10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par baboben5 le Jeu 6 Nov 2014 - 0:27

1) Demander au bout de 40 minutes de cours si l'on est en histoire ou en géographie.

2) Sur une carte à remplir, confondre les terres et les mers (l'usage, horresco referens, du feutre baveur pour colorier est recommandé pour accroître la tension dramatique ).

3) Douter de tout. D'absolument tout. Ne rien croire sur parole. Soupçonner un complot international derrière chaque fait historique. "Mais on est sûr que ça a vraiment existé ?", "Mais on a des preuves que Vercingétorix a vraiment vécu ?", "Mais si ça se trouve, le Parthénon, il a été construit après avec des vieilles pierres mais il est récent ".

4) Poser une question qui tue : "Elles devenaient quoi les offrandes faites aux dieux égyptiens ? On devait bien voir qu'elles pourrissaient puisque les dieux ne les prenaient pas puisqu'ils n'existaient pas". "Comment ils savaient lors de la Bataille de Bouvines qu'on était dimanche. Ils avaient des calendriers à l'époque ? A partir de quand on a eu conscience des jours de la semaine". "Il y a quelqu'un qui est chargé d'enlever les prières insérées dans le Mur des Lamentations ?".

5) Quand le professeur vous apprend à faire un croquis de géo, ne pas oublier de faire, à la place, un dessin le plus méticuleux possible, avec force détails et couleurs. Veiller à dessiner toutes les maisons, tous les sapins, tous les brins d'herbes (et les coccinelles qui grimpent dessus).

6) Se lancer dans une grande série de "Moi je". "Moi, Hitler, je l'aurais tué", "Moi, Achille, je lui aurais trempé le talon, à la fin", "Moi, j'aurais creusé un tunnel sous le mur de Berlin".

7) Faire remarquer que "quand même on ne fait pas beaucoup d'éducation civique". A la fin de l'année, trouver que le cahier destiné à cette matière a peu servi.

8) Confondre régulièrement ses cahiers. Les mélanger scrupuleusement, écrire un bout de géo en histoire, un bout d'histoire en géo.

9) Penser systématiquement que les gens du passé sont des cons. En géographie, estimer que les habitants des pays moins développés sont idiots.

10) Astuce pour les parents. En réunion parents-profs, ne pas oublier de dire : "l'histoire c'est simple, il suffit d'apprendre par cœur".

Ces astuces sont bien sûr compatibles avec le fait de faire tomber sa trousse, de vider trois fois son taille-crayon, de demander à la cantonade une cartouche, de découper pendant 20 minutes un polycopié pour que ce soit vraiment rogné ad hoc, dire que le "prof de l'an dernier il faisait pas comme ça", etc.

http://maragoyet.blog.lemonde.fr/2014/11/03/10-astuces-pour-rendre-dingue-un-prof-dhistoire-geo/

baboben5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Ashtrak le Jeu 6 Nov 2014 - 6:33

yesyes yesyes yesyes


_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par zeprof le Jeu 6 Nov 2014 - 8:07

marrant on dirait mes élèves ....

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Thalia de G le Jeu 6 Nov 2014 - 8:34

Avec ton autorisation, j'envoie à mes collègues d'HG.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par sookie le Jeu 6 Nov 2014 - 10:43

11) Ah mais ça existait les chiens au moyen-âge ?
(marche aussi avec d'autres noms d'animaux et d'autres époques)

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par cliohist le Jeu 6 Nov 2014 - 11:15

dans un croquis de géo, ne pas oublier de faire, à la place, un dessin le plus méticuleux possible, avec force détails et couleurs. Veiller à dessiner toutes les maisons, tous les sapins, tous les brins d'herbes (et les coccinelles qui grimpent dessus).

Comme dans le Chabot, Géographie régionale de la France en 1966 ?


.

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par User5899 le Jeu 6 Nov 2014 - 11:47

J'avoue ne pas m'être roulé par terre.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par baboben5 le Jeu 6 Nov 2014 - 13:46

" - M'sieur, à votre époque, y avait déjà l'école ?
- Euh... ben non ! Je suis né comme ça ! 80kg, tout habillé et déjà professeur !"

Un gamin au bout de dix minutes totales d'inactivité alors que tous les autres sont déjà en train de faire leur devoir, descend de la Lune et demande :
"- M'sieur ! On fait quoi là ?
- Ben... on fait des gaufres ! T'as ton gaufrier sur toi ?"

J'aime bien répondre ce genre de truc. Et puis c'est ma moi qui a commencé d'abord !

baboben5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Sohene le Jeu 6 Nov 2014 - 15:07

@baboben5 a écrit:" - M'sieur, à votre époque, y avait déjà l'école ?
- Euh... ben non ! Je suis né comme ça ! 80kg, tout habillé et déjà professeur !"

Un gamin au bout de dix minutes totales d'inactivité alors que tous les autres sont déjà en train de faire leur devoir, descend de la Lune et demande :
"- M'sieur ! On fait quoi là ?
- Ben... on fait des gaufres ! T'as ton gaufrier sur toi ?"

J'aime bien répondre ce genre de truc. Et puis c'est ma moi qui a commencé d'abord !

Spontanément, je pense répondre "on se met un doigt où je pense et on fait l'avion"... mais bon, je dis autre chose x)

Sohene
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Isis39 le Jeu 6 Nov 2014 - 17:02

@cliohist a écrit:
dans un croquis de géo, ne pas oublier de faire, à la place, un dessin le plus méticuleux possible, avec force détails et couleurs. Veiller à dessiner toutes les maisons, tous les sapins, tous les brins d'herbes (et les coccinelles qui grimpent dessus).

Comme dans le Chabot, Géographie régionale de la France en 1966 ?


.

affraid

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Isis39 le Jeu 6 Nov 2014 - 17:03

Cripure a écrit:J'avoue ne pas m'être roulé par terre.

On subit ça au quotidien quand on est prof d'histoire géo. Autant en rire un peu, sinon...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Jenny le Jeu 6 Nov 2014 - 19:02

La 1re effectivement ça peut être quasiment à chaque cours...
avec les contrôles présentés ainsi : "Control de géo : les difficultés de la monarchie sous Louis XVI"  Suspect
et la 10 à chaque réunion parents-profs...

12. Mais vous ne faites plus Louis XIV et Napoléon, c'est un scandale ! Rolling Eyes

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Gryphe le Jeu 6 Nov 2014 - 20:59

C'est assez bien vu effectivement.  Very Happy

@Jenny a écrit:Control de géo  
Je me suis battue des années pour que les "control" deviennent des contrôles... Razz

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Olympias le Jeu 6 Nov 2014 - 21:30

Effectivement...j'ajouterais (remarque du jour...) : Madame, quand est-ce qu'on va arrêter d'écrire ? Laughing Laughing

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Douglas Colvin le Jeu 6 Nov 2014 - 22:15

@Olympias a écrit:Effectivement...j'ajouterais (remarque du jour...) : Madame, quand est-ce qu'on va arrêter d'écrire ? Laughing Laughing

Quand tu auras appris à le faire.

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Malaga le Ven 7 Nov 2014 - 6:20

@Olympias a écrit:Effectivement...j'ajouterais (remarque du jour...) : Madame, quand est-ce qu'on va arrêter d'écrire ? Laughing Laughing

Je réponds en général "le 30 juin". Very Happy

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Enervant..

Message par Honchamp le Dim 23 Nov 2014 - 22:31

Bonsoir
Dans le style "les élèves nous prennent pour des billes..."
Récemment, en 4ème : "mais Madame, comment vous connaissez le prénom de Rousseau ?"
Il y a quelques années : "Comment vous savez tout ça? "

Ceci dit, dans mon collège, ce qui m'agace vraiment, c'est "ils croivent que...", au lieu de "ils croient".
Ici, c'est vraiment très utilisé. J'ai beau leur dire que le verbe "croiver" n'existe pas !

Cordialement

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par JPhMM le Dim 23 Nov 2014 - 22:32


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par JPhMM le Dim 23 Nov 2014 - 22:35

L’Académie française valide finalement « Ils croivent » et « Faut qu’on voye »

C’est un véritable coup de tonnerre qui a eu lieu hier soir dans le cercle très fermé des « Immortels ». En effet, après un long débat de sept heures et trente-cinq minutes, l’Académie a enfin accepté et validé définitivement deux formes de conjugaison inhabituelles mais pourtant couramment utilisées à l’oral : « ils croivent » et « qu’on voye ».

« On dit bien « Ils boivent » alors il était assez injuste de considérer « Ils croivent » comme une faute de français » observe à juste titre Jean d’Ormesson. Cette décision de l’Académie Française découlerait ainsi d’une volonté de faire évoluer la langue vers sa forme utilisée quotidiennement par ceux qui la pratiquent. Simplifier, clarifier, dépoussiérer la langue française fait partie intégrante des missions salutaires que mène de front l’Académie.

Alain Finkielkraut en maître d’œuvre

C’est sous la houlette du dernier membre de l’Académie en date, le philosophe Alain Finkielkraut, que l’exploit a pu être réalisé. En effet, coutumier de ces conjugaisons, « il s’est battu bec et ongles et a réussi à mobiliser une majorité de membres derrière lui » commente admiratif Xavier Darcos.

Ces formes de conjugaison seront acceptées au même titre que les anciennes, afin de ne pas créer de changement trop brutal dans les méthodes d’enseignement. « Faudrait qu’on voye à ce qu’on fait la même chose avec « Comme si que » » a déclaré un Max Gallo épuisé mais satisfait au sortir du débat.

Spoiler:

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 astuces pour rendre dingue un prof d’histoire-géo

Message par Raoul Volfoni le Dim 23 Nov 2014 - 22:43

"Comment vous savez ça ? vous y étiez ?"

"Madame, j'ai demandé à mon père, il aime bien l'histoire et il m'a dit que ça s'est pas du tout passé comme vous avez dit."

"On doit écrire ? encore ? on fait qu'écrire avec vous !"

"Madame c'est quand qu'on va en salle info ? c'est quand qu'on regarde un film ?"

"Mais ça sert à quoi l'histoire-géo ?"

"Madame c'est vous qu'on aura en 3e ? pff moi j'préfère monsieur B. !"

J'ai comme une envie de rester au lit demain au lieu d'aller voir mes 4e : je sais déjà ce qu'ils vont me dire.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum