Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
DesolationRow
Doyen

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par DesolationRow le Jeu 6 Nov 2014 - 13:59
@thrasybule a écrit:Non, ce n'est pas pour l'agrément, c'est pour ne plus me farcir les transports  et me rapprocher mon domicile, choix aussi légitime qu'un autre. Je ne vais redire ce que j'ai dit: quelques soient les arguments en faveur des points accordés aux enfants ou aux couples séparés, il s'agit d'une discrimination ipso facto. Pour les couples, c'est une pression pour qu'ils se pacsent ou se marient, on peut être farouchement contre l'institutionnalisation d'une union et refuser de s'y plier (je lance pas de polémique, hein!), pour les enfants, je persiste à dire que c'est un choix personnel, on peut me rétorquer qu'il s'agit d'un bénéfice accordé à la collectivité, alors il faut avouer que c'est une politique familialiste qui déconsidère les célibataires.
Je reprends mon exemple: il est inadmissible qu'il y ait des points de rapprochement de conjoints entre Paris et Versailles, ça c'est vraiment des points accordés pour l'"agrément"

Je vais peut-être dire des bêtises : on doit pouvoir tout à la fois considérer qu'avoir des enfants est un bénéfice accordé à la collectivité, et donner une contrepartie, sans toutefois déconsidérer les célibataires. Je ne sais pas ce qu'en pratique, cela doit donner ; mais d'un point de vue théorique, cela me paraît faisable. A titre personnel, je considère que les couples ayant des enfants (ou les célibataires élevant des enfants, d'ailleurs), rendent un service (le terme est mal employé, mais vous voyez l'idée) à la communauté ; je ne juge certainement pas que ceux qui font le choix de ne pas en avoir sont égoïstes, ou coupables de quoi que ce soit.
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 14:08
Ne nous écartons pas du sujet,sur des jugements de valeur infiniment réversibles, dans le cas qui nous occupe, je dois à la vérité de dire que ce que pense la doxa de mon mode de vie m'indiffère complètement, ainsi que le choix de mes concitoyens qui en ont un autre: ni je n'approuve, ni ne blâme. En revanche donner des points supplémentaires, si c'est faire une discrimination concrète.
De plus en quoi être pacsé ou marié apporte quoi que ce soit à la communauté?

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Malaga le Jeu 6 Nov 2014 - 14:25
Je comprends la colère de ceux qui ne peuvent avoir les bonifications (rapprochement de conjoints, enfants...) que ce soit par choix ou non.
Néanmoins, je suis favorable aux points supplémentaires notamment pour les couples avec enfants tout simplement car je trouve inhumain de séparer un enfant d'un de ses parents car ce parent a un poste à 500km de la maison.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 14:26
Et pour le rapprochement de conjoints sans enfants?

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Thalia de G le Jeu 6 Nov 2014 - 14:29
@Malaga a écrit:Je comprends la colère de ceux qui ne peuvent avoir les bonifications (rapprochement de conjoints, enfants...) que ce soit par choix ou non.
Néanmoins, je suis favorable aux points supplémentaires notamment pour les couples avec enfants tout simplement car je trouve inhumain de séparer un enfant d'un de ses parents car ce parent a un poste à 500km de la maison.
Tout simplement.
Même si ce n'étaient pas 5OO km, devoir dormir plusieurs fois par semaine loin des miens, même si mon mari a été en ces circonstances un bon père dévoué... Je ne vous fais pas de dessin.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Malaga le Jeu 6 Nov 2014 - 14:32
@thrasybule a écrit:Et pour le rapprochement de conjoints sans enfants?

Je n'ai pas d'avis tranché dessus, n'ayant jamais vécu la situation. Je comprends la colère et la douleur des couples qui sont séparés, je comprends la douleur et la colère des collègues célibataires qui ne parviennent pas à obtenir l'académie qu'ils souhaitent et je suis tout à fait incapable de hiérarchiser les deux.
Si je prends l'exemple de personnes sur le forum, entre tes paroles et celles de Lalilala (qui est restée séparée plusieurs années de son conjoint et en a fortement souffert), il me semble impossible de dire lequel des deux est le plus légitime à recevoir des points.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
ptifok
Niveau 7

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par ptifok le Jeu 6 Nov 2014 - 14:38
@thrasybule a écrit:Et pour le rapprochement de conjoints sans enfants?


Je suis d'accord avec l'idée selon laquelle les célibataires sont les grands perdants des mutations. Je trouve révoltant qu'on ait rajouté 200 points de bonification l'an dernier. A part enlever toute chance aux célibataires de muter, je ne vois pas à quoi ça sert.
Néanmoins, faisant partie de ces nombreux couples séparés car mutés à l'autre bout de la France, je suis favorable à des points favorisant le rapprochement.
Dans ma situation par exemple, c'est simple, je devrais me séparer de mon conjoint si je n'avais pas ces points:
Instable professionnellement et en impossibilité de me rejoindre, mon conjoint a fini par avoir un poste définitif à Rennes cette année. Il est maître de conf, le boulot qu'il n'y a pas partout et d'où on ne bouge pas si facilement.
Sans ces points, je ne pourrai espérer le retrouver (enfin, après 4 ans loin l'un de l'autre), car ce serait demander une nouvelle académie (qui est actuellement à 700 pts en espagnol)...
Bref, je trouve que le système favorise la vie de famille, et que c'est "normal".
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 14:43
Encore une fois, un couple peut faire le choix de ne pas officialiser son union. En tout cas la hiérarchie se fait dans les points qui sont attribués. On peut toujours trouver de exemples édifiants, et sûrement douloureux, j'en suis convaincu. Mais on peut trouver l'exemple de célibataires en couple non-mariés/pacsés, ceux qui se trouvent éloignés de leur famille, d'un groupe d'amis chers, d'une passion qu'elle ne peut exercer qu'à un certain endroit, on peut multiplier les exemples. Et, je radote, mais l'exemple du rc entre paris et versailles me scandalise. Enfin c'est bien révélateur de la priorité donnée aux modèle normés et conventionnels. Pour moi, il n'y a pas de modèle supérieur à un autre, l'Etat n'a pas à valoriser tel ou tel choix, sous couvert de "bénéfice fait à la nation "ou de valorisation du couple.
Quoi qu'il en soit, vous devez avouer qu'il s'agit d'une discrimination, pour le bien des pauvres couples séparés ou autres Vous "comprenez" l'exaspération des célibataires mais vous entérinez la situation actuelle

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 14:45
@ptifok a écrit:
@thrasybule a écrit:Et pour le rapprochement de conjoints sans enfants?



Bref, je trouve que le système favorise la vie de famille, et que c'est "normal".
Moi pas. Au nom de quoi?

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Thalia de G le Jeu 6 Nov 2014 - 14:47
Je suis d'accord avec le rapprochement des conjoints sans enfants. C'est important la vie d'un couple. Même sans enfants.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
ptifok
Niveau 7

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par ptifok le Jeu 6 Nov 2014 - 14:48
@thrasybule a écrit:
@ptifok a écrit:
@thrasybule a écrit:Et pour le rapprochement de conjoints sans enfants?



Bref, je trouve que le système favorise la vie de famille, et que c'est "normal".
Moi pas. Au nom de quoi?

Parce que dans ce cas, tu demandes à tous les profs séparés de leur conjoint de redevenir célibataires. Un couple ne tient pas sur le long terme (je le sais par expérience, nous 4 ans c'est le max, et nombre d'amis autour de moi se sont séparés)
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 14:49
@Thalia de G a écrit:
C'est important la vie d'un couple.
Pas plus qu'une autre vie...
Vous (je ne parle pas seulement à toi, Chère Thalia, ce n'est pas un voussoiement inédit) assénez des opinions auxquelles vous donnez l'allure d'une loi universelle

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 14:50
@ptifok a écrit:
@thrasybule a écrit:
@ptifok a écrit:



Bref, je trouve que le système favorise la vie de famille, et que c'est "normal".
Moi pas. Au nom de quoi?

Parce que dans ce cas, tu demandes à tous les profs séparés de leur conjoint de redevenir célibataires. Un couple ne tient pas sur le long terme (je le sais par expérience, nous 4 ans c'est le max, et nombre d'amis autour de moi se sont séparés)
Et?

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
ptifok
Niveau 7

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par ptifok le Jeu 6 Nov 2014 - 14:52
@thrasybule a écrit:
@Thalia de G a écrit:
C'est important la vie d'un couple.
Pas plus qu'une autre vie...
Vous (je ne parle pas seulement à toi, Chère Thalia, ce n'est pas un voussoiement inédit) assénez des opinions auxquelles vous donnez l'allure d'une loi universelle

Forcément, si tu débats sur le fondement de la vie de couple, il n'y a plus de débat possible... Il n'y a plus d'argument possible si tu ne vois pas l'importance qu'a le couple dans la vie de nombreuses personnes.
avatar
Seifer
Fidèle du forum

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Seifer le Jeu 6 Nov 2014 - 14:53
En même temps on fait ce métier en connaissance de cause. Je suis en couple mais célibataire et sans enfant aux yeux de l'état.

Si je suis muté loin de chez moi, évidemment que mon couple ne tiendra pas, j'ai passé le concours, encore une fois, en connaissance de cause, et je l'accepte. Après je sais qu'une amie a prévu de se pacser avec le frère de son copain qui habite à Toulouse afin d'avoir un rapprochement de conjoint.

Pour moi, ce système n'a aucun sens et aucune crédibilité. Je comprends totalement Thrasybule.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 14:54
Si je la comprends, mais que ce choix de vie crée des professeurs de seconde zone, les célibataires, je le refuse et j'en suis révolté.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Malaga le Jeu 6 Nov 2014 - 14:56
@thrasybule a écrit:Encore une fois, un couple peut faire le choix de ne pas officialiser son union. En tout cas la hiérarchie se fait dans les points qui sont attribués. On peut toujours trouver de exemples édifiants, et sûrement douloureux, j'en suis convaincu. Mais on peut trouver l'exemple de célibataires en couple non-mariés/pacsés, ceux qui se trouvent éloignés de leur famille, d'un groupe d'amis chers, d'une passion qu'elle ne peut exercer qu'à un certain endroit, on peut multiplier les exemples. Et, je radote, mais l'exemple du rc entre paris et versailles me scandalise. Enfin c'est bien révélateur de la priorité donnée aux modèle normés et conventionnels. Pour moi, il n'y a pas de modèle supérieur à un autre, l'Etat n'a pas à valoriser tel ou tel choix, sous couvert de "bénéfice fait à la nation "ou de valorisation du couple.
Quoi qu'il en soit, vous devez avouer qu'il s'agit d'une discrimination, pour le bien des pauvres couples séparés ou autres Vous "comprenez" l'exaspération des célibataires mais vous entérinez la situation actuelle

Je suis très surprise et, comme toi, scandalisée par le fait qu'il existe un rapprochement de conjoints entre les académies franciliennes. C'est absolument ridicule.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Thalia de G le Jeu 6 Nov 2014 - 14:59
@thrasybule a écrit:
@Thalia de G a écrit:
C'est important la vie d'un couple.
Pas plus qu'une autre vie...
Vous (je ne parle pas seulement à toi, Chère Thalia, ce n'est pas un voussoiement inédit) assénez des opinions auxquelles vous donnez l'allure d'une loi universelle
J'ai vécu plus d'un an séparée de mon futur mari. Il était en coopération de l'autre côté de la Méditerranée. Ce fut douloureux.  Sad Mon opinion n'est pas qu'une vue de l'esprit.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 15:02
je n'en doute pas mais je pense qu'on pourrait aussi multiplier les témoignages de célibataires bloqués dans des postes pourris et qui sont condamnés à une attente interminable.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Leclochard le Jeu 6 Nov 2014 - 15:57
@ptifok a écrit:
@thrasybule a écrit:
@ptifok a écrit:



Bref, je trouve que le système favorise la vie de famille, et que c'est "normal".
Moi pas. Au nom de quoi?

Parce que dans ce cas, tu demandes à tous les profs séparés de leur conjoint de redevenir célibataires. Un couple ne tient pas sur le long terme (je le sais par expérience, nous 4 ans c'est le max, et nombre d'amis autour de moi se sont séparés)

Ou de démissionner.
Dans le privé, quand la direction demande à un employé s'il préfère quitter sa maison et sa famille afin de retrouver un poste dans une autre région ou d'être licencié, presque toujours, il choisira la seconde solution.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
roxanne
Enchanteur

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par roxanne le Jeu 6 Nov 2014 - 16:01
Pour l'avoir subi longtemps et avoir vu nombre de neotits me passer devant (sur un poste fixe), c'est vrai que c'est difficile à vivre. Maintenant, je ne suis pas contre (et ne l'ai jamais été) les points RC ou "enfants". Le problème, c'est la différence entre ces points et les points ancienneté qui finit par être irréversible et favorise les PACS blancs d'ailleurs. Une neo avait raconté qu'en rompant son PACS, elle avait perdu près de 400 points ! C(est sûr que 150 points pour un RC sur un groupement de communes (donc risque réduit) contre 10 points d'ancienneté par an, ce n'st pas équilibré. Voilà, il faudrait trouver un équilibre.
avatar
Lyra-Lollys
Fidèle du forum

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Lyra-Lollys le Jeu 6 Nov 2014 - 16:05
Mais quand même, on peut avoir envie de vivre avec son conjoint, avoir des projets de maison ou d'enfant ou autre et ne pas avoir envie de devoir vivre 5 ans éloignés à se voir une fois tout les un mois et demi et justement ne pas pouvoir réaliser ces projets...
Personnellement, je ne m'attendais pas à avoir autant de points pour mon pacs mais j'en suis bien heureuse parce que la séparation est difficile.

_________________
2015-2016: Néotit, trois 2nd, une 1ère STMG, une 1ère ST2S, deux terminales ST2S, AP 2nd  Rolling Eyes
2014-2015: Stagiaire, une 6ème et deux 5ème
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Leclochard le Jeu 6 Nov 2014 - 16:08
@roxanne a écrit:Pour l'avoir subi longtemps et avoir vu nombre de neotits me passer devant (sur un poste fixe), c'est vrai que c'est difficile à vivre. Maintenant, je ne suis pa contre (et ne l'ai jamais été) les points RC ou "enfants". Le problème, c'est la différence entre ces points et les points ancienneté qui finit par être irréversible et favorise les PACS blancs d'ailleurs. Une neo avait raconté qu'en rompant son PACS, elle avait perdu près de 400 points ! C(est sûr que 150 points pour un RC sur un groupement de communes (donc risque réduit) contre 10 points d'ancienneté par an, ce n'st pas équilibré. Voilà, il faudrait trouver un équilibre.

Sur ce fil, on explique volontiers par l'importance du modèle familial dominant, le nombre de points attribués aux enfants ou au rapprochement de conjoint mais il y a aussi une explication "médiatique". La souffrance d'un célibataire ne fera jamais la une d'un journal ou l'objet d'un article, tandis que le drame d'une femme séparée de son conjoint et de ses enfants par la faute de l'administration ferait une bien mauvaise publicité et semblerait scandaleuse.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
thrasybule
Oracle

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par thrasybule le Jeu 6 Nov 2014 - 16:10
très juste...

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Vincent35
Niveau 5

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par Vincent35 le Jeu 6 Nov 2014 - 16:19
Comme célibataire, la bonification pour rapprochement de conjoint que ce soit avec ou sans enfants me paraît normale et souhaitable. Ce que je trouve par contre anormal c'est qu'on puisse obtenir un poste fixe (potentiellement à vie) uniquement grâce à ce rapprochement de conjoint (et donc en passant devant d'autres, mariés ou non, qui attendaient peut-être ce poste depuis longtemps et avec un barème hors bonification nettement plus élevé).

Il me paraîtrait plus juste que ceux qui obtiennent une mutation grâce à un rapprochement soient automatiquement placés TZR sur la zone correspondant au rapprochement (en attendant d'obtenir un poste fixe "à la régulière" sur la zone considérée).
avatar
roxanne
Enchanteur

Re: Débat autour des mutations, des enfants et des points de rapprochement

par roxanne le Jeu 6 Nov 2014 - 16:22
Oui.
Spoiler:
Je ne vais reparler des deux postes en lycée obtenus par des neotits alors que j'étais TZR depuis 10 ans...poste qu'évidemment elles occupent encore
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum