D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par JPhMM le Lun 10 Nov 2014 - 17:52

Plus vous vivez dans une société inégalitaire, moins vos parents vous laissent développer votre imagination, et inversement (sauf en France)

D’après une étude menée par deux chercheurs, Matthias Doepke (Northwestern University, Etats-Unis) et Fabrizio Zilibotti (University of Zurich, Suisse), rapportée par le Washington Post, il existerait une corrélation entre l’attitude parentale vis-à-vis de leurs enfants et la société dans laquelle ceux-ci vivent, notamment sur le plan des valeurs qu'ils vont mettre en avant. Plus vous vivez dans une société inégalitaire, plus vos parents ont de chance d’être stricts. L’inverse est aussi vrai. Sauf en France.

Les chercheurs expliquent:

   «[Les parents] peuvent avoir un impact sur les choix de leurs enfants de deux manières différentes: soit en influençant leurs préférences, soit en leur imposant des restrictions directes sur l’ensemble de leurs choix.»

Depuis cette distinction, l’étude sélectionne des valeurs parentales significatives, comme la place de l’imagination et de l’indépendance dans l’éducation ou la valorisation du travail. Ces dernières sont alors confrontées au taux d’inégalités dans une société, calculé grâce au coefficient de Gini.

Les résultats montrent que plus une société est inégalitaire, comme les Etats-Unis par exemple, plus les parents ont une propension à valoriser le travail et à limiter le développement de l’imagination dans l’éducation qu’ils procurent à leurs enfants.

L’inverse est tout aussi vrai, notamment dans une société comme la Suède qui, avec un coefficient de Gini particulièrement faible (signe d’une société égalitaire), valorise beaucoup plus l’indépendance d’esprit que la valeur travail.

La France (comme l’Espagne) semble néanmoins faire exception à cette théorie. Le taux d’inégalités est relativement faible, mais l’éducation qui y est donnée par les parents apparaît comme plus stricte que celle donnée dans nombre des pays comparés. Les parents français valorisent autant le travail que les parents américains et mettent  pratiquement aussi peu en avant l’imagination que les parents turcs (la Turquie étant le pays le plus inégalitaire présenté dans l’étude).

Le Washington Post conclut en expliquant que ces traits de caractère sont guidés par les risques et les possibilités d’évolution auxquels seront confrontés les enfants dans leur vie future. Dans les sociétés inégalitaires, les possibilités d’évolution sociale, comme celles de déclassement, sont si fortes que les parents cherchent à maximiser leurs chances de réussite.

La France demeure un mystère. Pour expliquer le décalage mis en relief par leur étude, les chercheurs lancent une autre piste:

   «L’apprentissage dans les écoles française est vertical et l’accès à l’élite nationale par le biais des grandes écoles est extrêmement restrictif. C’est pour cela que les parents valorisent le travail au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles.»

http://www.slate.fr/story/94025/societe-inegalitaire-parents-seront-stricts

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par JPhMM le Lun 10 Nov 2014 - 18:34

Ainsi donc, en France, cultiver un élitisme scolaire favorise la valorisation du travail scolaire pour tous, et ne semble pas lié une inégalité sociale. La comparaison avec les autres pays apparait donc comme inopérante.

Étonnant...

Rolling Eyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par John le Lun 10 Nov 2014 - 23:31

Plus vous vivez dans une société inégalitaire, moins vos parents vous laissent développer votre imagination, et inversement (sauf en France)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Normandyx le Lun 10 Nov 2014 - 23:33

Pour l'éducation stricte, j'ai quelques doutes, ou alors, on ne met pas tous la même chose derrière le mot stricte...

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Bouboule le Lun 10 Nov 2014 - 23:34

La France est classée dans les sociétés les plus égalitaires ?

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par JPhMM le Lun 10 Nov 2014 - 23:34

@Normandyx a écrit:Pour l'éducation stricte, j'ai quelques doutes, ou alors, on ne met pas tous la même chose derrière le mot stricte...
Pour un Américain, l'éducation à la française est stricte.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par JPhMM le Lun 10 Nov 2014 - 23:40

@John a écrit:
Plus vous vivez dans une société inégalitaire, moins vos parents vous laissent développer votre imagination, et inversement (sauf en France)
cheers

J'avais oublié ce sketch.

Il faut que tu arriveras
À laminer tes rancoeurs dialectiques
Même si je suis con... vaincu que c'est très difficile.
Mais comme moi dis-toi
Qu'il est tellement plus mieux
D'éradiquer les tentacules de la déréliction...
Et tout deviendra clair.

Laughing Laughing Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par grandesvacances le Lun 10 Nov 2014 - 23:43

Peut-on ajouter foi à ces prétendues recherches qui, de l'une à l'autre, disent tout et son contraire ?

En tant que parents, je pense que mon mari et moi avons valorisé le travail et l'esprit d'indépendance : nous n'étions pas sans arrêt sur le dos de nos enfants comme je l'ai vu faire à nombre de mes collègues (arrrgghh...).
Quant à l'imagination, cela relève du jardin secret de chacun.

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par JPhMM le Lun 10 Nov 2014 - 23:56

@grandesvacances a écrit:Peut-on ajouter foi à ces prétendues recherches qui, de l'une à l'autre, disent tout et son contraire ?
Non, mais ça a un certain côté drolatique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par grandesvacances le Mar 11 Nov 2014 - 0:04

@JPhMM a écrit:
@grandesvacances a écrit:Peut-on ajouter foi à ces prétendues recherches qui, de l'une à l'autre, disent tout et son contraire ?

Non, mais ça a un certain côté drolatique.

Certes, mais penser que des gens sont grassement rémunérés pour ça et qu'en plus ils se la pètent, euh...

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par JPhMM le Mar 11 Nov 2014 - 0:09

@grandesvacances a écrit:
@JPhMM a écrit:
@grandesvacances a écrit:Peut-on ajouter foi à ces prétendues recherches qui, de l'une à l'autre, disent tout et son contraire ?

Non, mais ça a un certain côté drolatique.

Certes, mais penser que des gens sont grassement rémunérés pour ça et qu'en plus ils se la pètent, euh...  
La vie est une farce. L'Histoire est son scénario.


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Moonchild le Mar 11 Nov 2014 - 2:19

@grandesvacances a écrit:Quant à l'imagination, cela relève du jardin secret de chacun.
Je dois avouer que j'ai toujours ressenti une forme d'étonnement proche de la sidération face à ceux qui prétendent mettre en place une pédagogie qui développe l'imagination et, à plus forte raison, face aux études en siencedelédukassion qui prétendent mesurer l'imagination des élèves.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Ashtrak le Mar 11 Nov 2014 - 8:06

Je ne voudrais pas faire le rabat-joie (si en fait), mais j'avoue qu'il me semblerait plus sain de lire l'étude avant de la vouer aux gémonies, non ?

De plus, je trouve qu'effectivement, comparativement à la Suède, nous sommes beaucoup beaucoup plus stricts. D'une part au sein des familles, mais surtout dans les établissements scolaires. Les rapports, les conseils de discipline, les exclusions, etc. semblent (je n'ai pas les chiffres, c'est une impression suite à des discussions avec des autochtones nordiques lors de mes séjours là-bas) bien moins utilisés. C'est même assez étonnant de voir (et d'entendre) cela lorsque l'on est un prof français. On a du mal à imaginer la gestion de classe.

Pour ce qui est des familles, je trouve que cela se voit bien surtout dans les lycées (je connais beaucoup moins bien les collèges et le primaire). En France, il me semble que pour de nombreux parents, tout se joue avant le bac. Ce qui entraîne l'acceptation de pratiques parfois étonnantes (considérer qu'il est plus important de faire des maths plutôt que de l'anglais ou de l'histoire ; recourir systématiquement aux cours particuliers dès qu'une note semble mauvaise ; supprimer les activités sportives et/ou culturelles "parce qu'il n'a plus le temps", etc.) Et pour ce qui est de favoriser l'imagination, je pense qu'il existe des moyens qui ne relèvent pas simplement du "jardin secret" ou des "sciences de leducassion") Wink

Mais si je devais lire cette étude, je pense que c'est la manière de caractériser les inégalités qui m’intéresserait en premier lieu. Car je crois notre système assez inégalitaire dans les faits. Ce qui fait que je ne suis pas certain que la France soit si atypique que cela.

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Luigi_B le Mar 18 Nov 2014 - 16:01

Je ne suis pas sûr, pour le caractère strict de l'école en France, laquelle a effectivement un rang très particulier dans l'OCDE :


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Sacapus le Mar 18 Nov 2014 - 16:16

Bonjour.
Votre tableau est très instructif, mais j’aurais personnellement beaucoup de mal à répondre rapidement et sans erreur à la dernière question :
«Trouvez qu’il n’arrive jamais ou presque jamais que les élèves ne se mettent pas au travail longtemps après le début du cours ?»...

Smile

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Luigi_B le Mar 18 Nov 2014 - 16:32

Sans doute mais la difficulté est la même dans tous les pays.  Wink

Bon, les tournures alambiquées ne sont pas de moi mais de PISA : il eût - hélas - été malhonnête de les changer pour faire le tableau.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Nom d'utilisateur le Mar 18 Nov 2014 - 16:54

@Ashtrak a écrit:Je ne voudrais pas faire le rabat-joie (si en fait), mais j'avoue qu'il me semblerait plus sain de lire l'étude avant de la vouer aux gémonies, non ?

Si.
De la sorte, on apprendrait comment ces gens s'y prennent pour donner une MESURE, et donc évaluer quantitativement la propension à :

L'étude citée a écrit:mettre (...) en avant l’imagination

Je n'ose croire qu'ils utilisent la formulation des consignes et les dénominations des travaux ("sujet d'invention", "rédaction", etc.), bien sûr. Non, ce ne peut pas être ça.

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Presse-purée le Mar 18 Nov 2014 - 20:12

@Moonchild a écrit:
Je dois avouer que j'ai toujours ressenti une forme d'étonnement proche de la sidération face à ceux qui prétendent mettre en place une pédagogie qui développe l'imagination et, à plus forte raison, face aux études en siencedelédukassion qui prétendent mesurer l'imagination des élèves.

Plus c'est gros, mieux ça passe. Et ça permet de dire "le passé caca boudin!".

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par JPhMM le Mar 18 Nov 2014 - 20:59

@Ashtrak a écrit:Je ne voudrais pas faire le rabat-joie (si en fait), mais j'avoue qu'il me semblerait plus sain de lire l'étude avant de la vouer aux gémonies, non ?
Il ne s'agissait pas de cela.
Toutes ces études sont des pitreries. Qu'elles disent une chose, et une autre étude dira le contraire 2 mois plus tard.
Croire en la validité d'une de ces études est aussi stupide que d'imaginer que le prénom d'un élève aura une influence sur sa réussite au baccalauréat.

Et devinez quoi... Rolling Eyes

Évidemment, nous attendons avec impatience qu'un petit malin grand gourou de la pédagogie contemporaine nous explique, étude à l'appui et en étoffant son discours d'une ou deux expressions paresseusement copiées depuis la page wikipedia sur Bourdieu, qu'afin de faire cesser cette abominable source de l'inégalité scolaire, il a été décidé qu'il est scandaleux, antidémocratique et très conservateur de droite d'appeler les élèves par leur prénom dans les établissement scolaires.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par ycombe le Mar 18 Nov 2014 - 21:50

@JPhMM a écrit:
@Ashtrak a écrit:Je ne voudrais pas faire le rabat-joie (si en fait), mais j'avoue qu'il me semblerait plus sain de lire l'étude avant de la vouer aux gémonies, non ?
Il ne s'agissait pas de cela.
Toutes ces études sont des pitreries. Qu'elles disent une chose, et une autre étude dira le contraire 2 mois plus tard.
Croire en la validité d'une de ces études est aussi stupide que d'imaginer que le prénom d'un élève aura une influence sur sa réussite au baccalauréat.

Et devinez quoi... Rolling Eyes

Évidemment, nous attendons avec impatience qu'un petit malin grand gourou de la pédagogie contemporaine nous explique, étude à l'appui et en étoffant son discours d'une ou deux expressions paresseusement copiées depuis la page wikipedia sur Bourdieu, qu'afin de faire cesser cette abominable source de l'inégalité scolaire, il a été décidé qu'il est scandaleux, antidémocratique et très conservateur de droite d'appeler les élèves par leur prénom dans les établissement scolaires.
On va appeler les élèves par leur nom de famille et les vouvoyer. Ça sera pas plus mal. Le respect dans les deux sens, comme au bon vieux temps. professeur


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par FD le Mar 18 Nov 2014 - 22:33

@Ashtrak a écrit:De plus, je trouve qu'effectivement, comparativement à la Suède, nous sommes beaucoup beaucoup plus stricts. D'une part au sein des familles, mais surtout dans les établissements scolaires. Les rapports, les conseils de discipline, les exclusions, etc. semblent (je n'ai pas les chiffres, c'est une impression suite à des discussions avec des autochtones nordiques lors de mes séjours là-bas) bien moins utilisés. C'est même assez étonnant de voir (et d'entendre) cela lorsque l'on est un prof français. On a du mal à imaginer la gestion de classe.
Parce que les élèves suédois sont plus calmes donc ce n’est pas nécessaire, ou parce que les réponses apportées sont différentes ?

FD
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par Normandyx le Mar 18 Nov 2014 - 23:24

@JPhMM a écrit:
@Ashtrak a écrit:Je ne voudrais pas faire le rabat-joie (si en fait), mais j'avoue qu'il me semblerait plus sain de lire l'étude avant de la vouer aux gémonies, non ?
Il ne s'agissait pas de cela.
Toutes ces études sont des pitreries. Qu'elles disent une chose, et une autre étude dira le contraire 2 mois plus tard.
Croire en la validité d'une de ces études est aussi stupide que d'imaginer que le prénom d'un élève aura une influence sur sa réussite au baccalauréat.

Et devinez quoi... Rolling Eyes

Évidemment, nous attendons avec impatience qu'un petit malin grand gourou de la pédagogie contemporaine nous explique, étude à l'appui et en étoffant son discours d'une ou deux expressions paresseusement copiées depuis la page wikipedia sur Bourdieu, qu'afin de faire cesser cette abominable source de l'inégalité scolaire, il a été décidé qu'il est scandaleux, antidémocratique et très conservateur de droite d'appeler les élèves par leur prénom dans les établissement scolaires.
C'est bizarre, j'aurais plutôt étiqueté le "tu" comme un truc très gauche socialiste, j'étais dans l'enseignement public, et du collège au lycée, nous étions vouvoyés, et au moins à partir de la 4e appelés par notre nom.
J'avoue ne pas en avoir souffert, peut être même que cela permettaient aux profs d'avoir la distance suffisante pour éviter de s'interroger s'ils n'aimaient pas tel ou tel élève ou si tel ou tel élève était plus ou moins hostile.

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'après une étude universitaire, « [en France], les parents valorisent le travail [des enfants] au détriment de l’indépendance et de l’imagination, et ce même si les inégalités y sont faibles. »

Message par JPhMM le Mer 19 Nov 2014 - 0:06


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum