Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Dim 16 Nov 2014 - 10:55
@Thalia de G a écrit:Tiens, pourquoi imbécile / imbécillité ; combattre / combatif ? et j'en passe.
(flemme de chercher  Embarassed)
Déjà répondu : en l'occurrence, l'imbécillité est un dilemme étymologique professeur  Laughing

(Non, en fait je ne sais pas).
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Thalia de G le Dim 16 Nov 2014 - 10:56
@JPhMM a écrit:
@Thalia de G a écrit:Tiens, pourquoi imbécile / imbécillité ; combattre / combatif ? et j'en passe.
(flemme de chercher  Embarassed)
Déjà répondu : en l'occurrence, l'imbécillité est un dilemme étymologique professeur  Laughing

(Non, en fait je ne sais pas).
Dilemme sans doute, mais pas explication. Et la logique, Monsieur le prof de Maths ?  Wink

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Dim 16 Nov 2014 - 10:59
La logique ne connait que le lemme, pas le dilemme.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Dim 16 Nov 2014 - 11:22
@Thalia de G a écrit:Tiens, pourquoi imbécile / imbécillité ; combattre / combatif ? et j'en passe.
(flemme de chercher  Embarassed)
Bon, après recherche, imbécillité vient de imbecillitas, et imbécille serait devenu imbécile pour éviter le ille.

La langue française est bizarre, elle connaît même des mots aux graphies identiques qui ne se prononcent pas de la même façon.

Les fils de mon amie.
Les fils de l'araignée.


Si mon amie s'appelle Ariane, cela se complique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Rendash le Dim 16 Nov 2014 - 12:09
@Daphné a écrit:
@Rendash a écrit:Un point auquel je pensais ce matin en faisant mes courses : on dit "bren" et non "brun", pour la merde.
Un temps d'bren, c'est le bren, toussah.


:Gné: :Gné:

En quelle langue ?????????????

En bon français, ma chère Razz Je trouve l'expression dans des textes du XVIe siècle. Aujourd'hui, c'est surtout din ch'Nord que c'est utilisé.

edit : ounaide par ycombe et Yorick, que j'ai de plus en plus de mal à appeler "pauvre".
avatar
Arverne
Sage

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Arverne le Dim 16 Nov 2014 - 12:14
Je viens de rédiger une réponse sur un autre fil et je voulais écrire "quoiqu'avec" qui a été souligné en rouge. Ce n'est pas correct ?
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par trompettemarine le Dim 16 Nov 2014 - 12:27
Dans le nord, brin, brun, *bren, *brein se prononcent de la même façon.
Les élèves que j'ai aujourd'hui dans le sud ne connaissent pas cette délicate expression "quel brun !"
En revanche, les petits d'ici prononcent bien différemment les "un" des "in".
User19866
Expert spécialisé

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par User19866 le Dim 16 Nov 2014 - 12:31
Trompettemarine, cette signature est merveilleuse. Laughing
avatar
sansara
Modérateur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par sansara le Dim 16 Nov 2014 - 12:32
Dalathée2 a écrit:Trompettemarine, cette signature est merveilleuse. Laughing

Ohhh, je l'avais appris au collège, ce poème de Prévert ! Very Happy
avatar
Bizardouille
Habitué du forum

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Bizardouille le Dim 16 Nov 2014 - 12:47
Question français,
j'ai toujours appris qu'à l'impératif, les verbes du premier groupe ne prennent pas de "s" -> chante !

Mais quand on dit à quelqu'un qu'il doit penser à quelque chose, on écrit penses-y ? penses y ? pense y ?
Il y a bien une liaison quand on le dit.... Je suis perduuuue

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Si vous souhaitez vous abonner à la Glossybox, pensez à moi, je vous parraine et vous y gagnez aussi Smile
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Dim 16 Nov 2014 - 12:48
Question d'euphonie.
Comme pour "chanta-t-il ?".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Cath
Bon génie

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Cath le Dim 16 Nov 2014 - 12:50
@Bizardouille a écrit:Question français,
j'ai toujours appris qu'à l'impératif, les verbes du premier groupe ne prennent pas de "s" -> chante !

Mais quand on dit à quelqu'un qu'il doit penser à quelque chose, on écrit penses-y ? penses y ? pense y ?
Il y a bien une liaison quand on le dit.... Je suis perduuuue

Sauf devant "en" et "y".
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par JPhMM le Dim 16 Nov 2014 - 12:53
Apprécions le Rends-t-y maintenant, particulièrement laid graphiquement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Thalia de G le Dim 16 Nov 2014 - 13:57
@Arverne a écrit:Je viens de rédiger une réponse sur un autre fil et je voulais écrire "quoiqu'avec" qui a été souligné en rouge. Ce n'est pas correct ?
Si. Mais le correcteur ortho automatique n'aime pas les élisions.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Dim 16 Nov 2014 - 17:33
@pmuller a écrit:
@retraitée a écrit:Une maitresse d'hôtel, donc ,
Mais pourquoi ce sort différent réservé au s de magister et à celui d'hospitalem ?
C''est pas un sort différent, c'est exactement le même : il devient "^".

Je sais, mais pourquoi accepter sa suppression dans un cas et pas dans l'autre ?
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Dim 16 Nov 2014 - 17:34
@JPhMM a écrit:Je n'ai jamais compris "fonts baptismaux", le "t", le pluriel, tout m'est étrange dans cette expression.

Ce sont des fontaines !
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Dim 16 Nov 2014 - 17:37
@Daphné a écrit:
@Rendash a écrit:Un point auquel je pensais ce matin en faisant mes courses : on dit "bren" et non "brun", pour la merde.
Un temps d'bren, c'est le bren, toussah.


:Gné: :Gné:

En quelle langue ?????????????

Lisez Rabelais : bran, ou bren = la merde ! Avoir le cul brenneux !
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Dim 16 Nov 2014 - 17:42
@Bizardouille a écrit:Question français,
j'ai toujours appris qu'à l'impératif, les verbes du premier groupe ne prennent pas de "s" -> chante !

Mais quand on dit à quelqu'un qu'il doit penser à quelque chose, on écrit penses-y ? penses y ? pense y ?
Il y a bien une liaison quand on le dit.... Je suis perduuuue

oui, c'est un(e) s d'euphonie, comme le -t- de va-t-en; là, le s est soudé au verbe !
Pense à acheter du pain, penses-y ! Va à l'école, vas-y !

J'en profite pour rappeler qu'on ne confond pas t' (= te élidé, et non tu !) avec le -t- d'euphonie ! L'un est un mot, l'autre une lettre !
User19866
Expert spécialisé

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par User19866 le Dim 16 Nov 2014 - 17:57
@retraitée a écrit:
@pmuller a écrit:
@retraitée a écrit:Une maitresse d'hôtel, donc ,
Mais pourquoi ce sort différent réservé au s de magister et à celui d'hospitalem ?
C''est pas un sort différent, c'est exactement le même : il devient "^".

Je sais, mais pourquoi accepter sa suppression dans un cas et pas dans l'autre ?
Tu devrais lire le rapport de l'Académie française (je rappelle le lien que j'ai cité plus haut : http://www.academie-francaise.fr/sites/academie-francaise.fr/files/rectifications_1990.pdf). La question de l'accent circonflexe est surtout évoquée p. 11.

J'ai essayé de copier/coller le passage en question mais le résultat est désastreux alors je te renvoie à l'original. Smile
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Dim 16 Nov 2014 - 18:03
Bof, m'en fous, je n'enseigne plus !
User19866
Expert spécialisé

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par User19866 le Dim 16 Nov 2014 - 18:05
Certes. Razz Mais ça répond à la question : "Pourquoi l'accepter dans un cas et pas dans l'autre ?" (Après, à toi de voir si tu juges cette réponse satisfaisante.)
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Sylvain de Saint-Sylvain le Dim 16 Nov 2014 - 18:07
Cléoroli a écrit:Ce topic est génial !
J'en profite donc pour poser une question qui me dérange : faut-il écrire "au temps pour moi" ou  "autant pour moi ?" Je sais que la 1ère orthographe est correcte (qu'en est-il de la seconde ?) mais j'ai du mal à m'y faire, qui peut m'expliquer son origine ?

Pourquoi est-il difficile de s'y faire ? Quel rapport entre le sens de l'expression et un adverbe qui exprime l'égalité ? Avant d'en connaître la juste orthographe, je pensais d'ailleurs que l'expression signifiait "match nul", "t'as raison mais j'ai pas tort". Razz
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par retraitée le Dim 16 Nov 2014 - 19:52
Au temps : expression tirée de la musique .
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Dinaaa le Dim 16 Nov 2014 - 20:55
@JPhMM a écrit:

La langue française est bizarre, elle connaît même des mots aux graphies identiques qui ne se prononcent pas de la même façon.

Les fils de mon amie.
Les fils de l'araignée.


Si mon amie s'appelle Ariane, cela se complique.

Le président et ses amis président le G20 avec brio (ou pas).
Les parents content des histoires à un enfant content.
Il est fier de lui mais on ne peut pas s'y fier.
Tous les enfants dorment. Les enfants dorment tous.

Wink
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Sapotille le Dim 16 Nov 2014 - 21:34



flower
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par User5899 le Dim 16 Nov 2014 - 21:48
@Daphné a écrit:
@Rendash a écrit:Un point auquel je pensais ce matin en faisant mes courses : on dit "bren" et non "brun", pour la merde.
Un temps d'bren, c'est le bren, toussah.


:Gné: :Gné:

En quelle langue ?????????????
Micheaux joue sur ce mot dans Un certain Plume.

Pour "autant/au temps pour moi", il y a plein de controverses. L'expression semble militaire. Le chef donne quatre jours d'arrêt à celui qu'il juge fautif, s'aperçoit qu'il a commis la faute lui aussi et se punit d'autant pour lui. Mais on comprend aussi qu'il prend la position du soumis, le garde à vous, le "temps" : au temps pour lui.
Autre origine : le chef d'orchestre qui reconnait qu'il est en train de perdre le rythme en répétition et l'avoue à ses musiciens : bon, il faut que je reprenne le temps (le temps fort, le début de la mesure).
Du coup, on emploie les deux sans pouvoir trancher (et sans que ça ait un intérêt, au fond, vu que le sens est toujours le même).
Contenu sponsorisé

Re: Au secours Maâme Craquette ! (pour nos questions sur l'orthographe)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum