Le mythe de Pandore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mythe de Pandore

Message par Lonie le Lun 11 Mai 2009 - 18:26

Bonjour à tous,
En prolongement à l'étude du texte sur le péché originel, j'aimerai lire à mes élèves le mythe de Pandore : auriez-vous ce texte dans vos tablettes ?

Merci d'avance.

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mythe de Pandore

Message par Hervé Hervé le Lun 11 Mai 2009 - 19:04

LE MYTHE DE PANDORE

Lors de la création du monde par Zeus, il n’y avait
que des hommes sur terre. Pandore est la première femme créée par Zeus pour
punir la race humaine et pour faire du tort à Prométhée qui s’était montré
l’ami des hommes ; elle fut donc l’instrument de la vengeance de Zeus.

Héphaïstos la façonna à partir
de l’argile, Athéna lui insuffla la vie et l’habilla, Aphrodite lui donna
la beauté pour faire aimer aux hommes ce fléau nouveau, et Hermès lui apprit
le mensonge et la fourberie. C’est encore Hermès qui l’offrit à Epiméthée,
le déraisonnable frère de Prométhée, qui en fit sa femme.

Les dieux remirent à Pandore
une boîte fermée qui contenaient tous les malheurs qui devaient un jour affliger
l’humanité. Elle contenait un seul bien, l’Espérance, tout au fond.

Pandore eut tôt fait de causer
le malheur des hommes. La curiosité naturelle aux femmes lui fit ouvrir la
boîte, et les peines, les maladies, les querelles et tous les malheurs s’envolèrent
et se répandirent sur les êtres humains.

Pandore referma précipitamment
le couvercle, mais il était trop tard pour empêcher les maux de s’échapper
sur la terre. Seule l’Espérance resta enfermée dans la boîte et cria pour
qu’on la fit sortir, afin d’alléger les peines qui allaient maintenant affliger
les mortels.

Ainsi, les hommes, qui jusque-là
avaient mené une existence sans peines et sans soucis, furent obligés de s’épuiser
à la tâche afin d’assurer leur existence.

Pandore et Epiméthée eurent une
fille, Pyrrha. Celle-ci épousa Deucalion et, avec lui, survécut au déluge.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mythe de Pandore

Message par Lonie le Lun 11 Mai 2009 - 19:10

Merci beaucoup !!!! etoilecoeur

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mythe de Pandore

Message par Hervé Hervé le Lun 11 Mai 2009 - 19:12

3. Mariage d'Épiméthée et de Pandore


Après avoir achevé cette attrayante et pernicieuse merveille,
Jupiter ordonna à l'illustre meurtrier d'Argus, au rapide messager des
dieux, de la conduire vers Épiméthée. Épiméthée ne se rappela point que
Prométhée lui avait recommandé de ne rien recevoir de Jupiter, roi
d'Olympe, mais de lui renvoyer tous ses dons de peur qu'ils ne
devinssent un fléau terrible aux mortels. Il accepta le présent fatal
et reconnut bientôt son imprudence.
Auparavant, les tribus des hommes vivaient sur la terre, exemptes
des tristes souffrances, du pénible travail et de ces cruelles maladies
qui amènent la vieillesse, car les hommes qui souffrent vieillissent
promptement.
Pandore, tenant dans ses mains un grand vase, en souleva le
couvercle, et les maux terribles qu'il renfermait se répandirent au
loin. L'Espérance seule resta. Arrêtée sur les bords du vase, elle ne
s'envola point, Pandore ayant remis le couvercle, par l'ordre de
Jupiter qui porte l'égide et rassemble les nuages. Depuis ce jour,
mille calamités entourent les hommes de toutes parts : la terre est
remplie de maux, la mer en est remplie, les maladies se plaisent à
tourmenter les mortels nuit et jour et leur apportent en silence toutes
les douleurs, car le prudent Jupiter les a privées de la voix. Nul ne
peut donc échapper à la volonté de Jupiter.
Si tu le veux, je te ferai un autre récit plein de sagesse et d'utilité ; toi, recueille-le au fond de ta mémoire.




http://fr.wikisource.org/wiki/Les_Travaux_et_les_jours

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mythe de Pandore

Message par miss terious le Lun 11 Mai 2009 - 19:12

Comment il dit Delarue déjà : top réactivité / efficacité Laughing ?

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum