Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par nicolin le Dim 16 Nov 2014 - 13:42

C'est curieux que la MDPH propose des orientations en Clis pour des enfants trisomiques ou autistes profonds. Il semble qu'ils relèvent plutôt de l'IME non ?

nicolin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Laura Ingalls le Dim 16 Nov 2014 - 13:47

Parfois c'est à mi temps, et c'est là qu'ils en profitent pour essayer de refiler des élèves en plus.
avatar
Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par carolette le Dim 16 Nov 2014 - 13:49

nicolin a écrit:C'est curieux que la MDPH propose des orientations en Clis pour des enfants trisomiques ou autistes profonds. Il semble qu'ils relèvent plutôt de l'IME non ?

Les parents sont souverains dans les décisions : le passage par la CLIS permet de pointer que cela ne suffit pas et n'est pas adapté, avant d'orienter l'enfant en IME. La CLIS est alors temporaire, le temps que les parents acceptent le handicap de leur enfant.
avatar
carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Nasopi le Dim 16 Nov 2014 - 14:06

Je suis également très étonnée d'apprendre qu'il y a des autistes profonds en CLIS scratch  ; dans l'IME des enfants, il y a une classe intégrée à une école primaire ordinaire : ce n'est pas une CLIS parce qu'elle dépend de l'IME, mais c'est l'équivalent (à part qu'il n'y a que quatre élèves dans cette classe, et un éducateur au lieu d'une AVS pour aider l'enseignant). Mais les autistes profonds n'y vont pas, seuls les autistes modérés comme mes enfants y vont, et ça fonctionne très bien pour eux, c'est vraiment une super expérience. Ils sont au contact des autres enfants à la récré, à la cantine, au moment du CLAE, lors de sorties, et régulièrement des enfants des autres classes viennent dans leur classe pour leur lire des histoires par exemple. Les éducateurs tirent profit de ces occasions de contacts avec des enfants ordinaires pour faire progresser les enfants de l'IME dans divers domaines qui sont précisés dans leur projet d'accompagnement personnalisé.
Ma fille, autiste modérée, a été quelques mois dans une "vraie" CLIS parce que l'enseignante de l'école maternelle et les professionnels du SESSAD et de l'hôpital de jour l'en avaient pensé capable ; mais c'était de loin la plus lourdement handicapée de la CLIS où elle s'est retrouvée ; je me souviens que j'avais été complètement affolée au moment de la rentrée quand j'avais visité la classe. Et elle n'y est même pas restée un an, ce n'était pas du tout adapté pour elle. C'est pour cette raison que je pensais que les CLIS étaient réservées aux handicaps extrêmement légers ; c'est en tout cas l'impression que j'avais eue lorsque ma fille y était.


Dernière édition par Nasopi le Dim 16 Nov 2014 - 14:08, édité 1 fois

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Ronin le Dim 16 Nov 2014 - 14:07

En théorie oui. Mais comme les parents sont souverains on peut trouver des enfants RMM en classe ordinaire...il suffit de différencier hein...

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Nasopi le Dim 16 Nov 2014 - 14:09

En tout cas, je n'ai jamais vu d'enfant autiste profond, ou modéré, ou d'enfant trisomique, au collège ! Et la plupart des enfants de l'IME n'ont jamais été à l'école ordinaire, même en maternelle. Comme quoi il y a quand même une sélection qui se fait.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Ronin le Dim 16 Nov 2014 - 14:15

Oui mais qui prend parfois plusieurs années, au détriment de tous.

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Nasopi le Dim 16 Nov 2014 - 14:21

Je ne sais pas... Mes deux enfants, quoique lourdement handicapés, ont été à l'école maternelle chacun pendant 5 ans, et ça a vraiment été une expérience positive pour eux. Ils étaient bien intégrés et acceptés des autres enfants, allaient à l'école avec le sourire, et les maîtresses les aimaient beaucoup (quand mon dernier a quitté l'école, la directrice m'a dit : "Ca va faire un vide. Vivement qu'on ait un nouvel élève autiste"). Il y a des fois où, même quand le handicap est lourd, et à condition bien sûr qu'il y ait un suivi spécialisé à côté, l'intégration scolaire peut être une bonne expérience, du moins à l'école maternelle.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Laura Ingalls le Dim 16 Nov 2014 - 14:56

Tout le monde n'a pas ton courage et la lucidité, Nasopi, et il faut parfois aller contre les parents pour le bien de l'enfant. Mais en aucun cas, je ne porte de jugement sur quoi que ce soit, je fais partie des gens qui sont intimement persuadés qu'on ne peut jamais savoir comment on réagirait à la place des autres. Surtout dans des cas aussi délicats et difficiles.


Dernière édition par Laura Ingalls le Sam 2 Jan 2016 - 11:56, édité 2 fois
avatar
Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par nicolin le Dim 16 Nov 2014 - 15:09

Nasopi, vu de mon côté aussi, il me semble que cela peut être positif non seulement pour les enfants concernés mais pour l'ensemble des élèves [diversification pédagogique], la communauté scolaire [changement des mentalités] voire pour l'institution elle-même [sens de l'enseignement]. Mais cela pose aussi la question d'une orientation efficace, une problématique qui est essentielle avec les élèves handicapés mais qui finalement peut être étendue à l'ensemble de la communauté des élèves.

_________________
http://audioblog.arteradio.com/blog/patchworks/
avatar
nicolin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Nasopi le Dim 16 Nov 2014 - 15:37

Oui, bien sûr, comme il a été dit plus haut de toute façon la question de l'orientation se pose un jour ou l'autre. Mais je voulais juste souligner que, même pour un handicap lourd, l'intégration scolaire n'est pas nécessairement une expérience négative.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par Laura Ingalls le Dim 16 Nov 2014 - 15:50

J'en suis persuadée également.

(Rien à voir, mais au passage, j'aime beaucoup ta citation de Marc Aurèle qui me sert de mantra personnel depuis longtemps...)

Un petit truc qui est passé il y a quelques temps sur le fil humour du forum (ça concerne plus le handicap physique, mais ça résume bien l'état d'esprit général je trouve...)


avatar
Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel Rufo sur France 5 : faut-il rediriger vers l'éducation spécialisée les enfants atteints du syndrôme de Prader-Willi ?

Message par palomita le Dim 16 Nov 2014 - 19:04

Nasopi a écrit:Oui, bien sûr, comme il a été dit plus haut de toute façon la question de l'orientation se pose un jour ou l'autre. Mais je voulais juste souligner que, même pour un handicap lourd, l'intégration scolaire n'est pas nécessairement une expérience négative.
Entièrement d'accord .
 Pour ma part, je pense aussi que l'enfant doit bénéficier d'un bon encadrement et qu'il faut une bonne communication entre les adultes qui entourent l'enfant ( parents, instits et professionnels s'occupant du suivi thérapeutique) pour qu'il y ait de la cohérence et que l'enfant puisse bénéficier de l'inclusion, même si ce n'est que quelques demies journées par semaine .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum