Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
InvitéMa6
Niveau 5

Enseignant en détachement et évolution de salaire. Empty Enseignant en détachement et évolution de salaire.

par InvitéMa6 le Sam 1 Nov 2014 - 16:32
Un article intéressant :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/01/claire-37-ans-2-839-euros-mois-credits-jamais-sou-cote-255384

Un passage a retenu mon attention :

Après ses études à Paris, fin 1999, Claire a débuté dans le secteur de la culture, au smic :
« Mon niveau de vie a dégringolé. C’était une période difficile. J’avais l’impression de gagner ma vie juste pour le loyer et la bouffe, je ne pouvais pas me permettre d’être à découvert. »
Alors elle a passé le concours d’enseignant, décroché en 2003. Premier salaire : 1 700 euros par mois et un « manque flagrant de reconnaissance ». Au bout de quatre ans, Claire a une opportunité dans la mairie de gauche où elle travaille actuellement, et obtient son détachement – elle a depuis intégré la fonction publique territoriale.
Sa situation est bien plus confortable, malgré le gel du point d’indice des fonctionnaires. Son travail, « très nourrissant », évolue et lui plaît beaucoup.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Enseignant en détachement et évolution de salaire. Empty Re: Enseignant en détachement et évolution de salaire.

par Lefteris le Sam 1 Nov 2014 - 16:51
mateo6988 a écrit:Un article intéressant :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/01/claire-37-ans-2-839-euros-mois-credits-jamais-sou-cote-255384

Un passage a retenu mon attention :

Après ses études à Paris, fin 1999, Claire a débuté dans le secteur de la culture, au smic :
« Mon niveau de vie a dégringolé. C’était une période difficile. J’avais l’impression de gagner ma vie juste pour le loyer et la bouffe, je ne pouvais pas me permettre d’être à découvert. »
Alors elle a passé le concours d’enseignant, décroché en 2003. Premier salaire : 1 700 euros par mois et un « manque flagrant de reconnaissance ». Au bout de quatre ans, Claire a une opportunité dans la mairie de gauche où elle travaille actuellement, et obtient son détachement – elle a depuis intégré la fonction publique territoriale.
Sa situation est bien plus confortable, malgré le gel du point d’indice des fonctionnaires. Son travail, « très nourrissant », évolue et lui plaît beaucoup.
Le reclassement se fait à indice égal ou supérieur. Donc guère plus en traitement (mais sur le moyen terme, les échelons de 4 ou 5 ans  Evil or Very Mad n'existent quasiment nulle part) . Mais les indemnités fixes sont très supérieures quasiment  partout.  Ayant fait le parcours en sens inverse, je confirme, c'st de l'ordre de 25 à 35% (même la cour des comptes le dit).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Aidoprofs
Niveau 4

Enseignant en détachement et évolution de salaire. Empty Re: Enseignant en détachement et évolution de salaire.

par Aidoprofs le Mar 4 Nov 2014 - 10:10
Un exemple de détachement au CNFPT d'un enseignant de Lettres Modernes devenu Conseiller en Formation:
1re année:
Son traitement brut + prime de 500 €/mois + prime annuelle de 2000 € + avantages pour les enfants à raison d'une réduction de 30% pour les séjours de vacances et activités de loisirs

2e année: devenue chef de service, la prime est passée à 1.500 €/mois en plus du traitement brut + prime annuelle de 2000 € + avantages pour les enfants à raison d'une réduction de 30% pour les séjours de vacances et activités de loisirs

L'intégration lui a été proposée sans concours. Elle reste titulaire de la FPE tout en étant active dans la FPT. Même intégrée dans la FPT elle peut à tout moment revenir dans la FPE si elle le souhaite seulement (ça ne risque pas, quand on quitte le métier de prof, on y revient rarement).

Un prof devient attaché territorial s'il est prof des écoles ou prof certifié, et directeur territorial s'il est prof agrégé, statutairement parlant puisque les échelles indiciaires correspondent à peu près.

La différence entre FPE et FPT semble se situer au niveau du régime de retraite.

Le MEN indique sur son site que "chaque année" il y aurait environ 420 profs recrutés par la territoriale. Nos données provenant du MEN nous permettent d'affirmer que ce n'est pas 420 par an mais 420 en tout et pour tout.
Le détachement d'un prof vers la territoriale est rare. Les recruteurs se méfient tout simplement des profs car l'idée qu'ils ne pourront s'adapter "à 39h par semaine" perdure. "Toujours en vacances", "grévistes", "râleurs"...leurs collent à la peau.
Il est donc très important de gommer son expérience de prof et surtout les établissements scolaires fréquentés, pour lui substituer une expérience en "ingénierie pédagogique", en détaillant ses compétences principales, et là ô miracle on arrive nettement plus facilement à l'entretien de recrutement...
Contenu sponsorisé

Enseignant en détachement et évolution de salaire. Empty Re: Enseignant en détachement et évolution de salaire.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum