Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
madamed
madamed
Niveau 7

Je me sens nulle Empty Je me sens nulle

par madamed le Lun 10 Nov 2014 - 12:44
J'ai pas vraiment envie de considérer le forum comme le bureau des pleurs, mais depuis la rentrée, je n'arrête pas de me poser mille questions qui me minent le moral. Au bout du compte, j'ai limpression que je ne fais rien de bien, que les élèves n'apprennent rien avec moi, soit parce que les activités que je propose sont trop simples ou trop difficiles. L'année dernière, j'étais dans un établissement assez difficile et maintenant je suis dans un bon collège, mais paradoxalement ça ne me rend pas plus épanouie. Cette année, j'ai le temps de réfléchir pleinement à mes pratiques pédagogiques, puisque je n'ai plus de souci de gestion de classe, et plus j'y réfléchis et plus je me sens incompétente... Et puis je n'arrive pas à cerner le niveau des élèves. J'ai perdu mon enthousiasme, traîne les pieds pour aller travailler, et reviens dépitée, en me disant que ce j'ai fait est encore nul. Je me tourne vers vous parce que je ne me sens assez intégrée dans l'équipe pour en parler aux collègues. J'ai l'impression que je leur donne une mauvaise image de moi.

Comment est-ce que vous vous rendez compte que vos cours intéressent les élèves et les font progresser?
Comment avez-vous pris confiance en vous?

_________________
 Tempête sous un crâne
pmuller
pmuller
Habitué du forum

Je me sens nulle Empty Re: Je me sens nulle

par pmuller le Lun 10 Nov 2014 - 16:11
Tout d'abord, on est liés aux programmes. Les programmes, ce n'est pas toujours intéressant. Mais c'est au programme. Personnellement, si j'avais à choisir le contenu de mes cours, je ne leur enseignerais pas ce que je leur enseigne. Cela fait que je relativise : s'ils ne sont pas intéressés, souvent, moi non plus. De temps en temps, je me fais plaisir en enseignant quelque chose qui n'est pas au programme et que je trouve utile. A manier avec prudence : il y en a qui vérifient !
Booz
Booz
Niveau 5

Je me sens nulle Empty Re: Je me sens nulle

par Booz le Lun 10 Nov 2014 - 17:04
On va commencer par des fleurs  fleurs  C'est bien les fleurs, ça redonne le sourire (surtout en ce morne mois de novembre). 
Je pense qu'il est normal de parfois se sentir nul(le) au début (et pas qu'au début). Changer d'établissement et se retrouver confronter à des élèves d'un niveau bien différent est déstabilisant (j'ai été perturbée la première fois que j'ai donné un exercice à mes secondes et qu'ils se sont tous mis au travail, l'année dernière, je passais mon temps à reprendre mes 4e (bavards, pas bosseurs, insolents). Tout ça pour dire qu'il faut un temps d'adaptation, surtout quand on rentre dans le métier. 

Quant à savoir quand un cours les intéresse c'est une vaste question. Je pense que tout dépend énormément de la classe, de son humeur, de ton humeur, de l'heure à laquelle se déroule le cours, etc. Cette année, avec mes secondes qui sont drôlement chouettes, j'adapte énormément mes cours en fonction de l'emploi du temps. Par exemple : j'ai mon premier cours avec eux le mardi matin, là on bosse à fond, on travaille des notions plus techniques, on fait des exercices plus compliqués. Même chose le mercredi. Le vendredi, je les ai juste avant l'heure du repas, là encore, j'adapte : cours ou exercices en début d'heure et je termine souvent par un échange sur un texte ou une notion qu'ils doivent travailler pour le vendredi. 
Vendredi dernier, à cause des blocus, je n'avais qu'une moitié de classe alors j'ai décidé d'avancer mon cours mais en prenant mon temps : j'ai passé une heure à expliquer la mort d'Hippolyte, blaguant des jeux de mots, volontaires ou non, de Racine, essayant de mettre le ton à ma lecture, essayant de faire visualiser la scène aux élèves pour qu'ils en saisissent tout l'aspect tragique. Bref, un cours très interactif avec des élèves qui posaient des questions, qui étaient réceptifs aux miennes, qui ont su trouver les figures et les analyser intelligemment, bref, un cours vraiment très chouette de mon point de vue et qui a passionné une grande partie des élèves (surtout les plus faibles). Mais mes trois têtes de classe, des élèves brillants (vraiment brillants, pas seulement par rapport à la classe) ont plusieurs fois laissé échapper des soupirs, baillés, ont regardé par la fenêtre, etc. Eux s'ennuyaient clairement cafe


Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de recette magique, parfois ça marche, parfois ça ne marche pas (j'ai quand même remarqué que mon cours est plus intéressant lorsque le texte sur lequel on travaille me plait vraiment).
madamed
madamed
Niveau 7

Je me sens nulle Empty Re: Je me sens nulle

par madamed le Lun 10 Nov 2014 - 17:23
Merci! les fleurs, ça me redonne le sourire! Tu y as bien le droit toi aussi fleurs
Oui ce matin j'ai dû faire un cours sur les compléments du verbe en quatrième et je voyais des élèves qui étaient complètement perdus et d'autres qui s'ennuyaient...
Je ne fais que les textes que j'aime et parfois ça marche : " madame quand est-ce quon va lire la suite? "
Mais j'ai souvent l'impression que j'explique mal. J'ai fait une leçon sur l'impératif en sixièmes avec sept verbes à apprendre et aujourd'hui lors de la restitution, j'ai de nombreux élèves qui ont moins de dix sur vingt. J'ai du mal à admettre qu'ils nont pas travaillé et j'ai plutot tendance à me dire que le problème vient de moi, que je leur ai mal expliqué, que je n'ai pas fait les exercices d'application efficaces.
En tout cas merci de votre soutien. Smile on se sent parfois un peu seule quand on est muté dans une région où l'on ne connait personne!

_________________
 Tempête sous un crâne
Herrelis
Herrelis
Doyen

Je me sens nulle Empty Re: Je me sens nulle

par Herrelis le Lun 10 Nov 2014 - 17:42
Manque de travail, mauvaises méthodes, pas envie... des fois ça ne vient pas de nous mais d'eux. ^^ J'essaye au maximum de donner une méthodologie à mes 6ème, mais quand en 4ème ça ne marche toujours pas, et même si je m'adapte, il arrive un moment où je me dis que je ne peux pas non plus le faire à leur place. ^^
Par contre, se remettre en question, sans nécessairement se sentir nul(le), c'est à mon avis le meilleur moyen de petit à petit trouver son équilibre dans ce métier. ^^
fleurs

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum