Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
celitian
celitian
Expert

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par celitian le Lun 3 Nov 2014 - 17:56
Un article très critique sur les dernières réformes du bac pro et du bac techno.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/11/03112014Article635505983221873289.aspx

Je ne suis pas certaine de l'avoir mis ce sujet au bon endroit.
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par pitchounette le Lun 3 Nov 2014 - 18:13
Merci pour l'article,
rien de nouveau sous le cocotier. les mesures proposées ne changeront rien.Le mal est à la racine : le bac 3 ans et les exigences imposées.
ça restera sous le tas et des autres rapports

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
Cath
Bon génie

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Cath le Lun 3 Nov 2014 - 19:57
Je rappelle qu'au moment de l'expérimentation menée ici et là, un rapport d'une commission sénatoriale avait conclu par la négative quant à l'efficacité de ce dispositif.
Et bien sûr, on est tous passé au bac pro 3 ans peu après.
celitian
celitian
Expert

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par celitian le Lun 3 Nov 2014 - 20:02
Bon ben tant pis, j'arrête de rêver.
Ashtrak
Ashtrak
Fidèle du forum

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Ashtrak le Lun 3 Nov 2014 - 20:15
Je ne sais pas quoi penser de cette réforme. En effet, à l'IUT, c'est la panique ; à l'université, c'est un soulagement très relatif et dans les STS, ce n'est pas le fol enthousiasme. L'impression qui se dégage, c'est : A qui refiler les Bac Pro qui veulent poursuivre leurs études ?

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !
Paddy
Paddy
Habitué du forum

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Paddy le Mar 4 Nov 2014 - 7:37
C'est même, à qui refiler les Bac Pro tout court...
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par pitchounette le Mar 4 Nov 2014 - 16:32
Si vraiment on emmenait les meilleurs, je ne serai pas contre qu'on créée une formation de deux ans post bac pour nos élèves. Je serais même volontaire. Mais les soucis à cette idée :
- on va dire qu'il n'y a pas de sous
- on va se coltiner les "cas relouds"

Il faudrait revenir à l'ancienne version 2 ans de BEP et 2 ans de bac pro

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
Ashtrak
Ashtrak
Fidèle du forum

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Ashtrak le Mer 5 Nov 2014 - 9:39
@pitchounette a écrit:Si vraiment on emmenait les meilleurs, je ne serai pas contre qu'on créée une formation de deux ans post bac pour nos élèves. Je serais même volontaire. Mais les soucis à cette idée :
- on va dire qu'il n'y a pas de sous
- on va se coltiner les "cas relouds"

Il faudrait revenir à l'ancienne version 2 ans de BEP et 2 ans de bac pro

Peut-être la véritable refondation dans ce cas, serait de bien faire comprendre l'intérêt des filières professionnelles et d'abandonner l'idée qu'il FAUT avoir une licence. Donner une licence qui ne vaut rien car vide de contenu, cela sert à quoi au juste (à part retarder l'entrée des jeunes dans les statistiques du chômage). Maintenant, quant aux modalités de cette refondation, j'avoue que je n'en sais rien. Mais je veux bien y réfléchir, surtout quand je vois les salaires des conseillers au MEN Very Happy

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !
Gilbertine
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Gilbertine le Mer 5 Nov 2014 - 14:19
@pitchounette a écrit:je ne serai pas contre qu'on créée une formation de deux ans post bac pour nos élèves

Cela existe, ça s'appelle le BTS. Pour avoir eu pendant des années ces classes et avoir vu l'arrivée massive d'élèves issus de BAC PRO dans ces filières (et non les meilleurs qui réussissent eux très bien leur insertion sur le marché du travail, ,ayant au fil de leur stage, fait bonne impression sur des patrons; mais ceux qui décrochent leur bac pro avec juste 10, qui ne veulent rien faire et n'ont aucune disposition pour les études, mais veulent rester au chaud deux ans.) Avec les collègues nous avons commencé à appeler ces filières le BAC PRO 5 ans.
J'ai quitté le poste, désespérée par la changement de public.
Ashtrak
Ashtrak
Fidèle du forum

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Ashtrak le Mer 5 Nov 2014 - 14:57
Mais la réforme entraîne des conséquences pour les STS : les élèves des filières générales sont poussés vers les CPGE et surtout (pour ce qui nous occupe) la fac. Les STMG sont poussés vers les STS ET l'IUT (GEA) et les Bac pro vers les STS (et dans une moindre mesure les IUT).

De ce fait, les STS se voient imposer des quotas d'élèves STMG et Bac Pro ce qui, logiquement, va faire partir rapidement les élèves des filières générales. Les "nouvelles" STS seront donc logiquement des filières où les "deux années au chaud" deviendront le motif officiel de recrutement, si j'ose dire.

Apparemment, si j'ai bien compris, l'objectif est de lutter contre le taux d'échec en première année de fac type AES ou Economie ou les élèves de STMG et de Bac Pro s'inscrivaient par défaut (et parfois pour l'obtention de la bourse). Avec un échec quasi-systématique, notamment en Economie.

Peut-être considère-t-on que l'encadrement en STS permettra d'éviter ces échecs massifs. Mais à mon avis, cela passera par l'obligation de vider le programme et d'imposer des moyennes générales lors des corrections du diplôme (avant de corriger, bien entendu) Twisted Evil

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !
zeprof
zeprof
Vénérable

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par zeprof le Mer 5 Nov 2014 - 15:59
cette réforme est une catastrophe : c'était prévisible et ç'avait été prévu mais elle est quand même passée... résultat on se retrouve avec des jeunes qui obtiennent un bac professionnel qui n'a pas grande valeur, et qui est d'un petit niveau et il faut vraiment avoir glandé au maximum et raté ses PFMP pour se planter...

je regrette mes BEP et bac pro 2 ans, j'en ai revu certains l'an dernier et eux mêmes sont effarés par les "petits jeunes" qui sortent du lycée et arrivent à leur suite... c'est dire...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par pitchounette le Mer 5 Nov 2014 - 17:45
@Gilbertine a écrit:
J'ai quitté le poste, désespérée par la changement de public.
c'est dommage de te priver des BTS surtout si c'est un niveau que tu aimais bien.

Chose que je regrette on a pas écouté les profs de LP et de BTS pour faire en sorte que cela se passe bien pour tout le monde...Bref du gachis
Jacq
Jacq
Vénérable

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Jacq le Mer 5 Nov 2014 - 23:14
@zeprof a écrit:cette réforme est une catastrophe : c'était prévisible et ç'avait été prévu mais elle est quand même passée... résultat on se retrouve avec des jeunes qui obtiennent un bac professionnel qui n'a pas grande valeur, et qui est d'un petit niveau et il faut vraiment avoir glandé au maximum et raté ses PFMP pour se planter...

je regrette mes BEP et bac pro 2 ans, j'en ai revu certains l'an dernier et eux mêmes sont effarés par les "petits jeunes" qui sortent du lycée et arrivent à leur suite... c'est dire...


Je n'ai pas encore lu toute vos contributions, donc réaction "politique" à un passage seulement :  rappelons que certains syndicats, pour des motifs politiques aussi, ont signé ! Merci le SNETAA entre autre, maintenant "avec" FO, qui a signé non pas par conviction mais pour son propre intérêt personnel...


Dernière édition par Jacq le Jeu 6 Nov 2014 - 10:09, édité 1 fois
Jacq
Jacq
Vénérable

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Jacq le Mer 5 Nov 2014 - 23:19
@zeprof a écrit:cette réforme est une catastrophe : c'était prévisible et ç'avait été prévu mais elle est quand même passée... résultat on se retrouve avec des jeunes qui obtiennent un bac professionnel qui n'a pas grande valeur, et qui est d'un petit niveau et il faut vraiment avoir glandé au maximum et raté ses PFMP pour se planter...

je regrette mes BEP et bac pro 2 ans, j'en ai revu certains l'an dernier et eux mêmes sont effarés par les "petits jeunes" qui sortent du lycée et arrivent à leur suite... c'est dire...

Je te cite "bis" :

Nous avons parfois des "anciens" élèves qui viennent faire passer les oraux professionnels de nos élèves actuels. Lorsque je dis "ancien", ceux auxquels je pense ont quitté l'EN il y a 6 ou 4 ans (pour ceux ayant fait un BTS). C'étaient des élèves corrects, sans plus. Ils sont effondrés en constatant le niveau actuel de nos élèves ! On ne peut pas les traiter de vieux cons réactionnaires regrettant le temps ancien, de républicains contre pédagogues. Simplement ils constatent, avec si peu d'années de recul, et voient l'abysse qu'il y a entre eux et nos élèves actuels. Il n'y a bien que nos inspecteurs COUPABLES DE LEUR SILENCE DE LEUR COMPLICITE qui s'enferment encore dans leurs chimères.
Jacq
Jacq
Vénérable

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Jacq le Mer 5 Nov 2014 - 23:31
"Cette situation est due au fait que le jeu actuel des coefficients rend possible l’obtention de ce diplôme en concentrant les efforts sur les matières professionnelles et les stages et en délaissant les matières générales telles que le français, les langues étrangères, les mathématiques et l’histoire-géographie. "


Retour sur ce début d'année. Des élèves de BEP (première pro) de l'année passée viennent me dire tout fiers qu'ils ont eu leur BEP avec 13/20 de moyenne, des élèves qui avaient 8 de moyenne en première bac pro en comptant les matières pro.... cherchons l'erreur : les modalités d'examen (dont le CCF) ! les élèves les plus mauvais avaient déjà leur BEP simplement avec  leurs CCF. Conclusion, dans leur tête : on  a déjà le bac ! Comment peut-on avoir son BEP lorsqu'on a 4 ou 5 de moyenne en français histoire géo ?

Pourquoi admettre que des sections tertiaires aient le même coef pour le français que les sections indus ? Avant nous avions des coef différents car l'iimportance du français est différente selon les bac pro présentés. Nous avions même des sujets différents selon les sections. Ah, oui, ça engendrait des coûts, de faire des sujets différents. Mais pardonnez-moi, il est normal que des sections basées sur l'écrit (je pense aux actuels GA) aient des épreuves plus difficiles en français que des bouchers (sans aucun mépris) tout simplement parce que la poursuite d'études n'est pas la même.

Et, pour finir, et reprendre ce que tu dis, tu as raison. Le français et l'histoire géo sont la base de la poursuite des études, simplement parce que cela montre la capacité de réflexion théorique d'un élève, or en BTS, même si ce sont des études supérieures professionnelles, la théorie prend une grande place. Mon père (gloire de....) me disait qu'à "son époque" (il est né en 44, le BTS est plus tardif mais lorsqu'il embauchait ...) un BTS c'est que ce BTS était pris pour un 'intellectuel" ! Nous, si nous écoutons les consignes de l'EN ou de nos inspecteurs, nous  devons envoyer des illéttrés en BTS !


Dernière édition par Jacq le Jeu 6 Nov 2014 - 10:10, édité 2 fois
Zenxya
Zenxya
Doyen

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Zenxya le Jeu 6 Nov 2014 - 0:00
C'est déjà pas mal qu'ils aient un BEP ou un CAP. L' ahurissement d'un patron que j'ai eu au téléphone quand je lui ai dit que le terminale Bac Pro qu'il accueillait en stage n'avait pas eu son BEP. Et lui de me dire : "mais si il le n'a pas eu pourquoi il passe le bac, c'est pas logique".

Je vous passe la fin la conversation, non, je vous la livre : "vous leur apprenez même pas à lire et à écrire et vous nous les envoyez en stage pour leur apprendre un métier où il faut savoir lire et écrire, mais vous marchez sur la tête" (je cite plus ou moins fidèlement).

Comme je ne prends pas trop de gants dans ce genre de conversation (assez récurrente avec les 22 semaines de PFMP), je leur fait juste remarquer que nous n'appliquons que ce qui ce décide dans les hautes sphères, que nous n'y sommes jamais associés et que nous devons surtout ne pas donner notre avis mais dire très haut le bien que nous devons en penser.
Et, généralement, l'échange se finit très bien. Finalement j'ai de très bons rapports avec les industriels, ils sont vraiment très compréhensifs. Very Happy
Jacq
Jacq
Vénérable

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Jacq le Jeu 6 Nov 2014 - 0:20
@Zenxya a écrit:C'est déjà pas mal qu'ils aient un BEP ou un CAP. L' ahurissement d'un patron que j'ai eu au téléphone quand je lui ai dit que le terminale Bac Pro qu'il accueillait en stage n'avait pas eu son BEP. Et lui de me dire : "mais si il le n'a pas eu pourquoi il passe le bac, c'est pas logique".

Je vous passe la fin la conversation, non, je vous la livre : "vous leur apprenez même pas à lire et à écrire et vous nous les envoyez en stage pour leur apprendre un métier où il faut savoir lire et écrire, mais vous marchez sur la tête" (je cite plus ou moins fidèlement).

Comme je ne prends pas trop de gants dans ce genre de conversation (assez récurrente avec les 22 semaines de PFMP), je leur fait juste remarquer que nous n'appliquons que ce qui ce décide dans les hautes sphères, que nous n'y sommes jamais associés et que nous devons surtout ne pas donner notre avis mais dire très haut le bien que nous devons en penser.
Et, généralement, l'échange se finit très bien. Finalement j'ai de très bons rapports avec les industriels, ils sont vraiment très compréhensifs. Very Happy

Oui.

Les niveaux de BEP et de Bac pro étaient clairs pour les patrons. Maintenant ils ne comprennent plus rien, d'autant plus qu'ils ont des gamins qui viennent en stage et disent "je suis en bac" (pour eux cela veut dire BEP et je suis en bac pro) alors que les gamins sortent de troisième et n"ont en fait encore aucun niveau.
La fin sur "vous ne leur apprenez même pas à lire et à écrire" est éloquente. Oui, c'est la constatation simple du marché du travail. Ajoutons la capacité d'abstraction des élèves. Nos élèves de BEP étaient capables au nvieau professionnel mais leur niveau de culture générale, d'abstraction, de lecture et d'écriture les militait à un niveau BEP. Les patrons savaient, les patrons connaissaient ce niveau, c'était un marqueur. Nous avons détruit de niveau de repérage.
Nous avons maintenant en terminale pro des élèves bien inférieurs à ce niveau. Nos inspecteurs peuvent manipuler les coef et le type d''épreuve, multiplier les détenteurs du bac, ils ne changeront que les statistiques et pas les faits. Les faits sont que maintenant un patron n'est plus capable de distinguer un élève qui a le niveau bac professionnel ancien d'un pro actuel ( niveau BEP ancien). Donc le bac pro est tombé au niveau de l'ancien BEP. Il ne peut, dans nos lauréats, distinguer celui qui a le niveau BEP (mais pourtant qui a le bac actuel, merci l'EN et nos inspecteurs) de  celui qui a le bac avec le vrai niveau bac.
Quelle est la victime ?
L'élève !
Comment distinguer maintenant un vrai niveau bac pro d'un détenteur du bac pro et qui pourtant a à peine le niveau BEP ?
Et bien c'est simple : le patron engage au niveau BTS lorsqu'il veut un niveau bac pro.
Qui a dépensé du pognon pour rien : l'éducation nationale !
Qui a perdu : l'élève et tous les citoyens (patrons, contribuables, parents d'élèves etc).


Dernière édition par Jacq le Jeu 6 Nov 2014 - 10:08, édité 3 fois
zeprof
zeprof
Vénérable

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par zeprof le Jeu 6 Nov 2014 - 8:16
Jacq je te rejoins complètement Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans 2252222100

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par pitchounette le Jeu 6 Nov 2014 - 12:57
Moi aussi mais cela devient inquiétant que TOUT le monde mette en avant tous ces problèmes sauf nos inspecteurs

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
Jacq
Jacq
Vénérable

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par Jacq le Jeu 6 Nov 2014 - 13:10
@pitchounette a écrit:Moi aussi mais cela devient inquiétant que TOUT le monde mette en avant tous ces problèmes sauf nos inspecteurs

Il y a les aveugles, les convaincus, les carriéristes qui vont dans le sens de ce qu'on leur demande de dire, les menteurs qui ne veulent pas se dédire, et ceux qui obéissent aux injonctions et ferment leur gueule.
Pas un pour rattraper l'autre donc .
avatar
macassa
Niveau 7

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par macassa le Ven 7 Nov 2014 - 17:01
Bonjour,
je partage tout à fait vos avis.

Prof de matière pro dans le tertiaire, c'est devenu un vrai casse tête de " caser" nos élèves en stage même pour nos Terminales qui sont de plus en plus immatures.
Avant la réforme du Bac pro 3 ans en 2009, je n'avais aucun problème pour placer tous les élèves en stage, et presque tous mes Tle étaient majeurs, motivés pour la section !!

Depuis tout a changé : nous avons de plus en plus d'élèves virés de stages, les activités non conformes, même des élèves sans stages...comment voulez-vous que des entreprises prennent des élèves qui n'ont ni le profil ni la motivation ni le minimum de savoir-être !!

Résultats : Des anciens tuteurs de stage ne prennent plus nos élèves mais accueillent des BTS 1ère et 2ème année....et je les comprends.

Et nous, profs de matières pros, on est dépassé !!
avatar
User21929
Expert

Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans Empty Re: Un rapport de l'Assemblée critique la réforme du bac pro 3 ans

par User21929 le Ven 7 Nov 2014 - 20:50
Et le moment où l'on doit remplir le dossier de compétences avec le tuteur... Un plaisir !

J'ai 26 ans de bac pro, j'ai deux générations d'élèves qui sont devenus tuteurs, bah je ne connaitrai pas de troisième ! Les anciens sont effarés du niveau actuel.

De 1988 à 2003 j'avais 16H00 d'enseignement professionnel hebdomadaire (en groupe de 12)
De 2004 à 2009, 12H00 (en groupe de 15).
Depuis 2010 je suis à 8H00 (en groupe de 16 à 20 !)... et le contenu a augmenté bien évidemment !  
Ceci explique peut-être aussi cela...

J'ai un nouvel inspecteur qui a passé 2H00 à nous expliquer et contrôler que nous respections toutes les pratiques pondues par notre grand petit tas de bois (mini-stère). Il m'a dit qu'il viendrait spécifiquement me voir très bientôt... Pourquoi, j'fais pas bien !? LOL !

Personnellement, je lui demanderai d'arrêter les frais et fermer "mon" bac pro.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum