Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par John le Dim 26 Oct 2014 - 13:03

Le plan pour le numérique à l'école annoncé par François Hollande est erroné. Il y a fort à parier que les tablettes dont on aura submergé les collèges resteront au fond des cartables. [...]

700 millions d'euros. C'est le coût estimé du plan pour le numérique à l'école annoncé par François Hollande le 14 juillet dernier, et dont le détail doit être dévoilé incessamment. L'essentiel du pactole tombera dans la poche des fabricants de tablettes, car il est prévu d'en équiper 70% des élèves d'ici à 2020, alors même que ce genre de mesures a déjà montré qu'elle ne produisait à peu près aucun effet dans les établissements. François Hollande est d'ailleurs bien placé pour le savoir : le plan Ordicollège 19, qu'il avait lancé lorsqu'il présidait le conseil général de la Corrèze, avait été sévèrement jugé dans un rapport de l'Inspection générale de l'Education nationale.

Tant que la France n'aura pas compris que le numérique résiste à la logique du plan quinquennal, et ne se sera pas concentrée sur des dispositifs pédagogiques propres à faire entrer les élèves dans la "pensée numérique", tant qu'elle n'aura pas admis que cette évolution ne se résume pas à une affaire d'équipement (condition nécessaire, malgré tout, mais en aucun cas suffisante) ; tant qu'elle n'aura pas repensé une formation des enseignants aujourd'hui en jachère, voire, pour ce qui est de la formation continue, totalement sinistrée; eh bien, il y a fort à parier que les tablettes dont on aura submergé les collèges resteront au fond des cartables. Pour n'en ressortir que le soir, à la maison, au profit, dans certaines familles, d'activités formatrices et encadrées et, dans d'autres, de sessions de jeux vidéo ou de pratiques addictives et abrutissantes. Restera à constater que l'école, impuissante à résorber les fractures sociales, aura contribué à creuser un peu plus la fracture numérique.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/education/l-impasse-de-la-tablette-a-l-ecole_1614157.html#EewGTjroHWCzE2Zy.99


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Iphigénie le Dim 26 Oct 2014 - 13:05

Qui disait: "les rats quittent le navire"? scratch

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par John le Dim 26 Oct 2014 - 13:07

Un autre témoignage :

Cela fait longtemps que je voulais écrire un billet sur l'illusion numérique, cet usage forcené de l'informatique et de ses outils qu'on tient absolument à nous présenter comme une panacée pour tous les maux de l'école. J'accumulais de la documentation, mais je me sentais un peu feignant, et voilà qu'une triste actualité me ramène à ce propos.

Un collègue, par ailleurs excellent connaisseur des outils numériques -voire même spécialiste de leur usage en situation-, s'est vu reprocher par sa hiérarchie un billet pourtant innocent de son blog, dans lequel il critiquait la pensée magique qui consiste à croire que le numérique peut être la solution ultime au fameux "décrochage" et autres échecs scolaires. Rappelons-le, il n'existe aucun devoir de réserve dans notre métier mais juste un devoir de discrétion quant à nos opinions religieuses ou politiques, et quant à ce qu'il nous est donné de connaître de nos élèves. Rien que de très logique en somme. Mais notre pléthorique et surtout jacobine administration ne l'entend pas de cette oreille, qui tient à ce que surtout ses personnels ne critiquent jamais rien de l'institution, même ce qui pourtant nous apparait comme évidemment idiot ou éminemment mensonger. Et c'est ainsi que quelques fonctionnaires qui se pensent certainement investis d'une mission divine n'hésitent pas à convoquer leurs ouailles pour les engueuler, leur reprocher leur manque de respect, voire même peuvent aller jusqu'à les suspendre de leur mission comme l'a appris à ses dépens Jacques Risso.

J'ai connu des déboires similaires il y a quelques années, sous l'ère Darcos. J'avais le malheur, en toute confiance, de bloguer sous ma véritable identité. J'avais la parole aussi libre qu'aujourd'hui, et il n'a pas manqué un veilleur internet pour rapidement repérer ma prose... qui n'a pas plu au ministère, lequel a demandé à l' Inspecteur d'Académie (les DASEN n'existaient pas encore) de me convoquer pour m'administrer un blâme. L'inexistence d'un devoir de réserve ne gêne pas ces gens là qui détestent qu'on leur mette le nez dans leur pipi.

J'ai eu à l'époque le même réflexe que notre malheureux collègue aujourd'hui, soit celui de supprimer mon blog, la mort dans l'âme. Mais ma carrière jusqu'alors sans tache ne pouvait alors à mes yeux s'encombrer d'un tel écart dans mon dossier. Je suis profondément fonctionnaire, j'aime mon métier, je ne concevais pas ne pas respecter quelque part la volonté de mon administration.

Le naturel a heureusement vite repris le dessus, j'avais besoin d'exprimer les manques, les errements, les blocages, les absurdités du système. J'ai rapidement créé un nouveau blog, anonyme celui-là, celui que vous lisez présentement. Je déteste l'anonymat, je le conchie. Mais je ne pouvais pas laisser tomber. Et voilà -je le suppose- un ministère heureux de provoquer chez ses agents leur passage dans la clandestinité. Je ne croyais pas une seconde, après les présidentielles de 2012, que les choses changeraient, j'en ai aujourd'hui une éclatante confirmation si j'en avais eu besoin après l'affaire Risso.
http://leconfortintellectuel.blogspot.fr/2014/10/lillusion-numerique-et-la-parole-du.html

Après l'annonce du "tsunami numérique", il y a un revirement de la pensée et du discours assez incroyable...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par John le Dim 26 Oct 2014 - 13:08

@Iphigénie a écrit:Qui disait: "les rats quittent le navire"? scratch
Je pense qu'on peut changer d'avis sans se faire traiter de "rats".
Mais moi, ce qui me frappe, c'est que les mêmes qui ne juraient que par le numérique sont maintenant beaucoup plus critiques qu'avant. Paradoxalement, je ne suis pas sûr qu'ils se rendent compte de l'inflexion de leur discours, en fait.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Iphigénie le Dim 26 Oct 2014 - 13:09

Peut-être parce que ça doit être financé au local: faut l'expliquer aux électeurs, ça .... sorciere2

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Iphigénie le Dim 26 Oct 2014 - 13:10

@John a écrit:
@Iphigénie a écrit:Qui disait: "les rats quittent le navire"? scratch
Je pense qu'on peut changer d'avis sans se faire traiter de "rats".
Mais moi, ce qui me frappe, c'est que les mêmes qui ne juraient que par le numérique sont maintenant beaucoup plus critiques qu'avant. Paradoxalement, je ne suis pas sûr qu'ils se rendent compte de l'inflexion de leur discours, en fait.
C'est une métaphore, John, assez courante au demeurant! Je veux bien parler de moutons de Panurge si tu préfères: ils quittent aussi le navire...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par JPhMM le Dim 26 Oct 2014 - 13:25

@Iphigénie a écrit:Peut-être parce que ça doit être financé au local: faut l'expliquer aux électeurs, ça .... sorciere2
Les conseillers régionaux, généraux et municipaux sont ravis.

Ravis.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par henriette le Dim 26 Oct 2014 - 13:29

Changement de discours louable de la part d'Emmanuel Davidenkoff. La raison a donc fait son chemin, et le regard est enfin critique.
A quoi est dû ce changement, par contre ? A l'énormité de la somme en jeu ? A l'évidence des enjeux plus économiques que pédagogiques ? Ou à un travail de réflexion personnelle sur l'inanité totale de prendre un simple outil parmi d'autres pour une fin en soi ? Au trois en même temps, j'espère.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par JPhMM le Dim 26 Oct 2014 - 13:32

La raison est simple.
Les novateurs français pensent qu'innover c'est copier une idée anglo-saxonne avec quelques années de retard.

Or le vent anglo-saxon tourne depuis quelques années.
Du coup, ils tournent.

Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par John le Dim 26 Oct 2014 - 13:36

@JPhMM a écrit:La raison est simple.
Les novateurs français pensent qu'innover c'est copier une idée anglo-saxonne avec quelques années de retard.

Or le vent anglo-saxon tourne depuis quelques années.
Du coup, ils tournent.
Ca c'est vrai qu'en pédagogie comme dans d'autres domaines, cette volonté d'appliquer avec cinq-dix ans de retard tout ce qui fait aux USA et en Grande-Bretagne est particulièrement frappante.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Thalia de G le Dim 26 Oct 2014 - 13:44

@John a écrit:
@Iphigénie a écrit:Qui disait: "les rats quittent le navire"? scratch
Je pense qu'on peut changer d'avis sans se faire traiter de "rats".
Mais moi, ce qui me frappe, c'est que les mêmes qui ne juraient que par le numérique sont maintenant beaucoup plus critiques qu'avant. Paradoxalement, je ne suis pas sûr qu'ils se rendent compte de l'inflexion de leur discours, en fait.
Sans doute imaginaient-ils, fort naïvement, que tout suivrait leurs louables intentions : l'enthousiasme des enseignants qui avaient enfin trouvé le Graal, la formation que les dits enseignants n'auraient pas manqué de suivre pour optimiser l'équipement dont on aurait doté les établissements.
Cela ne relève-t-il pas de la pensée magique ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Anaxagore le Dim 26 Oct 2014 - 13:49

@John a écrit:
@JPhMM a écrit:La raison est simple.
Les novateurs français pensent qu'innover c'est copier une idée anglo-saxonne avec quelques années de retard.

Or le vent anglo-saxon tourne depuis quelques années.
Du coup, ils tournent.
Ca c'est vrai qu'en pédagogie comme dans d'autres domaines, cette volonté d'appliquer avec cinq-dix ans de retard tout ce qui fait aux USA et en Grande-Bretagne est particulièrement frappante.

Il y avait un peu à ce propos un beau rapport de l'inspection générale sur les "compétences" sorti en 2007 (de mémoire).

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par JPhMM le Dim 26 Oct 2014 - 14:01

Je ne doute pas que dans quelques temps, les innovateurs français découvriront que la fracture sociale fonctionne en sens inverse, que plus un gamin est issu de milieu défavorisé, plus il passe de temps devant des écrans, comme ce fut démontré aux EU il y a quelques années, que doter toutes les classes de tablettes, c'est dépenser beaucoup d'argent pour pas grand chose, comme ce fut démontré aux EU il y a quelques années (ils ont découvert qu'il fallait renouveler le stock de 50% par an, à cause de la casse), que conséquemment le summum de l'innovation c'est de faire des cartes à la main et de tracer des courbes à la main et d'interdire l'usage de l'informatique, comme cela est en train de monter aux EU depuis quelques années, que l'évaluation par compétences est un leurre, puisqu'une compétence ne peut pas s'évaluer (strictement, on ne peut évaluer qu'une performance, et non pas une compétence — objet de la boite noire de l'individu) comme cela est redécouvert aux EU depuis quelques années, mettant en avant le respect de la personne humaine dans sa singularité, qualité intrinsèquement opposée aux découpages par "compétences, et que la note est autrement plus fine et plus juste que l'évaluation binaire acquis/non acquis, comme cela a été décidé aux EU depuis quelques années.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Chocolat le Dim 26 Oct 2014 - 14:04

@John a écrit:
@Iphigénie a écrit:Qui disait: "les rats quittent le navire"? scratch
Je pense qu'on peut changer d'avis sans se faire traiter de "rats".
Mais moi, ce qui me frappe, c'est que les mêmes qui ne juraient que par le numérique sont maintenant beaucoup plus critiques qu'avant. Paradoxalement, je ne suis pas sûr qu'ils se rendent compte de l'inflexion de leur discours, en fait.

Je crois que cette inflexion est bienvenue, même si un peu tardive pour limiter les dégâts au niveau de la gestion financière de la politique du numérique à l'école, qui est un désastre en termes de disparités : nous avons des collèges au sein desquels des élèves ont des tablettes et d'autres où plein de salles de cours ne disposent ni de connexion internet, ni d'ordinateur, ni de vidéoprojecteur, ce qui est totalement absurde.

Et on est en train de faire exactement la même chose avec la suppression des notes : on fonce tête baissée, sans retour fiable qui prouve la plus-value de ce changement, et ce malgré les témoignages de ceux qui ont reconnu qu'il n'y en avait pas vraiment et qui sont revenus à la notation chiffrée (voir les exemples suisses et canadiens).


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par PauvreYorick le Dim 26 Oct 2014 - 14:04

Oui JPhMM, ce qui est caractéristique c'est qu'à notre tendance à copier ce qui peut se faire ailleurs s'ajoute une tendance à ne le faire qu'au moment où, « ailleurs », tout le monde ou presque a compris que ça ne marchait pas.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par John le Dim 26 Oct 2014 - 14:07

@PauvreYorick a écrit:Oui JPhMM, ce qui est caractéristique c'est qu'à notre tendance à copier ce qui peut se faire ailleurs s'ajoute une tendance à ne le faire qu'au moment où, « ailleurs », tout le monde ou presque a compris que ça ne marchait pas.
Genre se rapprocher du système allemand pour les rythmes scolaires quand les Allemands veulent en changer ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Anaxagore le Dim 26 Oct 2014 - 14:13

Ou se rapprocher du système finlandais au moment où les universitaires finlandais décrivent le désastre?

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Anaxagore le Dim 26 Oct 2014 - 14:14

Pas de bousculade pour adopter le système de Singapour...curieux.

Edit: Je me répète un peu mais encore une fois la question des contenus passe soigneusement à la trappe dans toutes ces modes passagères.

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par JPhMM le Dim 26 Oct 2014 - 14:20

@Anaxagore a écrit:Pas de bousculade pour adopter le système de Singapour...curieux.
Oui hein.

Jean Nemo n'est sans doute pas étranger à cette absence de bousculade. Bref...


Dernière édition par JPhMM le Dim 26 Oct 2014 - 14:24, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Chocolat le Dim 26 Oct 2014 - 14:21

En somme, le système éducatif français, occupé à copier innover à tout va, est incapable de sélectionner les solutions qui lui permettraient d'être efficace.


Dernière édition par Chocolat le Dim 26 Oct 2014 - 14:23, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Presse-purée le Dim 26 Oct 2014 - 14:23

Le confort intellectuel, très bon bouquin de Marcel Aymé




_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par John le Dim 26 Oct 2014 - 14:23

@Chocolat a écrit:En somme, le système éducatif français, occupé à copier innover à tout va, est incapable de sélectionner les solutions qui lui permettraient d'être efficace.
Mais il est très efficace pour prendre les mauvaises solutions, à condition :
- qu'elles semblent "innovantes" (l'innovation est devenue un but en soi)
- qu'elles viennent d'ailleurs.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par JPhMM le Dim 26 Oct 2014 - 14:26

Conclusion.

L'innovation n'est plus ce qu'elle était. Il est grand temps d'innover en matière d'innovation.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Chocolat le Dim 26 Oct 2014 - 14:31

@John a écrit:
@Chocolat a écrit:En somme, le système éducatif français, occupé à copier innover à tout va, est incapable de sélectionner les solutions qui lui permettraient d'être efficace.
Mais il est très efficace pour prendre les mauvaises solutions, à condition :
- qu'elles semblent "innovantes" (l'innovation est devenue un but en soi)
- qu'elles viennent d'ailleurs.


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff : "Le plan pour le numérique à l'école annoncé est erroné. Les tablettes resteront au fond des cartables".

Message par Ergo le Dim 26 Oct 2014 - 14:34

La question est: what next ?
Et si on tentait des choses franco-française pour une fois, en se fondant sur notre système, notre société et notre histoire ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum