La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par Fesseur Pro le Mer 19 Nov 2014 - 13:38

@JPhMM a écrit:Nous attendons l'intervention de Fesseur Pro.
@PauvreYorick a écrit:À titre personnel, c'est tout à fait incident évidemment mais tout de même, à titre personnel je n'aurais rien contre un smiley :spank: pour le forum.
Bon.
+ 1 of course.

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par zeprof le Mer 19 Nov 2014 - 13:39

et pendant ce temps là on ne parle pas des vrais problèmes dans l'enseignement, liés oh tiens comme c'est étonnant, justement au laxisme des familles...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par InvitéeD2 le Mer 19 Nov 2014 - 13:42

@JPhMM a écrit:
Dalathée2 a écrit:
@JPhMM a écrit:Dommage, c'est si joliment écrit. Rolling Eyes  Laughing  Wink
C'est vilain de relever les coquilles. Evil or Very Mad
Je l'aurai bien méritée...
HS:

A ce sujet, mon élève a une remarque à formuler : http://www.neoprofs.org/t83025p300-perles-de-nos-eleves#2813510

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par JPhMM le Mer 19 Nov 2014 - 13:45

Oh que oui...

Naughty naughty naughty je suis.

vache

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par Provence le Mer 19 Nov 2014 - 13:45

Dalathée2 a écrit:
Quelle était la formulation suggérée par Provence, déjà, sur un autre fil consacré à la gestion de classe ? Ah oui : "Tu n'es pas en toutes choses une référence." Razz

Je vais encore passer pour une mégère. Sad Razz




Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par InvitéeSS le Mer 19 Nov 2014 - 13:47

Bah moi, je sors immédiatement de ce fil parce que je pense qu'effectivement, c'est d'une part une question intéressante qui a le mérite d'impliquer derrière les conceptions éducatives des uns et des autres et de poser la question du rôle parental ; d'autre part, je fais parti des anti-fessés et je vais encore me faire incendier par tous les membres du forum (et comme j'ai atelier marque-page coin avec ma fille et de nombreuses corrections et préparation en retard, que je suis épuisée, je n'ai absolument pas envie de verser dans ce débat stérile).

@ Dalathée : être maître chez toi implique-t-il que tu dois avoir tous les droits sur les personnes qui vivent chez toi ?

@ PY : Non mais tu nous sors de ces smileys, toi Shocked Razz

Allez, j'ai déjà trop parlé, je sors pingouin

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par InvitéeD2 le Mer 19 Nov 2014 - 13:51

supersoso a écrit:@ Dalathée : être maître chez toi implique-t-il que tu dois avoir tous les droits sur les personnes qui vivent chez toi ?
Ce n'était pas le sens de ma phrase. Ce que je voulais dire c'est que "les gens" peuvent décider d'en discuter, de confronter leurs points de vue, etc. En revanche, que les politiques s'en saisissent est tout à fait inutile, puisqu'à moins de poster un policier derrière chaque porte, je vois mal comment leurs résolutions politiques pourraient influencer les pratiques concrètes.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par PauvreYorick le Mer 19 Nov 2014 - 13:52

À mon avis, cette fois, le mal est fait. On a dérivé « sérieux » (bon, c'était prévisible), maintenant on risque de dériver sérieux Very Happy

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par JPhMM le Mer 19 Nov 2014 - 13:53

A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par InvitéeD2 le Mer 19 Nov 2014 - 13:55

@JPhMM a écrit:A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?
A partir du moment où elle est punition ? Qu'est-ce que la formulation change au problème ?

Spoiler:
@PauvreYorick a écrit:À mon avis, cette fois, le mal est fait. On a dérivé « sérieux » (bon, c'était prévisible), maintenant on risque de dériver sérieux.
Meuh non, regarde. On y retourne.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par JPhMM le Mer 19 Nov 2014 - 13:57

Dalathée2 a écrit:
@JPhMM a écrit:A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?
A partir du moment où elle est punition ? Qu'est-ce que la formulation change au problème ?
Qu'on oublie de dire que souvent les fessées sont des tapes sur les fesses, et que celles-ci peuvent difficilement être désignées comme violences physiques — sauf à considérer que tout est violence physique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par Thierry30 le Mer 19 Nov 2014 - 13:58

@JPhMM a écrit:A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?

Entre adultes consentants... c'est variable...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par InvitéeD2 le Mer 19 Nov 2014 - 14:06

@JPhMM a écrit:
Dalathée2 a écrit:
@JPhMM a écrit:A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?
A partir du moment où elle est punition ? Qu'est-ce que la formulation change au problème ?
Qu'on oublie de dire que souvent les fessées sont des tapes sur les fesses, et que celles-ci peuvent difficilement être désignées comme violences physiques — sauf à considérer que tout est violence physique.
Peu importe que la tape soit sur les fesses ou la main, et peu importe la force mise dans le geste, la question est de savoir si on considère que certaines formes de châtiment corporel, certaines atteintes au corps de l'enfant (et en particulier ici des atteintes dites mineures, sans imprimer de force, sans volonté de faire mal, avec "bienveillance") sont une forme de punition acceptable, et éventuellement jusqu'à quel âge.

A PauvreYorick:
Tu vois ? C'est r'parti sur les rails. Wink

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par JPhMM le Mer 19 Nov 2014 - 14:08

Dalathée2 a écrit:
@JPhMM a écrit:
Dalathée2 a écrit:
A partir du moment où elle est punition ? Qu'est-ce que la formulation change au problème ?
Qu'on oublie de dire que souvent les fessées sont des tapes sur les fesses, et que celles-ci peuvent difficilement être désignées comme violences physiques — sauf à considérer que tout est violence physique.
Peu importe que la tape soit sur les fesses ou la main, et peu importe la force mise dans le geste, la question est de savoir si on considère que certaines formes de châtiment corporel, certaines atteintes au corps de l'enfant (et en particulier ici des atteintes dites mineures, sans imprimer de force, sans volonté de faire mal, avec "bienveillance") sont une forme de punition acceptable, et éventuellement jusqu'à quel âge.

A PauvreYorick:
Tu vois ? C'est r'parti sur les rails. Wink
Poser la question est une excellente chose.
Vouloir imposer la réponse par la loi me semble plus contestable.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par InvitéeD2 le Mer 19 Nov 2014 - 14:10

@JPhMM a écrit:Poser la question est une excellente chose.
Vouloir imposer la réponse par la loi me semble plus contestable.
Et surtout absolument inapplicable, donc totalement inutile (sauf à considérer le pouvoir symbolique d'une telle loi peut-être) ; c'est ce que je disais dès le début.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par JPhMM le Mer 19 Nov 2014 - 14:11

Dalathée2 a écrit:
@JPhMM a écrit:Poser la question est une excellente chose.
Vouloir imposer la réponse par la loi me semble plus contestable.
Et surtout absolument inapplicable, donc totalement inutile (sauf à considérer le pouvoir symbolique d'une telle loi peut-être) ; c'est ce que je disais dès le début.
Oui oui j'avais bien vu. Wink

Je précise ma pensée tout de même.

« Poser la question est une excellente chose — même si l'idée qu'une tape sur les fesses serait un châtiment corporel et une atteinte au corps m'interroge sur le rapport aux corps que cela impliquerait. »

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par retraitée le Mer 19 Nov 2014 - 14:16

@JPhMM a écrit:A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?

J'allais le dire ! Il y a des degrés, entre la caresse et la maltraitance ; Les chattes élèvent aussi leurs chatons avec des tapes ! Je me souviens d'une des miennes, chopant le récalcitrant qui ne voulait pas être "lavé" entre ses pattes avant, et lui "grattant" vigoureusement l' arrière-train avec ses pattes arrière jusqu'à ce qu'il se laisse toiletter !
Une petite tape avec un ton sec et les gros yeux a souvent plus d'effet qu'une torgnole et des vociférations, comme il est hélas donné d'en voir !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par retraitée le Mer 19 Nov 2014 - 14:18

Et la manipulation psychologique "Je ne t'aime plus etc " est souvent plus dévastatrice .


retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par InvitéeSS le Mer 19 Nov 2014 - 14:22

@JPhMM a écrit:A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?

Enfin là, commencer à établir une hiérarchie des tapes entre celles qui sont acceptables et celles qui ne le sont pas Rolling Eyes (c'est une manière souvent de justifier que celles que je donne sont bonnes mais qu'il y en aurait, toujours chez les autres, des mauvaises). Si la question est celle du respect de l'intégrité physique, une telle hiérarchie n'a de fait aucun sens.

Par contre, Dalathée, l'impact d'une loi n'est pas juste dans le faire de l'appliquer ou non (et donc des policiers). Savoir que l'on n'est pas en droit de faire ce que l'on veut sur ses enfants change quand même pas mal les choses (on ne va pas ici parler des violences physiques graves, car elles sont déjà, de fait sous le coup de la loi). Il y a aussi une portée de communication publique à ce type de loi (qui à mon avis a aussi une dimension éducative). Bon j'ai mon atelier scrap en cours et là, je fais la mère indigne.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par zeprof le Mer 19 Nov 2014 - 14:22

tout "coup" aussi léger soit-il est un coup, donc une violence physique. Je suis pour ma part, contre.
Mais comme le dit Dalathée, aucune décision politique ne pourra influencer ce que pensent et font les parents "surs de leur bon droit".

C'est un travail en amont, sur la représentation de la fessée dans notre société qu'il faudrait faire.

une lecture : "la fessée" 'Olivier Maurel

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par Elaïna le Mer 19 Nov 2014 - 14:25

Dalathée2 a écrit:
@JPhMM a écrit:Poser la question est une excellente chose.
Vouloir imposer la réponse par la loi me semble plus contestable.
Et surtout absolument inapplicable, donc totalement inutile (sauf à considérer le pouvoir symbolique d'une telle loi peut-être) ; c'est ce que je disais dès le début.

ah, si, c'est très applicable : dans les pays où la fessée est interdite, les parents sont plus qu'étroitement surveillés. Par tout le monde. Tout le temps. Une copine qui vit en Allemagne me dit que dans la rue, un parent en train de morigéner fermement son gosse (on ne parle même pas de lui donner une fessée) est tout de suite repéré, surveillé, et parfois même on vous fait comprendre que le portable n'est pas loin pour appeler les flics si vous dépassez les bornes aux yeux du bon peuple. C'est assez effrayant.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par Elaïna le Mer 19 Nov 2014 - 14:26

Cela étant, la dernière engueulade mémorable entre mon mari et moi porte sur l'usage de la fessée. Je suis archi contre, et l'autre jour, il en a mis une à notre aîné (bon, pas fort, et sur la couche hein). Grosse engueulade du coup.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par Celadon le Mer 19 Nov 2014 - 14:27

@Elaïna a écrit:
Dalathée2 a écrit:
@JPhMM a écrit:Poser la question est une excellente chose.
Vouloir imposer la réponse par la loi me semble plus contestable.
Et surtout absolument inapplicable, donc totalement inutile (sauf à considérer le pouvoir symbolique d'une telle loi peut-être) ; c'est ce que je disais dès le début.

ah, si, c'est très applicable : dans les pays où la fessée est interdite, les parents sont plus qu'étroitement surveillés. Par tout le monde. Tout le temps. Une copine qui vit en Allemagne me dit que dans la rue, un parent en train de morigéner fermement son gosse (on ne parle même pas de lui donner une fessée) est tout de suite repéré, surveillé, et parfois même on vous fait comprendre que le portable n'est pas loin pour appeler les flics si vous dépassez les bornes aux yeux du bon peuple. C'est assez effrayant.
Effrayant, c'est un euphémisme. pale

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par Olympias le Mer 19 Nov 2014 - 14:30

Que ne se préoccupe-t-elle de faire reculer la maltraitance, la vraie, celle qui expédie les gosses à l'ASE ou pire, au cimetière !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par Thalia de G le Mer 19 Nov 2014 - 14:32

@retraitée a écrit:
@JPhMM a écrit:A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?

J'allais le dire ! Il y a des degrés, entre la caresse et la maltraitance ; Les chattes élèvent aussi leurs chatons avec des tapes ! Je me souviens d'une des miennes, chopant le récalcitrant qui ne voulait pas être "lavé" entre ses pattes avant, et lui "grattant" vigoureusement l' arrière-train avec ses pattes arrière jusqu'à ce qu'il se laisse toiletter !
Une petite tape avec un ton sec et les gros yeux a souvent plus d'effet qu'une torgnole et des vociférations, comme il est hélas donné d'en voir !
Tout à fait. J'ai souvenir d'une tape sur les fesses de ma fille de moins de 3 ans qui voulait vérifier que le four était brûlant. Il n'y avait dans mon geste qu'un avertissement pour sa sécurité.
En revanche, je suis moins fière de certains gestes et cris, à une époque où j'étais fatiguée et débordée.  Embarassed

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La secrétaire d'Etat à la Famille veut relancer le débat sur la fessée

Message par JPhMM le Mer 19 Nov 2014 - 14:35

supersoso a écrit:
@JPhMM a écrit:A partir de quand une tape sur les fesses devient une fessée ?

Enfin là, commencer à établir une hiérarchie des tapes entre celles qui sont acceptables et celles qui ne le sont pas Rolling Eyes (c'est une manière souvent de justifier que celles que je donne sont bonnes mais qu'il y en aurait, toujours chez les autres, des mauvaises). Si la question est celle du respect de l'intégrité physique, une telle hiérarchie n'a de fait aucun sens.
Si, puisqu'il est contestable qu'une tape sur les fesses soit synonyme d'irrespect de l'intégrité physique (expression qui a un sens précis).

Mais puisqu'il fut suggéré qu'il aurait été question pour moi de justifier celles que je donnerais, je préfère ne plus m'exprimer sur le sujet.


Dernière édition par JPhMM le Mer 19 Nov 2014 - 14:35, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum