formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par pmuller le Mar 4 Nov 2014 - 12:02

@EU1 a écrit:pmuller : le jour où nous devrons être présents dans nos établissements de 8h à 17h et venir sur les deux premiers jours des vacances (comme les personnels administratifs) pour des réunions et formations diverses, on saura quels tire-au-flanc remercier...

Une telle attitude dans le privé est claire : c'est la porte directement.

Merci également de contribuer au fait que les profs sont d'intempestifs râleurs insubordonnés fainéants... on a bien besoin de cette image là...

Ben je ne ferai pas plus de zèle parce que tu le dis... je travaille pour ce que je suis payé.
Lorsque je serai payé à hauteur de mes compétences, qui valent largement celles d'un grand patron, on verra si je peux travailler un peu plus.
En attendant, je fais du bénévolat ailleurs - là où cela me motive et où parfois, il y a des résultats.
Et non, je ne pense pas tu tout comme toi : plus on râlera, mieux ce sera. Ceux qui se taisent feront leurs 42h dans les établissements (car 1607h:36 semaines...)

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par User5899 le Mar 4 Nov 2014 - 12:19

@pmuller a écrit:
Cripure a écrit:

le service d'un professeur ne s'est jamais limité aux heures devant les élèves.
Merci pour cette précision, Cripure, mais on savait déjà que ton syndicat avait pris position dans ce sens. A moins que tu n'aies rejoint el Sgen et l'Unsa, qui sont à fond là-dedans ? Sinon, en attendant la rentrée 2015, si, officiellement, nous pouvons ne faire que les heures devant élèves (+ ce qui est rémunéré par l'isoe).

Cripure a écrit:
Dit autrement, la formation est un devoir du professeur.

Un devoir moral, à la rigueur, mais pas un devoir légal - encore une fois, pas avant 2015. Et je doute qu'il y ait le moindre devoir moral à se former sur des absurdités comme l'ENT...

Personnellement, je n'ai suivi aucune des formations sur l'ENT (qui ne fonctionne pas, de toute manière, donc ce sont les informaticiens qui doivent se former, pas moi). Je suis à l'inverse un MOOC très intéressant sur les pressions dans les institutions et les entreprises qui conduisent à des décisions contraires à l'éthique. Et entre autres, nous y questionnons des "mantras" comme "la formation est un devoir du professeur" ou "le professeur doit obéir au CDE", c'est-à-dire des idées reçues.

Et le devoir de résistance ?
Le devoir de résistance m'est cher, je veux dire par là qu'il me coûte un certain nombre de journées retirées pour service non fait chaque année.
Ce qui est gênant, mon grand loup féroce, c'est qu'à part votre tutoiement révolutionnairement syndical, vous ne faites qu'incanter sans être une fée aux cheveux verts. L'obéissance au chef de service est le point sur lequel les TA se fondent, étant entendu que bien avant la modification du statut de 1950, il y a des obligations de service autres que les cours. J'ai d'ailleurs déjà diffusé ici même un document qui les liste. Alors je veux bien que votre haine du SNALC vous aveugle, mais en l'occurrence, il s'agit de répondre à une question de collègue et je préfère lui donner la réponse pessimiste. Bien sûr que son chef peut très bien lui ficher la paix. Mais s'il peut, c'est qu'il peut aussi ne pas.


EU1, une absence à conseil de classe avec pour motif qu'on n'a pas cours, chez nous, c'est SNF. Depuis trois ans, nous avons un CdE qui ne passe pas sur ce point, et j'avoue que si je comprends des absences pour d'autres motifs (pour les collègues qui ont 20 classes...), je n'irai pas défendre le collègue visé dans ce cas précis. C'est une honte.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par Mimicracra le Mar 4 Nov 2014 - 13:38

@EU1 a écrit:neoprof3463 : je me suis aussi un peu emballé mais je trouve que nous avons quand même la chance de ne pas être contraints à des horaires imposés et nous disposons d'une grand liberté.

Maintenant, cette liberté peut être totalement remise en cause si chacun ne se montre pas un minimum responsable...

l'année dernière j'avais un conseil de classe à 16h un vendredi après-midi. Trois collègues étaient absents car ils ont prétexté qu'ils n'avaient pas cours le vendredi. Les parents d'élèves étaient outrés et franchement, je les comprenais totalement. Ça m'a aussi mis en colère car les collègues en question ont indirectement jeté un discrédit sur notre métier et notre façon de travailler.

Nombre de personnes aimeraient nous contraindre à être bien plus présents dans les établissements en revoyant l'organisation de notre temps de travail... on peut très bien envisager qu'un jour on se doive d'être présents de 8h à 17h dans les établissements, qu'on doive remplacer au pied levé un collègue absent, qu'on nous fasse venir les deux premiers jours des vacances scolaires comme les personnels administratifs pour nos réunions etc...

Je pense juste que le fait de ne pas aller à la réunion, contribuerait, à une échelle minime c'est évident, à accélérer ces réformes qui nous pendent au nez... c'est tout
Je te rejoins sur ce point. Je n'ai jamais séché un conseil de classe parce que je n'avais pas cours l'a-m et je trouve inadmissible que certains se le permettent. Les conseils de classe font entièrement partie de nos services (et donc de notre rémunération).

Mimicracra
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par Thalia de G le Mar 4 Nov 2014 - 14:11

@neoprof3463 a écrit:Je suis d'accord sur le principe. Y'a une formation, on y va, mais dans ce cas-là on le fait le mercredi après-midi quand personne n'a cours. On ne sucre pas l'après-midi de certains pendant que les autres sont dispensés de cours...
Principe d'équité sur lequel je te rejoins.
Je me rappelle un forum des métiers qui avait lieu un samedi matin pour "remplacer" un vendredi matin de pont de l'Ascension. J'avais deux heures de cours le vendredi matin dans mon edt et me suis donc inscrite pour deux heures d'"atelier". Normal. J'arrive le samedi à huit heures et on me fourgue 4 heures de présence parce que 2 heures de présence = 1 heure de cours. Je n'étais pas informée, ni oralement ni par écrit. J'ai dit que je partais à dix heures. Et j'ai eu un sentiment d'injustice par rapport à ceux qui remplaçaient 4 heures de cours par 4 heures de présence.

@Mimicracra a écrit:
@EU1 a écrit:neoprof3463 : je me suis aussi un peu emballé mais je trouve que nous avons quand même la chance de ne pas être contraints à des horaires imposés et nous disposons d'une grand liberté.

Maintenant, cette liberté peut être totalement remise en cause si chacun ne se montre pas un minimum responsable...

l'année dernière j'avais un conseil de classe à 16h un vendredi après-midi. Trois collègues étaient absents car ils ont prétexté qu'ils n'avaient pas cours le vendredi. Les parents d'élèves étaient outrés et franchement, je les comprenais totalement. Ça m'a aussi mis en colère car les collègues en question ont indirectement jeté un discrédit sur notre métier et notre façon de travailler.

Nombre de personnes aimeraient nous contraindre à être bien plus présents dans les établissements en revoyant l'organisation de notre temps de travail... on peut très bien envisager qu'un jour on se doive d'être présents de 8h à 17h dans les établissements, qu'on doive remplacer au pied levé un collègue absent, qu'on nous fasse venir les deux premiers jours des vacances scolaires comme les personnels administratifs pour nos réunions etc...

Je pense juste que le fait de ne pas aller à la réunion, contribuerait, à une échelle minime c'est évident, à accélérer ces réformes qui nous pendent au nez... c'est tout
Je te rejoins sur ce point. Je n'ai jamais séché un conseil de classe parce que je n'avais pas cours l'a-m et je trouve inadmissible que certains se le permettent. Les conseils de classe font entièrement partie de nos services (et donc de notre rémunération).
Bien d'accord avec ça. Moi, j'ai piscine quand je n'ai pas cours, ben je ne vais pas à la piscine et participe aux conseils de classe.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par neoprof3463 le Mar 4 Nov 2014 - 16:18

Je vous rejoins totalement sur le principe des conseils de classes. J'ai d ailleurs souvent été obligée de rester tout l'après-midi alors que je n'avais pas cours. Mais j'estime que c'est normal et on est averti à l'avance. Normalement...

neoprof3463
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par pitchounette le Mar 4 Nov 2014 - 16:30

et tu en as parlé avec ton CDE?? Nous avons eu le même soucis au lycée avec une collègue. C'est notre chef des travaux qui lui a montré à un autre moment qui l'arrangeait plus +

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par neoprof3463 le Mar 4 Nov 2014 - 16:44

Le problème c'est que je ne suis pas la seule dans ce cas-là. Certains ne travaillent pas le matin et sont convoqués le matin aussi...

neoprof3463
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par Enaeco le Mar 4 Nov 2014 - 18:07

Vous allez tous gagner un mercredi après-midi, histoire d'être à égalité Laughing

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation au sein de l' établissement en dehors des heures de cours: quels recours?

Message par neoprof3463 le Mar 4 Nov 2014 - 18:24

Non, notre cde a précisé aujourd'hui que la formation n'était pas obligatoire (mais qu'il était dommage de s'en priver Smile )

neoprof3463
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum