée de mon cours le permet) ou je lui retire une à deux questions. Si un PAI est mis en place il y aura des aménagements à l'examen. Jusqu'ici il y a toujours eu des 1/3 temps dans mon établissement. Mais je sais qu'il peut y avoir des scripteurs ou d'autres aménagements mais pour cela, il faudra de toutes façons que l'élève ait vu un orthophoniste et monté un dossier médical pour l'examen (à voir avec l'infirmier ou le médecin scolaire du lycée)

j'essaie de m'adapter mais ce n'est pas toujours évident.

veneration chapeau pour les adaptations, mais pour le bleu à vérifier à chaque fois, ce n'est pas une couleur facile pour faire la mise au point et pour certains c'est pire, elle bave.

un lien à consulter sur les polices et la présentation et un tas de conseils que j'ai trouvé utiles. http://www.dysmoi.fr/
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par zeprof le Ven 24 Oct 2014 - 11:32
merci Embarassed mais ce n'est pas grand chose je trouve...

pour le bleu effectivement ça ne fonctionne que pour mon terminale, c'est pour cela que je précise que c'est à ajuster.
J'ai une petite dys en CAP qui préfère que je laisse en noir mais qui a besoin que la police de caractère soit plus grosse (16 souvent voire 18)
quant à mon petit dys de seconde lui se fiche de la couleur ou de la taille de caractère, il préfère que je dise les choses plutôt que les lire...
c'est vraiment très aléatoire et propre à chacun.

merci pour le lien, je vais aller voir ça !

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Normandyx le Ven 24 Oct 2014 - 11:37
J'ai aidé des élèves partis au collège et qui n'avaient quasiment droit à rien.
Pour les auditifs, j'enregistre les poésies et les résumés d'histoire géo (mon côté dinosaure) et ils les récupèrent via le blog de classe ou le drive de l'adresse mail que j'ai faite pour la gestion de la classe, c'est beaucoup plus simple depuis le net, j'en avais assez des cassettes de 10 minutes à enregistrer...
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par zeprof le Ven 24 Oct 2014 - 11:44
oh c'est une bonne idée ça ! je dois pouvoir enregistrer la trace écrite en fichier audio et la mettre sur pronote dans le cahier de texte en ligne ...
merci de l'idée je vais étudier ça.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Enzo17
Niveau 7

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Enzo17 le Ven 24 Oct 2014 - 15:02
Bobby-Cowen a écrit:Pardon Enzo, mais... avant d'aider cette élève, faudrait t'aider toi-même, parce que là... Ne le prends pas mal, surtout.
Alors depuis quelques temps, j'ai remarqué dans ma classe qu'une élève avait tous les signes d'une élève dyslexique, elle a énormément de difficultés: prises de notes, compréhension de consignes, l'orthographe, l'attention en cours, même quand j'écris le cours au tableau, le relevé dans le cahier est incrusté de fautes... tous ces signes m'ont indiqué qu'elle doit être certainement dyslexique.
Je ne suis pas un professionnel dans la détection de ce genre d'handicap, mais je l'ai vite dirigée vers la COPSY de l'établissement. Mon dévouement a été félicité par mon CDE.
Bref, je voulais savoir si vous aviez déjà eu ce type d'élève, et quelles sont les activités que vous avez mises en place pour améliorer ces lacunes?

Je m'explique: (j'ai une de ces productions devant moi)

-Elle ne s'est !!! pas recopié !!! une phrase correctement: Je l'aime pour l'éternité, ça donne " je laime pour létermie"
-A une question à laquelle je demandais ce qui vous leur ? a plu lors de la sortie, elle répond: "ce qui ma plu au salon.se sous les livre"

Elle est très motivée et sérieuse mais je me demande comment je pourrais l'aider, l'accompagner dans ces difficultés


En plus, des fautes bêtes, ça va m'apprendre à ne pas me relire!

_________________
"*Non jamais, plutôt crever, que laisser la vie me descendre...*"
avatar
Enzo17
Niveau 7

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Enzo17 le Ven 24 Oct 2014 - 15:07
Bobby-Cowen a écrit:Et tes collègues, Enzo, que pensent-ils de cette élève ? Font-ils des aménagements de cours ?

Non, d'ailleurs si je leur n'avais pas confié mes doutes sur cette élève, l'équipe enseignante n'aurait rien remarqué.


Dernière édition par Enzo17 le Ven 24 Oct 2014 - 15:20, édité 1 fois

_________________
"*Non jamais, plutôt crever, que laisser la vie me descendre...*"
avatar
Enzo17
Niveau 7

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Enzo17 le Ven 24 Oct 2014 - 15:09
Des élèves qui n'ont jamais fait l'objet d'un suivi d'un COPSY, d'un orthophoniste est très courant.
D'ailleurs, une de mes collègues m'avait dit que dans son ancien bahut un élève a été diagnostiqué dyslexique deux mois avant le bac par une assistante pédagogique.

_________________
"*Non jamais, plutôt crever, que laisser la vie me descendre...*"
avatar
Enzo17
Niveau 7

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Enzo17 le Ven 24 Oct 2014 - 15:11
@zeprof a écrit:oh c'est une bonne idée ça ! je dois pouvoir enregistrer la trace écrite en fichier audio et la mettre sur pronote dans le cahier de texte en ligne ...
merci de l'idée je vais étudier ça.

Non mais oh ! Les idées, c'est pour moi ! Razz

_________________
"*Non jamais, plutôt crever, que laisser la vie me descendre...*"
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par InvitéBC le Ven 24 Oct 2014 - 15:15
@Enzo17 a écrit:
Bobby-Cowen a écrit:Et tes collègues, Enzo, que pensent-ils de cette élève ? Font-ils des aménagements de cours ?

Non, d'ailleurs si je leur n'avais pas confier mes doutes sur cette élève, l'équipe enseignante n'aurait rien remarqué.

Relis-toi (c'est pas une résolution à prendre en janvier) Razz
Pour les aménagements, c'est à toi de décider, et les néos t'ont proposé plein de bonnes idées, mais attention, tu fais cours à une classe, pas à une seule élève... vois si tu peux "arranger" certaines choses, et si elle s'adapte. Si ses problèmes persistent, il faudra peut-être envisager d'en référer à la famille, pour un suivi éventuel... tu ne peux pas tout faire ! mais effectivement, c'est bien de l'avoir remarqué, ça prouve que tu es attentif et dévoué Smile
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par zeprof le Ven 24 Oct 2014 - 15:19
@Enzo17 a écrit:
@zeprof a écrit:oh c'est une bonne idée ça ! je dois pouvoir enregistrer la trace écrite en fichier audio et la mettre sur pronote dans le cahier de texte en ligne ...
merci de l'idée je vais étudier ça.

Non mais oh ! Les idées, c'est pour moi ! Razz

on peut partager nanmého lol!

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Provence
Bon génie

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Provence le Ven 24 Oct 2014 - 15:46
@Enzo17 a écrit:Des élèves qui n'ont jamais fait l'objet d'un suivi d'un COPSY, d'un orthophoniste est très courant.
D'ailleurs, une de mes collègues m'avait dit que dans son ancien bahut un élève a été diagnostiqué dyslexique deux mois avant le bac par une assistante pédagogique.

Le diagnostic doit être posé par le médecin scolaire...
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Normandyx le Dim 26 Oct 2014 - 17:05
même pas, médecin scolaire ou pas, le diagnostic de dyslexie passe par l'orthophoniste et pour les cas lourds nécessitant des aides coûteuses, il faut passer par la MDPH, le rôle du médecin se borne à prescrire le bilan orthophonique pour qu'il soit remboursé.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Olympias le Dim 26 Oct 2014 - 17:11
@zeprof a écrit:ça arrive malheureusement... Rolling Eyes on se demande souvent comment c'est possible mais hélas...

Mais c'est possible ! Il y a plusieurs années, au collège, en faisant l'étude dirigée, j'en avais repéré deux. J'ai signalé et on m'a répondu : "Mais ça fait longtemps qu'on le sait ! On l'a dit aux parents ! Mais les parents nous ont répondu qu'ils ne voulaient pas s'emm***** à emmener leur enfant chez l'orthophoniste ! "
Bon... :shock:
avatar
Provence
Bon génie

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Provence le Dim 26 Oct 2014 - 17:15
@Normandyx a écrit:même pas, médecin scolaire ou pas, le diagnostic de dyslexie passe par l'orthophoniste et pour les cas lourds nécessitant des aides coûteuses, il faut passer par la MDPH, le rôle du médecin se borne à prescrire le bilan orthophonique pour qu'il soit remboursé.

Non, l'orthophoniste ne peut pas éliminer seul les autres sources possibles expliquant le trouble de l'écrit.
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Normandyx le Dim 26 Oct 2014 - 23:31
c'est bien pour cela que le bilan est prescrit par un médecin qui est supposé avoir éliminé les autres causes (déficit visuel, auditif), mais ce n'est pas le médecin qui qualifiera le trouble dys   une fois les difficultés cernées  par l'orthophoniste, s'il soupçonne une dyslexie il indique "soupçon de dyslexie" ou "symptomes de dyslexie", ce qu'ils ne font généralement qu'après une première série de séances, il faut 2 ans d'apprentissage de la lecture avant qu'on ne cherche à entrer dans le dyslexique et dans ce cas les parents sont orientés vers le médecin référent de la MDPH pour des examens complémentaires,  entre autre passer un bilan psy pour confirmer que le gamin a bien une intelligence normale et pas de problèmes comportementaux, et parfois un bilan neurologique.  Seul le passage par la MDPH permet d'obtenir les aides matérielles ou autres. (on est loin de l'AVS qui dépiste un dyslexique).

Une des orthophonistes du secteur que je connais bien a répondu que dans sa carrière elle avait vu très peu de "vrais dyslexiques" ça représente 5% de la population, on est loin du presque quart des enfants de primaire qui ont droit à quelques séances.


Dernière édition par Normandyx le Dim 26 Oct 2014 - 23:54, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: Une lycéenne dysorthographique dans ma classe

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum