Des budgets académiques à revoir pour prendre en compte les inégalités sociales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des budgets académiques à revoir pour prendre en compte les inégalités sociales

Message par Roumégueur Ier le Mer 5 Nov 2014 - 19:46

Lu sur le Figaro et l'Obs, le contour d'une nouvelle politique stupide, qui enlèvera des moyens à certains, pour les redistribuer à d'autres. Seul souci, même si une académie paraît avoir de bons résultats, les inégalités territoriales frappent aussi à l'intérieur même d'une académie, c'est d'ailleurs largement le cas dans l'académie de Toulouse (dont certains départements affichent des indicateurs terrifiants), prise en contre-point de celle de Créteil, mais là, c'est trop demander à nos grands penseurs...
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/11/05/01016-20141105ARTFIG00232-inegalites-territoriales-najat-vallaud-belkacem-veut-revoir-le-calcul-des-budgets-des-academies.php

"La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem dévoile dans une interview à l'Obs les grandes lignes de son plan contre le décrochage scolaire, prévu mi-novembre. Elle entend notamment réformer la façon dont sont calculés les budgets des académies pour plus de justice entre les territoires. Elle ne détaille ni le budget ni le calendrier de son plan.
C'est son premier fait d'arme Rue de Grenelle. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education depuis deux mois maintenant, dévoile dans une interview à L'Obs son intention de s'attaquer aux inégalités territoriales dans l'éducation. Un thème revenu de nombreuses fois dans l'actualité récente, via la situation en Seine-saint-denis. Les parents d'élèves et organisations syndicales ont ainsi mis en avant l'existence d'une «discrimination territoriale», faisant que dans certains départements les professeurs absents n'étaient jamais remplacés, ou recrutés au pied levé via Pole Emploi sans même avoir été formés. A la rentrée à Saint-Denis, 30 classes se sont ainsi retrouvées sans instituteur faute de candidats, selon la FCPE. «L'école va mal sur la question des inégalités entre les territoires», reconnaît-elle. «Je veux réformer l'allocation des moyens par territoire pour qu'on prenne davantage en compte les réalités sociales», indique ainsi Najat Vallaud-Belkacem. «L'académie de Créteil, dont on a beaucoup parlé dans l'actualité récente, n'est pas à égalité avec celle de Toulouse, par exemple, ne serait-ce qu'en termes d'attractivité pour les enseignants. Elle a un turn-over plus important, elle peine à recruter, doit recourir à des contractuels», poursuit-elle. Reste à faire accepter aux autres académies qu'elles toucheront moins d'argent que d'autres."

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20141031.OBS3810/exclusif-najat-vallaud-belkacem-mon-plan-contre-le-decrochage-scolaire.html

"Ma priorité sera de remédier à cette situation. Là où on sait que les difficultés sociales et l’échec scolaire se concentrent, je veux qu’on accompagne davantage les élèves. Je veux réformer l’allocation des moyens par territoires pour qu’on prenne davantage en compte les réalités sociales. Notre système actuel fonctionne trop "toutes choses égales par ailleurs" : on ne s'appuie que sur le seul critère du nombre d’élèves pour déterminer le nombre de postes ou de ressources allouées aux territoires et aux établissements. Mais on sait bien que les choses ne sont pas "égales par ailleurs", ni les élèves entre eux, ni les académies entre elles."

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum