Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Luigi_B le Ven 21 Nov 2014 - 23:31

De qui cette image apaisante pour symboliser les rapports de l'école avec l'enfant ?



Réponse : De la FCPE, bien sûr ! "25 ans de la CIDE : le moment de l'appliquer enfin ?"

L'article 12 de cette convention dispose que « Les États parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant ». Malheureusement, nombreuses sont les décisions qui se prennent sans l'enfant ou ses représentants légaux. A l'Ecole, l'orientation scolaire en est un exemple vivant.

Les articles 13 et 15 qui définissent les droits « à la liberté d'expression » et « à la liberté d'association et à la liberté de réunion pacifique » sont loin d'être respectés lorsque l'on voit les difficultés que rencontrent les élèves, et notamment les lycéens, dans l'exercice de leur droit d'expression, d'association, de réunion et de manifestation.

Merci, la FCPE ! sunny

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par JPhMM le Ven 21 Nov 2014 - 23:33

Sont vraiment lycéens très jeunes, de nos jours.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par grandesvacances le Ven 21 Nov 2014 - 23:34

Ah oui quand même ! heu

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par ysabel le Ven 21 Nov 2014 - 23:36

@grandesvacances a écrit:Ah oui quand même ! heu

C'est exactement ce que j'ai pensé. Rolling Eyes


Malheureusement, nombreuses sont les décisions qui se prennent sans l'enfant l'enseignant.


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par JPhMM le Ven 21 Nov 2014 - 23:38

Et bien moi, j'ai envie de dire CHICHE !

Et je me demande ce que dirait la FCPE si la navette orientation n'existait plus et que le seul interlocuteur de l'éducation nationale concernant l'orientation de l'élève était l'élève lui-même, avec toutes les précautions nécessaires pour éviter toute interférence avec les parents dans cette prise de décision.

Spoiler:

L'article 12 de cette convention dispose que « Les États parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant ». Malheureusement, nombreuses sont les décisions qui se prennent sans l'enfant ou ses représentants légaux.
Étonnant le glissement en seulement deux phrases, non ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par grandesvacances le Ven 21 Nov 2014 - 23:43

J'ose même pas imaginer les cris d'orfraies si ton hypothèse était ne serait-ce que suggérée, JPhMM...

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Zenxya le Ven 21 Nov 2014 - 23:44

Cela me fait plus penser à une campagne contre la pédophilie ou l'inceste qu'aux rapports de l'école avec l'enfant.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par JPhMM le Ven 21 Nov 2014 - 23:48

@grandesvacances a écrit:J'ose même pas imaginer les cris d'orfraies si ton hypothèse était ne serait-ce que suggérée, JPhMM...
Sauf qu'elle est loin d'être une boutade.

J'ai vu trop d'élèves malheureux du fait d'une orientation forcée par des parents.

Ils veulent appliquer à la lettre la CIDE, et bien, appliquons-la vraiment.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Luigi_B le Ven 21 Nov 2014 - 23:51

Excellente remarque, JPhMM.  Razz

Oui, Zenxia, c'est exactement ce que j'ai pensé. Provenance possible de l'image : "Scared young girl with an adult man's hand covering her mouth"

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par ycombe le Ven 21 Nov 2014 - 23:51

L'article 12 de cette convention dispose que « Les États parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant ». Malheureusement, nombreuses sont les décisions qui se prennent sans l'enfant ou ses représentants légaux. A l'Ecole, l'orientation scolaire en est un exemple vivant.

Les articles 13 et 15 qui définissent les droits « à la liberté d'expression » et « à la liberté d'association et à la liberté de réunion pacifique » sont loin d'être respectés lorsque l'on voit les difficultés que rencontrent les élèves, et notamment les lycéens, dans l'exercice de leur droit d'expression, d'association, de réunion et de manifestation.
La FCPE a l'air de sous-entendre, comme ça sans avoir l'air de rien, que ces droits devrait s'appliquer nécessairement dans un établissement scolaire. Les lycéens et les collégiens ont tout à fait le droit d'expression, d'association, de réunion et de manifestation à l'extérieur des établissements scolaires comme tout un chacun. Je n'ai pas le droit de faire de prosélytisme politique à l'intérieur de l'EPLE, ni d'y réunir mon association de karateka, ni d'y manifester pour l'abrogation de la corrida, et je ne vois pas pourquoi les élèves devraient avoir plus de droit que moi dans cet endroit.

Quant aux décisions d'orientation, elles ne se prennent pas sans l'enfant. Elles se prennent après lui avoir demandé de faire des vœux réalistes compte-tenu de ses aptitudes, et après une procédure de sélection imposée souvent par un numerus clausus. Si la FCPE veut supprimer les numerus clausus, qu'il nous explique comment il faut organiser ça.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Luigi_B le Ven 21 Nov 2014 - 23:54

De toute façon quel lien entre "le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant" (article 12) et les "décisions" à son sujet ? scratch

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par trompettemarine le Ven 21 Nov 2014 - 23:55

@Zenxya a écrit:Cela me fait plus penser à une campagne contre la pédophilie ou l'inceste qu'aux rapports de l'école avec l'enfant.
+1
Cela me rend cette image odieuse.

D'autant plus que cela rappelle le spot contre la pédophilie sur internet :
pour mémoire :http://www.ina.fr/video/2927518001014

Mais qu'est devenue la FCPE ?

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Eloah le Ven 21 Nov 2014 - 23:57

Je trouve comme vous cette affiche complètement déplacée surtout quand on parle d'orientation, mais quand j'ai vu le titre de ce post j'ai pensé qu'en effet certains droits sont loin d'être respectés :

* le droit d'étudier dans de bonnes conditions : dans combien d'établissements les enfants peuvent-ils assister aux cours / être dans la cour sans se faire embêter (parler mal, bousculer, moquer, parfois pire) ?

* le droit à un minimum d'hygiène voire d'intimité : dans combien d'établissements scolaires les enfants peuvent-ils aller aux toilettes dans des lieux propres, proposant du papier, du savon, de quoi s'essuyer les mains ? dans combien d'établissements les enfants peuvent-ils se rendre dans ces mêmes toilettes sans se faire embêter (ouverture des portes, par ex) ?



Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Iphigénie le Sam 22 Nov 2014 - 2:55

garantissent à l'enfant qui est capable de discernement
problème de grammaire: quelle est la valeur de la relative? explicative ou déterminative?
That's the question.
et aussi: la FCPE est-elle capable de discernement? On peut en douter tant cette image est choquante et déplacée.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Ashtrak le Sam 22 Nov 2014 - 5:35

@JPhMM a écrit:
@grandesvacances a écrit:J'ose même pas imaginer les cris d'orfraies si ton hypothèse était ne serait-ce que suggérée, JPhMM...
Sauf qu'elle est loin d'être une boutade.

J'ai vu trop d'élèves malheureux du fait d'une orientation forcée par des parents.

Ils veulent appliquer à la lettre la CIDE, et bien, appliquons-la vraiment.

Oh oui ! Dans ces cas-là, le droit de l'enfant à s'exprimer consiste en quoi ?

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Thierry30 le Sam 22 Nov 2014 - 5:49

Ils ne se reposent jamais, à la FCPE? cafe

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Yazilikaya le Sam 22 Nov 2014 - 7:28

@Eloah a écrit:Je trouve comme vous cette affiche complètement déplacée surtout quand on parle d'orientation, mais quand j'ai vu le titre de ce post j'ai pensé qu'en effet certains droits sont loin d'être respectés :

* le droit d'étudier dans de bonnes conditions : dans combien d'établissements les enfants peuvent-ils assister aux cours / être dans la cour sans se faire embêter (parler mal, bousculer, moquer, parfois pire) ?

* le droit à un minimum d'hygiène voire d'intimité : dans combien d'établissements scolaires les enfants peuvent-ils aller aux toilettes dans des lieux propres, proposant du papier, du savon, de quoi s'essuyer les mains ? dans combien d'établissements les enfants peuvent-ils se rendre dans ces mêmes toilettes sans se faire embêter (ouverture des portes, par ex) ?



Je suis d'accord que le droit de l'enfant d'apprendre dans de bonnes conditions est de plus en plus bafoué.
Quant à cette image, ça donne l'impression que les profs sont de gros pervers. Tout simplement dégueulasse cette campagne de pub.

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par stanleymilgram le Sam 22 Nov 2014 - 7:34

+1 zazouyle .

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Presse-purée le Sam 22 Nov 2014 - 9:05

Ils achètent leurs affiches chez le même fournisseur que le SGEN.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par John le Sam 22 Nov 2014 - 9:19

@Eloah a écrit:Je trouve comme vous cette affiche complètement déplacée surtout quand on parle d'orientation, mais quand j'ai vu le titre de ce post j'ai pensé qu'en effet certains droits sont loin d'être respectés :

* le droit d'étudier dans de bonnes conditions : dans combien d'établissements les enfants peuvent-ils assister aux cours / être dans la cour sans se faire embêter (parler mal, bousculer, moquer, parfois pire) ?

* le droit à un minimum d'hygiène voire d'intimité : dans combien d'établissements scolaires les enfants peuvent-ils aller aux toilettes dans des lieux propres, proposant du papier, du savon, de quoi s'essuyer les mains ? dans combien d'établissements les enfants peuvent-ils se rendre dans ces mêmes toilettes sans se faire embêter (ouverture des portes, par ex) ?
Entièrement d'accord. La FCPE a de faux problèmes de riches, tandis que les enfants peuvent toujours attendre pour que les vrais problèmes soient réglés.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par John le Sam 22 Nov 2014 - 9:25

Ce qui est énorme, c'est que la FCPE va continuer d'appeler au dialogue entre parents et profs, tout en sortant des campagnes comme celles-là pale
Mais comment dialoguer sur des bases pareilles ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Luigi_B le Sam 22 Nov 2014 - 9:26

Oui c'est ça.

Résumons : pour la FCPE le professeur est un horrible kidnappeur qui doit devenir un caissier au service du client.

http://www.neoprofs.org/t65466-fcpe-les-enseignants-sont-la-au-service-des-enfants-comme-la-caissiere-est-la-au-service-des-clients

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par JEMS le Sam 22 Nov 2014 - 9:26

Je trouve cette image atroce. Des images me reviennent, celles de campagnes contre les atteintes sexuelles sur mineurs. Horrible.

Non, vraiment, faut qu'ils arrêtent. Il y a un problème dans l'orientation, certes, mais ce n'est pas avec ce type de message que l'on pourra les résoudre.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Daphné le Sam 22 Nov 2014 - 9:43

Les bras m'en tombent là affraid

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

Message par Hélips le Sam 22 Nov 2014 - 10:02

Comme Luigi_B, je pense qu'apprendre à lire ne leur ferait pas de mal. La loi dit effectivement que l'enfant a le droit d'exprimer son opinion, pas que cette opinion a valeur de décision...

Et comme JPhMM, je pense que quand l'enfant n'exprime pas son opinion sur son orientation, c'est plutôt du côté des parents qu'il faut chercher l'origine du muselage....

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum