Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
WonderWoman
Prophète

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par WonderWoman le Lun 22 Déc 2014 - 15:25
@Mariposa42 a écrit:Je suis d'accord sur le fait que les LV en lycée pro ce n'est pas forcement tout négatif, certains de mes élèves sont intéressés et contents de faire de l'espagnol, mais il faudrait que ce soit une option comme le latin au collège pour que ceux qui n'en peuvent plus puissent y échapper.
Lunita: j'ai des tertiaires, là ce sont des GA qui me font suer
Arf, je te plains, je déteste cette section... J'en ai pas cette année yesyes yesyes yesyes
L'an dernier, on les excluait à tour de bras, tous les collègues. Il y avait un tel brouhaha que faire cours était vraiment difficile.
JEMS
JEMS
Modérateur

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par JEMS le Mar 23 Déc 2014 - 8:03
Qui me parle ? Razz Razz
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par WonderWoman le Mar 23 Déc 2014 - 8:35
je me souviens de ton "charter" Wink

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
nicolin
nicolin
Niveau 5

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par nicolin le Mar 23 Déc 2014 - 9:16
Supports audio, supports video, fiches, moins d'oral car il est trop difficile de passer à l'oral d'emblée, et de vaincre leurs résistances sans passer par l'étude de quelques supports "valorisant" la langue (i.e. films, musiques...). Pour ma part, avec les classes difficiles de LP, j'avais vraiment quasi abandonné l'oral, hormis la compréhension. Sinon c'était vraiment le b...

_________________
http://audioblog.arteradio.com/blog/patchworks/
Hallywell
Hallywell
Niveau 9

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Hallywell le Mar 23 Déc 2014 - 20:09
ah les GA...j'avais une classe gratinée l'année dernière. c'est simple, tous les jours un truc...heureusement que la CPE et les PP assuraient et suivaient derrière chaque rapport. personnellement, j'ai montré les dents dès la première heure et n'ai jamais rien lâché...au milieu de l'année, toute l'équipe s'était réunie et on avait une fiche à remplir pour chaque heure de cours : une croix pour bavardages, une pour insolence, une pour refus d'enlever son manteau etc... On a perdu du temps mais ça les a tellement ******** qu'ils se sont calmés d'eux même. Courage fleurs


Dernière édition par Hallywell le Mer 24 Déc 2014 - 13:05, édité 1 fois
avatar
Mariposa42
Niveau 7

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Mariposa42 le Mar 23 Déc 2014 - 20:53
Le problème c'est qu'avec cette classe on est sur le point d'avoir épuisé tout le stock de solutions: fiche de suivi déjà fait et pas d'effet, heures de colle, appels aux parents, exclusions de cours nada. Les notes, les examens a venir ne leur font ni chaud ni froid. Ils passent les heures de cours sur leurs portables. Je pense rendre le tablier comme l'a déjà fait le PP.
kero
kero
Grand sage

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par kero le Mar 23 Déc 2014 - 20:54
'Tin, vu tout ce qu'on lit, ça donne vraiment pas envie de se taper du LP.
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par WonderWoman le Mar 23 Déc 2014 - 23:33
Il y a, fort heureusement, des gamins supers. J'ai quelques classes que j adore cette année. Mais les bac pro à 30 ... C'est très dur.

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
avatar
Mariposa42
Niveau 7

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Mariposa42 le Mer 24 Déc 2014 - 7:04
Je ne suis pas si mal que ça en LP, je trouve même que c'est mieux que mes 2 années de collège. Mais cette classe... Quel boulet
zeprof
zeprof
Vénérable

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par zeprof le Mer 24 Déc 2014 - 9:56
pareil, je n'échangerais pour rien au monde mes classes de LP contre des classes de général et pourtant, souvent je m'en plains de mes "monstres"...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
scot69
scot69
Neoprof expérimenté

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par scot69 le Mer 24 Déc 2014 - 10:47
Sur mes 3 classes de LEP, j'en ai une comme ça, et j'ai finalement adopté une solution dont j'ai honte, mais qui est indispensable à ma survie: je ne fais plus cours!!! Pendant les cours, c'est travail de groupe (avec souvent aucun rendu, donc zéro), visionnage de film (avec quizz à remplir, donc plein de zéros), webquests (souvent bâclées... donc...). En gros, j'évite tout rapport frontal avec eux, et en plus, ça me fait des notes souvent significatives... et quand ils voient qu'ils ont plusieurs zéros dans la moyenne, certains se réveillent légèrement... Et bien sûr, je me préserve...!
Catalunya
Catalunya
Expert

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Catalunya le Mer 24 Déc 2014 - 12:22
@zeprof a écrit:pareil, je n'échangerais pour rien au monde mes classes de LP contre des classes de général et pourtant, souvent je m'en plains de mes "monstres"...
affraid
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par pitchounette le Mer 24 Déc 2014 - 12:51
@WonderWoman a écrit:Il y a, fort heureusement,  des gamins supers. J'ai quelques classes que j adore cette année.  Mais les bac pro à 30 ... C'est très dur.
là je suis 1 00000% d'accord avec toi
Hallywell
Hallywell
Niveau 9

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Hallywell le Mer 24 Déc 2014 - 13:08
Il y a des classes à 30 qui sont sympas et avec lesquelles c'est très agréable de bosser. J'avais une classe de 35 l'année dernière...une heure en classe entière par semaine. Je reconnais que je me suis éclatée...mais c'était des ASSP et le feeling passait très bien!

Après, il y a plein de paramètres qui rentrent en compte et il est vrai que le chiffre 30 est une véritable barrière Smile
Jacq
Jacq
Vénérable

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Jacq le Mer 24 Déc 2014 - 13:56
EDIT : Mariposa : "Je suis d'accord sur le fait que les LV en lycée pro ce n'est pas forcement tout négatif, certains de mes élèves sont intéressés et contents de faire de l'espagnol, mais il faudrait que ce soit une option comme le latin au collège pour que ceux qui n'en peuvent plus puissent y échapper.
Lunita: j'ai des tertiaires, là ce sont des GA qui me font suer
"

Dans mon établissement, côté "général", le latin risque du disparaîte faute d'élève prenant cette option, donc même réponse que plus bas : on ne va pas payer quelqu'un pour deux ou trois élèves...


@pitchounette a écrit:


Je crois qu'on touche là le fond du problème et tant qu'on s'obstinera à vouloir enseigner des langues étrangères dans certaines filières, on obtiendra ce même résultat ... les élèves se défoulent dans ces manières jugées secondaires et d'ailleurs les coef les confortent dans ce jugement  humhum
Je ne suis pas d'accord. tu as des élèves qui apprécient, tu as des élèves qui bossent, tu as des élèves qui ont compris la nécessité de maîtriser des langues étrangères.




Avant la LV2 était optionnelle, ce qui fait que personne ne la prenait (puisque ce sont des travailleurs dans l'âme, nous le savons) et donc les rares élèves qui voulaient une LV2 ne pouvaient la prendre car ils étaient en nombre insuffisant et qu'on va pas payer un prof pour trois élèves. Les postes de LV2 avaient presque tous disparus, et dans nombre d'établissement, du coup, il n'y avait plus que des PLP lettres-anglais, ce qui faisait que parfois des élèves ayant fait allemand en LV1 au collège étaient obligés de prendre de l'anglais arrivé en LP. De plus, comme en seconde personne ne prenait l'option LV2, arrivés au bac, si quelqu'un voulait aller ensuite dans un BTS exigeant deux langues, c'était trop tard.  Les prof de lettres-LV2 avaient donc quasiment disparu.

La réforme impose donc une deuxième langue à tous, ce qui pose des problèmes, mais autant que le système inverse qu'il y avait avant, problèmes augmentés par le fait certains de ces élèves, venant de sections particulières, n'ont pas obligatoirement eu de LV2 au collège.  Mais si nous voulons maintenir la possibilité d'une LV2 il faut l'imposer à tous, c'est la même chose pour les arts appliqués, qui disparaitraient s'ils étaient en option (sauf pour quelques filières spécifiques). Enfin la LV2 n'est obligatoire que pour les sections tertiaires, et pas indus (ils ont une option scientifique je crois, mais je peux me tromper).

Donc nous sommes passés de l'optionnel qui équivalait avant à RIEN à l'obligatoire, ce qui est une bonne chose, même si c'est parfois difficile pour les prof (certifiés, les PLP ayant quasi disparu depuis longtemps) comme pour certains élèves.
Jacq
Jacq
Vénérable

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Jacq le Mer 24 Déc 2014 - 14:05
@Mariposa42 a écrit:Le problème c'est qu'avec cette classe on est sur le point d'avoir épuisé tout le stock de solutions: fiche de suivi déjà fait et pas d'effet, heures de colle, appels aux parents, exclusions de cours nada. Les notes, les examens a venir ne leur font ni chaud ni froid. Ils passent les heures de cours sur leurs portables. Je pense rendre le tablier comme l'a déjà fait le PP.

Non il reste la solution de la commission éducative, des exclusions temporaires (jusqu'à une semaine sur simple décision du CdE) puis du Conseil de discipline si besoin. Si vous avez fait le boulot, si tout est signalé c'est maintenant au CdE d'agir et de prendre en compte la situation de la classe pour les élèves comme pour les collègues.  Ce n'est pas politiquement correct, mais quelques "fusilliés pour l'exemple" ou plus simplement "pour foutre la paix aux autres" ça marche. Après aux élèves et aux parents de comprendre. Si vous n'allez pas plus loin, rien ne va changer.


Dernière édition par Jacq le Mer 24 Déc 2014 - 14:27, édité 1 fois
Jacq
Jacq
Vénérable

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Jacq le Mer 24 Déc 2014 - 14:27
@roxanne a écrit:Il y a aussi une raison, à mon sens, qui peut expliquer cette baisse de niveau et de motivation en LP. Il y a encore quelques années, des élèves de 3e qui étaient un peu justes avec des moyennes générales autour de 10 mais des notes autour de 8 ou 9 en français ou maths allaient souvent en LP où ils se débrouillaient pas mal, et remontaient le niveau, créaient une émulation, quitte d'ailleurs à reprendre un bac techno ou un BTS  après. Or, aujourd'hui, la plupart du temps, à moins qu'ils n'en fassent la demande, ces élèves ne vont plus en LP mais ils partent gaiment se planter en seconde générale parce que "en appel de toute façon ça passera". De fait, ceux qui vont en LP sont vraiment les plus faibles et démotivés, qui n'ont pas trouvé d'apprentissage, à part pour quelques sections "sélectives".


Tout d'abord le niveau baisse au collège, pour les élèves allant en LP, pour ceux devant aller au LP mais allant au général, et pour ceux du général tout simplement.

Ensuite, il faut une fois de plus saluer l'action salutaire de notre grand ami Luc Chatel (ministre qui a fait long feu, mais dont les conneries ont des conséquences qui elles aussi font long feu) :
- politique assumée et clamée haut et fort par Chatel : "politique de réduction de l'offre éducative" en LP pour "améliorer le niveau" et "revaloriser les LP" !!!!!!!!! Donc on a réduit l'offre, les formations offertes au élèves, supprimé une bonne partie de ces formations (pour revaloriser, hein, pas pour supprimer les postes - pour souvenir, la saignée dans les postes de PLP a été bien plus violente en % que dans les autres corps enseignants, dans l'AC Strasbourg par exemple les pertes de poste des PLP représentaient 50% des pertes du secondaire alors qu'en % nous étions déjà bien inférieurs numériquement, donc la saignée a été très violente).
- Chatel parlait d'augmenter le nombre des places en CAP, avec la réduction des places en bac pro 3.... où sont ces places ?
- voulant toujours "valoriser" (ah ah ah) le LP on a incité les méchants mauvais CdE sans ambition des collèges à envoyer plus d'élèves au général, le niveau, on s'en tape, de toute façon tout le monde passant dans la classe supérieure, cela ne pose pas de pb (toujorus exemples dans l'AC Strasbourg, un collège proche de Mulhouse où beaucoup d'élèves demandaient et allaient en professionnel, parce que les formations offertes avaient des débouchés rapides et concrets, hop, on a imposé au CdE un objectif en % de passage au lycée général, et du coup les élèves demandant le LP étaient incités à aller au général, et hop !).
- enfin et surtout, les collègues prof ou CdE des collèges qui savent que maintenant les places sont limitées en LP font des choix, donc le "pas très bon" qui veut aller au LP on l'expédie au général pour garder les places pour ceux qui ont un niveau inférieur. En limitant le nombre des places chez nous en LP on oblige des élèves ayant le niveau LP à aller au général par peur de ne pouvoir pas caser les élèves les plus faibles. L"'inquiétue de mes amis en collège est toujours la même : ceux qui ont 4 de moyennes et qui veulent aller au général (!!!) et ceux qui ont quatre de moyenne et qui ne vont trouver aucune place en LP du fait de la réduction de l'offre éducative de M. Chatel. Du coup le niveau baisse en LP, le niveau baisse au général, et nous avons des échecs dans les deux !
- ajoutons, cette merveille qu'est l'orientation informatisée, totalement opaque, mal foutue, qui permet de tricher sans problème !

Et une dernière chose : il n'est pas normal que les élèves de troisième ne puissent effectuer que trois voeux pour l'orientation en LP. Je prends un exemple. La fille d'un proche voulait aller en section hôtelière, 4 possibilités dans l'académie. Un choix très difficile pour une élève ayant 13 de moyenne générale en 3e et qui sait que l'on recrute parfois à 14 de moyenne ! Elle a fait trois voeux, elle a eu le troisième. Coup de chance. Et elle a fait cela car le CdE du collège avait assuré à ses parents que si elles n'obtenait rien il la faisait redoubler (à 13 de moyenne !!!!). Autre exemple, une de mes élèves de première GA, qui ne fiche rien, mais rien du tout, alors qu'elle est capable de très bien faire. En troisième elle avait une assez bonne moyenne, voulait aller en commerce, mais ses prof lui ont conseillé de demander GA car il y avait plus de chances qu'elle soit acceptée ! Résultat, elle nous casse les pieds et ne fiche rien, alors que quand je vois les quiches qui ont été prises pendant ce temps en commerce elle serait largement plus à sa place en commerce.
Trois voeux pour des troisièmes voulant aller en LP c'est insuffisant, et on m'expliquera pourquoi si peu de voeux ? Tout simplement parce que ce serait compliqué à gérer par l'administration académique. Ils n'ont qu'à remettre une vraie orientation, papier, avec regard humain, plutôt que ce système débile et mal fichu par informatique.


Je le dis encore : mesurons pleinement tout ce que Luc Chatel a apporté à l'Education nationale (et il reste, lui, fier et heureux de son travail puisqu'il aurait aimé rempiler en cas de réélection de qui vous savez).
avatar
Mariposa42
Niveau 7

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Mariposa42 le Mer 24 Déc 2014 - 14:48
C'est bien là que le problème, je suis dans un établissement où la direction ne veut pas faire de vague. Nous faisons rapport sur rapport mais rien ne se passe. Exemple, j'ai été insultée par un élève, il a eu 3 jours d'exclusion (qui n'ont eu aucun effet) et devait passer en commission vie scolaire. Deux mois après les faits toujours pas de commission et puis on ne va pas l'exclure car que deviendrait-il ce pauvre petit? dixit la CPE.
avatar
Cath
Bon génie

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Cath le Mer 24 Déc 2014 - 14:52
@Jacq a écrit:EDIT : Mariposa : "Je suis d'accord sur le fait que les LV en lycée pro ce n'est pas forcement tout négatif, certains de mes élèves sont intéressés et contents de faire de l'espagnol, mais il faudrait que ce soit une option comme le latin au collège pour que ceux qui n'en peuvent plus puissent y échapper.
Lunita: j'ai des tertiaires, là ce sont des GA qui me font suer
"

Dans mon établissement, côté "général", le latin risque du disparaîte faute d'élève prenant cette option, donc même réponse que plus bas : on ne va pas payer quelqu'un pour deux ou trois élèves...


@pitchounette a écrit:


Je crois qu'on touche là le fond du problème et tant qu'on s'obstinera à vouloir enseigner des langues étrangères dans certaines filières, on obtiendra ce même résultat ... les élèves se défoulent dans ces manières jugées secondaires et d'ailleurs les coef les confortent dans ce jugement  humhum
Je ne suis pas d'accord. tu as des élèves qui apprécient, tu as des élèves qui bossent, tu as des élèves qui ont compris la nécessité de maîtriser des langues étrangères.




Avant la LV2 était optionnelle, ce qui fait que personne ne la prenait (puisque ce sont des travailleurs dans l'âme, nous le savons) et donc les rares élèves qui voulaient une LV2 ne pouvaient la prendre car ils étaient en nombre insuffisant et qu'on va pas payer un prof pour trois élèves. Les postes de LV2 avaient presque tous disparus, et dans nombre d'établissement, du coup, il n'y avait plus que des PLP lettres-anglais, ce qui faisait que parfois des élèves ayant fait allemand en LV1 au collège étaient obligés de prendre de l'anglais arrivé en LP. De plus, comme en seconde personne ne prenait l'option LV2, arrivés au bac, si quelqu'un voulait aller ensuite dans un BTS exigeant deux langues, c'était trop tard.  Les prof de lettres-LV2 avaient donc quasiment disparu.

La réforme impose donc une deuxième langue à tous, ce qui pose des problèmes, mais autant que le système inverse qu'il y avait avant, problèmes augmentés par le fait certains de ces élèves, venant de sections particulières, n'ont pas obligatoirement eu de LV2 au collège.  Mais si nous voulons maintenir la possibilité d'une LV2 il faut l'imposer à tous, c'est la même chose pour les arts appliqués, qui disparaitraient s'ils étaient en option (sauf pour quelques filières spécifiques). Enfin la LV2 n'est obligatoire que pour les sections tertiaires, et pas indus (ils ont une option scientifique je crois, mais je peux me tromper).

Donc nous sommes passés de l'optionnel qui équivalait avant à RIEN à l'obligatoire, ce qui est une bonne chose, même si c'est parfois difficile pour les prof (certifiés, les PLP ayant quasi disparu depuis longtemps) comme pour certains élèves.
Non, pas en indus par exemple.
Jacq
Jacq
Vénérable

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Jacq le Mer 24 Déc 2014 - 18:03
@Cath a écrit:
@Jacq a écrit:EDIT : Mariposa : "Je suis d'accord sur le fait que les LV en lycée pro ce n'est pas forcement tout négatif, certains de mes élèves sont intéressés et contents de faire de l'espagnol, mais il faudrait que ce soit une option comme le latin au collège pour que ceux qui n'en peuvent plus puissent y échapper.
Lunita: j'ai des tertiaires, là ce sont des GA qui me font suer
"

Dans mon établissement, côté "général", le latin risque du disparaîte faute d'élève prenant cette option, donc même réponse que plus bas : on ne va pas payer quelqu'un pour deux ou trois élèves...


@pitchounette a écrit:
Je ne suis pas d'accord. tu as des élèves qui apprécient, tu as des élèves qui bossent, tu as des élèves qui ont compris la nécessité de maîtriser des langues étrangères.




Avant la LV2 était optionnelle, ce qui fait que personne ne la prenait (puisque ce sont des travailleurs dans l'âme, nous le savons) et donc les rares élèves qui voulaient une LV2 ne pouvaient la prendre car ils étaient en nombre insuffisant et qu'on va pas payer un prof pour trois élèves. Les postes de LV2 avaient presque tous disparus, et dans nombre d'établissement, du coup, il n'y avait plus que des PLP lettres-anglais, ce qui faisait que parfois des élèves ayant fait allemand en LV1 au collège étaient obligés de prendre de l'anglais arrivé en LP. De plus, comme en seconde personne ne prenait l'option LV2, arrivés au bac, si quelqu'un voulait aller ensuite dans un BTS exigeant deux langues, c'était trop tard.  Les prof de lettres-LV2 avaient donc quasiment disparu.

La réforme impose donc une deuxième langue à tous, ce qui pose des problèmes, mais autant que le système inverse qu'il y avait avant, problèmes augmentés par le fait certains de ces élèves, venant de sections particulières, n'ont pas obligatoirement eu de LV2 au collège.  Mais si nous voulons maintenir la possibilité d'une LV2 il faut l'imposer à tous, c'est la même chose pour les arts appliqués, qui disparaitraient s'ils étaient en option (sauf pour quelques filières spécifiques). Enfin la LV2 n'est obligatoire que pour les sections tertiaires, et pas indus (ils ont une option scientifique je crois, mais je peux me tromper).

Donc nous sommes passés de l'optionnel qui équivalait avant à RIEN à l'obligatoire, ce qui est une bonne chose, même si c'est parfois difficile pour les prof (certifiés, les PLP ayant quasi disparu depuis longtemps) comme pour certains élèves.
Non, pas en indus par exemple.

professeur fleurs2
farfalla
farfalla
Esprit sacré

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par farfalla le Mer 24 Déc 2014 - 19:04
Lol il faut lire jusqu'au bout Cath !

Franchement, je m'éclate en LP. Ce n'est pas facile tous les jours mais je n'ai pas envie pour le moment de revenir en collège ou lycée général. Et LP ou pas, la direction fait énormément dans un établissement. Les LP sont moins durs que certains collèges où la direction décide de ne pas faire de vagues.

Depuis septembre par exemple, je n'ai exclu aucun élève pour la première fois depuis que j'enseigne.

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
avatar
Cath
Bon génie

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Cath le Mer 24 Déc 2014 - 19:41
Oh, j'avais pô tout lu... Embarassed
avatar
Cath
Bon génie

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Cath le Mer 24 Déc 2014 - 19:42
Farfalla, je suis contente que tu te plaises au LP !
Alfacinha
Alfacinha
Niveau 2

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Alfacinha le Lun 14 Sep 2015 - 20:03
Bonsoir,

Deux semaines de cours et déjà des soucis avec 4 élèves (dans une classe de 30) : des filles de 2nde, qui ne se taisent jamais, s'interpellent d'un bout à l'autre de la salle, conteste tout ce que je dis et ont décidé que je suis méchante et ne les aime pas. J'ai l'habitude des bavardages mais je sens de la part de ces élèves un certain mauvais esprit. Par exemple, si je leur dis de ne pas parler, l'une d'entre elles va demander à la classe "ça vous dérange?" et ne va pas se taire.
J'ai prévenu le reste de l'équipe,les ai séparé, mis des mots dans les carnets...
Depuis le début de l'année je ne leur laisse pas de pause entre 2h (je trouve que l'on perd beaucoup de temps), du coup j'ai droit au "oui mais avec mr Untel"...)
Plus généralement, j'ai l'impression que les élèves ne comprennent pas pourquoi il faut se taire un minimum en classe, certains ont l'air de découvrir cette règle de base à chaque cours. Pourtant j'essaye de varier mes pratiques : oral, travail individuel, en groupe...
Je suis néotit' et je ne me vois pas fonctionner toute l'année comme ça. Je pense que cette situation n'est pas spécifique au LP, mais je suis déjà découragée à l'idée que l'année ne soit que conflits et contestations...et j'aimerais redresser la barre dès à présent.
agc
agc
Niveau 10

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par agc le Lun 14 Sep 2015 - 21:30
Bonsoir

Peut être devrais tu passer à l'étape suivante c'est à dire l'heure de colle si les observations dans le carnet n'ont pas d'effet... Après personnellement moi je n'hésite pas à contacter les parents en cas de problèmes. En général cela calme rapidement les élèves suivies à la maison. Tu peux aussi demander aux collègues comment se comportent ses demoiselles dans leur classe et si elles ont le même comportement dans plusieurs cours, prendre des sanctions collégiales.
Alfacinha
Alfacinha
Niveau 2

Problème(s) avec une classe de LP - Page 2 Empty Re: Problème(s) avec une classe de LP

par Alfacinha le Lun 14 Sep 2015 - 21:47
L'heure de colle je vais y passer c'est sur, le seul problème c'est que c'est à nous de les surveiller mais c'est certain elles ne vont pas y échapper. Le souci c'est qu'elles n'ont que mes cours en classe entière, et qu'en demi-groupe elles sont assez différentes. L'appel aux parents je n'ai pas encore pratiqué mais je vais y venir très vite parce que je ne vais pas tenir à ce rythme. L'équipe de collègues a l'air soudée et à l'écoute, c'est déjà ça...
Merci en tout cas pour ces conseils Smile
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum