Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par florestan le Mer 12 Nov - 13:38

@Thalia de G a écrit:
@Ergo a écrit:Ca peut dépendre du dossier de l'élève en question. Quand j'ai porté plainte il y a un an et demi avec une collègue (pour insulte et menace), le commissariat nous avait rappelées pour évoquer la possibilité de le mettre en centre éducatif (il avait, au commissariat, un dossier long comme le bras).

Le policier qui nous avait reçues avait été extrêmement compréhensif et nous apportait tout son soutien; de manière générale, on est très bien reçu au commissariat et comme ils subissent beaucoup aussi, on sent la cohésion.
C'est ce que j'ai ressenti aussi.

Même expérience quand je bossais dans un coin très dur de la banlieue nord.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par auléric le Mer 12 Nov - 14:58

même expérience en banlieue sud

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par WonderWoman le Mer 12 Nov - 19:17

@Ergo a écrit:Ca peut dépendre du dossier de l'élève en question. Quand j'ai porté plainte il y a un an et demi avec une collègue (pour insulte et menace), le commissariat nous avait rappelées pour évoquer la possibilité de le mettre en centre éducatif (il avait, au commissariat, un dossier long comme le bras).

Le policier qui nous avait reçues avait été extrêmement compréhensif et nous apportait tout son soutien; de manière générale, on est très bien reçu au commissariat et comme ils subissent beaucoup aussi, on sent la cohésion.
C'est mon expérience aussi, mais pas celle de ma collègue, et c'est dommage Sad

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Thalia de G le Mer 12 Nov - 20:49

À vérifier, elle peut s'adresser au procureur. Sous toutes réserves, c'est un vague souvenir que je garde de mes mésaventures de cette année-là.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par devas29 le Jeu 13 Nov - 21:16

Vivement l'arrivée des tablettes yesyes

Moi un élève a menaçé de me frapper (on ne compte plus les mesures disciplinaires à son encontre) franchement j'attendais que ça, qu'il le fasse...
La réponse du CPE: : fais comme moi, prends des medocs  No  
"Le gamin il y une histoire intéressante, il fait des progrès.... bla bla bla"
Comme dans tous les domaines le déni comme protection devant le réel, la proçédure, le légal, le médical comme bouclier contre la réalité parce que la plupart des gens ne sont plus capables d'admettre l'échec de notre civilisation et sont désormais dans l'impossibilité de s'engager dans des vrais rapports humains quitte à aller à la confrontation (l'objet du libéralisme étant de neutraliser les conflits en dévitalisant toutes les passions).
La soumission à la standardisation, à l'homogénéisation des conduites dictée par la dépersonnalisation des rapports humains.
La pauvre réponse de l'administration est la légalité des actes, malheureusement le légal n'est pas synonyme de vérité et restera toujours abstrait dans un rapport de transmission , tant que les enseignants accepteront la soumission au droit depersonnalisé de nos sociétés marchandes il n'y a pas grand chose à espérer. Il n'y a qu'à voir: une demande de cd classe : hou là là il faut respecter les droits bla bla bla , j'espère que tous ces gens respecteront leur position dictée par le dernier arrêté lorqu'ils reposereont dans leur cerceuil (après avoir passé une vie de de somnambule...)


Dernière édition par devas29 le Jeu 13 Nov - 21:31, édité 1 fois

devas29
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ergo le Jeu 13 Nov - 21:22

devas, ne mélange pas tout non plus.

Par ailleurs, le légal n'est pas toujours si simple: exemple d'élèves qui ont utilisé une bombe lacrymogène contre d'autres élèves et aucun des parents des élèves victimes n'a porté plainte. Aucun. Et accessoirement, un commerçant a vendu ce truc-là à des gamins de 13 ans...Puisque pas de plainte, apparemment il n'y aura pas de suites... Rolling Eyes

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par devas29 le Jeu 13 Nov - 21:40


A force de vouloir enlever le vivant il revient comme un boomerang, tous ces signes de violence ne sont pas anodins.
Ce serait risible si la situation n'était pas si grave: les frustrations, l'encouragement à la pulsion, aux addictions, aux sollicitations permanente du cerveau reptilien, sont les fruits d'un nihilisme promulgué par nos institutions et modes de vie et croire que c'est justement le modèle légal de nos sociétés qui pourrait régler les problemes dont elles sont directement responsables est faire preuve d'une naïveté au carré...

devas29
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par trompettemarine le Jeu 13 Nov - 21:44

@WonderWoman a écrit:
@Ed is Dead a écrit:attention quand même à ne pas tomber dans la théorie du choc: en accumulant les faits divers, on se fait peur, on se paralyse nous même, et c'est sans doute la pire des maladies, de vivre dans la crainte.
D'autant que ces faits divers, plutôt rares finalement (même si certains doivent être étouffés, en rapport au nombre "d'usagers" c'est pas non plus SI spectaculaire) masquent je trouve le veritable climat de tension entre élèves, entre profs et élèves, profs et parents, parents et élèves, entre citoyens même au sens large.
C'est un peu contradictoire ce que je dis, mais je n'aime pas l'accumulation de faits divers pour construire l'opinion.
Tu ne pourrais pas vivre dans mon bahut :
depuis la rentrée, après mon étranglement par un élève, nous avons eu (et je ne dis que les choses dont je suis au courant) :

-jet de chaise
-menaces de mort envers la CPE
-jet de pierre
-3 bagarres dont une pendant laquelle une prof a été blessée
-vols (dont le portefeuille d'une prof)
-un élève qui a claqué la porte au nez de l'adjointe.

avant les vacances il y avait eu :
-jet de clé de 7
-jet de cartable

depuis la rentrée, en choses """"minimes"""" j'ai eu :
-jet de gomme, dans l'oeil ("ah mais pardon, vous étiez sur ma trajectoire madame") ; jet de boulettes de colle, menaces ("mon père va s'occuper de vous" + "quoi vous me mettez médiocre sur ma fiche de suivi, mais enfin madame ça va pas ça, faut que vous chantier, ou alors ...") ; propos indécents ("quand je vous vois j'ai la trique !" "hé dis lui ta taille pour la faire craquer !"). Dois-je mentionner les élèves qui téléphonent en cours, partent en courant quand je les remarque, chargent leur téléphone en classe, textotent et autres ?

Qu'imaginez-vous qu'il se passe ?
Bingo : rien. Il faut redorer le blason du lycée le plus craignos du coin, surtout n'en parlons pas + les collègues qui ont peur de l'administration, des retombées. Suite à mon étranglement, comme je me suis défendue, la personne censée m'aider au rectorat m'a inscrite à un stage pour que j'apprenne à "gérer ma violence".
Le problème c'est moi.

(oui, je suis déjà à bout)

Tu n'as pas lu le CNIRE : tout cela, c'est parce que tu manques de bienveillance !
http://www.neoprofs.org/t83840-le-cnire-rend-son-rapport-et-reclame-une-ecole-bienveillante-accueillante-et-performante

Bon courage en tout cas. Quel enfer tu vis !

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ergo le Jeu 13 Nov - 21:49

@devas29 a écrit:
A force de vouloir enlever le vivant il revient comme un boomerang, tous ces signes de violence ne sont pas anodins.
Ce serait risible si la situation n'était pas si grave: les frustrations, l'encouragement à la pulsion, aux addictions, aux sollicitations permanente du cerveau reptilien, sont les fruits d'un nihilisme promulgué par nos institutions et modes de vie et croire que c'est justement le modèle légal de nos sociétés qui pourrait régler les problemes dont elles sont directement responsables est faire preuve d'une naïveté au carré...
Je ne comprends toujours pas tes remarques sur le "modèle légal de nos sociétés".

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par YoKonoké le Jeu 13 Nov - 21:57

Je n'ai jamais vécu de choses aussi catastrophiques que les réalités décrites.

Je pense, au contraire, que l'école a été bien trop bienveillante et qu'on se méfie trop des punitions en oubliant que celles-ci ont un caractère éducatif. Les parents ne font plus leur boulot de parents et on confond enfant et élève. Les élèves doivent apprendre leur métier d'élève et je ne vois pas ce qu'il y a de malveillant à l'affirmer et à le faire appliquer.

Ne pas démissionner ( et d'un tel bahut, je serais partie pour ma part en courant ) c'est :
- Exercer une autorité de droit et aussi de devoirs ( d'ailleurs mettons l'accent sur les devoirs et non sur les droits pour rétablir l'équilibre ).
- Ne pas confondre établissement public/institution et service public/commerce. Nous ne sommes pas des prestataires de service !
- Ne pas hésiter à appliquer la loi et faire vivre les principes de justice/équité ( je préfère le terme d'équité à celui de justice qui est un idéal inatteignable en société )
- Rétablir la légitimité dans des cas extrêmes de la sanction, de l'exclusion de cours et du conseil de discipline...
- Exercer collectivement son métier en tant qu'enseignants concepteurs de notre enseignement et non comme des applicateurs qui n'auraient pas un cerveau et ne seraient pas des cadres de catégorie A.

C'est inadmissible que le fonctionnement de l'E.N soit dans un tel état qu'on ne puisse plus enrayer la machine infernale. Une honte, un désastre affraid affraid affraid !

YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par devas29 le Jeu 13 Nov - 22:02

il faut lire la constitution européenne et entre autre ses projets d'éducation et de pédagogie...

Tous les profs de langues connaissent par exemple le CECRL : le Cadre européen commun de référence pour les langues au moins comme référence mais qui l'a vraiment lu?
Moi je l'ai fait: il est évident que ces gens et leurs défenseurs vivent en apesanteur...

Comme les tea party américains ils ne se rendent plus compte qu'ils condamnent des effets dont ils sont les premiers responsables...

Et pour ceux qui ne comprennent pas j'encourage la lecture de:

Jean Claude Michéa: "l'empire du moindre mal ( essai sur la civilisation libérale)"

Dany robert Dufour: "l'individu qui vient ...après le libéralisme" "
"Le délire occidental: et ses effets actuels dans la vie quotidienne : travail, loisirs, amour"

Bernard Stiegler: "état de choc, bêtise et savoir au XXIème siècle"

Rolland Gori: "la dignité de penser/ la fabrique des imposteurs...."

Neuro-Esclaves : Techniques et psychopathologies de la manipulation politique, économique et religieuse
Marco Della Luna, Paolo Cioni

Transmettre, apprendre (Essais - Documents)
Marcel Gauchet, Marie-Claude Blais, Dominique Ottavi
Conditions de l'éducation (Essais - Documents) Marcel Gauchet

Derrière les grilles: sortons du tout évaluation Barbarin Cassin

après si on efface mes messages...rien de surprenant l'univers Orwelien bat son plein...


Dernière édition par devas29 le Jeu 13 Nov - 22:09, édité 1 fois

devas29
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ed is Dead le Ven 14 Nov - 9:05

>Devas, de bien bonnes lectures Wink

@ergo a écrit:u'est-ce que ça apporte à ceux qui le vivent ?
Tu veux dire la violence quotidienne, savoir que les élèves ont des armes dans les sacs (au choix bombes lacrymogènes, couteaux, cutters...), la tension qui s'accumule, le fait d'attendre jour après jour l'accident ou l'incident violent ? Je ne parle pas du fait de savoir si un incident violent va avoir lieu mais quand il va avoir lieu et quand les blessures arrivent, ne rien voir se passer...

Ce que ça apporte quand on le vit au quotidien ? Rien. De la fatigue, des sursauts de révolte et puis de nouveau de la fatigue avec la sensation que le monde devrait s'arrêter de tourner mais qu'en fait, il continue.
Mais non... Qu'est ce que ce genre de recueil de faits divers, de collection d'articles de presse régionale, apporte, voilà ma question. Je ne m'interroge pas sur les situations que je connais, juste sur l'effet produit (et recherché?) par le fait de lister ces faits (en fait, même pas ces faits, juste la vision de ces faits à travers un articles de presse de 30 lignes) sans considérations statistiques et sans analyses.

Ed is Dead
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ergo le Ven 14 Nov - 9:08

Sans statistique, sans analyse, je pense que ça apporte simplement la certitude que tous ces trucs arrivent tous les jours sans forcément être relayés par la presse, que seule une minorité d'incidents se retrouve dans la presse et ça pourrait, par ex, donner l'idée d'une riposte ? D'une action concertée ? De revendications sur une vraie médecine du travail et sur nos conditions de travail ? Certains le revendiquent déjà, hein mais un peu plus fort et un peu plus nombreux ne ferait pas de mal.

Le forum est bien la preuve de la dégradation progressive presque partout. Ca n'a peut-être aucune valeur statistique mais...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par WonderWoman le Ven 14 Nov - 10:12


_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par WonderWoman le Ven 14 Nov - 10:20

Vous ai-je parlé de l'élève qui a baissé son froc devant la femme de ménage et a pissé à côté des toilettes en la regardant ?

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ed is Dead le Ven 14 Nov - 10:31

Sans statistique, sans analyse, je pense que ça apporte simplement la certitude que tous ces trucs arrivent tous les jours
oui, mais comme on n'a pas de recul, dur de savoir si c’était pire hier, dur de savoir si c'est pire ou mieux dans les autres domaines de la vie civile.
Si nous voulons que ça avance, nous avons justement besoin d'autre chose que de "choquer". montrer que c'est systémique, montrer comment on pourrait inverser la tendance. Pour moi le principal danger d'utiliser le "choc", c'est d'une part de parler le même langage que la presse, que les politiques, et que les publicitaires, et donc de participer à ce mécanisme qui pour moi (comme pour devas) contribue à alimenter cette violence.

Ed is Dead
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par retraitée le Ven 14 Nov - 10:51

@devas29 a écrit:il faut lire la constitution européenne et entre autre ses projets d'éducation et de pédagogie...

Tous les profs de langues connaissent par exemple le CECRL : le Cadre européen commun de référence pour les langues au moins comme référence mais qui l'a vraiment lu?
Moi je l'ai fait: il est évident que ces gens et leurs défenseurs vivent en apesanteur...

Comme les tea party américains ils ne se rendent plus compte qu'ils condamnent des effets dont ils sont les premiers responsables...

Et pour ceux qui ne comprennent pas j'encourage la lecture de:

Jean Claude Michéa: "l'empire du moindre mal ( essai sur la civilisation libérale)"

Dany robert Dufour: "l'individu qui vient ...après le libéralisme" "
"Le délire occidental: et ses effets actuels dans la vie quotidienne : travail, loisirs, amour"

Bernard Stiegler: "état de choc, bêtise et savoir au XXIème siècle"

Rolland Gori: "la dignité de penser/ la fabrique des imposteurs...."

Neuro-Esclaves : Techniques et psychopathologies de la manipulation politique, économique et religieuse
Marco Della Luna, Paolo Cioni

Transmettre, apprendre (Essais - Documents)
Marcel Gauchet, Marie-Claude Blais, Dominique Ottavi
Conditions de l'éducation (Essais - Documents) Marcel Gauchet

Derrière les grilles: sortons du tout évaluation Barbarin Cassin

après si on efface mes messages...rien de surprenant l'univers Orwelien bat son plein...

Dans mes bras ( enfin, façon de parler!) Depuis le temps que je recommande la lecture de Michéa et de DR dufour, que certains ici classent à droite sans les avoir lus !
Dany Dufour : enfin un spécialiste de l'éducation qui est aux antipodes de Meirieu ! Mais lui, on ne l'invite que lorsqu'il sort un livre, et encore ! Quand il avait 20 ans, il était beau à se damner ! Depuis, il a fait comme bien des gens, hélas, il a mal vieilli. Physiquement, s'entend !


Dernière édition par retraitée le Ven 14 Nov - 14:38, édité 1 fois

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ergo le Ven 14 Nov - 11:51

@Ed is Dead a écrit:
Sans statistique, sans analyse, je pense que ça apporte simplement la certitude que tous ces trucs arrivent tous les jours
oui, mais comme on n'a pas de recul, dur de savoir si c’était pire hier, dur de savoir si c'est pire ou mieux dans les autres domaines de la vie civile.
Si nous voulons que ça avance, nous avons justement besoin d'autre chose que de "choquer". montrer que c'est systémique, montrer comment on pourrait inverser la tendance. Pour moi le principal danger d'utiliser le "choc", c'est d'une part de parler le même langage que la presse, que les politiques, et que les publicitaires, et donc de participer à ce mécanisme qui pour moi (comme pour devas) contribue à alimenter cette violence.
Très franchement, je n'en ai rien à faire de savoir si c'est pire maintenant qu'avant. Je constate seulement ce qui se passe maintenant. Sans leçon de morale ou de politique, dont je n'ai pas besoin.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ed is Dead le Ven 14 Nov - 12:13

Tu occultes un peu le reste de mes propos. Mais pour te répondre la dessus, "je sais ce qui se passe maintenant" ne veut rien dire, hors contexte. Tu sais par ce que tu vis? l'expérience. ici et maintenant. Tu vois dans quelques articles (encore une fois, 12 millions d'élèves, et 800000 personnels, c'est une concentration très importante, mais qui du coup relativise fortement les "faits divers") que c'est aussi le cas ailleurs. Tu ne sais pas si tes prédécesseurs rencontraient les mêmes problèmes. Ni si ce sont les maux, les symptômes ou les remèdes qui ont changé. Organiser une réaction, pourquoi pas, mais il faudrait savoir ou, quand et comment.

Ed is Dead
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par WonderWoman le Ven 14 Nov - 12:20

Je rejoins Ergo.
En parler, ça permet de se rendre compte que les incidents "isolés" ne le sont pas, en réalité. Appelle ça ma réalité, celle d'Ergo, celle d'une amie qui poste des trucs sur sa page FB comme ça
âmes sensibles s'abstenir, bosser à l'EN c'est aussi ça:




une bagarre où l'un des protagonistes s'est fabriqué son arme maison, a partir d'un babyfoot qui traînait par là...

ou encore :


"Mais monsieur, c'est un petit tube d'acier de rien du tout... Je pouvais pas blesser quelqu'un" ( tube d'acier jeté a travers la classe)... #lesboulettesdepapierc'estpourleslooser
il m'expliquera plus tard, que l'élève en question n'a pas compris ce qu'il a fait de mal, après tout il a jeté ce tube à travers la classe, mais d'une part il est tout petit, et, il n'avait pas de papier pour faire une boulette à la place, d'autre part, il n'a blessé personne... il s'ennuyait seulement...


ça permet de se dire que non, ce n'est pas nous les enseignants le problème, contrairement à ce que notre hiérarchie peut nous dire...


Dernière édition par WonderWoman le Ven 14 Nov - 14:04, édité 1 fois

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ergo le Ven 14 Nov - 12:26

Lors des dernières consultations (éducation prioritaire, socle commun), nous avons rédigé des constats et des revendications. Ils sont en effet personnels, liés au contexte etc. Je sais que ç'a été fait dans d'autres établissements.

Il suffirait, pour commencer, que cela se généralise. Bien que le terme soit connoté, commencer par des "cahiers de doléance". Centraliser, synthétiser, c'est ce que font déjà bien des sections syndicales. Comme tout le reste, n'importe quelle action ne peut fonctionner que si elle est collective et généralisée. Les statistiques existent, forcément.

Pour le reste, dans ces consultations, on a toujours signalé qu'on pouvait mettre en place ce qu'on voulait dans les écoles, tant que les quartiers autour ne changeraient pas, ça ne servirait à rien (et là, on atteint effectivement les limites du contexte).

Après bien sûr qu'on réagit avec nos tripes. Avec les semaines comme celle que je viens de vivre, je ne vois pas de manière de réagir autrement.

Je te rejoins, WW, avec la "petite bombe" dont il a été question hier. La bombinette, hein. Ca va, alors.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par Ed is Dead le Ven 14 Nov - 14:41

En parler, ça permet de se rendre compte que les incidents "isolés" ne le sont pas, en réalité.
Mais en parler à travers le prisme monstrueux des réseaux, qui permet en une seule recherche de trouver immédiatement 10 occurrences... encore une fois, 12 millions d’élèves, s'il y avait par exemple (pour donner dans le glauque) 40 viols par jour dans les établissements scolaires, on serait tout juste dans les "normes" de la société civile (c'est d'ailleurs un mauvais exemple, parce qu'ils ne sont pas dans la tranche d'age concernée, mais ce sont les premiers chiffres quie j'avais sous la main.)

Avec les semaines comme celle que je viens de vivre, je ne vois pas de manière de réagir autrement.
Je ne reproche a personne de réagir avec ses tripes, mais quand on commence a instrumentaliser tout ça, il faut se demander pourquoi et comment.

Ed is Dead
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par retraitée le Ven 14 Nov - 15:01

L'idéal serait de recenser région par région, établissement par établissement, tous les cas de violences, verbales ou physique. Le plus souvent, les CDE ne signalent pas, pour "préserver la réputation" (!!!) de leur bahut. Il faudrait créer un site qui permettrait à chaque enseignant de faire lui-même ce signalement. J 'écoute ce que disent les collègues, je ne me fie pas aux seuls médias, eh bien, m'est avis que ça s'aggrave salement !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par retraitée le Ven 14 Nov - 15:02

@Ed is Dead a écrit:
Sans statistique, sans analyse, je pense que ça apporte simplement la certitude que tous ces trucs arrivent tous les jours
oui, mais comme on n'a pas de recul, dur de savoir si c’était pire hier, dur de savoir si c'est pire ou mieux dans les autres domaines de la vie civile.
Si nous voulons que ça avance, nous avons justement besoin d'autre chose que de "choquer". montrer que c'est systémique, montrer comment on pourrait inverser la tendance. Pour moi le principal danger d'utiliser le "choc", c'est d'une part de parler le même langage que la presse, que les politiques, et que les publicitaires, et donc de participer à ce mécanisme qui pour moi (comme pour devas) contribue à alimenter cette violence.

J'ai terminé ma carrière dans le collège où je l'avais commencée, 20 ans après l'avoir quitté ! Eh bien, je peux te dire que la différence était flagrante !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur tabassé, écoles saccagées, violences au collège... la rentrée s'accompagne de très nombreuses violences.

Message par WonderWoman le Ven 14 Nov - 15:36

Je ne comprends pas où tu veux en venir, Ed. Non, vraiment pas. Serais-tu pour l'omertà ? Serais-tu pour le "taisons-nous, tout va bien ?"

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum