Statuts : le DRH confirme les 1607h

Page 15 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Gryphe le Dim 13 Sep 2015 - 12:02

@Roumégueur Ier a écrit:Ce sera d'ailleurs un très bon test pour voir si nos nouveaux statuts sont plus protecteurs.
Oui mais si les nouveaux statuts sont plus protecteurs, mais que la vague qui les attaque est plus forte, du coup, ça devient difficile de comparer. professeur
(Je veux dire, tu construis une nouvelle digue, mais tu as un tsunami qui te tombe dessus. Le problème n'est pas la digue...)


Dernière édition par Gryphe le Dim 13 Sep 2015 - 12:03, édité 1 fois

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par CarmenLR le Dim 13 Sep 2015 - 12:03

En d'autres termes, cela, ajouté au décret sur les missions associées, ouvre quand même la voie à la formation pendant les vacances d'élèves et non pendant les cinq semaines de congés, non ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par ysabel le Dim 13 Sep 2015 - 12:12

Mais où se placent les 5 semaines de congés ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Presse-purée le Dim 13 Sep 2015 - 12:16

@CarmenLR a écrit:
Cripure a écrit:
@Balthazaard a écrit:Je connais le second texte de Cripure et je n'ai jamais trop compris où on voulait en venir...si on considère que les enseignants fournissent 39 heures par semaine (ce n'est pas une moyenne à strictement parler...que voudrait-elle dire?...mais disons un chiffre qui semble consensuel dans ce rapport) sur 36 semaines, cela fait 1404 heures...manque donc 207 heures
207/39=5,3! soit cinq jours ouvrables ou une semaine de vacances à nous sucrer dans le futur!!!
Vous faites erreur sur un point précis : nous n'avons que 5 semaines de congés payés, comme tout le monde. Nous sommes "dispensés de cours" pendant les autres, non pas "congés", mais "vacances" (des élèves). Et ça a toujours été le cas. Il fat donc multiplier 39 par 47. D'ailleurs, nous travaillons pendant les vacances (enfin, certains).
Nous travaillons donc nettement plus de 1.607h.
QED.

Concernant les cinq semaines de congés payés, quelles sont vos sources ? Je ne vois pas à quel texte vous vous référez.

Le statut général de la FP.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Presse-purée le Dim 13 Sep 2015 - 12:19

Cripure a écrit:
@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:Les CS, il y a une dizaine d'années, c'étaient tout simplement des suppressions de postes, parfois pour une heure manquante dans un service.

La notion de sous service n'existe pas. Je connais des sans mains qui ont gagné plusieurs fois sur ce point. Mais ça, c'était avant.

Oh, PP, pas à moi Laughing Et d'ailleurs, ce sera toujours pareil, vu que le service est toujours défini par un maximum.
Je ne vous parle pas d'un prof certifié qui, une année, était payé plein pot pour 16h : c'est en effet normal. Je parle de la préparation de rentrée, où on fermait un poste dès que la division des besoins par les heures apportées montrait qu'il n'y avait plus besoin d'un ou de deux titulaires. Maintenant, on maintient souvent le poste avec CS (le mieux étant de convoquer le collègue touché et de lui demander ce qu'il préfère, il est parfois intéressant de perdre son poste).

Oui, nous sommes bien d'accord. J'ai connu cette situation.

Cependant, le CS, qui n'était qu'une possibilité, devient une obligation. Ce qui change tout de même pas mal de choses. Auparavant, on avait le droit pour soi lorsque le rectorat proposait des CS débiles (et Zeus sait que j'en ai vu). Aujourd'hui... nous verrons bien.


Dernière édition par Presse-purée le Dim 13 Sep 2015 - 13:01, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Peinard le Dim 13 Sep 2015 - 12:22

@Gryphe a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Ce sera d'ailleurs un très bon test pour voir si nos nouveaux statuts sont plus protecteurs.
Oui mais si les nouveaux statuts sont plus protecteurs, mais que la vague qui les attaque est plus forte, du coup, ça devient difficile de comparer. professeur
(Je veux dire, tu construis une nouvelle digue, mais tu as un tsunami qui te tombe dessus. Le problème n'est pas la digue...)
Une hypothèse à ajouter à votre remarque est de déterminer si le maître d'ouvrage n'a pas sciemment construit une digue possèdant une brèche en catimini... Sans oublier le fait que le maître d'ouvrage est aussi celui générant la vague...
@CarmenLR a écrit:En d'autres termes, cela, ajouté au décret sur les missions associées, ouvre quand même la voie à la formation pendant les vacances d'élèves et non pendant les cinq semaines de congés,  non ?
A priori non puisque les rectorats vont payer ces formations hors temps scolaire. Cependant, si un rectorat se permet de convoquer des collègues pendant les vacances scolaires et sans paiement, comment réagirons ces collègues? Et surtout, comment statuerait un juge administratif?
@ysabel a écrit:Mais où se placent les 5 semaines de congés ?
Pendant les 16 semaines de vacances scolaires, sans distinction.

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par ysabel le Dim 13 Sep 2015 - 12:27

@Peinard a écrit:
@ysabel a écrit:Mais où se placent les 5 semaines de congés ?
Pendant les 16 semaines de vacances scolaires, sans distinction.

Mais si le MEN veut nous faire faire des formations sur les temps de congés, il faudra bien qu'il décide où tombent véritablement ces 5 semaines puisqu'on ne peut les faire pendant les CP.

tiens, pendant que j'y pense... au passage des 39 à 35h, où les gens sont restés à 39h/semaine, ils ont eu droit à des RTT. Or, nous n'avons pas eu de baisse de notre temps de travail effectif donc il faut compter des RTT...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Peinard le Dim 13 Sep 2015 - 12:34

@ysabel a écrit:Mais si le MEN veut nous faire faire des formations sur les temps de congés, il faudra bien qu'il décide où tombent véritablement ces 5 semaines puisqu'on ne peut les faire pendant les CP.
Personne ne lui demande des comptes et 16 > 5 donc le MEN ne s'embête pas avec cela.

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par mathmax le Dim 13 Sep 2015 - 12:36

Oui, si on admet qu'on fait en moyenne 40h par semaine, on arrive à 11 ou 12 semaines de congés par an. Etant bien entendu que tout jour férié tombant pendant une période de congé n'est pas compté comme congé, on devrait s'y retrouver à peu près !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Dalva le Dim 13 Sep 2015 - 12:38

Alors là, si on commence à demander qu'on nous précise où sont exactement nos congés payés, on est dans la mouise ! même avec RTT.
Ce sera une semaine à Noël et quatre en été, puisque de toute façon tout est fermé pendant quatre semaines consécutives dans l'Educ Nat.
Resteront éventuellement quelques RTT (faudra encore faire reconnaître notre droit à y prétendre), à placer judicieusement le reste de l'année. Tout le reste du temps, nous pourrons être convoqués. Merveilleux...
Enfin, je dis ça, mais ça ne se fera pas (en tout cas pas comme ça), pour les diverses raisons déjà exposées, la moindre n'étant pas que ça coûte en chauffage et électricité, tout ça.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Roumégueur Ier le Dim 13 Sep 2015 - 13:36

@Gryphe a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Ce sera d'ailleurs un très bon test pour voir si nos nouveaux statuts sont plus protecteurs.
Oui mais si les nouveaux statuts sont plus protecteurs, mais que la vague qui les attaque est plus forte, du coup, ça devient difficile de comparer. professeur
(Je veux dire, tu construis une nouvelle digue, mais tu as un tsunami qui te tombe dessus. Le problème n'est pas la digue...)

En toute logique, les spécialistes de la météo (le TA, les juristes-oui, voici une métaphore filée assez surréaliste) devraient vite reléguer le tsunami au rang de mini-tornade tropicale de niveau 1, si ces statuts ont bien été écrits (et c'est bien évidemment ce que je souhaite; non, je n'aime pas les catastrophes juste pour avoir le plaisir de voir une catastrophe, j'aime les ciels bleus).

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par User5899 le Dim 13 Sep 2015 - 13:42

@CarmenLR a écrit:
Cripure a écrit:nous n'avons que 5 semaines de congés payés, comme tout le monde. Nous sommes "dispensés de cours" pendant les autres, non pas "congés", mais "vacances" (des élèves). Et ça a toujours été le cas. Il fat donc multiplier 39 par 47. D'ailleurs, nous travaillons pendant les vacances (enfin, certains).
Nous travaillons donc nettement plus de 1.607h.QED.
Concernant les cinq semaines de congés payés, quelles sont vos sources ? Je ne vois pas à quel texte vous vous référez.
1.607h / 35h/sem donnent 46 semaines, 6 semaines de congés en incluant les jours fériés.
Les congés payés font 5 semaines, en France. Depuis 34 ans sauf erreur.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par User5899 le Dim 13 Sep 2015 - 13:47

@CarmenLR a écrit:En d'autres termes, cela, ajouté au décret sur les missions associées, ouvre quand même la voie à la formation pendant les vacances d'élèves et non pendant les cinq semaines de congés,  non ?
Non. On pouvait déjà nous faire travailler pendant les "petites vacances" et cela a été sérieusement envisagé en 2006 lorsque ont été imaginés les stages de rattrapage pendant ces "vacances" : en l'absence de volontaires, pouvoir obliger des enseignants à s'y coller. Pas la peine de brandir les 1.607h comme un totem annonciateur de la fin du monde.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par User5899 le Dim 13 Sep 2015 - 13:48

@Presse-purée a écrit:le CS, qui n'était qu'une possibilité, devient une obligation. Ce qui change tout de même pas mal de choses. Auparavant, on avait le droit pour soi lorsque le rectorat proposait des CS débiles (et Zeus sait que j'en ai vu). Aujourd'hui... nous verrons bien.
Ce n'est pas le décret de 2014 qui crée ça, les CS sont une réalité obligatoire depuis lurette.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par User5899 le Dim 13 Sep 2015 - 13:49

@ysabel a écrit:Mais où se placent les 5 semaines de congés ?
Sur la période de fermeture des établissements (ouverts pendant es petites vacances) : en gros, du 14/7 au 20/8.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par CarmenLR le Dim 13 Sep 2015 - 14:00

Ergo, le champ est libre pour les petites vacances ? Evil or Very Mad

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Peinard le Dim 13 Sep 2015 - 14:10

Cripure a écrit:
@CarmenLR a écrit:En d'autres termes, cela, ajouté au décret sur les missions associées, ouvre quand même la voie à la formation pendant les vacances d'élèves et non pendant les cinq semaines de congés,  non ?
Non. On pouvait déjà nous faire travailler pendant les "petites vacances" et cela a été sérieusement envisagé en 2006 lorsque ont été imaginés les stages de rattrapage pendant ces "vacances" : en l'absence de volontaires, pouvoir obliger des enseignants à s'y coller.
Admettez tout de même, qu'il y a une légère disctintion entre envisager sérieusement une chose et la mettre en oeuvre.
Cripure a écrit:Pas la peine de brandir les 1.607h comme un totem annonciateur de la fin du monde.
Effectivement; cependant la combinaison de ce cadre avec les missions liées n'est pas rassurante.
Cripure a écrit:
@ysabel a écrit:Mais où se placent les 5 semaines de congés ?
Sur la période de fermeture des établissements (ouverts pendant es petites vacances) : en gros, du 14/7 au 20/8.
Il semble que la décision du conseil d'état, fournie à la page précédente, soit plus souple (ie 5 semanes réparties sur toutes les vacances scolaires).

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par User5899 le Dim 13 Sep 2015 - 14:32

@Peinard a écrit:
Cripure a écrit:
@CarmenLR a écrit:En d'autres termes, cela, ajouté au décret sur les missions associées, ouvre quand même la voie à la formation pendant les vacances d'élèves et non pendant les cinq semaines de congés,  non ?
Non. On pouvait déjà nous faire travailler pendant les "petites vacances" et cela a été sérieusement envisagé en 2006 lorsque ont été imaginés les stages de rattrapage pendant ces "vacances" : en l'absence de volontaires, pouvoir obliger des enseignants à s'y coller.
Admettez tout de même, qu'il y a une légère disctintion entre envisager sérieusement une chose et la mettre en oeuvre.
Regardez comment Belkacem a rayé le latin d'un trait de plume...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Beaubou le Dim 13 Sep 2015 - 20:23

Cripure a écrit:
@Thijk a écrit:Ce décret pose bien davantage de problèmes qu'il n'en résout, sur les compléments de service.


Il impose des CDS qui ne pouvaient pas l'être.

C'est une évolution historique dans la dégradation des conditions de travail, et j'ose le dire, cela va entraîner une augmentation substantielle des accidents de trajet.
Les CDS ont été développés suite à des demandes des profs lorsque les postes fermaient à vitesse V sous Chirac puis Sarkozy.


Depuis quand les "demandes des profs" seraient-elles écoutées ?

Et surtout, celui demanderait à faire des trajets supplémentaires, dans plusieurs établissements, en étant pas payé, ou au lance-pierre, ou après des années de procédure,  est aussi rare que masochiste.

Beaubou
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Beaubou le Dim 13 Sep 2015 - 20:26

Cripure a écrit:
@archeboc a écrit:
Cripure a écrit:Deux textes joints, celui - le plus récent avant le nouveau décret - sur les obligations des profs. Et celui sur le temps de travail des profs selon le ministère.

Je suggère une lecture attentive...

Vos références sont intéressantes, Cripure, mais l'argument qu'on nous opposer n'est pas sans force : à signification égale, le fait que le nouveau décret porte explicitement la mention des 1607 heures donne aux CDE une arme psychologique redoutable pour faire avancer la démolition du statut dans les faits.
D'où le second document.
Mas même. Une façon de résister assez simple, en cas de réunionite aiguë avec un idiot : le retard des copies, deux, trois, cinq semaines. On borne le travail hebdo à 35h. Par exemple. Mais en fait, je n'y crois pas. Pas sur la durée.

Et vous croyez sincèrement que la profession telle qu'elle est en 2015 va être solidaire sur un projet comme celui-là, avec les représailles évidentes qu'il comporte ?  heu
Et de toute façon, le retard des copies ne signifie pas moins de temps passé à être exploité.

Beaubou
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par ysabel le Dim 13 Sep 2015 - 20:29

@Beaubou a écrit:
Cripure a écrit:
@archeboc a écrit:
Cripure a écrit:Deux textes joints, celui - le plus récent avant le nouveau décret - sur les obligations des profs. Et celui sur le temps de travail des profs selon le ministère.

Je suggère une lecture attentive...

Vos références sont intéressantes, Cripure, mais l'argument qu'on nous opposer n'est pas sans force : à signification égale, le fait que le nouveau décret porte explicitement la mention des 1607 heures donne aux CDE une arme psychologique redoutable pour faire avancer la démolition du statut dans les faits.
D'où le second document.
Mas même. Une façon de résister assez simple, en cas de réunionite aiguë avec un idiot : le retard des copies, deux, trois, cinq semaines. On borne le travail hebdo à 35h. Par exemple. Mais en fait, je n'y crois pas. Pas sur la durée.

Et vous croyez sincèrement que la profession telle qu'elle est en 2015 va être solidaire sur un projet comme celui-là, avec les représailles évidentes qu'il comporte ?  heu
Et de toute façon, le retard des copies ne signifie pas moins de temps passé à être exploité.

Il est clair que les semaines où je cumule conseils de classe, réunions parents ou autre, je ne touche pas une copie...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Beaubou le Dim 13 Sep 2015 - 20:31

@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:
@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:
Si vous voulez bien ne pas ânonner bêtement (il y a des gens surprenants sur ce fil, tiens !), vous verrez qu'il n'y a aucune alternative : les 1.607h sont la référence obligée à un travail à temps plein, sinon, il fallait créer une 4e fonction publique. Le problème réel, c'est la saloperie de gens comme Tournier, qui disent que notre travail hors les heures de cours est connu, et que c'est la formation. On devrait arrêter de corriger des copies en se recommandant de sa pitoyable autorité. Mais le droit du travail ne peut pas être particulier pour certains fonctionnaires. Et notre travail devant les élèves est toujours défini par un maximum horaire hebdomadaire. Après, comme avec tout nouveau texte, il faut tester la jurisprudence sur des points importants. Mais ce qu'on vous a vendu devrait être réexaminé froidement et à jeun. Et ça m'embête de vous dire ça.


Pour Lille, je connais bien le problème. Mais je pourrais citer tous les CS sur lesquels ceux qui n'ont pas de mains ont gagné grâce aux décrets de 50, bien plus protecteurs, pendant que d'autres beuglaient "les statuts de 50, c'est vieux, c'est pourri". Ce décret pose bien davantage de problèmes qu'il n'en résoud, sur les compléments de service, par exemple, sur la question des missions liées (qui sont le fond du débat depuis un an et demi, en fait, et sur lesquelles, comme tu le signales, les CdE surfent) ou sur la question des IMP. Il est donc mauvais, point.
Les CS, il y a une dizaine d'années, c'étaient tout simplement des suppressions de postes, parfois pour une heure manquante dans un service.

La notion de sous service n'existe pas. Je connais des sans mains qui ont gagné plusieurs fois sur ce point. Mais ça, c'était avant.


Bien sûr qu'elle n'existait pas, c'était un leurre inventé par la hiérarchie.
Mais en effet, les collègues qui aimaient reprendre servilement ce terme vont pouvoir le faire à bon escient désormais.

Beaubou
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Sep 2015 - 21:20

Les plafonds se transforment insensiblement en planchers dans les discours et même dans les pratiques, des administrations certes, mais aussi des collègues. C'est dramatique.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par User5899 le Dim 13 Sep 2015 - 21:32

@Beaubou a écrit:
Cripure a écrit:Les CDS ont été développés suite à des demandes des profs lorsque les postes fermaient à vitesse V sous Chirac puis Sarkozy.
Depuis quand les "demandes des profs" seraient-elles écoutées ? Et surtout, celui demanderait à faire des trajets supplémentaires, dans plusieurs établissements, en étant pas payé, ou au lance-pierre, ou après des années de procédure, est aussi rare que masochiste.
Perdre son poste en lycée ou assurer 3h de CS dans un collège du bassin pendant un an le temps qu'intervienne un départ à la retraite : voilà un exemple de choix.
Beaucoup de demandes de profs sont écoutées, via les syndicats ou sans eux.
_______
@Beaubou a écrit:
Cripure a écrit:Une façon de résister assez simple, en cas de réunionite aiguë avec un idiot : le retard des copies, deux, trois, cinq semaines. On borne le travail hebdo à 35h. Par exemple. Mais en fait, je n'y crois pas. Pas sur la durée.
Et vous croyez sincèrement que la profession telle qu'elle est en 2015 va être solidaire sur un projet comme celui-là, avec les représailles évidentes qu'il comporte ? heu
Et de toute façon, le retard des copies ne signifie pas moins de temps passé à être exploité.
Non. Les semaines chargées ne sont pas si nombreuses.
Pour la solidarité, excusez-moi, mais je m'en fous. Si les gens veulent se bouger, nous le ferons ensemble. S'ils préfèrent subir, ça les regarde.
_______
@Beaubou a écrit:Les collègues qui aimaient reprendre servilement [l]e terme [de sous-service] vont pouvoir le faire à bon escient désormais.
Pourquoi ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Cleroli le Dim 13 Sep 2015 - 22:38

Petite question ici en espérant ne pas être à côté du sujet : peut-on travailler pendant une période de congés scolaires pour récupérer les 2 demi-journées de pré-rentrée ? Si je vous ai bien lus, la réponse est "oui", c'est exact ?

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statuts : le DRH confirme les 1607h

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Sep 2015 - 22:41

Les congés scolaires ne sont (malheureusement) pas des zones protégées. Nous n'avons, comme les autres travailleurs français, que 5 semaines légales de congés payés. Le reste est en danger.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum