[3e] Travailler la rédaction avec A l'Ouest rien de nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[3e] Travailler la rédaction avec A l'Ouest rien de nouveau

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 29 Oct 2014 - 12:37

Bonjour,

Je vais bientôt commencer un chapitre sur A l'Ouest rien de nouveau, et j'aimerais améliorer qualitativement mon travail de la rédaction en classe (à partir de ce que j'ai appris sur ce forum  I love you  ). Pour cela, il faudrait que les petits exercices d'écriture que je donne aient réellement été conçus en vue d'un travail plus complet, en fin de chapitre. Problème : c'est très dur à réaliser, en fait (ou alors je suis naze).

Déjà, j'ai bien de la peine à trouver un sujet final concernant cette œuvre. Le récit d'un assaut ? Une lettre à la mère ? Comment est vécue la nouvelle de la paix dans les tranchées ? Voilà les seules idées, bien vagues, qui me viennent. Et, peut-être parce qu'elles sont trop vagues, je peine à imaginer de bons exercices préparatoires (ou la manière d'en faire des exercices intéressants pour de tels sujets) à partir des passages que j'aimerais étudier.

Ces passages sont les suivants :

- Le début ou bien les passages sur les bottes de Kemmerich, mais plutôt pour un travail de synthèse ;

- L'éloge de la terre, chapitre IV. Je verrais bien un petit exercice pour apprendre à utiliser correctement l'apostrophe, travailler l'anaphore, s'approprier les codes de l'éloge... Mais, d'une part, je ne vois pas bien quel nouvel objet proposer, d'autre part, je ne vois pas ce qui pourrait être réutilisable, dans un tel travail, dans une rédaction plus longue ;

- Le passage des chevaux, chapitre IV. Pour celui-là, j'imagine plutôt un travail de synthèse ;

- Le typographe français, chapitre VIII. Passage proposé dans le Terre des lettres, avec un exercice d'appriopriation de tournures qui permettent d'exprimer le regret. Là encore, je ne vois pas vraiment avec quel sujet plus large mettre en relation cette exercice.

- La permission. Je n'ai pas encore bien examiné ce passage, pas d'idée pour le moment.

Voilà. J'essaie vraiment de mieux penser mon approche de la rédaction en classe, mais je bloque pas mal. Alors je serais ravi de savoir comment vous faites ou feriez.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Travailler la rédaction avec A l'Ouest rien de nouveau

Message par Presse-purée le Mer 29 Oct 2014 - 12:51

En troisième, pour ta rédac finale, je te conseillerais de proposer deux sujets type brevet.

Le sujet d'imagination pourrait être la dernière lettre de Paul à sa mère ou encore la lettre qu'il pense devoir rédiger à la famille du typographe -même si ce sujet prend de grandes libertés avec le texte, puisque Paul ne comprend pas le français et serait donc en conséquence bien incapable d'écrire une lettre dans notre langue - ou bien un récit de bataille. Personnellement, peut-être sous l'influence de Paroles de Poilus et au vu de la fréquence de ce type de sujets au DNB, je leur ferais écrire une lettre.

Le sujet de réflexion tournerait naturellement autour de la question du pacifisme.

Ce que tu pourrais peut-être faire, c'est ne proposer qu'un sujet de réflexion et préparer au fur et à mesure des lectures en classe la démarche autour de ce type de texte. Trouver des arguments à partir de la lecture de cette oeuvre et repérer les passages ou situations qui pourraient servir d'exemples pour illustrer des arguments... A voir.

Je suivrai avec attention ton fil sur le sujet, puisque je compte faire lire cette oeuvre moi aussi.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Travailler la rédaction avec A l'Ouest rien de nouveau

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 29 Oct 2014 - 13:07

Oui, j'étais précisément en train de me dire qu'en plus de ça, je n'avais toujours pas travaillé le sujet de réflexion. Je me dis que les travaux de synthèse pourraient préparer un sujet de ce type : tableau de l'horreur et de l'absurdité de la guerre (passage des chevaux), "déshumanisation" (passage de la terre et des "hommes-bêtes", passage du typographe), contraste entre la réalité du front et les représentations de l'arrière (la permission). Les travaux d'imitation, eux, nourriraient plus particulièrement l'écriture d'invention.

Je compte bien - j'espère que ça ne va pas faire trop - mettre un peu de Lettres de Poilus dans mon chapitre (je songe même à des extraits de l'Iliade, pour rendre manifeste le retournement des valeurs et des perceptions qui s'opère à travers la littérature de la Première guerre mondiale). La lettre à la mère est aussi pour l'instant ce qui me séduit le plus.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Travailler la rédaction avec A l'Ouest rien de nouveau

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 31 Oct 2014 - 13:35

@Presse-purée a écrit:Le sujet de réflexion tournerait naturellement autour de la question du pacifisme.

Je me creuse la tête, mais je ne parviens pas à concocter un sujet là-dessus. "D'après vous, que peut apporter la littérature à la cause du pacifisme ?" :/

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Travailler la rédaction avec A l'Ouest rien de nouveau

Message par tannat le Ven 31 Oct 2014 - 13:58

"Selon vous, la littérature peut-elle changer le regard des lecteurs sur le monde/ la guerre / les conflits ?"
ou
"La littérature a-t-elle /peut-elle, selon vous, changé/er le regard des hommes/ de la société / sur la guerre / sur la paix ?"
ou
"Dans quelle mesure ce type de roman peut-il contribuer à faire évoluer l'avis de ses lecteurs sur la guerre ?"
ou
" Camus écrit : « celui qui accepte de mourir, de payer une vie pour une vie, quelles que soient ses dénégations, affirme du même coup une valeur qui le dépasse lui-même. » Croyez-vous qu’on puisse aujourd’hui mourir pour défendre les idées auxquelles on croit ?"
ou
"Les soldats de l’An II proclamaient « la liberté ou la mort ! », la défense de la liberté/ de la patrie justifie-t-elle ce que provoque la guerre ?"

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Travailler la rédaction avec A l'Ouest rien de nouveau

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 31 Oct 2014 - 14:59

Tes deux derniers sujets me plaisent bien, tannat ! Smile

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Travailler la rédaction avec A l'Ouest rien de nouveau

Message par tannat le Ven 31 Oct 2014 - 15:06

Tu as le texte de Brassens, "Mourir pour des idées", qui semble intéressant pour ton sujet... http://www.youtube.com/watch?v=p-ZI28nbSDQ

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum