Éducation nationale, le casse-tête du recrutement : le mammouth peine à s'engraisser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éducation nationale, le casse-tête du recrutement : le mammouth peine à s'engraisser

Message par henriette le Ven 31 Oct 2014 - 0:01

60.000 postes dans l'Éducation  nationale. La promesse de François Hollande pendant la campagne de 2012. Une promesse qui a du plomb dans l'aile. Car le métier d'enseignant, à l'image dévalorisée, n'attire plus les étudiants.

Depuis le début du quinquennat Hollande, plus de 22.200 postes ont été créés dans l'Éducation nationale. Quelque 9500 sont programmés au budget 2015. Il n'en restera donc «plus» que 22 300, les deux années suivantes, pour parvenir aux fameux 54.000 postes annoncés.

Mais, depuis 2012, l'éclatante promesse de campagne de François Hollande a du plomb dans l'aile.

Plus récemment, c'est le think tank Terra Nova, proche du PS, qui passait à l'attaque, critiquant le choix de consacrer la moitié de ces postes à la formation en alternance des enseignants stagiaires, au sein des nouvelles écoles supérieures du professorat et de l'éducation (Espé) qui ont succédé en 2013 aux IUFM.

À la rentrée dernière, les moyens supplémentaires dégagés ont été absorbés par cette réorganisation de la formation des enseignants ainsi que par la croissance démographique des élèves. L'amélioration des conditions de travail a été peu perceptible sur le terrain. Faute de revalorisation salariale - impossible en effet de créer des postes tout en augmentant les fonctionnaires - le métier souffre d'un manque d'attractivité et de reconnaissance sociale. L'Éducation nationale est confrontée à une véritable crise du recrutement, comme en témoignent les résultats aux concours 2014.
L'article : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/30/01016-20141030ARTFIG00361-education-le-mammouth-peine-a-s-engraisser.php
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation nationale, le casse-tête du recrutement : le mammouth peine à s'engraisser

Message par henriette le Ven 31 Oct 2014 - 0:03

Et en accès abonné :
Pôle emploi, leboncoin.fr... tout est permis pour trouver des enseignants

Quelque 300 professeurs des écoles «contractuels» recrutés dans l'urgence par des conseillers Pôle emploi pour pallier le manque de titulaires. Inédite, l'opération de «phoning» menée à la rentrée 2014 en Seine-Saint-Denis a suscité l'émoi. Comme une injure au métier. «Le rectorat de Créteil nous a confié cette mission, avance-t-on, pragmatique, à Pôle emploi. L'Éducation nationale est un recruteur comme les autres, clairement confronté à une crise. Elle doit élargir ses critères de recrutement.» Et faire appel à ces «remplaçants» au statut précaire, non titulaires du concours, non formés, à qui l'on demande une licence. Quand c'est possible.
La suite donc, pour ceux qui sont abonnés, s'il y en a : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/30/01016-20141030ARTFIG00368-pole-emploi-leboncoinfr-tout-est-permis-pour-trouver-des-enseignants.php
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation nationale, le casse-tête du recrutement : le mammouth peine à s'engraisser

Message par Normandyx le Ven 31 Oct 2014 - 0:06

aujourd'hui, ça me fait rire de lire ça dans le Figaro, ils ont assez tapé sur les enseignants pour se mettre à l'unisson du sarkoshow, les voir maintenant déplorer cet état de fait, ça me fait doucement sourire.
Attendons un peu que cet article ait de la bouteille sur le site du figaro pour y lire tout un paquet de joyeusetés sur les enseignants...
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation nationale, le casse-tête du recrutement : le mammouth peine à s'engraisser

Message par henriette le Ven 31 Oct 2014 - 0:08

Toi, tu es un vrai maso si tu lis les commentaires des abonnés du Figaro sous les articles Education ! Razz
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation nationale, le casse-tête du recrutement : le mammouth peine à s'engraisser

Message par Daphné le Ven 31 Oct 2014 - 9:16

@Normandyx a écrit:aujourd'hui, ça me fait rire de lire ça dans le Figaro, ils ont assez tapé sur les enseignants pour se mettre à l'unisson du sarkoshow, les voir maintenant déplorer cet état de fait, ça me fait doucement sourire.

+1 topela
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation nationale, le casse-tête du recrutement : le mammouth peine à s'engraisser

Message par Normandyx le Ven 31 Oct 2014 - 9:28

@henriette a écrit:Toi, tu es un vrai maso si tu lis les commentaires des abonnés du Figaro sous les articles Education ! Razz
non, c'est du training pour savoir à quoi je peux m'attendre et préparer quelques réponses cinglantes.
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation nationale, le casse-tête du recrutement : le mammouth peine à s'engraisser

Message par hobbit le Ven 31 Oct 2014 - 11:20

@henriette a écrit:
60.000 postes dans l'Éducation  nationale. La promesse de François Hollande pendant la campagne de 2012. Une promesse qui a du plomb dans l'aile. Car le métier d'enseignant, à l'image dévalorisée, n'attire plus les étudiants.

Depuis le début du quinquennat Hollande, plus de 22.200 postes ont été créés dans l'Éducation nationale. Quelque 9500 sont programmés au budget 2015. Il n'en restera donc «plus» que 22 300, les deux années suivantes, pour parvenir aux fameux 54.000 postes annoncés.

Mais, depuis 2012, l'éclatante promesse de campagne de François Hollande a du plomb dans l'aile.
Ces nombres correspondent à du recrutement supplémentaire ou au recrutement normal ? Sinon, c'est de la com' mensongère.

hobbit
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum