Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Luigi_B le Mar 18 Nov 2014, 06:43

Et un sondage qui tombe à pic : http://www.vousnousils.fr/2014/11/18/les-parents-favorables-a-une-diminution-du-poids-des-notes-sondage-557093

Près de trois parents sur quatre (73%) sont favorables à une diminution du poids des notes dans l’appréciation du cursus à l’école, selon un sondage OpinionWay publié mardi par l’association de parents d’élèves du privé Apel.

La réforme de l’évaluation des élèves, sujet sensible, est un chantier du gouvernement. La conférence nationale présentera ses recommandations à la mi-décembre.

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Normandyx le Mar 18 Nov 2014, 06:46

Ce matin sur inter une invitée du 5/7 prof d'histoire géo sur les notes la bienveillance et tout le bazar
http://www.franceinter.fr/emission-linvite-du-57-helene-papadopoulos

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Luigi_B le Mar 18 Nov 2014, 06:49

Bon, les sondages, on leur fait dire ce qu'on veut : en juin, les chiffres étaient exactement inverses...

Selon un sondage Ifop pour l’édition du soir, les trois quarts des Français sont contre la suppression des notes à l’école, envisagée par le ministre Benoît Hamon.

http://www.ouest-france.fr/education-les-parents-contre-la-suppression-des-notes-2653159

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par JPhMM le Mar 18 Nov 2014, 06:50

Pas tout à fait.
Demander une diminution du poids des notes, c'est aussi demander une conservation des notes.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Luigi_B le Mar 18 Nov 2014, 07:17

Très juste, JPhMM. L'entourloupe repose sur cet aspect sémantique, bien sûr. topela

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Marmont le Mar 18 Nov 2014, 07:17

@Normandyx a écrit:Ce matin sur inter une invitée du 5/7 prof d'histoire géo sur les notes la bienveillance et tout le bazar
http://www.franceinter.fr/emission-linvite-du-57-helene-papadopoulos
Très bonne intervention, même si elle fut trop courte... Neutral
Franchement, qu'est-ce que c'est que ces faux-débats à portée cosmétique ?
Qu'on balance un smiley, un chiffre, une lettre, des remarques, etc., il n'en demeure pas moins qu'on hiérarchise, on structure, on borne, on donne des limites comparatives aux compétences d'un élève et il se trouve ainsi positionné au sein d'un groupe de sa classe d'âge.
Que la note chiffrée ne soit pas uniquement prise comme la seule donnée retenue pour appréhender les capacités d'un élève soit, mais transformer l'enseignant en apprenti statisticien en utilisant des critères pour le moins vagues sur un document qui ressemble davantage à celui qu'utilisent les recenseurs et les agents du fisc (encore que les items semblent plus clairs !), ne me dise rien qui vaille. On habille ainsi la médiocrité ambiante par de la pseudo "bienveillance", afin d'éviter la "frustration" (car c'est bien connu les profs sont d'horribles sadiques !)
ressentie par un élève qui a obtenu un chiffre trop bas par rapport à ses copains.
En passant, le classement PISA, il se fonde sur des smileys ou sur un panel de couleurs, voire, peut-être, les deux ? diable
En attendant, on discute de la couleur à retenir pour la peinture de la voiture, alors que personne ne propose de solution pour remplacer un moteur pratiquement fichu...Rolling Eyes


Dernière édition par Marmont le Mar 18 Nov 2014, 07:21, édité 1 fois

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Whypee le Mar 18 Nov 2014, 07:19

L'inspecteur : "Mais, Monsieur Whypee, comment se fait-il que cet élève ait une mauvaise note à son CCF (Contrôle en Cours de Formation) ?"
Moi : "Bah, Monsieur l'inspecteur, cet élève n'a rien fait de bien !"
L'inspecteur : "Mais, Monsieur Whypee, cet élève ne devait pas être bien préparé (par vos soins, n'est-ce pas). Vous devez lui faire repasser ce même CCF après lui avoir réexpliqué la procédure nécessaire à la réalisation complète de celui-ci.
Moi : "Et s'il ne réussit pas à nouveau ?"
L'inspecteur : "Mais, Monsieur Whypee, il doit réussir !"

Résultats :
avant 2008, taux de réussite au Bac Pro (en 4 ans, noté) : 55/65%
après 2008, taux de réussite au Bac Pro (en 3 ans, évalué par compétences) : 100%





_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par doctor who le Mar 18 Nov 2014, 07:31

@Presse-purée a écrit:Le mieux étant ceux qui expliquent que la note a un impact psychologique (ce dont je suis convaincu, par ailleurs, mais ce n'est pas la note en elle-même qui est en cause, c'est la manière dont on la présente et ce qu'en font les parents) tout en évaluant à coup de smileys...

Je vois deux raisons pour que la note chiffrée en elle-même ait un impact psychologique.

- Dans notre société, les chiffres ont un prestige scientifique. Ils sont des auxiliaires de la rationalité. Leur caractère digital, et non analogique, leur donne une dimension que n'ont pas (encore) les smileys, gommettes de couleur, etc. En outre, une note est explicitement comparée à une note de référence, ce qui la présente immédiatement comme une note "au rabais" toujours forcément inférieure à ce qu'il aurait fallu faire.

- La note est instituée depuis si longtemps (plusieurs décennies dans le secondaire) qu'elle est devenue un totem qui signifie plus que ce qu'elle voudrait signifier. Les défenseurs des notes ont beau dire que "ce n'est qu'une note", qu'elle est accompagnée d'une appréciation, je crois vraiment que ce n'est plus seulement une note. C'est l'incarnation de toute la fonction de jugement (et de sélection, dans l'esprit des parents, notamment) du système scolaire. Il n'y a que les profs pour penser qu'il ne faut pas en faire tout un plat.

Cette institutionnalisation de la note est d'autant plus forte que l'on pratique des méthodes de notations assez répétitives. Beaucoup de note sur 20, parfois sur 10, et quand on fait des notes sur 5, on attend d'en avoir 4 pour "avoir une note sur 20". Quel prof ose mettre des notes sur 8, sur 7 ? Qui fait des notes absolues et non relatives ?

Il me semble qu'il est utile pour les élèves de bousculer un peu ce système, pour obliger à ouvrir les yeux sur ce qu'est vraiment l'évaluation. Mes 6e n'en reviennent pas d'être notés en points-fautes en dictée. Certains voulaient absolument transcrire cela en note sur 20 (ce fut comique, souvent) ! Avec une bête note sur 20, je crois vraiment qu'ils ne se seraient pas posé beaucoup de question.


Dernière édition par doctor who le Mar 18 Nov 2014, 10:23, édité 4 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par BrindIf le Mar 18 Nov 2014, 07:54

Qu'est-ce que sont les points-fautes ?

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par doctor who le Mar 18 Nov 2014, 07:57

@BrindIf a écrit:Qu'est-ce que sont les points-fautes ?

C'est vieux comme le monde.
Une faute = un point ou un demi-point (ça dépend de la faute). Moins il y en a, mieux c'est.
Cela évite que ceux qui ont d'habitude 30 points-fautes aient 0/20. Et quand ils en ont 23 la fois suivante, ils sont contents.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Iphigénie le Mar 18 Nov 2014, 08:11

Docteur Who, je suis assez d'accord avec ton analyse, en fait, sur l'emploi des notes aujourd'hui (oui, oui Wink  ): en fait elles sont les victimes de l'informatisation: depuis qu'on peut faire des moyennes et des graphes en un clic tout le monde s'en donne à cœur joie, en transformant les notes en âge du capitaine.
Changer de système peut avoir un effet salutaire psychologique, mais il ne durera qu'un temps (comme d'ailleurs le plan "informatique": les bénéfices de la nouveauté s'épuisent dès qu'elle est généralisée, CQFD): car pourquoi les notes sont-elles devenues si traumatisantes? Par le fait des parents et non des enseignants; l'exigence de rendement et de réussite est de plus institutionnel: il faut que les statistiques augmentent.
Si les notes étaient justes, on n'aurait pas dans les rectorats cette attitude, assez aberrante si on y réfléchit bien, d'exiger que les notes, telles les performances économiques, augmentent constamment: il n'y a pas de raison qu'une génération soit par nature plus performante que la précédente, ou que les enseignants soient si novices dans leur travail qu'ils réussissent mieux l'année d'après.
Ce qui me choque dans cette histoire c'est que contrairement aux enseignants qui comme toi essaient de réfléchir, l'institution elle ne voit dans l'évaluation que le problème des statistiques: il faut faire en sorte que les vrais problèmes ne se voient pas, puisqu'on ne peut pas les résoudre ou qu'on se refuse à les admettre.
Le résultat c'est qu'on va encore charger les épaules des enseignants par des pratiques chronophages, qui permettront aux professionnels du débat sur l'école de *tirer la couverture à hue et à dia ( Wink ), aux journalistes d'écrire et à l'institution de ne rien réellement améliorer.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par BrindIf le Mar 18 Nov 2014, 08:20

Merci Docteur Who.
Et du coup je vois ce que tu veux dire par "note absolue".

Iphigénie, il y a de ça, ça me fait penser aux ravages de la "politique du chiffre" dans d'autres domaines (la gestion de la police par exemple).

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Presse-purée le Mar 18 Nov 2014, 09:59

Doc, nous sommes parfaitement d'accord.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Lornet le Mar 18 Nov 2014, 10:10

Pour moi, l'évaluation par compétences va surtout être terrible pour les élèves qui, actuellement, ont plus de 16 de moyenne et les félicitations à chaque trimestre. Si on regarde l'exemple de la copie de 4e donné plus haut...on s'aperçoit que l'élève n'a que deux ronds rouges avec une copie médiocre. Si un élève sait lire et écrire correctement, il n'aura donc que des ronds verts...et ça ne le motivera pas.
Dans une classe CHAM ou européenne, avec une majorité de bons élèves, ce système d'évaluation va faire des dégâts : "c'est trop facile !" d'où de l'ennui chez ces élèves alors que leur instruction est obligatoire aussi.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Lornet le Mar 18 Nov 2014, 10:11

Et dans les classes préparatoires, les notes vont-elles être supprimées aussi ?

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Lornet le Mar 18 Nov 2014, 10:30

@doctor who a écrit:

Il me semble qu'il est utile pour les élèves de bousculer un peu ce système, pour obliger à ouvrir les yeux sur ce qu'est vraiment l'évaluation. Mes 6e n'en reviennent pas d'être notés en points-fautes en dictée. Certains voulaient absolument transcrire cela en note sur 20 (ce fut comique, souvent) ! Avec une bête note sur 20, je crois vraiment qu'ils ne se seraient pas posé beaucoup de question.

Là, par contre, je n'ai rien contre. Il s'agit de partir du niveau de chaque élève pour le faire progresser...
On en est loin avec les livrets de compétence tels qu'ils sont conçus.
On reste dans une approche collective avec les mêmes compétences à acquérir pour un niveau donné là où la notation en point-fautes repose sur une approche individualisée et plus intéressante puisque le but, pour tout élève, quel que soit son niveau en septembre, c'est qu'il ait progressé en juin.
Les notes et les bulletins ne sont qu'une petite partie du problème. D'un côté, on écrit la moyenne de classe, on établit des heures de vie de classe, on met les élèves en position de concurrence les uns envers les autres au sein d'un groupe, la classe, composé arbitrairement ("Et t'as eu combien à l'interro ?"). D'autre part, on veut travailler par compétences, mais ça suppose de partir du niveau de chaque élève sans prendre en compte celui des autres élèves de sa classe (parce que si X qui fait 30 fautes en début d'année en fait 15 en fin d'année, va-t-il s'en réjouir si Y et Z ont toujours 20/20 de septembre à juin ?)
Et le système des ronds ne résout rien : je me souviens que ma soeur en CM2 avait été évaluée avec des ronds. Qu'ont fait les enfants ? Ils ont comparé leur nombre de ronds verts, de ronds orange, de ronds rouges pour savoir qui avait le mieux travaillé... humhum Et on voit bien aussi, quand on a un nouvel élève, ou des élèves venant de CM2 ou de 3e, que selon les établissements d'où ils viennent, un bon élève peut s'avérer moyen et inversement, parce que les exigences ne sont pas les mêmes partout et qu'on travaille toujours en fonction du groupe ou de la classe qu'on a face à nous. Or une évaluation par compétences sérieuse ne devrait pas tenir compte de la classe mais seulement de l'élève, avec des objectifs définis par rapport à lui.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par doctor who le Mar 18 Nov 2014, 10:54

Je crois qu'on peut cibler les savoir-faire techniques que l'on veut faire acquérir sans céder à la mode du cochage de cases (qui risque aussi d'acquérir très bientôt cette aura techniciste qu'a aujourd'hui la note chiffrée).

Mettre une note à un contrôle de connaissance me paraît aller de soi. En schématisant, il y a x connaissances à savoir restituer. Celui qui en sait x-4 doit avoir une note de (x-4)/x.

En dictée, cela me semble moins important. Pourquoi une note sur 20, et non sur 10, ou sur 40 ? La seule note relative qui aurait un sens pour cet exercice serait le nombre de faute sur le nombre de fautes possibles (ce qui est impossible à déterminer).

En rédaction, personnellement, j'utilise un système dérivé des "ceintures" (mais pas appelé comme cela, pour ne pas "fétichiser" à nouveau une forme d'évaluation qui serait la même pour d'autres exercices).

Je différencie les savoir-faire liés à la dispositio (le plan), à la syntaxe (les phrases et leur enchaînement), à l'orthographe lexicale et grammaticale, et au contenu narratif.
Les critères sont toujours les mêmes et les élèves peuvent se jauger d'une rédaction à l'autre, en se fixant des objectifs d'acquisition stables.


J'en profite pour dire que ce qui pèche souvent, dans les tableaux de compétence, c'est la généralité des items à cocher, semblables d'une matière à l'autre. Impossible de déterminer si la 'compétence' est acquise ou non !
En réaction, on voit donc des tableaux qui ressemblent à des barèmes, où les items sont au contraires spécifiques au sujet particulier (je pense à papier de Luigi : http://www.laviemoderne.net/mirabilia/99-il-a-apris-alire-et-a-ecrire), et non à un type d'exercice.

Pour qu'on puisse faire un travail d'évaluation sans notes, il faut se contenter d'évaluer des savoir-faire techniques récurrents, ce qui permet de suivre les progrès, de donner un cadre stable aux élèves, qui n'ont pas à se réinventer des critères de jugement à chaque devoir, qui sont objectivement évaluables, et surtout ne nécessite pas de la part du prof un travail de conception d'outil d'évaluation démentiel : une fois qu'une grille est établie, ça roule pour l'année !

Et pas besoin de cocher quoi que ce soit : avec ma grille de rédaction, j'indique sur les copies des élèves A2, B1 qui sont les points qui ont péché. Cela me permet de concentrer mon appréciation sur le contenu spécifique au sujet précis du devoir : les hors sujets, ce qui m'a plu, déplu, ce que je n'ai pas compris, etc.

Bref, pour évaluer sans note, il faut absolument abandonner l'idée même d'évaluer des compétences, au sens précis du terme (compétence transdisciplinaire en lien avec des situations non scolaires).
Evaluer des savoir-faire technique est bien plus précis, plus motivant, plus compatible avec la structuration en disciplines (qu'il faut défendre mordicus), et surtout beaucoup moins chronophage !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par nitescence le Mar 18 Nov 2014, 11:00

@Lornet a écrit:Et dans les classes préparatoires, les notes vont-elles être supprimées aussi ?

Mais on va supprimer aussi les classes préparatoires, ce temple de l'élitisme, de la concurrence acharnée et si contraire à l'égalité de tous.

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Lornet le Mar 18 Nov 2014, 11:07

Ah !

Je pensais qu'on allait évaluer les étudiants avec des ronds rouges. Rolling Eyes

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Iphigénie le Mar 18 Nov 2014, 12:27

J'écoute les radios qui embrayent sur le tout récent sondage-qui-tombe-à-pic et les" expériences positives": mais pourquoi ce sont toujours des professeurs d'HG qui témoignent ?

Sinon pour les parents, ce ne sont pas les notes qui les inquiètent, mais les "mauvaises notes": on va leur vendre du rêve, quoa.
ps: ce matin, une collègue me raconte qu'un élève lui a rendu sa copie pour qu'elle "réévalue sa note" Rolling Eyes Suspect Laughing Laughing (j'te collerais vite une gommettes, moa! Wink )

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par User5899 le Mar 18 Nov 2014, 12:30

@Luigi_B a écrit:Et un sondage qui tombe à pic : http://www.vousnousils.fr/2014/11/18/les-parents-favorables-a-une-diminution-du-poids-des-notes-sondage-557093

Près de trois parents sur quatre (73%) sont favorables à une diminution du poids des notes dans l’appréciation du cursus à l’école, selon un sondage OpinionWay publié mardi par l’association de parents d’élèves du privé Apel.

La réforme de l’évaluation des élèves, sujet sensible, est un chantier du gouvernement. La conférence nationale présentera ses recommandations à la mi-décembre.
Donc, ces parents sont favorables au maintien des notes.
CQFD Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Celeborn le Mar 18 Nov 2014, 12:46

@Iphigénie a écrit:J'écoute les radios qui embrayent sur le tout récent sondage-qui-tombe-à-pic

Rarement vu un sondage dont les questions sont aussi mal posées. Je ne dirais même pas qu'elles sont "orientées", pour la plupart : juste nulles, en fait.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Celeborn le Mar 18 Nov 2014, 12:49

Au passage, j'ai fait une petite chronique sur le sujet : LIEN

Je rappelle que le titre, le chapeau et le choix de photo ne sont pas de moi Wink.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Lornet le Mar 18 Nov 2014, 13:08

@Laura Ingalls a écrit: Ce que fait l'enseignant de ta fille ne correspond pas du tout à notre manière de pratiquer, et ce, depuis des années maintenant...

Mais je ne jette pas la pierre à l'enseignante de ma fille, vu qu'en TPS/PS et en PS, avec deux autres enseignantes (quatre en comptant les remplaçantes), dans une autre école (nous l'avons changée d'école cette année), c'était exactement la même chose !
Depuis trois ans, elle a des ronds verts. Depuis trois ans, elle fait des lignes verticales, horizontales, et depuis cette année, obliques. L'année dernière, elle a rempli au moins quinze polycopiés avec la compétence "compter jusqu'à trois" (une fois avec des ronds, une fois avec des carrés, une fois avec des chiens...peu importe, elle collait à côté les images comportant "un point", "deux points" ou "trois points", ou alors elle les reliait, et elle avait toujours, invariablement, son rond vert puisque c'était le même exercice !)
Nous avions pris rendez-vous mais sa maîtresse avait voulu l'annuler parce que de quoi nous plaignions-nous ? Notre fille n'avait que des ronds verts, comprenait tout, veneration tout allait donc bien ! Sauf que tous les soirs, quand j'allais la chercher "Qu'est-ce que tu as fait à l'école aujourd'hui ? - Rien, on ne fait jamais rien à l'école ! Je m'ennuie !" Et en fin d'année, l'appréciation de la maîtresse remplaçante, qui avait la même évaluation par compétences et les mêmes polycopiés que celle qu'elle remplaçait (pour cela que l'enseignante de ma fille, cette année, n'est pas un cas isolé) n'était pas élogieuse : "Devient autoritaire, capricieuse. Bien quand même !" (après une année à s'ennuyer, logique que son attitude se dégradait ! Les ronds verts n'y changent rien.)

Cette année, la nouveauté, c'est que son enseignante s'est aperçue du problème, dès le mois d'octobre, et que c'est elle qui nous convoque, ce soir, même si elle n'a que des ronds verts et justement pour cette raison, parce qu'elle en a parlé à la directrice et qu'elles cherchent une solution (saut de classe ou programme adapté à l'intérieur de sa classe actuelle). Mais en septembre, quand notre fille avait fini son poly et avait obtenu son rond vert, elle pouvait aller jouer, donc sa stratégie, c'était de toujours finir la première et fin septembre / début octobre, son comportement a commencé à se dégrader. Est-ce que ça aurait été différent avec des notes ? Je n'en sais rien, mais en tout cas, j'ai constaté que même acquise, une compétence déjà évaluée revient assez rapidement, et que c'est le même polycopié pour tous les enfants, qu'ils aient ou non déjà acquis la compétence évaluée (et en même temps, en vérifiant les programmes, on demande en effet à un enfant en fin de PS de savoir dénombrer jusqu'à 3, puis jusqu'à 5 en fin de MS, puis jusqu'à 30 en fin de GS : ça ne vient pas des enseignants...et ma fille n'est pas un cas isolé : beaucoup d'enfants savent dénombrer jusqu'à 3 à 3 ans, voire avant...et pour d'autres, ça reste à acquérir, mais pourquoi ne pas aller au-delà de 3 avec ceux qui savent dénombrer jusqu'à 3 ? Parce que le programme ne va pas au-delà et qu'à 4 ans, c'est l'objectif, la compétence à avoir acquise, alors que la logique voudrait que si l'enfant a su dénombrer jusqu'à trois sur au moins deux polycopiés, on passe à quatre objets et ainsi de suite afin d'assurer une progression et de ne pas le freiner. C'est sans doute ce que font des enseignants mais outre que ça doit leur donner une surcharge de travail, ça peut aussi renforcer le décalage de l'élève avec le risque, s'il/elle a appris à dénombrer jusqu'à 10 en fin de PS, qu'il/elle ait un(e) enseignant(e) qui n'aille pas au-delà de 5 ou 6 en MS, parce que c'est le programme.)

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Marmont le Mar 18 Nov 2014, 16:55

@doctor who a écrit:Je crois qu'on peut cibler les savoir-faire techniques que l'on veut faire acquérir sans céder à la mode du cochage de cases (qui risque aussi d'acquérir très bientôt cette aura techniciste qu'a aujourd'hui la note chiffrée).

Mettre une note à un contrôle de connaissance me paraît aller de soi. En schématisant, il y a x connaissances à savoir restituer. Celui qui en sait x-4 doit avoir une note de (x-4)/x.

En dictée, cela me semble moins important. Pourquoi une note sur 20, et non sur 10, ou sur 40 ? La seule note relative qui aurait un sens pour cet exercice serait le nombre de faute sur le nombre de fautes possibles (ce qui est impossible à déterminer).

En rédaction, personnellement, j'utilise un système dérivé des "ceintures" (mais pas appelé comme cela, pour ne pas "fétichiser" à nouveau une forme d'évaluation qui serait la même pour d'autres exercices).

Je différencie les savoir-faire liés à la dispositio (le plan), à la syntaxe (les phrases et leur enchaînement), à l'orthographe lexicale et grammaticale, et au contenu narratif.
Les critères sont toujours les mêmes et les élèves peuvent se jauger d'une rédaction à l'autre, en se fixant des objectifs d'acquisition stables.


J'en profite pour dire que ce qui pèche souvent, dans les tableaux de compétence, c'est la généralité des items à cocher, semblables d'une matière à l'autre. Impossible de déterminer si la 'compétence' est acquise ou non !
En réaction, on voit donc des tableaux qui ressemblent à des barèmes, où les items sont au contraires spécifiques au sujet particulier (je pense à papier de Luigi : http://www.laviemoderne.net/mirabilia/99-il-a-apris-alire-et-a-ecrire), et non à un type d'exercice.

Pour qu'on puisse faire un travail d'évaluation sans notes, il faut se contenter d'évaluer des savoir-faire techniques récurrents, ce qui permet de suivre les progrès, de donner un cadre stable aux élèves, qui n'ont pas à se réinventer des critères de jugement à chaque devoir, qui sont objectivement évaluables, et surtout ne nécessite pas de la part du prof un travail de conception d'outil d'évaluation démentiel : une fois qu'une grille est établie, ça roule pour l'année !

Et pas besoin de cocher quoi que ce soit : avec ma grille de rédaction, j'indique sur les copies des élèves A2, B1 qui sont les points qui ont péché. Cela me permet de concentrer mon appréciation sur le contenu spécifique au sujet précis du devoir : les hors sujets, ce qui m'a plu, déplu, ce que je n'ai pas compris, etc.

Bref, pour évaluer sans note, il faut absolument abandonner l'idée même d'évaluer des compétences, au sens précis du terme (compétence transdisciplinaire en lien avec des situations non scolaires).
Evaluer des savoir-faire technique est bien plus précis, plus motivant, plus compatible avec la structuration en disciplines (qu'il faut défendre mordicus), et surtout beaucoup moins chronophage !
Ce que tu écris me semble aussi pertinent que réaliste.
J'ai pourtant bien peur que les personnes qui tablent là-dessus n'aillent pas aussi loin que toi et se contentent simplement d'un saupoudrage cosmétique qui ôte la "vilaine" note, sans la remplacer par quoi que ce soit qui se rapproche de ces propositions... Neutral
En tout cas le niveau développé par la médiatisation de la question fait peur  ! affraid

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre l'évaluation par des notes ? Meirieu vs Brighelli

Message par Laura Ingalls le Mar 18 Nov 2014, 17:24

@Lornet a écrit:
@Laura Ingalls a écrit: Ce que fait l'enseignant de ta fille ne correspond pas du tout à notre manière de pratiquer, et ce, depuis des années maintenant...

Mais je ne jette pas la pierre à l'enseignante de ma fille, vu qu'en TPS/PS et en PS, avec deux autres enseignantes (quatre en comptant les remplaçantes), dans une autre école (nous l'avons changée d'école cette année), c'était exactement la même chose !
Depuis trois ans, elle a des ronds verts. Depuis trois ans, elle fait des lignes verticales, horizontales, et depuis cette année, obliques. L'année dernière, elle a rempli au moins quinze polycopiés avec la compétence "compter jusqu'à trois" (une fois avec des ronds, une fois avec des carrés, une fois avec des chiens...peu importe, elle collait à côté les images comportant "un point", "deux points" ou "trois points", ou alors elle les reliait, et elle avait toujours, invariablement, son rond vert puisque c'était le même exercice !)
Nous avions pris rendez-vous mais sa maîtresse avait voulu l'annuler parce que de quoi nous plaignions-nous ? Notre fille n'avait que des ronds verts, comprenait tout, veneration tout allait donc bien ! Sauf que tous les soirs, quand j'allais la chercher "Qu'est-ce que tu as fait à l'école aujourd'hui ? - Rien, on ne fait jamais rien à l'école ! Je m'ennuie !" Et en fin d'année, l'appréciation de la maîtresse remplaçante, qui avait la même évaluation par compétences et les mêmes polycopiés que celle qu'elle remplaçait (pour cela que l'enseignante de ma fille, cette année, n'est pas un cas isolé) n'était pas élogieuse : "Devient autoritaire, capricieuse. Bien quand même !" (après une année à s'ennuyer, logique que son attitude se dégradait ! Les ronds verts n'y changent rien.)

Cette année, la nouveauté, c'est que son enseignante s'est aperçue du problème, dès le mois d'octobre, et que c'est elle qui nous convoque, ce soir, même si elle n'a que des ronds verts et justement pour cette raison, parce qu'elle en a parlé à la directrice et qu'elles cherchent une solution (saut de classe ou programme adapté à l'intérieur de sa classe actuelle).
Mais en septembre, quand notre fille avait fini son poly et avait obtenu son rond vert, elle pouvait aller jouer, donc sa stratégie, c'était de toujours finir la première et fin septembre / début octobre, son comportement a commencé à se dégrader. Est-ce que ça aurait été différent avec des notes ? Je n'en sais rien, mais en tout cas, j'ai constaté que même acquise, une compétence déjà évaluée revient assez rapidement, et que c'est le même polycopié pour tous les enfants, qu'ils aient ou non déjà acquis la compétence évaluée (et en même temps, en vérifiant les programmes, on demande en effet à un enfant en fin de PS de savoir dénombrer jusqu'à 3, puis jusqu'à 5 en fin de MS, puis jusqu'à 30 en fin de GS : ça ne vient pas des enseignants...et ma fille n'est pas un cas isolé : beaucoup d'enfants savent dénombrer jusqu'à 3 à 3 ans, voire avant...et pour d'autres, ça reste à acquérir, mais pourquoi ne pas aller au-delà de 3 avec ceux qui savent dénombrer jusqu'à 3 ? Parce que le programme ne va pas au-delà et qu'à 4 ans, c'est l'objectif, la compétence à avoir acquise, alors que la logique voudrait que si l'enfant a su dénombrer jusqu'à trois sur au moins deux polycopiés, on passe à quatre objets et ainsi de suite afin d'assurer une progression et de ne pas le freiner. C'est sans doute ce que font des enseignants mais outre que ça doit leur donner une surcharge de travail, ça peut aussi renforcer le décalage de l'élève avec le risque, s'il/elle a appris à dénombrer jusqu'à 10 en fin de PS, qu'il/elle ait un(e) enseignant(e) qui n'aille pas au-delà de 5 ou 6 en MS, parce que c'est le programme.)

C'est aussi notre boulot de s'adapter aux élèves qui réussissent plus vite, tout comme on doit s'adapter à ceux qui ont du mal... Et franchement, c'est plus simple je trouve dans ce sens là !
C'est vrai que j'ai connu des collègues qui poussent les parents à faire sauter une classe à leur enfant, juste parce qu'ils n'ont pas envie de s'ennuyer à adapter leur progression furieux
Moi c'est plutôt le contraire, ce sont les parents qui rêvent que leur enfant saute une classe qui me détestent : comme je m'adapte au cas par cas, ils ne peuvent même pas s'appuyer sur le fait que l'enfant s'ennuie en classe Rolling Eyes

Au delà de la question de l'évaluation, c'est vraiment dommage ce qui se passe avec ta fille, et ce n'est pas du tout comme ça que l'on travaille dans mon école et autour de moi...

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum