Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Luigi_B
Grand Maître

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par Luigi_B le Dim 9 Nov 2014 - 10:56
Un seul exemple ?
J'attends toujours la réponse, cliohist. De même sur les autres points (comme sur ce fil d'ailleurs) : après tu peux m'accuser de "position arrêtée".

Et merci de rappeler l'exemple de la télévision : il fut une époque où elle devait, elle aussi, être éducative.



Dernière édition par Luigi_B le Dim 9 Nov 2014 - 11:08, édité 1 fois
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par JPhMM le Dim 9 Nov 2014 - 11:00
Le travail intellectuel ne s'appuie -t-il pas aussi sur du social?
De très nombreux mathématiciens diraient "presque-sûrement pas", le divin Perelman en tête.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par Luigi_B le Dim 9 Nov 2014 - 11:01
@Cliohist a écrit:PS - Le jeu, sérieux ou ludique, concerne une forte proportion d'adultes.
C'est quand même curieux cette volonté de vouloir à tout prix mettre l'enfant sur le même plan que l'adulte.

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par JPhMM le Dim 9 Nov 2014 - 11:03
@Luigi_B a écrit:
@Cliohist a écrit:PS - Le jeu, sérieux ou ludique, concerne une forte proportion d'adultes.
C'est quand même curieux cette volonté de vouloir à tout prix mettre l'enfant sur le même plan que l'adulte.
Corollaire du syndrome du Paradis perdu ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
cliohist
Habitué du forum

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par cliohist le Dim 9 Nov 2014 - 11:05
Le travail intellectuel ne s'appuie -t-il pas aussi sur du social?
De très nombreux mathématiciens diraient "presque-sûrement pas", le divin Perelman en tête.
Une séance récente sur l'antiquité tardive illustre tout le poids des personnalités, des tempéraments, des parcours personnels, des amitiés et des inimitiés dans certaines controverses et affrontements entre érudits.

Il est probable que ces éléments humains et sociaux ont aussi leur rôle dans les "pures" maths.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par JPhMM le Dim 9 Nov 2014 - 11:09
Je pense, humblement, que la concentration nécessaire au travail mathématique est inversement proportionnelle à la vigilance portée à l'environnement, y compris social.

Quand je fais des mathématiques qui me demandent du travail de concentration, je suis dans une bulle aussi étanche que possible.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum

héhé

par Dr Raynal le Mar 11 Nov 2014 - 2:09
Je vois que personne n'a souligné la partie plus importante, riche et féconde de notre leader minimo :

Cette consultation durera "un mois, deux mois si c'est nécessaire", a-t-il indiqué

Ca va en faire des journées scolaires en moins ! yesyes yesyes yesyes
avatar
John
Médiateur

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par John le Jeu 1 Jan 2015 - 17:31
Najat Vallaud-Belkacem a rappelé dans ses voeux que cette consultation sera ouverte "dans quelques jours".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par User5899 le Jeu 1 Jan 2015 - 17:44
@Pascal a écrit:Rétroprojecteur > Vidéoprojecteur

Tableau noir à craie > Tableau blanc à feutre

Plume et encrier > Stylo-Plume > Stylo BIC

Les outils de travail évoluent et se modernisent. Quel prof du forum aimerait encore rédiger ses cours sur une machine à écrire?
D'abord, je n'aimerais pas devoir les rédiger. Ensuite, j'aimerais bien savoir au nom de quoi on prétendrait toucher à mon tableau à craies. Là, c'est une déclaration de guerre. Non, les tableaux blancs ne sont pas supérieurs. Les feutres puent et coûtent très cher.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par Presse-purée le Jeu 1 Jan 2015 - 19:01
Le numérique aussi.
Et Elyas et Luigi ont bien rappelé les statistiques, notamment sur le sommeil et l'accès à la pornographie.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Olympias
Prophète

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par Olympias le Jeu 1 Jan 2015 - 21:08
@Dr Raynal a écrit:Je vois que personne n'a souligné la partie plus importante, riche et féconde de notre leader minimo :

Cette consultation durera "un mois, deux mois si c'est nécessaire", a-t-il indiqué

Ca va en faire des journées scolaires en moins ! yesyes yesyes yesyes
Mais c'est captivant... Sleep Sleep
Iron_Man
Niveau 3

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par Iron_Man le Lun 5 Jan 2015 - 17:14
Si c'est comme la grande consultation qui avait donné lieu au rapport Thelot en 2003, que j'avais *avant* la tenue des débats car il avait été rédigé avant la tenue des réunions nationales, ça ne vaut même pas la peine de s'y intéresser!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par User5899 le Lun 5 Jan 2015 - 17:26
@JPhMM a écrit:
@Pascal a écrit:Rétroprojecteur > Vidéoprojecteur

Tableau noir à craie > Tableau blanc à feutre

Plume et encrier > Stylo-Plume > Stylo BIC

Les outils de travail évoluent et se modernisent. Quel prof du forum aimerait encore rédiger ses cours sur une machine à écrire? Parmi les jeunes générations, combien sont hostiles au numérique et à l'informatique?  Pour les profs comme moi qui n'ont connu que ça, ça va de soi. Alors pourquoi ne pas laisser une chance au numérique qui va malgré tout s'imposer de lui-même? La concertation est essentielle pour poser les bases de chaque réforme.
Les vieux profs aussi connaissent l'informatique depuis longtemps.
Je prétends même que ceux qui ont connu deux ou trois Basics, et qui ont utilisé quelques DOS connaissent mieux l'informatique que ceux qui ne savent que bouger des fenêtres et faire cuicui. Et j'en connais.
Moi qui ai connu windows 3 et word 2 Razz
...

Je suis épaté de constater que la plupart des jeunes collègues ou des élèves (en TPE) sont absolument ignorants de ce qu'est un traitement de texte et de la façon de l'utiliser. Ils s'en servent exactement comme d'une machine à écrire, avec éventuellement la sélection d'un mot pour le mettre en italiques (et avec la souris, hein : la combinaison des touches pour gagner du temps lors de la frappe, inconnue). Et que je tape trois fois sur "entrée" pour augmenter l'interligne, et que je centre un titre avec la barre d'espace, et que je laisse un titre en bas de page avec le texte à la page suivante... Toutes les erreurs de débutants sont là. Et ne parlons pas des styles et des modèles, avec lesquels, pourtant, on passe en deux clics d'une mise en page standard à une mise en page dys, ou devoir, ou ce qu'on veut... Numéroter des lignes ? Eviter les veuves ? Sauver les orphelines ? Introduire des sections au collège unique ? affraid
Razz
Alors les digital natives, hein, mouarf Razz
avatar
ysabel
Devin

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par ysabel le Lun 5 Jan 2015 - 19:23
ça c'est bien vrai ! Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par Thalia de G le Lun 5 Jan 2015 - 21:10
@ysabel a écrit:ça c'est bien vrai ! Twisted Evil
C'est sûr. Moi qui suis une quiche en informatique et y suis arrivée sur le tard, j'ai cherché et trouvé de nombreuses astuces qui me permettent de gagner du temps et d'aboutir à des mises en page les plus impeccables possible.
C'est d'ailleurs pourquoi je tenais à m'occuper du brevet blanc quand j'avais des 3e. C'était too much !

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par User5899 le Lun 5 Jan 2015 - 22:30
@Thalia de G a écrit:
@ysabel a écrit:ça c'est bien vrai ! Twisted Evil
C'est sûr. Moi qui suis une quiche en informatique et y suis arrivée sur le tard, j'ai cherché et trouvé de nombreuses astuces qui me permettent de gagner du temps et d'aboutir à des mises en page les plus impeccables possible.
C'est d'ailleurs pourquoi je tenais à m'occuper du brevet blanc quand j'avais des 3e. C'était too much !
Ah mais oui. J'ai tout apprivoisé tout seul, je n'ai jamais eu de formation. Un bon manuel pour les principes de base, et hop Smile
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par auléric le Lun 5 Jan 2015 - 23:03
Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Pascal a écrit:Rétroprojecteur > Vidéoprojecteur

Tableau noir à craie > Tableau blanc à feutre

Plume et encrier > Stylo-Plume > Stylo BIC

Les outils de travail évoluent et se modernisent. Quel prof du forum aimerait encore rédiger ses cours sur une machine à écrire? Parmi les jeunes générations, combien sont hostiles au numérique et à l'informatique?  Pour les profs comme moi qui n'ont connu que ça, ça va de soi. Alors pourquoi ne pas laisser une chance au numérique qui va malgré tout s'imposer de lui-même? La concertation est essentielle pour poser les bases de chaque réforme.
Les vieux profs aussi connaissent l'informatique depuis longtemps.
Je prétends même que ceux qui ont connu deux ou trois Basics, et qui ont utilisé quelques DOS connaissent mieux l'informatique que ceux qui ne savent que bouger des fenêtres et faire cuicui. Et j'en connais.
Moi qui ai connu windows 3 et word 2 Razz
...

Je suis épaté de constater que la plupart des jeunes collègues ou des élèves (en TPE) sont absolument ignorants de ce qu'est un traitement de texte et de la façon de l'utiliser. Ils s'en servent exactement comme d'une machine à écrire, avec éventuellement la sélection d'un mot pour le mettre en italiques (et avec la souris, hein : la combinaison des touches pour gagner du temps lors de la frappe, inconnue). Et que je tape trois fois sur "entrée" pour augmenter l'interligne, et que je centre un titre avec la barre d'espace, et que je laisse un titre en bas de page avec le texte à la page suivante... Toutes les erreurs de débutants sont là. Et ne parlons pas des styles et des modèles, avec lesquels, pourtant, on passe en deux clics d'une mise en page standard à une mise en page dys, ou devoir, ou ce qu'on veut... Numéroter des lignes ? Eviter les veuves ? Sauver les orphelines ? Introduire des sections au collège unique ? affraid
Razz
Alors les digital natives, hein, mouarf Razz
ma fille me racontait effondrée qu'elle avait des camarades de classe qui ne savaient pas faire un copié-collé ou enregistrer un fichier (des copains tout à fait équipés informatiquement chez eux )
Contenu sponsorisé

Re: Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum