Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par John le Lun 3 Nov - 22:19

Le fait de mourir pour la patrie ne fait plus sens pour les nouvelles générations élevées dans le confort matériel. L’esprit de sacrifice, le sens du devoir et de l’honneur sont des valeurs à replacer dans le contexte de l’époque, en évitant de plaquer nos représentations mentales actuelles sur celles de nos aïeux. C’était un monde avec des valeurs très différentes d’aujourd’hui, où la guerre restait l’horizon quotidien des gens. Certes, la Grande Guerre fut une boucherie – on ne le répétera jamais assez –, mais d’autres aspects sont occultés par les tenants du politiquement correct.

Le patriotisme était ancré dans les mentalités, transmis de génération en génération et inculqué avec bonheur par l’école de la République. L’Église, au tournant du siècle, jouait aussi un rôle majeur ; les notions d’obéissance, de discipline y étaient prégnantes.

Par ailleurs, il faut rappeler qu’à l’époque la mort était omniprésente, les exécutions capitales restaient fréquentes et avaient encore lieu sur les places publiques. Les foules s’y pressaient pour assister au spectacle. Cette pratique perdure jusqu’en 1939, date de son interdiction. Enfin, le syndrome de stress post-traumatique, dont on sait aujourd’hui qu’il affecte plus ou moins chaque combattant, n’était pas encore diagnostiqué.

Entre 1914 et 1918, six cents soldats furent "fusillés pour l’exemple". Il est vrai que certains le furent injustement, il y eut des erreurs judiciaires lors des conseils de guerre des tribunaux militaires, dont le but principal était de museler, d’écarter toute tentative de mutinerie. Il faut dire cependant que parmi les condamnés se trouvait une proportion d’espions et de criminels endurcis. Non seulement il serait absurde de rouvrir leurs dossiers militaires – beaucoup sont vides ou ont disparu –, mais comment porter un jugement avec nos valeurs d’aujourd’hui ? Depuis l’Antiquité, les soldats acceptent la justice militaire, perçue comme indispensable pour maintenir la discipline. Les témoignages des poilus s’inscrivent dans cette continuité millénaire ; ils écrivent souvent en évoquant les fusillés : « c’est terrible, mais… ». Celui qui tourne le dos à l’ennemi est considéré comme un lâche ; il n’y a pas de pire déshonneur pour un soldat que de s’enfuir lors d’un combat.

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/cette-histoire-que-francais-apprennent-plus-petite-lecon-patriotisme-histoire-france-ombre-lumiere-dimitri-casali-flammarion-1761893.html#jkcFkPzfGZ63MPtW.99

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par PauvreYorick le Lun 3 Nov - 22:23

Dimitri Casali, le compositeur ?

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Nita le Lun 3 Nov - 22:24

:shock:

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par User5899 le Lun 3 Nov - 22:25

Allons z'enfants d'Yves Gibeau (livre) et Yves Boisset (film).

PY, je ne pense pas. C'est un historien, plutôt, un de ceux qui regrettent la disparition du roman national.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par JPhMM le Lun 3 Nov - 22:30

Quelle honte.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Ingeborg B. le Lun 3 Nov - 22:35

Cripure a écrit:Allons z'enfants d'Yves Gibeau (livre) et Yves Boisset (film).

PY, je ne pense pas. C'est un historien, plutôt, un de ceux qui regrettent la disparition du roman national.
Enfin, un historien, vite dit quand on connaît son parcours. Wink
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par User5899 le Lun 3 Nov - 22:38

@Ingeborg B. a écrit:
Cripure a écrit:Allons z'enfants d'Yves Gibeau (livre) et Yves Boisset (film).

PY, je ne pense pas. C'est un historien, plutôt, un de ceux qui regrettent la disparition du roman national.
Enfin, un historien,  vite dit quand on connaît son parcours. Wink
Je cède la place aux spécialistes Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Guillaume le Grand le Lun 3 Nov - 22:40

Son alter-manuel est une véritable oeuvre comique. Autant reprendre le Lavisse, si on veut retrouver le sacro-saint roman national. Il a d'ailleurs écrit les chapitres sur le XXe siècle dans la dernière réédition du Lavisse.

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
avatar
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Ingeborg B. le Lun 3 Nov - 22:50

Cripure a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
Cripure a écrit:Allons z'enfants d'Yves Gibeau (livre) et Yves Boisset (film).

PY, je ne pense pas. C'est un historien, plutôt, un de ceux qui regrettent la disparition du roman national.
Enfin, un historien,  vite dit quand on connaît son parcours. Wink
Je cède la place aux spécialistes Razz
Personnellement,  je suis une modeste professeur d'histoire-géographie mais j'ai un DEA. J'ai aussi réussi les concours. Le Dimitri, à part ses talents de rocker,  a une maîtrise et n'a enseigné que quelques années comme maître aux.
Votre punition
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par PauvreYorick le Lun 3 Nov - 22:53

Je l'avais bien dit qu'il était compositeur Razz

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Ingeborg B. le Lun 3 Nov - 22:55

@PauvreYorick a écrit:Je l'avais bien dit qu'il était compositeur Razz
Comme le disent certains élèves, "c'est abusé ! " Very Happy
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Guillaume le Grand le Lun 3 Nov - 22:57

L'histoire-bataille en chansons, j'adore! C'est addictif ce truc Razz !

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
avatar
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Elyas le Lun 3 Nov - 23:11

J'ai vu une fois Casali dans C dans l'air. Il parlait de l'enseignement de l'HG au collège. Sauf qu'il ne parlait jamais de la géo, jamais de l'éducation civique et apparemment, il n'avait pas lu les programmes.

Mais, il était présenté comme crédible par le journaliste vedette de l'émission.

Depuis, je n'ai plus la télé Rolling Eyes
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Normandyx le Lun 3 Nov - 23:16

@Guillaume le Grand a écrit:L'histoire-bataille en chansons, j'adore! C'est addictif ce truc  Razz !
Oui, il devrait en rester à ça d'ailleurs, c'est vraiment la grande marche arrière et la grande dérive des valeurs, est ce le symptôme d'un pays de vieux?
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Guillaume le Grand le Lun 3 Nov - 23:31

Ca n'est pas une histoire de jeunes-vieux, mais seulement une remise en cause de 80 ans de recherches historiques.

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
avatar
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Ashtrak le Mar 4 Nov - 4:41

Aujourd'hui, l'expertise n'est plus une qualité. On peut dire n'importe quoi et être considéré comme crédible. On peut argumenter pauvrement comme dans le texte présenté par John ("la proportion d'espions et de criminels endurcis" me laisse pantois), n'avoir aucune expérience (selon Ingeborg) et se présenter comme spécialiste.
Il fait un beau couple avec Z. celui-là (j'écris Z passque je ne supporte plus ce nom qui rime avec amour)

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !
avatar
Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par ysabel le Mar 4 Nov - 5:31

Il a un problème cet homme !

Il est vrai que certains le furent injustement, il y eut des erreurs judiciaires lors des conseils de guerre des tribunaux militaires, dont le but principal était de museler, d’écarter toute tentative de mutinerie

Il préfère donc des innocents fusillés que qq "coupables" en liberté.

Le fait de mourir pour la patrie ne fait plus sens pour les nouvelles générations élevées dans le confort matériel. L’esprit de sacrifice, le sens du devoir et de l’honneur sont des valeurs à replacer dans le contexte de l’époque, en évitant de plaquer nos représentations mentales actuelles sur celles de nos aïeux.

Il pourrait dire quelle guerre il a faite, lui ?

Enfin, le syndrome de stress post-traumatique, dont on sait aujourd’hui qu’il affecte plus ou moins chaque combattant, n’était pas encore diagnostiqué.

Pas vu pas pris ! comme on ne diagnostiquait pas, on en conclut que cela n'existait pas...

Je ne le connaissais pas, mais voici un personnage à mettre dans la liste rouge : "quand on voit son nom, ne pas allumer la TV, ne pas lire l'article !"


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Isis39 le Mar 4 Nov - 5:46

Ah! Casali a encore frappé. Il ne perd jamais une occasion de se tairé celui-là.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Douglas Colvin le Mar 4 Nov - 6:44

Qu'en pense Franck Ferrand ?
avatar
Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Thalia de G le Mar 4 Nov - 7:42

La décimation qui a eu cours en quelques occasions dans l'histoire romaine, notamment, avait ceci de bon qu'on ne se posait pas de questions. 

Qu'en pensent les familles qui ont lutté pour la réhabilitation de ces malheureux humhum

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Pseudo le Mar 4 Nov - 8:20

"des valeurs à replacer dans le contexte de l’époque, en évitant de plaquer nos représentations mentales actuelles sur celles de nos aïeux. C’était un monde avec des valeurs très différentes d’aujourd’hui"

Le problème, c'est qu'avec ce genre de point de vue on peut absolument tout justifier. De l'inquisition au viol en passant par la maltraitance à enfants. Que voulez-vous très cher, nous n'avons pas les même valeurs, il faut replacer tout cela dans le contexte : je n'ai jamais pensé que l'autre était une personne, j'avais une furieuse envie de me défouler, et vous étiez là, benoitement. Comprenez-donc, c'est une question d'époque, et d'opportunité.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Isis39 le Mar 4 Nov - 8:28

@Douglas Colvin a écrit:Qu'en pense Franck Ferrand ?

lol!
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Marmont le Mar 4 Nov - 8:45

Ce type est une calamité...pale
Déjà que poursuivre le "petit Lavisse" n'avait aucun sens historique, alors la pesudo danse sur fond d'images de synthèse c'est le summum ! Rolling Eyes

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 
avatar
Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Celadon le Mar 4 Nov - 8:45

Le problème c'est surtout que n'importe qui s'autorise à s'exprimer en expert sur n'importe quel sujet, même pointu. Et que les opinions qu'il est amené à proférer à ce titre peuvent passer aux yeux de certains pour des expertises pétries de certitudes. affraid
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Dimitri Casali, les "fusillés pour l'exemple" n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Message par Collier de Barbe le Mar 4 Nov - 10:15

Sur ces questions, on oubliera les élucubrations de cet énergumène de Casali et on ouvrira plutôt un livre d'André Loez sur les mutineries.

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum