Quand on n'aime pas un élève...

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Herrelis le Sam 15 Nov 2014 - 0:19

Mais tu crois qu'ils font quoi entre eux les élèves, sur leurs blogs, sur FB, sur leurs forums? Pour avoir hélas un jour mis un œil sur ce qu'ils mettent, je peux te dire que c'est quand même très violent. Ce sont les mêmes qui n'hésitent pas à mettre en commentaire à un autre qu'ils n'aiment pas des gentillesses du genre "va avaler de la javel" ou "j'espère que tu vas te suicider". Et ils disent la même au sujet des enseignants qu'ils n'aiment pas (en gros la majorité d'entre eux...).
Alors je peux comprendre que parfois la violence peut-être le symptôme d'une souffrance, mais chez certains, c'est juste la prolongation du sentiment de toute puissance de la petite enfance. Ils n'ont pas dépassé le stade de la frustration, mais là où un enfant va se rouler par terre, eux ils sont violents verbalement ou physiquement.

Je n'ai pas le gout du martyr, un gamin à qui je tends la main, s'il crache dedans et en plus essaye de me briser les doigts, ça ne va pas. Alors la notion de bien vivre ensemble, c'est mignon, mais peut-être faudrait-il alors commencer par les notions de bases, à savoir un respect dans les deux sens.

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Provence le Sam 15 Nov 2014 - 0:20



@John a écrit:
Par ailleurs, nous n'avons pas de projet d'établissement dans mon collège.
A mon avis, il y en a un et tu n'es pas au courant.
Ou alors il y en a un qui est en cours de réécriture.

Je suis très bien informée, John, et je n'écris pas au hasard.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Rendash le Sam 15 Nov 2014 - 0:22

@Pascal a écrit:

Je ne me sens pas opprimé. J'écris dans le respect de chacun. Peut-être ai-je une sensibilité différente. Et contrairement à ce que tu dis, je ne pense pas manquer de respect aux autres.

Ha, bon, ça va, alors. Heureusement que tu le dis, on aurait pu se méprendre.

Donc, ce qui choque Pascal, ce n'est pas qu'un prof puisse, éventuellement trouver qu'un de ses élèves se comporte de façon bête et méchante (mais désagréable, ça passe. WW, penses-y quand tu croiseras ton agresseur : il a été désagréable, stoo.), mais que ça soit dit. Et dit sur un forum de profs, parce que des parents ou des élèves pourraient juger ces propos peu bienveillants. Et comme le vivre-ensemble, saycoule, faudrait pas que ça arrive, ce genre de choses.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:23

Je vous rappelle juste un ancien topic :

http://www.neoprofs.org/t76487-le-site-jeuxvideocom-diffuse-t-il-sciemment-des-propos-homophobes-racistes-et-anti-profs

Eux aussi parlent de manière "anonyme", leurs propos sont condamnables et répressibles. Pouvez-vous dire aussi que c'est seulement un défouloir?

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 0:24

Leurs propos sont condamnables parce qu'ils tombent sous le coup de la loi.
Désagréables, bêtes et méchants, en revanche...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Rendash le Sam 15 Nov 2014 - 0:26

Tu es un hypocrite.

Tu compares des insultes, dont certaines sont homophobes ou racistes, à des qualificatifs tels que "bêtes et méchants". Aucune injure n'a été proférée sur ce fil, pas la moindre.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:27

@Ergo a écrit:Leurs propos sont condamnables parce qu'ils tombent sous le coup de la loi.
Désagréables, bêtes et méchants, en revanche...

Mais il n'y a pas que ces gentils adjectifs dans ce topic. Ma question est donc: n'alimentons pas la violence en s'exprimant ainsi? C'est une vraie question.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 0:28

Ce n'est pas une vraie question. C'est une question oratoire à laquelle tu as déjà répondu en donnant ton avis.


_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:29

@JEMS a écrit:J'ai eu une élève insupportable, une sorte de blanche neige croisée avec une quiche dotée d'un QI négatif. Son visage, ses mimiques me hantent encore, je vous jure, c'était physique ! Le nombre de fois où elle a pris la porte...

N'est-ce pas insultant?

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:29

@Rendash a écrit:Tu es un hypocrite.

Tu compares des insultes, dont certaines sont homophobes ou racistes, à des qualificatifs tels que "bêtes et méchants". Aucune injure n'a été proférée sur ce fil, pas la moindre.

Hypocrite en quoi? Amuse-moi.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 0:30

Est-ce que ça tombe sous le coup de la loi ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:31

@Ergo a écrit:Est-ce que ça tombe sous le coup de la loi ?

Non, mais nous sommes grands, nous savons faire la différence.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Rendash le Sam 15 Nov 2014 - 0:31

@Pascal a écrit:
Mais il n'y a pas que ces gentils adjectifs dans ce topic.

Ma vraie question, c'est : "ne serais-tu réellement pas capable de faire la différence entre injures tombant sous le coup de la loi, et qualificatifs peu amènes, voire désagréables?"
Par exemple, lorsque je te dis que tu es un hypocrite, c'est certes peu agréable, mais on n'est pas dans l'injure, pas même dans l'insulte.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Rendash le Sam 15 Nov 2014 - 0:32

@Pascal a écrit:
@Rendash a écrit:Tu es un hypocrite.

Tu compares des insultes, dont certaines sont homophobes ou racistes, à des qualificatifs tels que "bêtes et méchants". Aucune injure n'a été proférée sur ce fil, pas la moindre.

Hypocrite en quoi? Amuse-moi.

...en ne tenant pas compte de l'explication, qui est pourtant une ligne en dessous, et citée par toi? Rolling Eyes

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:32

@Rendash a écrit:
@Pascal a écrit:
Mais il n'y a pas que ces gentils adjectifs dans ce topic.

Ma vraie question, c'est : "ne serais-tu réellement pas capable de faire la différence entre injures tombant sous le coup de la loi, et qualificatifs peu amènes, voire désagréables?"
Par exemple, lorsque je te dis que tu es un hypocrite, c'est certes peu agréable, mais on n'est pas dans l'injure, pas même dans l'insulte.

Oui, mais nous savons faire la différence.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 0:33

Ah. Et les parents d'élèves, eux... ?
Parce que c'est bien ça, l'inquiétude, que des parents lisent ça ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Herrelis le Sam 15 Nov 2014 - 0:33

Pascal, ma grand-mère, paix à son âme, était psychologue. A la fin de sa carrière, elle s'occupait des pupilles de la nation. Et je l'ai entendu dire parfois, de tel ou tel de ses pupilles, qu'il était "bête et méchant". Ce qu'elle voulait dire c'était une réalité : pas très futé (souvent un niveau de QI très bas) et surtout mauvais, qui aimait faire du mal (ça commence parfois par les insectes, ça continue avec les animaux, et après...). Il y a les "bêtes" gentils, ceux qui ne font pas de mal à une mouche. J'en ai un qui me suit depuis deux ans maintenant. Pas méchant pour deux sous, par contre il ne peut pas comprendre. Mais ça ne l'empêche pas d'être gentil.

Voilà ce que ça veut dire bête et méchant pour beaucoup d'entre nous. Ce n'est pas une insulte, ce n'est pas plus violent que ce qu'on peut hélas entendre à longueur de journée dans les média. Par contre menacer de mort, tenir des propos racistes, homophobes ou misogynes, ça c'est violent et insultant.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:35

@Ergo a écrit:Ah. Et les parents d'élèves, eux... ?
Parce que c'est bien ça, l'inquiétude, que des parents lisent ça ?

Ou des élèves... Je suis pour la paix sociale, et ce qui est fait ici peut avoir des conséquences dans la vie quotidienne de nos collègues, même dan la mienne pourquoi pas.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 15 Nov 2014 - 0:35

@Pascal a écrit:Il est déjà arrivé que des élèves viennent sur le forum, certains parents d'élèves sont inscrits (des profs-parents aussi), réalisez-vous ce que ces personnes pourraient penser de ce qui est véhiculé ?

Les parents, je m'en fiche. Les profs-parents, ils s'en fichent. Quant aux élèves, ils tiendraient là la preuve de ce dont ils se doutent.

Ça me rappelle un truc. Une prof d'anglais, en 4e, qui nous disait que non non, elle n'avait pas de chouchou. Bien sûr nous ne la croyions pas. Elle a ajouté qu'en revanche il pouvait lui arriver de ne vraiment pas aimer un élève. Oh, pas dans notre classe, hein. Mais une fois, patati patata. On s'en fichait, ce qu'on voulait, c'était qu'elle avouât ses préférences.


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 15 Nov 2014 - 0:36, édité 1 fois

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Rendash le Sam 15 Nov 2014 - 0:35

Ha, si c'est pour la paix sociale, alors... Laughing

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 15 Nov 2014 - 0:36

Moi je suis contre la guerre.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:37

@Herrelis a écrit:Pascal, ma grand-mère, paix à son âme, était psychologue. A la fin de sa carrière, elle s'occupait des pupilles de la nation. Et je l'ai entendu dire parfois, de tel ou tel de ses pupilles, qu'il était "bête et méchant". Ce qu'elle voulait dire c'était une réalité : pas très futé (souvent un niveau de QI très bas) et surtout mauvais, qui aimait faire du mal (ça commence parfois par les insectes, ça continue avec les animaux, et après...). Il y a les "bêtes" gentils, ceux qui ne font pas de mal à une mouche. J'en ai un qui me suit depuis deux ans maintenant. Pas méchant pour deux sous, par contre il ne peut pas comprendre. Mais ça ne l'empêche pas d'être gentil.

Voilà ce que ça veut dire bête et méchant pour beaucoup d'entre nous. Ce n'est pas une insulte, ce n'est pas plus violent que ce qu'on peut hélas entendre à longueur de journée dans les média. Par contre menacer de mort, tenir des propos racistes, homophobes ou misogynes, ça c'est violent et insultant.

Tu es une personne correcte, ce que tu dis est correct. Dire d'une fille qu'elle est croisée avec une quiche n'est-ce pas misogyne?

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Rendash le Sam 15 Nov 2014 - 0:37

Sois plus audacieux, Sylvain de Saint-Sylvain, sois révolutionnaire : haut et fort, clame que tu refuses l'idée que des gens meurent de faim dans le monde!

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 0:38

@Pascal a écrit:
@Ergo a écrit:Ah. Et les parents d'élèves, eux... ?
Parce que c'est bien ça, l'inquiétude, que des parents lisent ça ?

Ou des élèves... Je suis pour la paix sociale, et ce qui est fait ici peut avoir des conséquences dans la vie quotidienne de nos collègues, même dans la mienne pourquoi pas.
Neutral
Hmm...je ne sais que dire.

Sylvain, Rendash: ça n'aide pas...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Rendash le Sam 15 Nov 2014 - 0:39

Tu es une personne correcte, ce que tu dis est correct. Dire d'une fille qu'elle est croisée avec une quiche n'est-ce pas misogyne?

Non, ce qui serait misogyne, c'est de penser que "quiche" est un vocable exclusivement réservé aux filles, parce que ce sont des filles.
Une quiche, chez moi en tout cas, c'est a-genre, ça concerne toute personne qui se signale par sa bêtise.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on n'aime pas un élève...

Message par Pascal le Sam 15 Nov 2014 - 0:39

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Pascal a écrit:Il est déjà arrivé que des élèves viennent sur le forum, certains parents d'élèves sont inscrits (des profs-parents aussi), réalisez-vous ce que ces personnes pourraient penser de ce qui est véhiculé ?

Les parents, je m'en fiche. Les profs-parents, ils s'en fichent. Quant aux élèves, ils tiendraient là la preuve de ce dont ils se doutent.

Ça me rappelle un truc. Une prof d'anglais, en 4e, qui nous disait que non non, elle n'avait pas de chouchou. Bien sûr nous ne la croyions pas. Elle a ajouté qu'en revanche il pouvait lui arriver de ne vraiment pas aimer un élève. Oh, pas dans notre classe, hein. Mais une fois, patati patata. On s'en fichait, ce qu'on voulait, c'était qu'elle avouât ses préférences.

Bien sûr, je suis aussi d'accord, mais on s'éloigne des propos qui m'ont choqué. Je ne peux pas contredire vos derniers propos qui ne sont ni injurieux, ni insultants et qui appartiennent au bon sens.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum