Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
NADJ
Niveau 1

Poèmes en prose engagés?

par NADJ le Jeu 6 Nov 2014 - 12:21
Bonjour,

Afin de montrer la diversité des formes poétiques à mes élèves de première technologique, je voudrais intégrer un poème en prose à ma séquence.

Cependant mon thème est la poésie engagée et les deux seuls poèmes en prose que je connaisse ne me conviennent pas vraiment :

- "Ce coeur qui haïssait la guerre" de Robert Desnos : il est à mon goût encore trop proche de la poésie en vers avec ses retours à la ligne

- le fragment "128" de René Char : il ressemble trop à un récit

Qu'en pensez-vous?

Connaissez-vous d'autres poèmes à me suggérer?

Merci d'avance.

Nadège
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Poèmes en prose engagés?

par User5899 le Jeu 6 Nov 2014 - 14:25
Oui, mais des vrais...
Spoiler:
Des pas engagés...
avatar
Anacyclique
Expert

Re: Poèmes en prose engagés?

par Anacyclique le Jeu 6 Nov 2014 - 16:19
De mémoire, "Le maçon", d'Aloysius Bertrand. Il doit y en avoir d'autres, dans Gaspard de la nuit. Mais là, je déclare forfait, je ne l'ai pas sous la main je n'ai que mon clavier Laughing .

_________________
"Faire ce que l'on dit et dire ce que l'on fait. Passer aux actes afin de faire sa part."
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Poèmes en prose engagés?

par retraitée le Jeu 6 Nov 2014 - 16:27
Mais pourquoi vouloir lier poèmes en prose et engagement ?

Le poème de Desnos est très bien;
Sinon, vous pouvez évoquer la diversité des formes poétiques lors d'un autre groupement !
avatar
Paryponoian
Niveau 4

Re: Poèmes en prose engagés?

par Paryponoian le Jeu 6 Nov 2014 - 20:35
NADJ, je ne t'aiderai sans doute pas avec ce message, mais je trouve vraiment que cette catégorie de "poésie engagée" est une aberration...
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Poèmes en prose engagés?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 6 Nov 2014 - 20:57
Tout pareil. Enfin, je ne suis pas contre cette idée, mais contre ce qu'on met généralement derrière, et qui fait que l'oeuvre devient contenant, boîte à choses étrangères à elle-même.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
Paryponoian
Niveau 4

Re: Poèmes en prose engagés?

par Paryponoian le Jeu 6 Nov 2014 - 21:00
Oui... Et les élèves (et il faut aussi l'avouer, certains collègues) finissent par dire, à cause de cette appellation, que le poète a "un message à faire passer"...
avatar
Aelia
Niveau 8

Re: Poèmes en prose engagés?

par Aelia le Jeu 6 Nov 2014 - 21:09
@Paryponoian a écrit:Oui... Et les élèves (et il faut aussi l'avouer, certains collègues) finissent par dire, à cause de cette appellation, que le poète a "un message à faire passer"...

J'ai suivi une discussion similaire sur un autre fil. Je vais certainement m'attirer vos foudres Embarassed , mais je ne comprends pas en quoi cela est gênant de dire que le poète veut faire passer un message ! J'entends bien qu'il ne faut pas réduire le poème (ou tout autre texte) au message éventuel que l'auteur veut faire passer, mais l'on ne peut exclure que la plupart du temps, l'auteur écrit pour dire quelque chose. Ou alors, je ne comprends rien aux textes que je lis !
avatar
Paryponoian
Niveau 4

Re: Poèmes en prose engagés?

par Paryponoian le Jeu 6 Nov 2014 - 21:16
Les élèves qui disent que l'auteur a "un message à faire passer" se bornent souvent à identifier ce fameux "message" et s'en contentent. Or, il me semble qu'un texte littéraire, c'est aussi (et surtout ?) une forme.
NADJ
Niveau 1

Re: Poèmes en prose engagés?

par NADJ le Ven 7 Nov 2014 - 1:23
Merci pour vos réponses et points de vue intéressants. Cela mérite effectivement réflexion.

J'ai découvert le poème d'Aloysius Bertrand avec plaisir. Il me semble cependant un peu difficile pour des technos.

Bonne soirée à tous.
avatar
ysabel
Devin

Re: Poèmes en prose engagés?

par ysabel le Ven 7 Nov 2014 - 6:30
Je rejoins mes camarades sur la "poésie engagée", d'autant que tout texte est un engagement finalement (esthétique, politique etc.).

Aucun texte court n'est difficile pour des technos, ils ne sont pas plus bêtes que les autres et parfois on a même des sacrées surprises avec eux ; ils n'aiment pas qu'on les prenne pour des "sous-élèves". Il suffit de prendre du temps.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Ryuzaki
Niveau 7

Re: Poèmes en prose engagés?

par Ryuzaki le Ven 7 Nov 2014 - 16:12
@Paryponoian a écrit:
NADJ, je ne t'aiderai sans doute pas avec ce message, mais je trouve vraiment que cette catégorie de "poésie engagée" est une aberration...
Pourquoi ? Je lis souvent cette idée mais je ne la vois jamais démontrée. Faut-il comprendre qu'Agrippa d'Aubigné, Ronsard, Hugo, Aragon, Char et autres n'étaient pas des poètes ? Ou que leur poésie n'était pas engagée ? J'aimerai comprendre.

Calliope a écrit:
J'ai suivi une discussion similaire sur un autre fil. Je vais certainement m'attirer vos foudres Embarassed , mais je ne comprends pas en quoi cela est gênant de dire que le poète veut faire passer un message ! J'entends bien qu'il ne faut pas réduire le poème (ou tout autre texte) au message éventuel que l'auteur veut faire passer, mais l'on ne peut exclure que la plupart du temps, l'auteur écrit pour dire quelque chose. Ou alors, je ne comprends rien aux textes que je lis !
Pareil. Je n'ai jamais bien compris le rejet viscéral de l'idée de "message" que je lis souvent. Je pense que quand on écrit, c'est souvent qu'on a quelque chose à dire, et tant qu'à faire quelque chose qui vaut la peine d'être dit. Sinon, autant se taire.

@Paryponoian a écrit:
Les élèves qui disent que l'auteur a "un message à faire passer" se bornent souvent à identifier ce fameux "message" et s'en contentent. Or, il me semble qu'un texte littéraire, c'est aussi (et surtout ?) une forme.
Mais le fait que les élèves se limitent à tort au "message" ne remet pas en cause l'existence de celui-ci.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Poèmes en prose engagés?

par User5899 le Ven 7 Nov 2014 - 16:18
@ysabel a écrit:Je rejoins mes camarades sur la "poésie engagée", d'autant que tout texte est un engagement finalement (esthétique, politique etc.).

Aucun texte court n'est difficile pour des technos, ils ne sont pas plus bêtes que les autres et parfois on a même des sacrées surprises avec eux ; ils n'aiment pas qu'on les prenne pour des "sous-élèves". Il suffit de prendre du temps.
D'accord en tous points.
Rosanette
Expert

Re: Poèmes en prose engagés?

par Rosanette le Ven 7 Nov 2014 - 17:21
Au collège en tout cas, ça ne me paraît pas aberrant d'aborder la poésie engagée, notamment la production poétique en temps de guerre, en la conceptualisant correctement et en essayant d'aller à l'encontre du cliché du poète coupé de la société, "perché", que les élèves peuvent avoir.

EDIT Par contre je ne comprends pas non plus la volonté de regrouper absolument poésie en prose et poésie engagée.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Poèmes en prose engagés?

par User5899 le Ven 7 Nov 2014 - 23:22
Mais vous n'en avez pas marre de la-guerre-c'est-pas-bien ?
avatar
Sei
Monarque

Re: Poèmes en prose engagés?

par Sei le Ven 7 Nov 2014 - 23:24
Moi, quand je pense aux poètes engagés, je pense à René Char qui a refusé de publier pendant l'Occupation...
thrasybule
Prophète

Re: Poèmes en prose engagés?

par thrasybule le Ven 7 Nov 2014 - 23:24
@ Cripure ça me saoûle à un point!

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Poèmes en prose engagés?

par User5899 le Sam 8 Nov 2014 - 0:25
@thrasybule a écrit:@ Cripure   ça me saoûle à un point!
Ah, bon, je me sens un peu moins seul. Mon dieu, ces poèmes de la guerre, je n'en peux plus au Bac. J'ai envie de faire payer une amende pour chaque occurrence du verbe "dénoncer"...

Spoiler:
Pis d'abord, c'est pas beau de dénoncer professeur
Rosanette
Expert

Re: Poèmes en prose engagés?

par Rosanette le Sam 8 Nov 2014 - 1:07
Cripure a écrit:Mais vous n'en avez pas marre de la-guerre-c'est-pas-bien ?

En fait je pense qu'il y a un temps pour tout. Au collège, je pense vraiment qu'il peut être bénéfique d'aborder cette thématique, surtout quand on voit les lacunes en histoire pour la plupart des élèves (je peste en revanche beaucoup sur le fait que visiblement il soit difficile de pondre un sujet de français au DNB en dehors d'une "littérature d'idées" - ou de la littérature avec du Nazi dedans)).

Au lycée, il peut être bon de complexifier la problématique et d'étudier les critiques de Benjamin Péret sur le classicisme relatif de ce type de poésie. Surtout qu'au lycée on a le militantisme lyrique facile, ça peut être intéressant de remettre les choses en perspective.

Enfin tout ça pour dire que je ne pense pas que ça soit un objet d'étude infamant en soi, lorsqu'on fait des études supérieures en lettres on travaille davantage sur l'idée que toute littérature est quelque part engagée, mais pour certains niveaux c'est une réflexion très abstraite.


Dernière édition par Rosanette le Sam 8 Nov 2014 - 1:11, édité 1 fois
thrasybule
Prophète

Re: Poèmes en prose engagés?

par thrasybule le Sam 8 Nov 2014 - 1:10
bombarder de clichés opacifiants, réduire la littérature à une prescription simplificatrice, sans voir, les drames singuliers, la douleur vraie, l'horreur vivante, que seule la littérature peut faire vaguement ressurgir?

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
Rosanette
Expert

Re: Poèmes en prose engagés?

par Rosanette le Sam 8 Nov 2014 - 1:12
Pardon, il est tard, je ne comprends pas trop l'idée !
thrasybule
Prophète

Re: Poèmes en prose engagés?

par thrasybule le Sam 8 Nov 2014 - 1:17
tu répondais à l'idée de Cripure, selon laquelle la-guerre-c'est-pas-bien, donc je corrobore: l'étude des oeuvres ne doit pas se réduire à une incantation sur la nocivité de la guerre, comme je l'ai vu maintes fois, avec des cruchasses et des cruchons (ne me frappez pas!) croyant que la force persuasive de leurs trémolos allait m'amadouer devant le vide de l'analysé.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Poèmes en prose engagés?

par Iphigénie le Sam 8 Nov 2014 - 8:00
Ah Dieu ! que la guerre est jolie
Avec ses chants ses longs loisirs
Cette bague je l'ai polie
Le vent se mêle à vos soupirs
Razz
Apollinaire veut ici faire passer le message que la guerre c'est bien Suspect Razz Laughing
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Poèmes en prose engagés?

par NLM76 le Sam 8 Nov 2014 - 10:49
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'espérance est violente


Apollinaire nous fait passer le message que l'espoir, c'est pas bien.

Ou... non : c'est un prophète qui savait que l'espé serait violemment rance.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Contenu sponsorisé

Re: Poèmes en prose engagés?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum