Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
seila69
Niveau 3

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par seila69 le Jeu 12 Juil 2018 - 18:44
Bonjour,

En France dans l'Education Nationale, le concours étant sur valorisé et apprécié...il vaut mieux être agrégé à mon sens.
Ensuite, l'inscription n'est pas gratuite partout...certaines académies demandent un chèque de 5 euros pour frais de correspondance.
_Nijinsky_
_Nijinsky_
Je viens de m'inscrire !

Des interrogations d’orientation...

par _Nijinsky_ le Sam 12 Jan 2019 - 0:29
Bonjour !
Dans quelques semaines, je dois choisir, avec la réforme des lycées, trois enseignements de spécialités. Mais je ne sais pas ce que dois prendre.
J’aimerais devenir professeur de français, lettres anciennes et allemand pour pouvoir travailler à l’international. Cependant, je ne sais pas si cela est possible.
Je me demande aussi si l’agreg peut me permettre cela ou s´il y a d’autres concours à passer.
De plus, j’aimerais travailler avec une grande variété de niveau (de la faculté jusqu’au collège par exemple) mais je ne sais pas si le fait d’être agrégée peut me laisser ce choix.

Le problème, c’est que je n’ai pas envie de m’ennuyer durant ma carrière, ni de regretter mes choix plus tard...alors je me pose beaucoup de questions !

Merci beaucoup de vos réponses, Romane.
Mathador
Mathador
Neoprof expérimenté

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par Mathador le Sam 12 Jan 2019 - 0:54
Bonsoir,

@_Nijinsky_ a écrit:J’aimerais devenir professeur de français, lettres anciennes et allemand pour pouvoir travailler à l’international. Cependant, je ne sais pas si cela est possible.
En France, on peut enseigner soit le français et les langues anciennes (ce que l'on appelle les lettres classiques) soit l'allemand, mais en principe pas les deux en même temps.

@_Nijinsky_ a écrit:Je me demande aussi si l’agreg peut me permettre cela ou s´il y a d’autres concours à passer.
L'agrégation de lettres classiques et l'agrégation de grammaire permettent d'enseigner les lettres classiques. Il y a également une agrégation d'allemand.

@_Nijinsky_ a écrit:De plus, j’aimerais travailler avec une grande variété de niveaux (de la faculté jusqu’au collège par exemple) mais je ne sais pas si le fait d’être agrégée peut me laisser ce choix.
L'agrégation permet d'enseigner dans le secondaire (collège inclus) et dans le supérieur (BTS, CPGE, université, mais il faut obtenir un poste et c'est difficile) mais rarement les deux en même temps.

@_Nijinsky_ a écrit:Dans quelques semaines, je dois choisir, avec la réforme des lycées, trois enseignements de spécialités. Mais je ne sais pas ce que dois prendre.
Logiquement le mieux serait de prendre Littérature et langues et cultures de l'antiquité ainsi que Langues et littératures étrangères allemand. Mais ces spécialités ne sont pas proposées par tous les lycées, et je laisse les collègues du terrain répondre de façon plus précise sur ce point.
Pour la 3ème spécialité, si tu veux garder le maximum de portes ouvertes et que ton niveau (et tes goûts Very Happy) le permet les maths me semblent être un choix pertinent; on peut ensuite les continuer en Terminale en dehors des spécialités (« maths complémentaires »).

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
_Nijinsky_
_Nijinsky_
Je viens de m'inscrire !

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par _Nijinsky_ le Sam 12 Jan 2019 - 1:44
Oups, j’aurais dû donner plus de détails sur mon profil...
Je suis en Abibac ce qui me donne l’aspect allemand voir plus : littérature allemande. Cela dit, mon lycée a une coloration plutôt scientifique et les spécialités proposées sont : maths, physique chimie, svt, géo politique, littérature etc : anglais, art : musique, ses et icn. Le tout n’étant pas dans mes centres d’intérêts. Il me faudrait une LCA dans en spécialité mais elles ne sont pas proposées ici.
Le problème majeure c’est que si je quitte mon établissement (pour lequel je subis déjà une dérogation) pour me concentrer plus sur les lettres classiques, je perds mon Abi...et ce n’est pas non plus l’objectif.
Question qui, de cause, s’ajoute : que faire pendant les 5 années post bac ? Est-ce possible de rattraper ce que les spécialités ne m’apportent pas ?
Austrucheerrante
Austrucheerrante
Niveau 8

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par Austrucheerrante le Sam 12 Jan 2019 - 8:32
J'ajoute quelques précisions aux informations que t'a donné Mathador :

- Si tu veux travailler à l'international, tu peux postuler dans les établissements français à l'étranger : les places sont chères (surtout pour l'Europe et l'Amérique du  Nord), mais (d'après ce que j'ai entendu, je ne suis pas un expert) on y est plus souple en ce qui concerne les statuts et notamment l'attribution des cours et des responsabilités.

- Pour l'an prochain, si ton établissement continue effectivement de proposer Latin (et/ou grec ?) en option (et non en spécialité), je ne suis pas du tout convaincu que tu gagnes à partir ailleurs : personnellement (mais le conseilleur n'est pas payeur, d'autant plus qu'on n'a aucune visibilité actuellement sur les attendus du supérieur, c'est bien le problème), je te conseillerais de garder cela en option et de prendre deux spécialité complémentaire (du style Littérature-Humanité et Histoire-Géo, notamment la première). Mais vérifie bien que ce cumul sera possible.
(Par curiosité, tu es dans quel lycée pour pouvoir faire ce genre de chose ? réponds en mp si tu veux)

- Pour tes études, au vu de ce qui t'intéresse, pour les deux ou trois premières années il n'y a pas à tergiverser sur ce qui serait le mieux : prépa littéraire, avec les matières citées (LCA et Allemand), plus ou moins prestigieuse en fonction du niveau que tu estimes avoir. Cela te permettra de bosser lesdites matières à un haut niveau (et d'autres), et, accessoirement, t'apprendra ou finira de t'apprendre à bosser sérieusement, ce que la fac ne fera pas.
Ensuite, master recherche et agrégation dans le domaine qui sera devenu ton préféré (tu auras peut-être changé entre temps) Wink 

- Enfin, je trouve très beau que tu aspires à te consacrer aux langues anciennes et à l'allemand, mais il est de notre devoir de te prévenir que, au vu des évolutions actuelles de l'éducation nationale, ce sont parmi les disciplines les plus menacées (cela signifie, entre autres, de grandes difficultés à obtenir la région qu'on convoite si elle est un tant soit peu plus attractive que le Nord ou la région parisienne, et souvent la nécessité d'être sur plusieurs établissement, ce qui est très fatiguant).
En tant que professeur de lettres classiques, si aujourd'hui un élève venait me voir pour me dire qu'il souhaiterait faire des études de lettres classiques (pures), j'estime que mon devoir serait de lui dire de choisir une autre voie (et ça me fend le coeur) : je conseillerais, notamment, de faire plutôt des études qui permettent de faire accessoirement du latin et du grec : Histoire (pour l'histoire ancienne, et médiévale dans une moindre mesure), philosophie (pour la philosophie antique, et médiévale et moderne dans une moindre mesure), voire même lettres modernes (pour la littérature comparée, dont le principe est de mettre en relation des oeuvres issues de différentes ères linguistiques - ça te permettrait de faire de l'allemand aussi, au passage, si tu te débrouilles bien).

En espérant avoir pu un peu t'aider.

_________________
Spoiler:
"- Alors ? Pourquoi que tu veux l'être, institutrice ?
- Pour faire *** les mômes, répondit Zazie.  Ceux qu'auront mon âge dans dix ans, dans vingt ans, dans cinquante ans, dans cent ans, dans mille ans, toujours des gosses à emmerder.
- Eh bien, dit Gabriel.
- Je serai vache comme tout avec elles. Je leur ferai lécher le parquet. Je leur ferai manger l'éponge du tableau noir. Je leur enfoncerai des compas dans le derrière. Je leur botterai les fesses. Parce que je porterai des bottes. En hiver. Hautes comme ça (geste). Avec de grands éperons pour leur larder la chair du derche.
- Tu sais, dit Gabriel avec calme, d'après ce que disent les journaux, c'est pas du tout dans ce sens-là que s'oriente l'éducation moderne. C'est même tout le contraire. On va vers la douceur, la compréhension, la gentillesse."
Ruthven
Ruthven
Monarque

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par Ruthven le Sam 12 Jan 2019 - 9:00
Abandonner l'abibac pour une hypothétique spé me semble aussi risqué ; mieux vaut garder une (ou deux) langues anciennes en option (à moins qu'un établissement proche de ton lycée propose la spé LCA et que tu puisses la suivre dans cet établissement tout en restant en section internationale dans ton lycée pour le reste de la formation). Dans la spécialité Humanités, Littérature et Philosophie, un quart du programme est consacré à l'Antiquité (un semestre en Première) ; certes, tu n'y étudieras pas la langue mais cela permettra de renforcer la connaissance des littératures et philosophies anciennes.
klaus2
klaus2
Niveau 10

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par klaus2 le Sam 12 Jan 2019 - 10:16
Oui, il faut garder l'abibac.
Mais il faut m.M.n. se poser 2 questions : 1) est-ce que j'aime vraiment la matière que je vais enseigner, au point d'y consacrer des heures et des jours sans problème ? est-ce un vrai plaisir d'en apprendre toujours plus ? 2) est-ce que j'en sais assez sur le métier d'enseignant pour choisir cette voie ?
L'agreg est l'idéal, c'est évident; cela ouvre aussi les portes des prépas, des grandes écoles privées, des participations aux jurys, des articles dans les revues spécialisées, de la rédaction ou participation à la rédaction de manuels... c'est une belle carte de visite. Si le niveau de départ est un peu juste, il faut la préparer en deux étapes : première année : travailler essentiellement la langue et les traductions ; deuxième année : surtout le programme. On peut estimer être du niveau requis en possédant 15 à 16 000 mots et expressions dans la LV. S'estimer (Wissensniveau abschätzen) : prendre un petit dico bilingue comportant 60 ou 70 000 mots, voir les mots que l'on sait sur 10% des pages prises au hasard et multiplier par 10.

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
Hélips
Hélips
Modérateur

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par Hélips le Sam 12 Jan 2019 - 10:23
@klaus2 a écrit:
L'agreg est l'idéal, c'est évident; cela ouvre aussi les portes des prépas, des grandes écoles privées, des participations aux jurys, des articles dans les revues spécialisées, de la rédaction ou participation à la rédaction de manuels...
pardon, c'est nerveux. Non, l'agreg, ça ouvre de pouvoir bosser pour un salaire décent, un nombre d'heures décent, c'est tout.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
klaus2
klaus2
Niveau 10

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par klaus2 le Sam 12 Jan 2019 - 10:25
@Hélips a écrit:
@klaus2 a écrit:
L'agreg est l'idéal, c'est évident; cela ouvre aussi les portes des prépas, des grandes écoles privées, des participations aux jurys, des articles dans les revues spécialisées, de la rédaction ou participation à la rédaction de manuels...
pardon, c'est nerveux. Non, l'agreg, ça ouvre de pouvoir bosser pour un salaire décent, un nombre d'heures décent, c'est tout.
Alors j'ai eu beaucoup de chance ! mais, c'est vrai, j'ai beaucoup, beaucoup travaillé !

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
Hélips
Hélips
Modérateur

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par Hélips le Sam 12 Jan 2019 - 10:29
Mais avec de la chance, on peut écrire des manuels, participer à des jurys, écrire des articles avec le CAPES. Et oui, pour avoir un poste en prépa, il faut de la chance, en plus d'avoir le niveau requis.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
klaus2
klaus2
Niveau 10

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par klaus2 le Sam 12 Jan 2019 - 10:33
C'est exactement ce que je disais : la chance joue beaucoup. par exemple, si on ouvre une prépa dans votre lycée, l'emploi du temps compliqué à cheval sur secondaire et prépa peut faire préférer un agrégé déjà dans le lycée.

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
Lefteris
Lefteris
Empereur

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par Lefteris le Sam 12 Jan 2019 - 10:59
@Hélips a écrit:
pardon, c'est nerveux. Non, l'agreg, ça ouvre de pouvoir bosser pour un salaire décent, un nombre d'heures décent, c'est tout.
Un salaire, euhhh traitement, moins indécent par rapport à la catégorie. Je ne rattraperai jamais le niveau de revenus d'un fonctionnaire de catégorie A, comme je le fus. Pour le reste, on subit le naufrage comme tout le monde, avec juste le nez un peu plus hors de l'eau. En LC, bien loin de penser à l'international, on n'enseigne même plus ses disciplines dans son établissement... en collège, les suppressions de DHG et la réforme ont tout saccagé : passage à 5 heures de LA maximum ( 6h l'an dernier), une seule classe par niveau,le tout  remis en cause chaque année (jusqu'en  2012, 18 heures de LA, avec du grec, étaient à répartir, nous avions un poste 1/2). En lycée, ça va être pareil voir pire, des disparitions totales sont à envisager. Je suis très clair sur ce point : faire du latin et du grec pour sa culture,  je le conseille ;   emprunter cette filière sinistrée, surtout pas.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
_Nijinsky_
_Nijinsky_
Je viens de m'inscrire !

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par _Nijinsky_ le Sam 12 Jan 2019 - 11:41
Merci à tous pour vos réponses

Il me semble que pour mon lycée il n’est pas possible de prendre une spécialité dans un autre établissement. Mais ce serait le mieux à faire pour moi, bien entendu...
mon établissement ne propose ni LCA, ni humanité-littérature et philosophie, ni culture d’une langue étrangère (hormis anglais -> pas très intéressant pour moi). C’est à cet endroit que je suis bloquée...
Par conséquent, et ne sachant pas ce que l’on prépare les 5 années suivant le bac, je ne sais pas si je suis en mesure de me concentrer pour l’instant sur l’Abi et ensuite sur les lettres classiques et modernes ou si la coloration doit figurer sur mon bac ; au quel cas, cela devient suffisamment compliqué.
Après un bref calcul, cela ferait : 16hres de tronc commun + 12hres de spécialités + 5hres d’Abi (en plus de celles qui faisant réparties dans le TC) + 3hres d’option grec + 3hres d’option latin ; ce qui serait égal à 39hres/semaine (environ...parce que les profs d’abi ne se gênent pas pour rajouter des heures là où ils peuvent...). Ça ma paraît tout de même beaucoup... Notamment aux vues de la masse de travail donnée en littérature allemande et Geschichte-Erdkunde.

Pensez-vous qu’il est possible de varier les plaisirs en fonction des années ? Par exemple, en début de carrière faire une année dans un tel pays puis la suivante dans un autre ? Et ensuite, se stabiliser quelque part ? Pensez-vous aussi, que de la même manière, en fonction des années, il est possible de varier les niveaux ? Histoire de toucher un peu à tout...

Contenu sponsorisé

Re: Quelle est la différence entre capes, agrégation, et les autres concours d'enseignement ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum