Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par BreizhSunshine le Sam 15 Nov 2014 - 10:01

Bonjour !!

Voilà, je suis stagiaire en Lettres-Histoire au lycée professionnel et j'ai entendu parler des classes coopératives/ travail en îlots bonifiés.
Je serais très intéressée d'en savoir plus au sujet de cette façon de faire cours, et notamment, en Français !!

Y aurait-il des témoignages de ces pratiques dans la salle?

Merci d'avance! Smile

BreizhSunshine
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par ycombe le Sam 15 Nov 2014 - 13:28

@BreizhSunshine a écrit:Bonjour !!

Voilà, je suis stagiaire en Lettres-Histoire au lycée professionnel et j'ai entendu parler des classes coopératives/ travail en îlots bonifiés.
Je serais très intéressée d'en savoir plus au sujet de cette façon de faire cours, et notamment, en Français !!

Y aurait-il des témoignages de ces pratiques dans la salle?

Merci d'avance! Smile
Les classes coopératives sont quelque chose de très particulier, qui n'a rien à voir avec les îlots bonifiés. Tu parles de deux choses très différentes.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par Cowabunga le Sam 15 Nov 2014 - 13:36

Mes classes de latin sont en îlots bonifiés. Deux sur trois sont en train de tourner à la classe coopérative. Qu'est-ce que tu souhaites savoir, au juste ?

+1 avec ycombe : ce n'est pas la même chose

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par zeprof le Sam 15 Nov 2014 - 14:11

les classes coopératives sont souvent des classes à pédagogie Freinet (ou tendant à en être).
Les ilots bonifiés : il y a eu un livre publié sur la question (regarde dans les liens de l'efficace Will, ça doit être indiqué) de Marie Rivoire mais ses idées sont sujettes à polémique pour certains points.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par zeprof le Sam 15 Nov 2014 - 14:14

sinon il y a une section lycée pro si tu es intéressée
http://www.neoprofs.org/f127-le-lycee-professionnel

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par mimika le Sam 15 Nov 2014 - 21:31

Des classes coopératives, il en existe de plus en plus.
Va voir ce qui se fait  au CLEF de la Ciotat, et sur les sites de l'innovation pédagogique de chaque académie.
Les îlots bonifiés (cf Marie Rivoire), c'est une façon de faire travailler en groupe les élèves en leur mettant des points de participation, travail,etc.
Cela n'a rien à voir, mais tu peux mettre en place les deux.
Encore que.
Pour moi la classe coopérative, c'est une manière d'inciter  les élèves à travailler à plusieurs pour ce que cela apporte, ou à aider les autres (des valeurs morales); les îlots bonifiés, c'est essentiellement un système de carotte.

mimika
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par BreizhSunshine le Sam 15 Nov 2014 - 22:23

merci pour les infos!
C'est quoi exactement la classe collaborative?

Je n'avais pas vu qu'il y avait une section LP! coool!

BreizhSunshine
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par mimika le Dim 16 Nov 2014 - 8:14

C'est une classe inspirée des principes de Freinet où l'on apprend à travailler en autonomie et en coopération.
Perso je fais faire beaucoup de travaux de groupe, je fais un "Quoi de neuf," en début de semaine pour créer du lien dans la classe, apprendre aux élèves à écouter les autres, à se respecter (et il y a du boulot), des exposés courts (5mn).
Les élèves apprennent aussi à travailler seuls sur un plan de travail individuel avec des fichiers auto-correctifs, une fois par semaine. Ils doivent s'entraider, ne m'appeler qu'en dernier recours.
Les objectifs sont aussi selon moi de faire des projets communs (un mini par période au moins).
Si on va jusqu'au bout de la démarche, il devrait y avoir aussi un conseil coopératif chaque fin de semaine, géré par les élèves pour faire le point sur ce qui va ou pas dans la classe et les envies, difficultés, etc. Mais franchement pas le temps.
Ce type de classe est aussi une façon pour les enseignants de travailler en coopération également. J'ai essayé de lancer l'idée pour cette année, certains ont dit "oui" mais rien au final.
Avec quelques collègues nous envisageons vraiment de travailler ensemble l'an prochain sur un projet de classe coopérative ou collaborative.
Mais c'est très difficile à mettre en place dans certains établissements, tout dépend de la volonté des collègues ou non d'évoluer dans leurs pratiques...
Et chez moi en plus on se bouffe le nez comme des gosses! Alors ce n'est pas gagné...

mimika
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par mimika le Dim 16 Nov 2014 - 8:48

Quelques projets que tu peux aller voir:
CLISTHENE
DECLIC ( vieux projet)
LYCEE DE SAINT NAZAIRE
COLLEGE FAVRE NICE
COLLEGE LA MARQUISSANNE TOULON
CLEF LA CIOTAT

mimika
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par invitéW le Dim 16 Nov 2014 - 8:58

@mimika a écrit:
Mais c'est très difficile à mettre en place dans certains établissements, tout dépend de la volonté des collègues ou non d'évoluer dans leurs pratiques...
Tes collègues ont encore la liberté de ne pas faire évoluer leurs pratiques vers quelque chose qui ne leur plait pas.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par Elyas le Dim 16 Nov 2014 - 9:25

Mimika, as-tu fait des stages ou eu un stage d'établissement sur ce type de classe collaborative. Je suis assez tenté par ce type d'expérience et plusieurs collègues dans mon collège seraient également intéressés, je pense.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par Presse-purée le Dim 16 Nov 2014 - 9:32

@mimika a écrit:
Mais c'est très difficile à mettre en place dans certains établissements, tout dépend de la volonté des collègues ou non d'évoluer dans leurs pratiques...

Et donc une "évolution" de la réflexion pédagogique conduit nécessairement à te suivre? Effectivement, l'ambiance doit être sympa dans ton bahut. Un collègue vient me parler ainsi, c'est la porte, voire plus, direct. Je n'ai pas besoin qu'on vienne me faire la morale pour réfléchir à mon métier.

Et sinon, les contenus d'enseignement, ça donne quoi?


Dernière édition par Presse-purée le Dim 16 Nov 2014 - 10:04, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par lumeeka le Dim 16 Nov 2014 - 9:55

Ma classe fonctionne en îlot bonifié mais pas tout le temps. Les tables sont placées par quatre - j'ai la chance d'avoir ma salle. Celle-ci gagne beaucoup d'espace, je peux circuler librement et d'un point de vue de gestion de classe c'est aussi très pratique : je vois beaucoup mieux.
Ils ont, bien sûr, des activités individuelles en classe et à la maison - je suis vilaine, ils ont toujours des devoirs et savent que je vais en ramasser quelques uns.
En classe, ils peuvent travailler en binôme (parfait pour ce qu'en langues nous appelons l'expression orale en interaction; plus utile que parler tout seul. ^^) ou en îlot bonifié (3/4 élèves) avec leur fiche de bonification pour des activités de compréhension et d'expression écrite. Tout travail en îlot exigera d'abord une réflexion individuelle suivie d'une mise en commun entre élèves de même îlot dans un temps très précis (ce travail individuel peut commencer en classe ou à la maison). Je circule, je vérifie, je pointe, je guide et au bout du temps imparti, nous faisons une mise en commun avec la classe entière.
Il ne faut pas plus de trois points d'écart entre l'élève le plus "faible" et le plus "fort" sinon cela peut-être contreproductif, l'idée étant de remotiver les élèves. J'ai d'ailleurs constaté des choses parfois émouvantes (j'ai honte mais c'est vrai).
Je leur ai trouvé des fiches de bonification qui me font beaucoup rire et eux aussi (des vampires, des Star Wars par exemple). Ils apprennent à travailler ensemble et à s'entraider. Ils apprennent également à gérer et à assumer le comportement et le travail (pas le résultat mais au moins essayer, travailler) des autres et donc très vite ils se gèrent entre eux. J'ai aussi moins de problèmes de bavardages intempestifs.
Attention, il y en a souvent un(e) ou deux qui ne jouent pas le jeu au début mais avoir des comptes à régler non plus au prof mais aux copains change vite la donne.
En revanche, je distribue les bonus ou malus moi-même.Twisted Evil
Mais j'utilise cette façon d'enseigner parce qu'elle me plait et comme l'a fait remarquer Will, je peux comprendre que d'autres collègues n'aient pas la même "vision". Pour que cette méthode fonctionne, il faut y croire soi-même, y adhérer.


Dernière édition par lumeeka le Dim 16 Nov 2014 - 10:43, édité 1 fois

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par lumeeka le Dim 16 Nov 2014 - 10:40

@Presse-purée a écrit:Et sinon, les contenus d'enseignement?
Dernier exemple en date avec mes classes de 5e : feuille d'activités format A3 sur Bonfire Night et Guy Fawkes. La première activité consistait à trouver des mots de vocabulaire liés à cette fête en s'aidant d'une liste, d'une photo et d'une définition en anglais. Pour la deuxième activité, il fallait lire un petit texte expliquant ce que font les gens le 5 novembre et aussi pourquoi, c'est à dire la raison historique. Ils ont compris alors, par la même occasion, d'où venait les masques d'Anonymous.
Le texte avait des trous dans lequel ils devaient replacer le vocabulaire précédent puis répondre à des questions de compréhension. Donc au niveau contenu nous avons l'entrée culturelle (les fêtes calendaires et une notion historique avec Guy Fawkes et le "Gunpowder Plot"), du lexique et grâce au texte et aux questions de compréhension il y a de la grammaire - révision des pronoms interrogatifs et comment formuler les questions, le présent simple d'habitude et comme je suis fourbe j'ai introduit du prétérit. Nous avons la fois d'après rebrassé tout ce dont ils se rappelaient et à partir d'une liste de mots, ils ont reconstruit le texte, ce qui a donné une trace écrite. Puis travail individuel de compréhension orale : une anglaise du nord de l'Angleterre explique ce qu'elle fait le 5 novembre, ils ont donc vu le vocabulaire et peuvent reconnaître des mots tout en écoutant un accent britannique différent de l'accent américain qu'ils avaient écouté sur Halloween. Et l'on en profite pour voir ou revoir des faits de langue (en gros de la grammaire mais en contexte) : par exemple le présent simple, les adverbes de fréquence et leur position, ON + jour/date, IN + mois/année/saison.
Lundi, ils écouteront le poème "Remember, remember the 5th of November" et devront mettre des mots dans la bonne case phonétique puis le réciter tous ensemble.
Tout travail commence par une phase individuelle puis une mise en commun. Ilot bonifié n'est pas synonyme de "glandouille bonifiée". Wink

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par ycombe le Dim 16 Nov 2014 - 10:58

@mimika a écrit:
Avec quelques collègues nous envisageons vraiment de travailler ensemble l'an prochain sur un projet de classe coopérative ou collaborative.
Mais c'est très difficile à mettre en place dans certains établissements, tout dépend de la volonté des collègues ou non d'évoluer dans leurs pratiques...
J'ai vu tourner une classe coopérative en primaire: ça ne m'a pas convaincu. On y passait plus de temps à faire semblant de débattre qu'à apprendre. Il y a des rôles attribués dans ces classes, le gamin qui est responsable de la répartition de la parole, celui qui surveille l'horloge, etc. Ça doit amuser les gamins dont l'âge mental est en maternelle, les autres, il y a de grandes chances que ça les gonfle. Surtout que ce n'est pas une fois pour s'amuser mais tous les jours de classe.

Inutile, donc, d'essayer de me faire évoluer dans mes pratiques dans ce sens là: j'évolue dans mes pratiques mais dans une autre direction.

(
Vous avez noté que lorsqu'on dit d'un enseignant qu'il doit évoluer dans ses pratiques, c'est toujours vers des pédagogies très centrées sur les élèves ? On n'a pas le droit de penser que c'est ridicule, inutile ou nuisible, c'est forcément bien et celui qui refuse d'évoluer a tort.


On va rajouter ça dans le dictionnaire des idées reçues:
Enseignant: doit évoluer dans ses pratiques.
)


Dernière édition par ycombe le Dim 16 Nov 2014 - 12:17, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par Presse-purée le Dim 16 Nov 2014 - 11:23

@lumeeka a écrit:
@Presse-purée a écrit:Et sinon, les contenus d'enseignement?
Dernier exemple en date avec mes classes de 5e : feuille d'activités format A3 sur Bonfire Night et Guy Fawkes. La première activité consistait à trouver des mots de vocabulaire liés à cette fête en s'aidant d'une liste, d'une photo et d'une définition en anglais. Pour la deuxième activité, il fallait lire un petit texte expliquant ce que font les gens le 5 novembre et aussi pourquoi, c'est à dire la raison historique. Ils ont compris alors, par la même occasion, d'où venait les masques d'Anonymous.
Le texte avait des trous dans lequel ils devaient replacer le vocabulaire précédent puis répondre à des questions de compréhension. Donc au niveau contenu nous avons l'entrée culturelle (les fêtes calendaires et une notion historique avec Guy Fawkes et le "Gunpowder Plot"), du lexique et grâce au texte et aux questions de compréhension il y a de la grammaire - révision des pronoms interrogatifs et comment formuler les questions, le présent simple d'habitude et comme je suis fourbe j'ai introduit du prétérit. Nous avons la fois d'après rebrassé tout ce dont ils se rappelaient et à partir d'une liste de mots, ils ont reconstruit le texte, ce qui a donné une trace écrite. Puis travail individuel de compréhension orale : une anglaise du nord de l'Angleterre explique ce qu'elle fait le 5 novembre, ils ont donc vu le vocabulaire et peuvent reconnaître des mots tout en écoutant un accent britannique différent de l'accent américain qu'ils avaient écouté sur Halloween. Et l'on en profite pour voir ou revoir des faits de langue (en gros de la grammaire mais en contexte) : par exemple le présent simple, les adverbes de fréquence et leur position, ON + jour/date, IN + mois/année/saison.
Lundi, ils écouteront le poème "Remember, remember the 5th of November" et devront mettre des mots dans la bonne case phonétique puis le réciter tous ensemble.
Tout travail commence par une phase individuelle puis une mise en commun. Ilot bonifié n'est pas synonyme de "glandouille bonifiée". Wink

Tout comme ycombe et beaucoup d'autres, je fais la part entre îlots bonifiés et pédagogie coopérative. Je suis même plutôt d'accord avec ce que dit mimika ici:

@mimika a écrit:
Pour moi la classe coopérative, c'est une manière d'inciter les élèves à travailler à plusieurs pour ce que cela apporte, ou à aider les autres (des valeurs morales); les îlots bonifiés, c'est essentiellement un système de carotte.

tirade sur les "valeurs morales" en moins, parce que je ne suis pas directeur de conscience.

Ce qui m'énerve dans ce genre de fil, outre les tentatives constantes de culpabilisation à coup de "évoluer dans ses pratiques" et autres pĥrases creuses reprises des articles éducation de Baumard, c'est qu'on ne parle presque jamais de contenus.
Je pense que, pour la collègue qui a ouvert ce fil, tu as bien fait de lui donner un exemple de cours et de son contenu dans ton message ci-dessus.

P.S.: un cours magistral ou dialogué peut aussi être de la glandouille organisée. L'important, ce sont les contenus.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par Cowabunga le Dim 16 Nov 2014 - 11:31

@mimika a écrit:
Si on va jusqu'au bout de la démarche, il devrait y avoir aussi un conseil coopératif chaque fin de semaine, géré par les élèves pour faire le point sur ce qui va ou pas dans la classe et les envies, difficultés, etc. Mais franchement pas le temps.

Marrant, moi, c'est le contraire : on a commencé par instituer le conseil de coop.
En fait, je suis très largement convaincue par les bienfaits du travail de groupe (je sais qu'ycombe ne me suivra pas là-dessus Razz ). Sauf que, dans mon établissement, les individualismes sont si forts que j'ai dû abandonner.
Et vous connaissez le proverbe : chassez le naturel...

Quand j'ai découvert la "méthode Rivoire" (îlots bonifiés), j'ai vu un moyen de contourner la difficulté. En plus, ça me rendait service en me fournissant des notes : le cours de latin saute très régulièrement (stages : 3 semaines sans cours ; APS : 3 semaines sans cours ; interventions diverses ; absences fréquentes des élèves, etc.) et j'avais un mal fou à remplir les bulletins... J'ai mis en place les îlots bonifiés l'année dernière, et je dois dire qu'en terme de motivation, c'est très efficace sur les élèves.

Mais je n'étais pas satisfaite, car au fond, j'exploite leur individualisme exacerbé au lieu de le combattre. malmaisbien

Et j'en reviens, encore et toujours, à Freinet, à croire que j'aurais dû me spécialiser.
C'est venu des élèves et je me suis engouffrée dans la brèche. Ils voulaient des "rôles" (oui, oui, comme en primaire : effacer le tableau, distribuer les manuels, etc Shocked ) ; on fait "réunion-bilan" (je ne dis pas "conseil de coop." puisqu'on ne coopère pas encore, pour moi) 15 minutes au dernier cours de la semaine. On se répartit les tâches, on voit ce qui est bon, ce qu'il faut changer. Je prépare dans un coin de ma tête le moyen de les mener au plan de travail individuel. Et de remettre au goût du jour le thème libre (thème = français -> latin), qui avait eu son heure de gloire il y a trois ans.

Je crois que le caractère "étrange" de cette façon de faire passe auprès des élèves parce que le cours de latin est vécu comme un truc vraiment à part. Je ne m'y risquerais pas en français.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par celitian le Dim 16 Nov 2014 - 12:27

@mimika a écrit:Pour moi la classe coopérative, c'est une manière d'inciter  les élèves à travailler à plusieurs pour ce que cela apporte, ou à aider les autres (des valeurs morales); les îlots bonifiés, c'est essentiellement un système de carotte.

Avec une collégue, nous testons dans une classe en lycée ; au départ, mise en place des ilots bonifiés avec des règles plus strictes (élèves tous majeurs) que dans le livre de Marie Rivoire et au bout de quelques séances, on est en train de mélanger avec le travail collaboratif, les élèves en avance vont expliquer aux autres.

J'ai l'impression qu'il est plus facile de mélanger un peu toutes les méthodes, mais ce qui est drôle c'est que les élèves ont beaucoup de difficultés à travailler autrement.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par zeprof le Dim 16 Nov 2014 - 14:15

@Elyas a écrit:Mimika, as-tu fait des stages ou eu un stage d'établissement sur ce type de classe collaborative. Je suis assez tenté par ce type d'expérience et plusieurs collègues dans mon collège seraient également intéressés, je pense.

j'ai eu l'occasion de suivre un stage "démarrer en pédagogie freinet dans le secondaire" animé par Catherine Mazurie et François Perdrial et c'est passionnant. Je n'arrive pas encore assee à m'y mettre mais je fais pas petites touches...
Si tu es intéressé par la question, Elyas tu peux t'inscrire sur la liste Freinet 2d degré, il y a pas mal d'échanges.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par mimika le Dim 16 Nov 2014 - 19:18

@ Will T "Tes collègues ont encore la liberté de ne pas faire évoluer leurs pratiques vers quelque chose qui ne leur plait pas."

@ Presse-purée Et donc une "évolution" de la réflexion pédagogique conduit nécessairement à te suivre? Effectivement, l'ambiance doit être sympa dans ton bahut. Un collègue vient me parler ainsi, c'est la porte, voire plus, direct. Je n'ai pas besoin qu'on vienne me faire la morale pour réfléchir à mon métier.[/i]

JE ME SUIS MAL EXPRIMEE!
Ce que je voulais dire, c'est justement que moi j'ai des critiques de la part des collègues qui me reprochent d'aller de l'avant et qui freinent des 4 fers... pour tout.
qu'il laisse au moins ceux qui ont envie de faire autrement le faire sans les juger!

mimika
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par Magic Marmotte le Lun 20 Juil 2015 - 15:12

je fais remonter ce topic. A la rentrée, si j'ai ma salle (& ce n'est pas gagné!), j'aimerais tester en français les îlots bonifiés. J'ai lu l'ouvrage de Marie Rivoire mais beaucoup de ses exemples sont construits autour d'activités propres aux langues vivantes.
Si certains d'entre vous l'ont testés en français, j'aimerais savoir, concrètement, comment vous faites, notamment pour déterminer les points des activités.scratch
Merci d'avance à ceux qui voudront bien me répondre.

Magic Marmotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par lumeeka le Lun 20 Juil 2015 - 17:16

Tu adaptes. De toute façon, tout travail en îlot bonifié commence toujours par une phase de travail individuel, puis au bout du temps imparti, les élèves mettent leurs réponses en commun.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par Magic Marmotte le Lun 20 Juil 2015 - 17:37

J'ai compris cette "philosophie" mais je me demande plutôt comment fonctionne les points collectifs et individuels. comment juger de manière pertinente le nombre de points à attribuer à une activité?
Je ne sais pas si je suis très claire dans ma formulation. En tout cas, merci Lumeeka.

Magic Marmotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes coopératives/ îlots bonifiés?

Message par lumeeka le Lun 20 Juil 2015 - 18:12

Tout dépend de la vitesse à laquelle tu veux aller. Personnellement, je passe dans les îlots pour m'assurer que tout le monde travaille individuellement et si c'est le cas, je mets un point vert. Puis, lors de la phase collective, quand un groupe a fini et mis ses réponses en commun, je bonifie de deux points verts si les réponses sont justes et trois à l'îlot qui finit le premier.

Mon premier post concernait ta demande sur des activités liées au français et non aux LV; je n'avais pas lu la suite. Embarassed

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum