déformations professionnelles.

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Magpie le Mar 15 Mar - 13:22

@stench a écrit:Il m'est déjà arrivé de demander à un jeune dans le train d'enlever sa casquette. La honte, oui. Mais il l'a fait Laughing


J'adore !

Moi, comme Rose, je dis "chut !" quand je veux en placer une.

Magpie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Carabas le Mar 15 Mar - 13:43

@Kensei a écrit:
@Carabas a écrit:Justement, j'ai horreur du classement Dewey dont je n'aime pas la logique. Je souffre en bibliothèque.
Je classe mes livres par siècle puis par mouvement littéraire. Je fais ça depuis mes 12 ans. Avant de faire l'IUT métier du livre, je ne comprenais pas le classement en bibliothèque. Maintenant, je comprends, mais je n'adhère toujours pas. En librairie, ils classent surtout de manière à ce que ce soit lisible pour les clients.
Ah mais je suis plutôt d'accord avec toi sur la logique de toutes façons très datée et dépassée de la Dewey. Et je ne classe pas ma bibliothèque perso selon les classes de la Dewey non plus.
Mes critiques portent surtout sur l'absence de logique de classement (genre livres rangés par taille), ou plus souvent l'absence totale de classement.
Ok.

Je mets les gros livres à part parce que ça nuit à l'harmonie générale.

Et en ce moment, je range mes nouveaux livres où il y a de la place, parce que ça devient difficile de la classer. Razz

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par dorémy le Mar 15 Mar - 13:50

Je connais un prof qui, pendant les soirées, lève la main (façon flic qui fait la circulation) quand on veut parler et que lui n'a pas fini. Et il fait bien la même en classe quand un élève lui pose une question et qu'il n'a pas fini son cours Very Happy
Personnellement, je demande souvent aux gamins dans les transports en commun de baisser le niveau sonore de leur écouteur (aujourd'hui ça me démangeait mais c'était une femme de 45 ans scratch humhum ) ou d'aller téléphoner plus loin. Et ça me démange de remettre à leur place les gamines qui machent leur chewing-gum comme des vaches.
Je reprends souvent mon chéri. Il aime pas vraiment mais c'est dur de se retenir.
Je supporte de moins en moins les groupes de jeunes dans la rue, alors que je suis de plus en plus patiente en classe. scratch
La dernière en date: mon voisin de dessous fait une soirée bien bien arrossée chez lui avec la musique à fond (on l'entendait déjà à l'angle de la rue, c'est dire...). Je demande un peu sèchement, la première fois, qu'il fasse un peu moins de bruit, qu'il n'y a pas que des étudiants ici.... 5 min plus tard ils recommencent (le summun : leur interprétation de "je voudrais un petit ricard dans un verre à ballon" qui a réveillé tout l'immeuble. En furie je frappe à la porte et hurle comme si c'était un élève. 2 min plus tard ils allaient chanter ailleurs. J'ai tellement crié que j'en ai fait peur à mon homme Laughing

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par JPhMM le Mar 15 Mar - 13:59

@dorémy a écrit:En furie je frappe à la porte et hurle comme si c'était un élève. 2 min plus tard ils allaient chanter ailleurs. J'ai tellement crié que j'en ai fait peur à mon homme Laughing
T'as pris ta voix de prof ? Razz

Une fois, je vois trois collégiens dans un arbre de la résidence, face à des fenêtres.
J'ai mis ma peau de prof-ours, et une voix calme mais très menaçante, presque "obscure", et je les ai assommés d'un : "Jeunes gens, je vous conseille de descendre im-mé-dia-te-ment de cet arbre..."
Ahuris, ils me regardent.
Je m'avance.
"Ou je vais vous y chercher un. Par. Un."

L'effet était presque accidentel, mais terrible. Ils ont détallé comme des lapins. Si je pouvais retrouver cette voix à chaque fois dans mes cours, ce serait royal Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par dorémy le Mar 15 Mar - 14:09

@JPhMM a écrit:
@dorémy a écrit:En furie je frappe à la porte et hurle comme si c'était un élève. 2 min plus tard ils allaient chanter ailleurs. J'ai tellement crié que j'en ai fait peur à mon homme Laughing
T'as pris ta voix de prof ? Razz

Une fois, je vois trois collégiens dans un arbre de la résidence, face à des fenêtres.
J'ai mis ma peau de prof-ours, et une voix calme mais très menaçante, presque "obscure", et je les ai assommés d'un : "Jeunes gens, je vous conseille de descendre im-mé-dia-te-ment de cet arbre..."
Ahuris, ils me regardent.
Je m'avance.
"Ou je vais vous y chercher un. Par. Un."

L'effet était presque accidentel, mais terrible. Ils ont détallé comme des lapins. Si je pouvais retrouver cette voix à chaque fois dans mes cours, ce serait royal Razz

Laughing Au final ce métier nous donne de l'assurance dans la vie quotidienne, et puis c'est tellement bon ce sentiment de puissance que l'on a dans nos classes qu'on le reproduit, intentionnellement ou non, à l'extérieur.


dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Audrey le Mar 15 Mar - 14:12

L'autre jour, au ciné, 3 pintades bouffeuses de pop corn commentaient à voix haute le film... excédées, les voisines de devant leur demandent de se taire, et là, en entendant les greluches glousser et dire qu'elles font ce qu'elle veulent, qu'elles ont payé, je me retourne et leur balance froidement: "Continuez comme ça et vous ferez ce que vous voudrez dehors!"...pour un peu, je leur demandais leur cernet de correspondance et je faisais un rapport...lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par micaschiste le Mar 15 Mar - 14:19

@Audrey a écrit:L'autre jour, au ciné, 3 pintades bouffeuses de pop corn commentaient à voix haute le film... excédées, les voisines de devant leur demandent de se taire, et là, en entendant les greluches glousser et dire qu'elles font ce qu'elle veulent, qu'elles ont payé, je me retourne et leur balance froidement: "Continuez comme ça et vous ferez ce que vous voudrez dehors!"...pour un peu, je leur demandais leur cernet de correspondance et je faisais un rapport...lol
yesyes

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par bellaciao le Mar 15 Mar - 15:07

Et le plus drôle c'est que quand on y va au culot comme ça, ça marche souvent.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Provence le Mar 15 Mar - 16:34

J'ai envoyé les flics à mes voisins qui, pendant des mois, et malgré mes demandes répétées, courtoises mais de plus en plus fermes, ne parvenaient pas à comprendre que si je souhaitais écouter du rap, je pouvais m'acheter un disque et le passer quand je voulais.

Le lendemain, ils sont venus sonner chez moi, je les ai grondés et ils m'ont demandé pardon. diable Ils ont deviné que j'étais prof et j'ai failli leur répondre: "C'est normal, je vous parle comme à mes élèves..."

Depuis, je ne les entends plus.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Nasopi le Mar 15 Mar - 17:07

Ah oui, il y a plusieurs personnes aussi qui m'ont dit, sans me connaître : "Vous, vous êtes prof, ou quelque chose comme ça" ; mais je n'ai jamais compris comment elles arrivaient à s'en rendre compte heu .

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par JPhMM le Mar 15 Mar - 17:09

Déformation professionnelle : dès que quelqu'un utilise une argumentation volontairement erronée (donc, très souvent), ça me fatigue. Donc, selon mon humeur, soit je m'énerve soit je laisse tomber, dépité.

Une illustration ?

"Lui, pour la centième fois — Tu peux pas dire que les fonctionnaires travaillent. Hier j'ai été à la préfecture, j'ai attendu quatre heures pour un papier. Jamais tu verrais ça dans une entreprise, si elle permettait ça, elle coulerait.
Moi, soupirant — Et oui... c'est d'ailleurs pour la même raison que je n'ai pas de vampires chez moi : j'ai mis de l'ail à l'entrée.
Lui — N'importe quoi...
Moi — Je te le fais pas dire."

C'est un peu cruel, mais je suis réellement devenu allergique à certaines méthodes d'argumentation (démonstration par l'exemple, implications inversées, etc...).

Et c'est vraiment par déformation professionnelle.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par InvitéePh le Mar 15 Mar - 19:32

Je corrige systématiquement les gens quand ils font une erreur(dans une formulation de phrase): c'est affreux.

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Frisouille le Mar 15 Mar - 22:46

Je corrige les fautes d'orthographe qui me passent sous le nez (et ça m'arrive ici même Embarassed )...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Invité5 le Mer 16 Mar - 0:43

Je demande souvent à mes amis de jeter leurs chewing gums!
Ce week-end je discutais avec mes parents,ils parlaient en même temps, j'ai lancé un "chut" à ma mère Razz

Je mets des nombres premiers partout : pompe à essence, thermostat, pshittt de parfums, report de minutes sur le réveil. Même quand je fais du shopping : j'achète tjs 2,3,5 ou 7 articles ( jms plus que 7 pour l'instant !)

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par William le Mer 16 Mar - 1:00

Moi c'est plus une déformation due à ma prépa agrèg. J'ai voulu mettre les points sur les "i" avec un pote. Je me suis dit que par mail ça éviterait sans doute le ton qui monte. Mail envoyé sans relire...je me suis rendu compte que j'avais fait un véritable plan de dissert en trois parties+3 sous-parties...le pote s'est bien foutu de ma g......en même temps il ne pourra pas me reprocher de ne pas avoir été clair :-)

Sinon, pareil, je ne supporte pas les fôt de franssais, sa m'hauripille !

William
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par JPhMM le Mer 16 Mar - 4:51

@Tinkerbell a écrit:Je mets des nombres premiers partout : pompe à essence, thermostat, pshittt de parfums, report de minutes sur le réveil. Même quand je fais du shopping : j'achète tjs 2,3,5 ou 7 articles ( jms plus que 7 pour l'instant !)
lol!

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Daphné le Mer 16 Mar - 7:08

Tiens ce matin à la télé j'ai entendu un journaliste parler de la population "nipponienne" .............

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Zelda le Mer 16 Mar - 7:29

@Daphné a écrit:Tiens ce matin à la télé j'ai entendu un journaliste parler de la population "nipponienne" .............

Ah oui, quand même!

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par ysabel le Mer 16 Mar - 8:38

@Daphné a écrit:Tiens ce matin à la télé j'ai entendu un journaliste parler de la population "nipponienne" .............



_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par hophophop le Mer 16 Mar - 8:55

J'ai un langage particulier : à la maison, je peux être familière voire vulgos comme aucun d'entre vous ne peut l'être j'en suis sûre, et même avec mes potes. Et au milieu de tout ça, je balance des mots de 4 syllabes que mes copains ne comprennent pas (du moins pas tt de suite de but en blanc), et en général j'ai droit à "OK ça calme, on se rappelait plus qu'on avait une copine prof de français". Ou alors regard en coin de tout le monde vers tout le monde, genre "on ne te comprend plus hophophop, reviens ds notre galaxie !"

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Hermione0908 le Mer 16 Mar - 11:46

@hophophop a écrit:J'ai un langage particulier : à la maison, je peux être familière voire vulgos comme aucun d'entre vous ne peut l'être j'en suis sûre, et même avec mes potes. Et au milieu de tout ça, je balance des mots de 4 syllabes que mes copains ne comprennent pas (du moins pas tt de suite de but en blanc), et en général j'ai droit à "OK ça calme, on se rappelait plus qu'on avait une copine prof de français". Ou alors regard en coin de tout le monde vers tout le monde, genre "on ne te comprend plus hophophop, reviens ds notre galaxie !"

Je pratique aussi. En classe, j'ai un langage très châtié en général, comme la plupart d'entre nous. En dehors, je me lâche. Ça fait marrer mes copains qui me disent "T'es prof de français, c'est ça ?". Et d'un seul coup, je vais balancer une référence ou un mot beaucoup plus pointu. Et là j'ai droit à "Ah oui, c'est vrai que tu parles comme ça toi aussi..."
J'aime bien le mélange des genres, parler comme un charretier et y mêler le beau langage, je trouve ça amusant.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Zelda le Mer 16 Mar - 11:49

Ouf, je ne suis pas seule! Quand j'enlève mon costume de prof, je dis plein de gros mots!
Sinon je décrivais une personne à ma meilleure amie et elle m'a dit que je parlais comme un bulletin de classe, avec des adjectifs comme "méritante", qui, selon elle, ne sont employés que par les profs Very Happy

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par guiz le Mer 16 Mar - 17:14

Aujourd'hui en ballade sur Paris: "Attends, je veux faire une photocopie du lampadaire." oui, "photocopie" à la place de "photo" ... Rolling Eyes

_________________
“You know when you've found it, that's something I learned, coz' you feel it when they take it away” ...

guiz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Nasopi le Mer 16 Mar - 19:01

lol!

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par Dame Tartine le Mer 16 Mar - 20:40

guizmogirl a écrit:Aujourd'hui en ballade sur Paris: "Attends, je veux faire une photocopie du lampadaire." oui, "photocopie" à la place de "photo" ... Rolling Eyes
pas vrai Excellentissime !!!! mdr

Dame Tartine

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: déformations professionnelles.

Message par yasyas le Jeu 17 Mar - 17:02

Je corrigeais les fautes de tout le monde avant d'être prof, maintenant j'essaie d'éviter, ça fait cliché professeur

Par contre, je ne peux pas m'empêcher de juger la pédagogie de tout le monde (mes moniteurs d'équitation, mon prof de tennis, avec lequel je n'ai tenu que 3 mois, n'importe quelle personne qui essaie de m'expliquer quelque chose)... J'aime pas trop, mais c'est plus fort que moi!
Et puis il y a aussi le "tu me parles sur un autre ton, je suis pas ta copine", qui sort souvent (d'ailleurs plus souvent en dehors qu'au travail)

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum