Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par doctor who le Mar 28 Oct 2014 - 1:16

En fait, ma question est plus précise encore.

Comment se fait-il que Phèdre, fils d'esclave macédonien (ou thrace), ait pu recevoir l'instruction indispensable à son oeuvre ultérieure ?
Est-il allé à l'école dans la province grecque où il vivait ? Si oui, ces écoles étaient-elles calquées sur celles de Rome (qui elles-mêmes, j'imagine, étaient calquées sur les grecques...) ?

On dit que Phèdre est venu à Rome "au tout début de notre ère" (c'est ce qu'on lit sur les articles trouvables sur internet, mais ils se pompent tous entre eux), c'est-à-dire après ses 15 ans au plus tôt (il serait né en -15, mais là encore, est-on sûr de cela ?). Cela tendrait à dire qu'il est arrivé après la fin de son instruction auprès d'un rhetor, si seulement il a bien suivi le cursus habituel pour les jeunes romains, ce qui n'est pas certain.

En outre, s'il a suivi les cours du rhetor, cela voudrait dire que son père (déjà affranchi ?) pouvait payer ces études coûteuses réservées aux fils de bonne famille.

Bref, si quelqu'un peut m'aider à répondre à ses questions, au moins à l'une d'entre elles, ce serait bien sympa.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Iphigénie le Mar 28 Oct 2014 - 10:08

Ta question fait partie de ces questions toutes simples auxquelles on s'aperçoit qu'on n'a pas de réponse, si grandes sont les parts d'ombre de l'Antiquité derrière les quelques clichés...! Wink  
EN fait une quand même: l'origine des esclaves est, déjà, multiple: les esclaves de guerre, ou de dettes ont forcément leur culture d'origine comme hommes libres. Platon lui-même a été esclave de Denys...
Il existait aussi, forcément, des traditions d'instruction, par exemple pour les esclaves médecins. Je pense qu'à l'intérieur des "familles" il devait y avoir des traditions aussi selon les besoins et les fonctions auxquelles on destinait les esclaves: Tiron, l'esclave de Ciceron était forcément un esclave instruit par exemple: on peut supposer que certains maîtres faisaient instruire des esclaves en même temps que leur propre enfant, par émulation, par exemple (comme Marguerite a reçu l'éducation de son frère François 1er, toute proportion gardée!). Les esclaves occupaient à Rome de multiples fonctions de secrétariat, intendance, gestion administrative: ils savaient forcément lire et écrire. Je n'ai pas le bouquin de Marrou sous la main, je regarderai s'il dit quelque chose de plus précis.
edit: des précisions sur l'encyclopédie Daremberg et Saglio (en ligne, mais très mal commode à feuilleter, le moteur de recherche n'a pas l'air de fonctionner correctement: article "paedagogium": centre de formation sous l'empire des esclaves destinés aux tâches de secrétariat etc. Ils signalent que de même il y avait une éducation privée des esclaves, selon les besoins du service qu'on en attendait.)

Concernant Phèdre, je crois qu'on ignore à peu près tout de sa vie: le fait qu'il soit esclave, comme Esope (devenu lui-même figure quasi légendaire) pose en effet problème pour savoir quelle fut son éducation et la façon dont il est esclave, né en Macédoine, il vient d'une région grecque et non barbare: comment est-il né, quelles origines, grand mystère que je ne sais résoudre! Je dois avoir une édition "savante" (enfin sérieuse!) quelque part, si je la retrouve je regarderai s'ils donnent des indications plus précises...D'après Bayet (La Littérature Latine), Phèdre est un Thrace, affranchi d'Auguste: est-il un esclave impérial ayant reçu l'éducation ci dessus? c'est possible. Edit: ça paraît même être ça: Morisset (les lettres latines cheers ) le donne comme esclave impérial exerçant dans le domaine de l'administration des finances. On peut imaginer un enfant repéré comme brillant ramené à Rome pour servir l'administration impériale. Mais on est là dans les hypothèses!


Dernière édition par Iphigénie le Mar 28 Oct 2014 - 11:07, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Kilmeny le Mar 28 Oct 2014 - 11:06

Les esclaves précepteurs grecs étaient très appréciés à Rome. Il suffit que cela ait été le cas du père de Phèdre pour qu'il bénéficie d'une éducation à domicile.

Des maîtres "éclairés" faisaient aussi éduquer leurs petits esclaves avec leurs fils, comme le soulignait Iphigénie.

Sans parler, mais là, j'extravague dans le cas de Phèdre, des enfants nés d'esclaves femmes mais fruits des amours du maître. Le maître les faisait parfois instruire sans toutefois admettre au grand jour qu'ils étaient ses enfants...

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par doctor who le Mar 28 Oct 2014 - 12:14

Merci pour vos réponses !

Donc, si je dis que Phèdre a, par exemple, appris l'histoire d’Ésope le Phrygien sur les bancs de l'école, sous la férule d'un grammatikos grec, grâce au maître de son père ou à son prèe lui-même, puis est allé à Rome, et y a composé ses fables, je ne suis pas historiquement complètement à côté de la plaque (même si rien ne garantit que cela se soit passé ainsi, on est d'accord) ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Kilmeny le Mar 28 Oct 2014 - 12:16

En fait, tout a pu arriver y compris une formation en autodidacte.

Ce que tu écris est une hypothèse seulement parmi tant d'autres.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par doctor who le Mar 28 Oct 2014 - 12:26

@Kilmeny a écrit:En fait, tout a pu arriver y compris une formation en autodidacte.

Ce que tu écris est une hypothèse seulement parmi tant d'autres.

Bien sûr, mais une hypothèse vraisemblable, sinon probable. C'est ce qui m'intéresse. Je vais faire une petite fiche d'histoire littéraire avec le petit Phèdre étudiant Ésope. Ça plaira à mes 6e.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Iphigénie le Mar 28 Oct 2014 - 12:33

Il aurait pu aussi bien être repéré pour son intelligence par un marchand d'esclaves qui l'aurait vendu à l'administration impériale: hypothèse pour hypothèse... Wink

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par doctor who le Mar 28 Oct 2014 - 13:16

@Iphigénie a écrit:Il aurait pu aussi bien être repéré pour son intelligence par un marchand d'esclaves qui l'aurait vendu à l'administration impériale: hypothèse pour hypothèse... Wink

Sauf qu'il aurait dû, dans ce cas de figure, recevoir une instruction quelque part. On n'est pas intelligent sans savoirs ! Et une instruction en bonne et due forme pouvait-elle être si différente que cela du modèle habituel (magister ludi, grammaticus, rhetor) ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Lefteris le Mar 28 Oct 2014 - 13:27

@doctor who a écrit:En fait, ma question est plus précise encore.

Comment se fait-il que Phèdre, fils d'esclave macédonien (ou thrace), ait pu recevoir l'instruction indispensable à son oeuvre ultérieure ?
Est-il allé à l'école dans la province grecque où il vivait ? Si oui, ces écoles étaient-elles calquées sur celles de Rome (qui elles-mêmes, j'imagine, étaient calquées sur les grecques...) ?

On dit que Phèdre est venu à Rome "au tout début de notre ère" (c'est ce qu'on lit sur les articles trouvables sur internet, mais ils se pompent tous entre eux), c'est-à-dire après ses 15 ans au plus tôt (il serait né en -15, mais là encore, est-on sûr de cela ?). Cela tendrait à dire qu'il est arrivé après la fin de son instruction auprès d'un rhetor, si seulement il a bien suivi le cursus habituel pour les jeunes romains, ce qui n'est pas certain.

En outre, s'il a suivi les cours du rhetor, cela voudrait dire que son père (déjà affranchi ?) pouvait payer ces études coûteuses réservées aux fils de bonne famille.

Bref, si quelqu'un peut m'aider à répondre à ses questions, au moins à l'une d'entre elles, ce serait bien sympa.
Les esclaves étaient de diverses sortes, pas tous des prisonniers de guerre (la condition souvent la plus dure, dans les grands domaines publics ou latifundiaires), et même de moins en moins avec la réduction des campagnes militaires sous l'Empire. Nous avons un seul mot pour désigner de nombreuses réalités. La verna, née dans la maison, et qui faisait partie de la familia  bénéficiait parfois de la même instruction que les enfants de la gens . Il y avait en outre des formations élevées pour les esclaves doués, on investissait pour en faire par exemple des médecins, des musiciens, voire des grammatici , appelés à enseigner au sein de la maison. A Rome, les citoyens ingenui  bien nés faisaient surtout de la littérature et du droit, et bien entendu l'apprentissage du métier militaire. surtout sous la République. Les autres disciplines n'étaient pas en faveur. Il y avait des gens instruits et libres  qui se vendaient aussi pour mieux vivre, les auctorati   (un peu comme les gladiateurs), parfois pour une durée déterminée . C'était une des conditions  même pour exercer certains métiers sous l'empire, interdits aux homme s libres, comme régisseur d'un grand domaine. Ils pouvaient même faire fortune.

Dans le cas des affranchis, ils avaient souvent une autonomie financière, voire de bons revenus , et instruisaient leurs enfants, citoyens complets. Il y a une pièce d'Horace (une satire ou une épître) où ce dernier évoque le soin de son père et les dépenses pour assurer son éducation dans une bonne école, à Rome. Donc, vers la fin de la République.
Désolé, je cite de tête, je suis en déplacement , mais outre H.I. Marrou, on peut glaner de précieuses information dans l'ouvrage collectif d 'A. Giardina, l'homme romain ou chez Veyne dans la société Romaine.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Iphigénie le Mar 28 Oct 2014 - 14:05

@doctor who a écrit:
@Iphigénie a écrit:Il aurait pu aussi bien être repéré pour son intelligence par un marchand d'esclaves qui l'aurait vendu à l'administration impériale: hypothèse pour hypothèse... Wink

Sauf qu'il aurait dû, dans ce cas de figure, recevoir une instruction quelque part. On n'est pas intelligent sans savoirs ! Et une instruction en bonne et due forme pouvait-elle être si différente que cela du modèle habituel (magister ludi, grammaticus, rhetor) ?

Oh là! ta conception de l'intelligence est bien restrictive.

Dans tous les cas, vu qu'on ne sait rien de précis, que tout ce qu'on sait vient d'une tradition qui fait des deux fabulistes des esclaves, on peut tout imaginer, son contraire, et même éventuellement autre chose! A vrai dire, si je trouve ta question très intéressante, en revanche, je ne vois pas bien l'intérêt de vouloir donner une version de ce qu'on ignore totalement...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Kilmeny le Mar 28 Oct 2014 - 14:27

En fait, il portait les tablettes du fils de son maître qui allait à l'école et au lieu de rentrer pour faire ses corvées chez son maître en attendant la fin du cours, il restait des heures à écouter les leçons en cachette. Mais comme son maître était porté sur le vinum picatum, il ne s'apercevait pas de son absence et c'est ainsi qu'il a pu s'instruire.

Je pense aussi qu'il serait mieux de ne pas donner une version dont on n'est pas sûr à tes élèves. Mais simplement leur expliquer ce qu'il en est (silence des sources historiques) et pourquoi pas toutes les hypothèses possibles.


Dernière édition par Kilmeny le Mar 28 Oct 2014 - 14:40, édité 1 fois

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Iphigénie le Mar 28 Oct 2014 - 14:30

En fait, il portait les tablettes du fils de son maître qui allait à l'école et au lieu de rentrer faire ses corvées chez son maître en attendant la fin du cours, il restait des heures à écouter les leçons en cachette. Mais comme son maître était porté sur le vinum picatum, il ne s'apercevait pas de son absence et c'est ainsi qu'il a pu s'instruire.
J'aime bien ta version des faits, Kilmeny veneration Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Kilmeny le Mar 28 Oct 2014 - 14:42

@Iphigénie a écrit:
En fait, il portait les tablettes du fils de son maître qui allait à l'école et au lieu de rentrer faire ses corvées chez son maître en attendant la fin du cours, il restait des heures à écouter les leçons en cachette. Mais comme son maître était porté sur le vinum picatum, il ne s'apercevait pas de son absence et c'est ainsi qu'il a pu s'instruire.
J'aime bien ta version des faits, Kilmeny veneration Laughing

Cela vient de me donner l'idée d'une série de romans : L'enfance cachée des grands écrivains. Je m'éclaterais à écrire cela. J'adore toutes ces hypothèses dans les silences de l'histoire. Finalement, Doctor Who, cela pourrait être un sujet de rédaction pour tes élèves : Imaginez comment Phèdre a pu s'instruire.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par Iphigénie le Mar 28 Oct 2014 - 14:53

Excellent sujet d'invention! Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les esclaves allaient-ils à l'école à Rome ?

Message par kero le Mar 28 Oct 2014 - 14:56

@doctor who a écrit:
@Kilmeny a écrit:En fait, tout a pu arriver y compris une formation en autodidacte.

Ce que tu écris est une hypothèse seulement parmi tant d'autres.

Bien sûr, mais une hypothèse vraisemblable, sinon probable. C'est ce qui m'intéresse. Je vais faire une petite fiche d'histoire littéraire avec le petit Phèdre étudiant Ésope. Ça plaira à mes 6e.

Donc en clair, en l'absence d'informations, tu préfères inventer ce que tu vas leur raconter (sous couvert d'"hypothèse"), pour sacrifier à l'exhaustivité du récit ?

Dans ces cas-là, je préfère encore y aller cash. "Il a reçu une instruction, même si nous ne savons pas comment il a appris." Ce qui a, accessoirement, l'avantage de leur faire comprendre qu'en histoire, nous ne savons pas tout.

Edit: ah, je vois que j'ai été précédé par Iphigénie et Kilmeny.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum