Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par User5899 le Dim 16 Nov 2014 - 21:48
@Daphné a écrit:
@Rendash a écrit:Un point auquel je pensais ce matin en faisant mes courses : on dit "bren" et non "brun", pour la merde.
Un temps d'bren, c'est le bren, toussah.


:Gné: :Gné:

En quelle langue ?????????????
Micheaux joue sur ce mot dans Un certain Plume.

Pour "autant/au temps pour moi", il y a plein de controverses. L'expression semble militaire. Le chef donne quatre jours d'arrêt à celui qu'il juge fautif, s'aperçoit qu'il a commis la faute lui aussi et se punit d'autant pour lui. Mais on comprend aussi qu'il prend la position du soumis, le garde à vous, le "temps" : au temps pour lui.
Autre origine : le chef d'orchestre qui reconnait qu'il est en train de perdre le rythme en répétition et l'avoue à ses musiciens : bon, il faut que je reprenne le temps (le temps fort, le début de la mesure).
Du coup, on emploie les deux sans pouvoir trancher (et sans que ça ait un intérêt, au fond, vu que le sens est toujours le même).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par User5899 le Dim 16 Nov 2014 - 21:49
@Dinaaa a écrit:
@JPhMM a écrit:

La langue française est bizarre, elle connaît même des mots aux graphies identiques qui ne se prononcent pas de la même façon.

Les fils de mon amie.
Les fils de l'araignée.


Si mon amie s'appelle Ariane, cela se complique.

Le président et ses amis président le G20 avec brio (ou pas).
Les parents content des histoires à un enfant content.
Il est fier de lui mais on ne peut pas s'y fier.
Tous les enfants dorment. Les enfants dorment tous.

Wink
Y'en a plus...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Dim 16 Nov 2014 - 23:56
Quelle différence entre précédant et précédent ? dans l'usage, sont-ils interchangeables ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Rendash le Dim 16 Nov 2014 - 23:58
Même question pour résident et résidant.

Doit-on parler des résidents d'une maison de retraite, ou des résidants?
Le second me chagrine.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Pascal
Niveau 9

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Pascal le Lun 17 Nov 2014 - 0:38
Pourquoi "bonneterie" s'écrit sans accent?
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par PauvreYorick le Lun 17 Nov 2014 - 1:36
@JPhMM a écrit:Quelle différence entre précédant et précédent ? dans l'usage, sont-ils interchangeables ?
@Rendash a écrit:Même question pour résident et résidant.
Ici, les -ant(s) sont des formes verbales ; les -ent(s), des noms (ou adjectifs, c'est pareil de toute façon Razz).

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Paratge
Érudit

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Paratge le Lun 17 Nov 2014 - 13:23
@Pascal a écrit:Pourquoi "bonneterie" s'écrit sans accent?

Dans les dérivés des mots terminés par el ou et, on ne met pas d’accent sur l’e qui précède l et t.
Ex. : Caqueter, appeler, bonneterie, banqueter.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Lun 17 Nov 2014 - 13:25
@Paratge a écrit:
@Pascal a écrit:Pourquoi "bonneterie" s'écrit sans accent?

Dans les dérivés des mots terminés par el ou et, on ne met pas d’accent sur l’e qui précède l et t.
Ex. : Caqueter, appeler, bonneterie, banqueter.


Les prononciations du "e" dans caqueter, appeler, banqueter d'une part et du "e" dans bonneterie d'autre part sont différentes, pourtant, non ?
Dans ce cas, pourquoi ne pas écrire bonnetterie , comme on écrit appellerait ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Lun 17 Nov 2014 - 13:29
@PauvreYorick a écrit:
@JPhMM a écrit:Quelle différence entre précédant et précédent ? dans l'usage, sont-ils interchangeables ?
@Rendash a écrit:Même question pour résident et résidant.
Ici, les -ant(s) sont des formes verbales ; les -ent(s), des noms (ou adjectifs, c'est pareil de toute façon Razz).
Et donc ?
Puis-je écrire le nombre précédant ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Paratge
Érudit

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Paratge le Lun 17 Nov 2014 - 13:33
@JPhMM a écrit:
Les prononciations du "e" dans caqueter, appeler, banqueter d'une part et du "e" dans bonneterie d'autre part sont différentes, pourtant, non ?
Dans ce cas, pourquoi ne pas écrire bonnetterie , comme on écrit appellerait ?

Car « telle est la loi » comme dans l'Île du docteur Moreau ! Very Happy
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Iphigénie le Lun 17 Nov 2014 - 13:55
@Paratge a écrit:
@JPhMM a écrit:
Les prononciations du "e" dans caqueter, appeler, banqueter d'une part et du "e" dans bonneterie d'autre part sont différentes, pourtant, non ?
Dans ce cas, pourquoi ne pas écrire bonnetterie , comme on écrit appellerait ?

Car « telle est la loi » comme dans l'Île du docteur Moreau ! Very Happy
Et sans doute parce que la bonneterie est une fabrique de bonnet(s), tout simplement, et qu'il n'y a pas d'accent à bonnet Razz
Cela dit on dit aussi papeterie comme papetier (et non comme le papet). Laughing
avatar
Nita
Esprit sacré

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Nita le Lun 17 Nov 2014 - 15:14
@JPhMM a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@JPhMM a écrit:Quelle différence entre précédant et précédent ? dans l'usage, sont-ils interchangeables ?
@Rendash a écrit:Même question pour résident et résidant.
Ici, les -ant(s) sont des formes verbales ; les -ent(s), des noms (ou adjectifs, c'est pareil de toute façon Razz).
Et donc ?
Puis-je écrire le nombre précédant ?

tu peux écrire tous les machins précédant la virgule sont...
ou tous les chiffres précédents sont erronés

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Lun 17 Nov 2014 - 15:27
Merci. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Oudemia le Lun 17 Nov 2014 - 15:29
Précisons que le participe présent (qui se termine par -ant) est invariable, non, Nita n'a pas fait de faute dans son exemple.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Lun 17 Nov 2014 - 15:34
En effet. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par PauvreYorick le Lun 17 Nov 2014 - 15:40
@Oudemia a écrit:Précisons que le participe présent (qui se termine par -ant) est invariable, non, Nita n'a pas fait de faute dans son exemple.
Ah oui, mon « les -ant(s) » était très ambigu de ce point de vue. Ou pire qu'ambigu.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Nita
Esprit sacré

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Nita le Lun 17 Nov 2014 - 15:43
@PauvreYorick a écrit:
@Oudemia a écrit:Précisons que le participe présent (qui se termine par -ant) est invariable, non, Nita n'a pas fait de faute dans son exemple.
Ah oui, mon « les -ant(s) » était très ambigu de ce point de vue. Ou pire qu'ambigu.

Eh, oui, voilà ce qui arrive quand on écrit zuter au lieu de zutter : tout fout l'camp...

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par PauvreYorick le Lun 17 Nov 2014 - 15:54
Ah mais non mais non mais non, ça me revient. Je nominalisais. Un -ant, des -ants, ou un -ant, des -ant ? d'où les parenthèses, marquant une hésitation, les deux graphies étant possibles. (Je me disais bien qu'il devait y avoir une explication rationnelle.)

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Lun 17 Nov 2014 - 16:02
@Dinaaa a écrit:
@JPhMM a écrit:

La langue française est bizarre, elle connaît même des mots aux graphies identiques qui ne se prononcent pas de la même façon.

Les fils de mon amie.
Les fils de l'araignée.


Si mon amie s'appelle Ariane, cela se complique.

Le président et ses amis président le G20 avec brio (ou pas).
Les parents content des histoires à un enfant content.
Il est fier de lui mais on ne peut pas s'y fier.
Tous les enfants dorment. Les enfants dorment tous.

Wink

Nous portions des portions/ les poules du couvent couvent / Les avis diffèrent / différents/ divergent/divergent (dix verges)
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Lun 17 Nov 2014 - 16:08
@JPhMM a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@JPhMM a écrit:Quelle différence entre précédant et précédent ? dans l'usage, sont-ils interchangeables ?
@Rendash a écrit:Même question pour résident et résidant.
Ici, les -ant(s) sont des formes verbales ; les -ent(s), des noms (ou adjectifs, c'est pareil de toute façon Razz).
Et donc ?
Puis-je écrire le nombre précédant ?

Le nombre précédant 100 est 99. Valeur de verbe, participe présent, invariable (= qui précède)

Voici le nombre 100. Quel est le nombre précédent ? (= d'avant, antérieur )

Adjectif verbal, qui s'accorde en genre et en nombre.

Son orthographe diffère parfois de celle du participe présent : fatiguant (PP) / fatigant (e-s), précédant, précédent, violant/violent/ communiquant/ communicant, excellant/excellent



http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-35237.php
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Lun 17 Nov 2014 - 16:12
Quant à "résidant/dent ", pour moi, le verbe , c'est résidant, le nom "résident", de même qu'on a la résidence;
On trouve de plus en plus souvent "les résidants", ce qui me hérisse, mais il me semble que c'est aujourd'hui admis.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Lun 17 Nov 2014 - 16:13
@PauvreYorick a écrit:
@JPhMM a écrit:Quelle différence entre précédant et précédent ? dans l'usage, sont-ils interchangeables ?
@Rendash a écrit:Même question pour résident et résidant.
Ici, les -ant(s) sont des formes verbales ; les -ent(s), des noms (ou adjectifs, c'est pareil de toute façon Razz).

PY, les formes verbales (P Présents) sont invariables.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par PauvreYorick le Lun 17 Nov 2014 - 16:15
@retraitée a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@JPhMM a écrit:Quelle différence entre précédant et précédent ? dans l'usage, sont-ils interchangeables ?
@Rendash a écrit:Même question pour résident et résidant.
Ici, les -ant(s) sont des formes verbales ; les -ent(s), des noms (ou adjectifs, c'est pareil de toute façon Razz).

PY, les formes verbales (P Présents) sont invariables.
Réponse donnée ci-dessus. Smile (= mention, et non usage.)

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Isidoria le Lun 17 Nov 2014 - 16:24
Je suis un peu perdue entre le qui et le qu'il:

Je ne comprends pas ce qui se passe / je ne comprends pas ce qu'il se passe.

Grammaticalement j'ai l'impression que les deux sont corrects, mais je n'arrive pas à trancher.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par User5899 le Lun 17 Nov 2014 - 16:25
@Oudemia a écrit:Précisons que le participe présent (qui se termine par -ant) est invariable, non, Nita n'a pas fait de faute dans son exemple.
Elle a tout de même confondu "chiffre" et "nombre" professeur

AMCr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par User5899 le Lun 17 Nov 2014 - 16:26
@Isidoria a écrit:Je suis un peu perdue entre le qui et le qu'il:

Je ne comprends pas ce qui se passe / je ne comprends pas ce qu'il se passe.

Grammaticalement j'ai l'impression que les deux sont corrects, mais je n'arrive pas à trancher.
Avec "ce qu'il se passe", vous mettez le sujet réel ("qui") et le sujet grammatical côte à côte. C'est peu heureux. Il vaut mieux "ce qui se passe".

AMCr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum