Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par John le Sam 25 Oct 2014 - 12:16

Votre livre est une plongée singulière dans le quotidien de la classe. Cette chronique est aussi une charge contre une machine éducative qui mouline souvent à vide, au détriment des élèves...

- Il y a beaucoup de livres sur l'école mais on est encore trop peu à décrire précisément nos cours. Le milieu de la classe est soigneusement évité. On se focalise sur la transmission pure, sur les grands débats et on néglige les à-côtés, comme si ce n'était pas intéressant. Or c'est la description de ce qui se passe dans la classe, des imprévus, des accidents, de nos réactions, de celles des élèves, le tout associé à la nécessité de faire le programme, qui est la clé de toute solution.

On est loin de la figure de l'enseignant en majesté...

- Cette figure-là nous encombre ! Elle fait peser une énorme chape d'interdits dont on met des années à se délester. Au départ, c'est régulateur. A terme, la rigidité nous guette. J'ai mis du temps à comprendre qu'en voulant être un "beau prof", en craignant de s'abaisser, en ayant peur de mettre l'élève au centre du système éducatif par crainte de se voir transformé en larbin ou en bonne d'enfant, on cherche en réalité à sauver, non l'école, mais soi-même. En fait, il faut devenir un "bon prof". On est là pour servir, pour être efficace. C'est là qu'est notre grandeur.

Vous évoquez une déshumanisation de la relation entre l'enseignant et l'élève. Où la voyez-vous ?

- Nos débats sur l'éducation parlent toujours d'un élève abstrait. Ils sont très loin des élèves incarnés. Or le système est concrètement dur pour beaucoup d'entre eux. Il manque incroyablement de réactivité. On laisse des enfants souffrir pendant des années, avoir 2 de moyenne du CP jusqu'à la troisième, en saupoudrant du soutien. Et finalement, 150.000 jeunes disparaissent chaque année dans la nature. Un jour, ce sont nos élèves ; le lendemain, ils ne représentent plus rien. C'est irresponsable et cruel. [...]

Vous rêvez de recruter différemment les futurs professeurs ?

- Au Capes, on a une épreuve qui est censée ressembler à un cours, mais on la passe devant des membres du jury qui viennent de bouffer, qui sont en train de digérer, dans une salle où il fait 35 degrés... Ca ne ressemble qu'en partie à une classe. Pour imaginer ce que le prof va donner en situation, il manque l'alerte incendie, une mouche qui tape au carreau, un marteau-piqueur dans la rue, des questions absurdes, une trousse qui tombe.

Ou un élève agressif, qui menace le bon ordre de la classe ?

- Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. Mais cela se travaille. On a tous des techniques de désamorçage, parfois idiotes, arbitraires : pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches, ils me disent bonjour en me regardant, et ils attendent debout derrière leur bureau. Avec les rituels de début de cours, et de fin de cours, le délire au milieu du cours devient de moins en moins pensable...

Jugez-vous que ce soit bien d'envoyer les jeunes professeurs en ZEP ?

- J'exerce maintenant dans un collège du centre de Paris mais toute mon expérience me vient des 11 années que j'ai passées en ZEP (zone d'éducation prioritaire). C'est la meilleure école du monde. D'ailleurs, je ne vois pas d'autre solution. Personne ne veut y aller. Je ne pense pas vouloir y retourner en tout cas. Pas sûr, d'ailleurs, qu'on y soit meilleur à 40 ans qu'à 25. Mais c'est incroyablement formateur. Avec la ZEP, on sait tout faire. Le problème, c'est qu'il ne devrait pas y avoir des endroits où il est si dur d'enseigner. Il faudrait affronter la question pour de bon.

Propos recueillis par Caroline Brizard - L'Obs
http://actualites.nouvelobs.com/obs/education/20141023.OBS2990/l-ecole-en-france-un-systeme-irresponsable-et-cruel.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par JPhMM le Sam 25 Oct 2014 - 12:19

Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais.

from Outer Space...


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par John le Sam 25 Oct 2014 - 12:26

Intègrera-t-elle bientôt l'observatoire de la violence scolaire ? Pour des déclarations comme celles-là, elle le mériterait grandement !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Balthamos le Sam 25 Oct 2014 - 12:28

pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches, ils me disent bonjour en me regardant, et ils attendent debout derrière leur bureau. Avec les rituels de début de cours, et de fin de cours, le délire au milieu du cours devient de moins en moins pensable...

merci, ces conseils vont révolutionner ma pratique.

j'aime la manière dont les donneurs de leçon se légitimisent (moi aussi j'ai fait de la zep, etc.)
Je suis en ZEP et je peux affirmer qur le chahut, même les meilleurs et les plus expérimentés le connaissent un moment ou un autre (après un cours difficile, en fin de journée/ semaine/ dernier cours avant les vacances/ après un incident dans un autre cours/ après un événement dans une famille, etc.)

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Luigi_B le Sam 25 Oct 2014 - 12:31

Je ne sais pas si les débats sur l'éducation parlent toujours d'un élève abstrait mais les solutions de Mara Goyet le sont bien souvent, abstraites.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Wilde le Sam 25 Oct 2014 - 12:41

pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches, ils me disent bonjour en me regardant, et ils attendent debout derrière leur bureau. Avec les rituels de début de cours, et de fin de cours, le délire au milieu du cours devient de moins en moins pensable...

C'était donc ça!  idee
Mais pourquoi n'y a-t-on pas pensé avant  scratch  ??

Wilde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Heste le Sam 25 Oct 2014 - 12:46

Mes troisièmes attendent derrière leur bureau debout en début de cours et pourtant ça ne les empêche pas de bien se remettre à bavarder au milieu du cours.
Je trouve ça incroyable de dire sans ciller que la ZEP c'est extrêmement formateur mais que bon maintenant qu'on en est sorti, on n'y retournera JAMAIS Rolling Eyes

Heste
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Presse-purée le Sam 25 Oct 2014 - 12:51

Il y a des choses intéressantes dans ce que dit Mara Goyet:

Mara Goyet a écrit: Il faut arrêter avec les kits, les mallettes, on ne joue pas à la dînette, on enseigne.

Mara Goyet a écrit:Il faut constamment réactiver ce que les élèves ont acquis, gagner en cohérence. Revenir aux cadres. (...) Mais aussi créer des maillons intermédiaires entre le savoir et la culture des élèves, sinon tout est vite oublié, on construit sur du sable. Il faut se libérer.

Mara Goyet a écrit:Le but c'est qu'ils apprennent, non ?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par John le Sam 25 Oct 2014 - 12:53

Heureusement qu'il y a aussi parfois des choses intéressantes dans ce qu'elle raconte Very Happy
Mais enfin ce n'est pas ce qu'en retient Caroline Brizard, qui semble lui vouer un culte depuis quelques mois, et à qui elle a choisi de livrer une interview alors qu'elle connaît bien ses positions en matière d'éducation.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Tamerlan le Sam 25 Oct 2014 - 13:08

Il faudrait voir ce qu'elle entend exactement par "chahut". Si c'est au sens  ancien (la classe en révolte contre le prof avec un bordel généralisé auquel tout le monde participe) ce n'est pas forcément faux. Si par contre on parle d'un haut niveau inattention ou de bavardages, d'un incident violent entre élèves, d'une insulte par un élève à un enseignant alors là, hélas...


Dernière édition par Tamerlan le Sam 25 Oct 2014 - 13:27, édité 2 fois

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Gryphe le Sam 25 Oct 2014 - 13:18

Mara Goyet ferait bien de se souvenir de ce qu'elle écrivait dans "Collèges de France" il y a 15 ans... Ce n'est pas parce qu'elle est devenue une super prof qu'elle doit oublier ses débuts.

Pour ma part, je me suis promis que je n'oublierai jamais, et somme toute, je m'y tiens.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Luigi_B le Sam 25 Oct 2014 - 13:20

+1

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par kero le Sam 25 Oct 2014 - 13:45

Cette phrase sur le chahut a quelque chose d'étrange. Je me demande si le sens ou la formulation était bien, exactement, celui/celle qui nous est restitué.

@Heste a écrit:Je trouve ça incroyable de dire sans ciller que la ZEP c'est extrêmement formateur mais que bon maintenant qu'on en est sorti, on n'y retournera JAMAIS Rolling Eyes

Je ne comprends pas ce que cette affirmation a de choquant. Que le passage en ZEP soit formateur, ça me semble difficilement contestable. Qu'elle ne veuille pas y retourner, c'est un choix personnel et je ne vois pas ce qui permet de le critiquer.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par JPhMM le Sam 25 Oct 2014 - 13:51

@kero a écrit:Cette phrase sur le chahut a quelque chose d'étrange. Je me demande si le sens ou la formulation était bien, exactement, celui/celle qui nous est restitué.

@Heste a écrit:Je trouve ça incroyable de dire sans ciller que la ZEP c'est extrêmement formateur mais que bon maintenant qu'on en est sorti, on n'y retournera JAMAIS Rolling Eyes

Je ne comprends pas ce que cette affirmation a de choquant. Que le passage en ZEP soit formateur, ça me semble difficilement contestable.
Bien d'autres choses le sont, sans qu'elles en soient pour autant désirables.

"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort."

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Tamerlan le Sam 25 Oct 2014 - 13:53

@JPhMM a écrit:

"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort."

Des fois aussi un peu déglingué quand même Very Happy

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par JPhMM le Sam 25 Oct 2014 - 13:58

J'aurais dit "abîmé", mais c'était bien l'idée sous-entendue, en effet. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par neomath le Sam 25 Oct 2014 - 15:52

@Tamerlan a écrit:Il faudrait voir ce qu'elle entend exactement par "chahut". Si c'est au sens  ancien (la classe en révolte contre le prof avec un bordel généralisé auquel tout le monde participe) ce n'est pas forcément faux. Si par contre on parle d'un haut niveau inattention ou de bavardages, d'un incident violent entre élèves, d'une insulte par un élève à un enseignant alors là, hélas...
+1
Le chahut à l'ancienne, que j'ai connu comme élève, n'avait rien à voir avec ce que nous vivons aujourd'hui.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Fesseur Pro le Sam 25 Oct 2014 - 16:51

ils attendent debout derrière leur bureau.
@Heste a écrit:Mes troisièmes attendent derrière leur bureau  
Les élèves ont des bureaux ?

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Reine Margot le Sam 25 Oct 2014 - 18:22

@Gryphe a écrit:Mara Goyet ferait bien de se souvenir de ce qu'elle écrivait dans "Collèges de France" il y a 15 ans... Ce n'est pas parce qu'elle est devenue une super prof qu'elle doit oublier ses débuts.

Pour ma part, je me suis promis que je n'oublierai jamais, et somme toute, je m'y tiens.

+1

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Jacq le Sam 25 Oct 2014 - 18:27

[...]
- Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. Mais cela se travaille. On a tous des techniques de désamorçage, parfois idiotes, arbitraires : pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches, ils me disent bonjour en me regardant, et ils attendent debout derrière leur bureau. Avec les rituels de début de cours, et de fin de cours, le délire au milieu du cours devient de moins en moins pensable...
[...]
- J'exerce maintenant dans un collège du centre de Paris mais toute mon expérience me vient des 11 années que j'ai passées en ZEP (zone d'éducation prioritaire). C'est la meilleure école du monde. D'ailleurs, je ne vois pas d'autre solution. Personne ne veut y aller. Je ne pense pas vouloir y retourner en tout cas. Pas sûr, d'ailleurs, qu'on y soit meilleur à 40 ans qu'à 25. Mais c'est incroyablement formateur. Avec la ZEP, on sait tout faire. Le problème, c'est qu'il ne devrait pas y avoir des endroits où il est si dur d'enseigner. Il faudrait affronter la question pour de bon.
[...]

Shocked

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par leyade le Sam 25 Oct 2014 - 22:34

@Tamerlan a écrit:
@JPhMM a écrit:

"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort."

Des fois aussi un peu déglingué quand même Very Happy



topela
Tout ce qui ne me tue pas peut bien me déglinguer au passage, quand même.

Je supporte mal cet aphorisme Evil or Very Mad .

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par JPhMM le Sam 25 Oct 2014 - 22:37

@leyade a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@JPhMM a écrit:

"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort."

Des fois aussi un peu déglingué quand même Very Happy



topela
Tout ce qui ne me tue pas peut bien me déglinguer au passage, quand même.

Je supporte mal cet aphorisme Evil or Very Mad .
Il était cité de façon ironique ici.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par leyade le Sam 25 Oct 2014 - 22:38

Oui, excuse-moi JPhMM, ce n'était pas en oppostion, c'était en ajout, j'avais bien compris, je voulais plussoyer avec toi aussi topela

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : "Un chahut ? La plupart des enseignants n'en auront jamais. [...] Pour ma part, les élèves n'entrent pas dans la classe avec les mains dans les poches".

Message par Ergo le Sam 25 Oct 2014 - 22:47

Oui...Neutral
Cela étant, l'interview est bien plus riche que ce passage. Je ne sais pas trop comment réagir à tout ça depuis cet aprem. Pourquoi ne pas mettre plutôt ces passages en valeur:
Or c'est la description de ce qui se passe dans la classe, des imprévus, des accidents, de nos réactions, de celles des élèves, le tout associé à la nécessité de faire le programme, qui est la clé de toute solution.

Or le système est concrètement dur pour beaucoup d'entre eux. Il manque incroyablement de réactivité. On laisse des enfants souffrir pendant des années, avoir 2 de moyenne du CP jusqu'à la troisième, en saupoudrant du soutien. Et finalement, 150.000 jeunes disparaissent chaque année dans la nature. Un jour, ce sont nos élèves ; le lendemain, ils ne représentent plus rien. C'est irresponsable et cruel.

Le but de l'école est de transmettre, d'expliquer, de faire en sorte que les élèves comprennent, qu'ils progressent. Et de vérifier constamment, continûment, qu'ils ont vraiment appris.

Quant à la responsabilité de l'institution... nos ministres ne "sentent" pas le terrain.

Tout cela se discute mais j'ai l'impression qu'on se focalise sur un faux problème avec cette histoire de ZEP.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum