Enseigner aux USA

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Lun 10 Nov 2014 - 9:34

Bonjour,

J'envisage doucement de candidater pour des postes à l'étranger, et aux US en particulier.
Comme je ne pense pas obtenir le Saint Graal du poste expat', je pensais taper dans le statut de résident, sous régime de détachement.

Or, j'ai des questions purement matérielles à envisager avant de donner CV et lettre de motivation:

-Avancement: j'ai cru comprendre qu'on conservait l'avancement.
-Rémunération: là, en me baladant sur les sites syndicaux, je bloque: même rémunération? (Ça fait "juste" pour la vie aux states, dans une grande ville, même sans enfant- enseignant début de carrière) Prime? Quel montant? salaire à négocier avec l'établissement d'accueil?

-Sécu: je cotise encore à la MGEN? A la sécu? ou à la mutuelle des français de l'étranger?
Je n'ai pas envie de payer mes consultations ophtalmo 600$!

-Retraite? Quid?
-Impôts? J'ai lu qq part qu'on était exonéré pour deux ans je crois, mais après? Impôts US ou France?

-Conjoint: obtiendrait un visa pour me suivre: peut-elle travailler sur place ou doit-elle démarcher une entreprise US pour un poste et une green card?
-question subsidiaire: mariage gay et visa: je sais qu'elle sera reconnue comme ma conjointe car une loi récente est passée. Pour autant, y a t-il une date butoir pour qu'il n'y ait pas de pbm dans les formalités ? ( qu'on ne me dise pas "ah ben non fallait vous marier avant janvier!".

-demande de détachement: à quelle époque de l'année? Est-il de droit avec une promesse de poste?

Je pédale un peu dans la semoule et je n'ose pas postuler avant d'être au clair sur tout ça.

Merci de votre aide. Et si vous avez des expériences à partager sur la vie là bas, je suis preneuse aussi!

Merci d'avance!

Elsa

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Lun 10 Nov 2014 - 9:38

Et j'ai oublié:
Le retour en france: je conserve l'académie? Le poste (je suis sur poste spécifique national)?

-l'agreg: je suis certifiée, ils cherchent de préférence des certifiés. Je prépare l'agreg. Si je l'obtiens dans la foulée: comment la valider? Puis-je la faire valoir?



Merci

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Chlidé le Lun 10 Nov 2014 - 17:20

Attention aux postes aux USA... Des contrats qui ne sont pas respectés et tu retrouves vite avec une masse de travail incroyable. Et une paye tout juste suffusante pour vivre sur place. Je viens de parler avec une collègue qui était à NY pendant 4 ans.

Chlidé
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Lun 10 Nov 2014 - 19:54

Ah bon? Même dans un truc labellisé AEFE (donc en lien avec l'éduc nat française et le système français)? Ca me fait flipper un peu du coup. Ta collègue est revenue mécontente et exténuée? Parce que je veux bien ne pas trop regarder les horaires, mais j'aimerais pouvoir vivre dignement et voyager. Alors bon, si conjointe n'a pas le droit de travailler, ça risque d'être compliqué.


elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Violet le Lun 10 Nov 2014 - 20:01

J'avais discuté dans un avion avec une prof qui bossait à NY.. Ça ne m'a pas fait rêver... Elle vivait dans le Bronx...
Vivre à NY c'est mon rêve absolu mais à mon avis avec un salaire de prof, ce ne doit pas être forcément idéal... Rien que le logement doit être très cher... Peut être dans d'autres villes, est-ce plus confortable...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Chlidé le Mar 11 Nov 2014 - 11:55

Ecoute, c'est une collègue que j'ai rencontrée en formation et on a juste un peu parlé, donc je ne peux pas te dire plus. Mais je crois en fait qu'avant les USA, elle était avec la MLF au Pérou, donc quand elle est arrivée au début ça allait, mais quand elle a du repayer des impôts, c'est devenu insupportable, financièrement parlant. Les contrats ne sont pas respectés, les profs font beaucoup plus d'heures que prévu, enfin les garanties françaises sur le statut de profs sont bien variables. En gros il ne lui restait de l'argent que pour vivre, payer le loyer, se déplacer, boire un café, payer l'avion pour rentrer. Mais elle n'a plus du tout voyagé, elle donnait des cours particuliers, et est revenue bien déçue. Et son expérience confirme celle que j'ai entendu d'autres collègues quand j'étais moi-même à l'étranger et qui avaient fait un tour par les States. Un grand turn-over, des profs très mal considérés.
Désolée... ce n'est pas moi qui l'ai vécu personnellement mais ce n'est pas non plus qu'une seule version. J'avais lu aussi sur le net, sur les forums d'expat des expériences similaires.

Chlidé
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Celadon le Mar 11 Nov 2014 - 12:00

Je confirme, avec l'expérience personnelle d'une très proche. Sad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Mehitabel le Mar 11 Nov 2014 - 15:04

Bon je vais te faire part de mon expérience personnelle puisque j'ai enseigné aux USA, dans une école française, homologuée AEFE.

On postule directement auprès des écoles qui nous intéressent et ce sont elles qui nous recrutent, sans passer par l'AEFE ou un comité national de recrutement.
Si on obtient son détachement ET que l'on enseigne sur les niveaux conventionnés avec l'AEFE (j'insiste c'est important) et pas seulement homologués alors on progresse au niveau des échelons au grand choix comme ailleurs dans le monde et on peut faire une demande d'inspection.
Il y a un appel à cotisation pour la retraite qui n'est pas prélevée de notre salaire et qui est donc à payer par nous-même, deux fois par an. En gros échelon 6, 2000 euros/an.
La rémunération: grille dépendante de chaque école, chacune offre ce qu'elle veut, en fonction du diplôme, de l'expérience, de ce que tu peux apporter à l'école, ect. Tu peux aussi négocier, s'ils te veulent vraiment ils peuvent consentir à des efforts, mais il y a tellement de candidats, qu'ils n'ont que très peu de problèmes à recruter, même s'il est vrai qu'il y a un gros turn-over. Pour te donner une idée de salaire: je gagnais 36000 $/an, double master FLE/Lettres, non titulaire à l'époque, 6 ans d'ancienneté à ce moment là. Pour NY, à la même époque on m'offrait 28000 $/an, pour LA on m'a proposé 42000/an et Portland 34000. Je suis allée sur la proposition qui était la plus intéressante. J'étais dans le Rhode Island, je payais un moins de 50m2 850 $/mois, toutes charges comprises. Je n'ai pas cotisé à la retraite, j'avais le plan santé minimale à 175 $/mois, je payais mes consultations médicales 150$ chez un généraliste non remboursé, avec une franchise de 7000 $ au-delà de laquelle on commençait à me rembourser et me prendre en charge. Je crois que l'on pouvait continuer à avoir la MGEN mais je ne sais pas sous quel régime (je pense individuel).
Visa J1, valable 3 ans, pas d'impôts pendant 2 ans, sauf les impôts de l'Etat fédéral, prélevé directement à la source. Après deux ans, impôts payés directement aux USA, en gros, compter un bon mois de salaire pour un célibataire sans enfants.
Pour le conjoint qui accompagne le J1: pas le droit de travailler ou d'obtenir un autre type de visa. Le visa J1 est un visa temporaire, à vous de faire les démarches et de les payer pour changer de visa, mais il faudra se "blanchir" un an ailleurs avant de pouvoir revenir. Peut-être essayer en payant d'obtenir un autre visa pour la conjointe.
La green card, quasi impossible à obtenir. Il vaut mieux à mon avis qu'elle cherche de son côté une entreprise ou autre.
Mariage gay: aucune idée.
Demande de détachement: dès l'obtention du poste. Il n'est pas de droit et peut être refusé par l'académie qui le juge pas nécessaire.

J'ai adoré mon expérience là-bas, j'avais assez d'argent pour y vivre seule, je me contentais d'un petit appart et j'en ai profité un maximum en sorties et voyages. Mes élèves étaient les meilleurs que j'ai jamais eus, encore aujourd'hui avec 10 ans d'étranger derrière moi. Parents exigeants, demandeurs car frais de scolarité très importants, mais très reconnaissants et généreux quand ils sont "satisfaits". Forte de demande de péri-sco (je devais 3 heures à l'école par semaine dans mon contrat, je donnais des cours de FLE à des parents et des étudiants de la Fac) et j'enseignais le latin également alors que je ne suis pas lettres classiques.
Voilà, voilà. Aujourd'hui je suis contente d'avoir fait cette expérience, mais avec un mari et un enfant, je ne la renouvellerais pas c'est certain, ne serait-ce qu'à cause des frais médicaux engendrés par un enfant.

Bon courage dans tes démarches, j'espère avoir répondu globalement à tes questions et rassuré certaines inquiétudes. Personnellement, j'encourage les gens sans enfants à le faire.


Dernière édition par Mehitabel le Mar 9 Fév 2016 - 7:06, édité 2 fois

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par emmat le Mar 11 Nov 2014 - 15:32

Le conjoint peut travailler avec un visa J2, c est possible. Apres, d' accord avec tout ce que dit Mehitabel.
Il faut tenter l' experience en celibataire ou couple sans enfants. Avec des enfants, l' assurance sante coute tellement cher que ca devient plus difficile. De plus, les billets d' avions deviennent extremement couteux. Bref, c' est une belle experience mais il faut bien reflechir a la destination (quelle ville ?/quel etat ?) et bien analyser le contrat de travail propose. Souvent beaucoup d' heures (plus que les 18h/semaine en France) pour un salaire pas si eleve que cela...

emmat
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Mehitabel le Mar 11 Nov 2014 - 15:45

Les règles ont été assouplies alors puisque les conjoints de mes collègues en J1 n'avaient pas le droit de travailler à l'époque (ou alors ils ne trouvaient pas des entreprises qui veuillent les engager avec ce type de visa, possible aussi), mais les règles changent vite, puisqu'on nous disait que le J1 c'était trois ans maximum, et que des collègues se sont vus proposer des extensions d'un an à leur visa à la fin de celui-ci.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par emmat le Mar 11 Nov 2014 - 16:17

En fait, la question d' obtenir un visa J2 depend uniquement de ton sponsor et de son bon vouloir. Il faut qu' il coche un petite case t' autorisant a avoir un visa j2 pour les accompagnants. Tous ne ne font pas.
Et quand ils decident de le faire, ce n' est pas forcement un parcours de sante car apres,il faut solliciter l' administration americaine et je ne sais pas si ca a change mais a l' epoque,je connaissais des couples qui attendaient l' autorisation tres longtemps, tellement longtemps que quand ils l' obtenaient, c 'etait deja le mois d' avril ! Bref, ils avaient perdu une bonne partie de l'annee a attendre des papiers. Et puis, comme tu le dis, ce n' est pas parce qu' on a une autorisation de travail que cela devient facile d'en trouver un, loin de la....


Dernière édition par emmat le Mar 11 Nov 2014 - 19:15, édité 1 fois

emmat
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Mehitabel le Mar 11 Nov 2014 - 16:58

@emmat a écrit:En fait, la question d' obtenir un visa J2 depend uniquement de ton sponsor et de son bon vouloir. Il faut qu' il coche un petite case t' autorisant a avoir un visa j2 pour les accompagnants. Tous ne ne font pas.
Et quand ils decident de le faire, ce n' est pas forcement un parcours de sante car apres,il faut soliciter l' administration americaine et je ne sais pas si ca a change mais a l' epoque,je connaissais des couples qui attendaient l' autorisation tres longtemps, tellement longtemps que quand ils l' obtenaient, c 'etait deja le mois d' avril ! Bref, ils avaient perdu une bonne partie de l'annee a attendre des papiers. Et puis, comme tu le dis, ce n' est pas parce qu' on a une autorisation de travail que cela devient facile d'en trouver un, loin de la....

Voilà c'est exactement ça, merci d'avoir précisé Wink

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Mar 11 Nov 2014 - 23:34

Merci pour ces précieux renseignements et retours d'expérience.
Clairement, couple sans enfant, destination DC avec conjointe ingénieure. J'ai envie de tenter je pense, mais avec la perpective de retour au bout de 5ans max.
Je vais postuler et attendre de voir ce qu'on me propose, ça ne mange pas de pain (pour l'instant rien de précis sur le salaire et le type de visa: c'es quand même la base pourtant! )

Avec le Obamacare, les choses ont peut être changé pour la santé. Pour le reste, je ne me fais pas d'illusion et je pense que vous êtes au plus près de la réalité...
J'appelle l'AEFE demain de toute façon.

Merci à tous et à toutes, je vous tiens au courant de l'évolution des choses!

Elsa

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Celadon le Mer 12 Nov 2014 - 0:50

Avec le obamacare, les choses ont changé pour la classe moyenne, oui, mais pas dans le sens qui t'arrangerait...
Il faut bien prendre l'argent quelque part, s'pas ?
Quoi qu'il en soit, bonne chance ! trefle

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Isidoria le Mer 12 Nov 2014 - 4:32

Pourquoi appeler l'AEFE? A qui vas-tu parler? Je ne pense pas qu'on puisse te passer quelqu'un qui te donnera toutes ces réponses. Commence par fouiller le site de l'AEFE (attention toutes les écoles des Etats Unis n'y sont pas affiliées), tu trouveras des explications sur les contrats.
Pour ton CV, il faut le blinder de tout ce qui pourrait te mettre en valeur (projets, investissements divers: coordo, organisatrice de voyages,... langue).
Si ton souhait est le lycée Rochambeau, écris-leur, ou appelle-les, c'est le lycée lui-même qui pourra te renseigner. Je doute que l'AEFE connaisse les conditions de contrat local, de visa et de mutuelle de tous les pays du monde... Tu peux aussi tenter d'entrer en contact avec un collègue de là-bas, mais je en sais pas trop comment, ce sont eux qui pourront le mieux te parler des conditions de salaire et de vie locale (se méfier des promesses des chefs d'établissements).

En cherchant sur le net (et sur néo aussi), on trouve des réponses à beaucoup de tes questions.
Décrocher un poste de résident, ce n'est pas évident, et n'envoyer qu'une seule demande... c'est le risque de ne même pas avoir de réponse, surtout pour un des établissements les plus demandés au monde. Dans ta liste de questions, si tu écris au lycée, tu peux demander s'il y a des TNR (titulaires non résidents) sur place, ils sont prioritaires.

Pour les questions pratiques, on ne demande un détachement qu'une fois qu'on a obtenu un poste. D'ailleurs, pour un contrat de résident, on demande d'abord une disponibilité pour convenances personnelles (trois mois de contrat local). Dans le cas d'un contrat local détaché, en revanche, on demande directement un détachement, celui-ci peut même être demandé par le lycée lui-même mais ça dépend. Le détachement n'est en aucun cas un droit et quelles que soient les circonstances, il peut être refusé.
Pour l'avancement, en détachement (poste de local détaché ou résident ou expatrié), on progresse au grand choix, tout le temps.

Personnellement, j'ai testé les trois types de contrat à l'AEFE. Et c'est Méhitabel la spécialiste de la MLF Wink
Tu as postulé pour un contrat d'EEMCP2?

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Mer 12 Nov 2014 - 6:35

D'accord.

Je laisse tomber le coup de fil à l'AEFE. J'ai lu leurs présentation des contrats expat/locaux/résidents et effectivement il y a des réponses, en complément de Néo.
C'est Rochambeau oui, donc conventionné AEFE. Pourquoi pas NYC aussi.
J'ai blindé mon cv, on verra bien...
C'est quoi EEMCP2?

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Mer 12 Nov 2014 - 6:41

Ouhla non je viens de voir ce que c'est.
Je ne suis pas dans ce cadre, juste un poste enseignant.

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Mehitabel le Mer 12 Nov 2014 - 6:49

Il ne faut pas attendre de changement avec le Obamacare qui ne concerne pas les enseignants qui travaillent et ont donc les moyens de se payer une assurance maladie aussi pourrie soit elle.
Pour le visa tu seras en J1 c'est quasi certain, c'est le visa des enseignants, et c'est le plus facile et rapide à obtenir.
Pour le salaire, je serais surprise que l'ecole propose au delà de 50 000/ an, ce qui serait un bon salaire, mais sans doute juste pour DC.
L'AEFE ne gère pas directement ces établissements, ils les reconnaissent car suivent le programme français, mais ils sont autonomes sur leur gestion financière et humaine.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Mer 12 Nov 2014 - 7:17

Ok. Je vais partir sur ces bases donc et fouiller les choses: contrat d'assu santé et travail de conjointe, qui serait prête à faire d'autres choses qu'ingé pendant la période. Reste à voir si elle en a le droit et si on peut vivre à deux sur le salaire proposé.

Encore une fois, même si les témoignages sont un peu "glaçants", je les prends et je vous remercie car ils sont au plus près des réalités.

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Isidoria le Mer 12 Nov 2014 - 15:01

Désolée si mon message a paru "glaçant", c'est juste que décrocher un poste à l'étranger, c'est difficile. Ca prend du temps, de l'investissement (on met beaucoup de soi dans les dossiers).
Oui EEMCP2 c'est... quelque chose Razz

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Mer 12 Nov 2014 - 15:40

Non mais c'est important d'avoir des témoignages qui font prendre conscience de la réalité parfois... rude des sélections et de la vie sur place. Mais j'ai déjà une expérience à l'étranger dans mes tablettes, par la diplomatie française: donc bon, on peut toujours y croire un peu...

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Mehitabel le Mer 12 Nov 2014 - 16:44

Il y a toutes les raisons d'y croire, les Etats Unis, de part le turn over important, sont accessibles. Sans doute que DC est plus difficile à avoir, mais il y a beaucoup d'écoles, et si on a conscience de ce qu'il en est sur place (notamment en matière de santé), on apprend pleins de choses et on profite d'un pays qui offre beaucoup d'opportunités en terme de visites et de rencontres.
Il en est comme de toutes les expatriations: elles se préparent et se réfléchissent en avance, pour éviter déceptions et mauvaises surprises.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par elsalyon le Mer 12 Nov 2014 - 18:10

Merci Mehitabel. C'est en réflexion depuis un moment déjà, mais quand il s'agit de faire le grand saut... ;-)

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par Mehitabel le Mer 12 Nov 2014 - 18:33

@elsalyon a écrit:Merci Mehitabel. C'est en réflexion depuis un moment déjà, mais quand il s'agit de faire le grand saut... ;-)

Il ne faut plus se poser de questions Wink

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner aux USA

Message par coindeparadis le Mar 9 Déc 2014 - 10:03

C'est la période de recrutement pour la rentrée 2015 dans les écoles françaises ou bilingues aux USA. Quelques annonces ici :
https://www.facebook.com/enseigneraletranger

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum