Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
retraitée
Vénérable

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par retraitée le Sam 22 Nov 2014 - 16:50
@Luigi_B a écrit:Oui c'est ça.

Résumons : pour la FCPE le professeur est un horrible kidnappeur qui doit devenir un caissier au service du client.

http://www.neoprofs.org/t65466-fcpe-les-enseignants-sont-la-au-service-des-enfants-comme-la-caissiere-est-la-au-service-des-clients

Et vous avez vu, c'est un homme qui bâillonne, et pourtant la profession est plus que féminisée !
A quand le nez crochu et les grands ongles ? On songe à certaines affiches pétainistes !
avatar
Kak
Habitué du forum

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Kak le Sam 22 Nov 2014 - 17:23
@JPhMM a écrit:J'ai vu trop d'élèves malheureux du fait d'une orientation forcée par des parents.

+1000

Les avis des professeurs sont souvent bien plus proches des désirs de l'enfant que celui des parents...
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Luigi_B le Sam 22 Nov 2014 - 17:35
Mais non : l'orientation forcée, c'est le fait d'une école qui pratique la ségrégation et la discrimination. professeur

Il faut aussi rappeler que la FCPE condamne les exclusions disciplinaires avec ce motif atterrant :

Aujourd'hui, sur le même modèle que le reste de la société, l'école est devenue un système d'exclusion.

Source : http://www.fcpe.asso.fr/index.php/publications-de-la-fcpe/item/955-edito-lettre-d-information-n-26-janvier-2014

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Docteur OX le Sam 22 Nov 2014 - 17:51
Paul Raoult dans la source donnée par Luigi

Or, à l'heure actuelle, les dispositions en vigueur ne le permettent pas puisque c'est la même personne, le chef d'établissement, qui est chargée d'instruire le dossier, puis de le juger seul ou de présider le conseil de discipline. Autrement dit, il est à la fois juge et partie. Ce que nous n'accepterions pas dans le système judiciaire, nous ne pouvons pas non plus l'accepter à l'Ecole.
Les conséquences d'une exclusion définitive sont loin d'être anodines pour un élève et sa famille : période de déscolarisation plus ou moins longue, selon la réactivité de l'académie à trouver un nouvel établissement, coûts supplémentaires, alors même que la majorité de ces élèves connaissent déjà des difficultés. Lorsqu'une exclusion définitive est envisagée, ne pourrait-on pas la faire examiner par des personnes extérieures à l'établissement pour plus d'impartialité ?

C'est incroyable. L'école, c'est l'humiliation et l'injustice. Les pauvres petits qui passent en conseil de discipline deviennent des victimes à défendre. Jamais vu autant d'acharnement à vouloir la destruction méthodique de l'école. Pitoyable. J'ai presque envie de passer à l'insulte et au lancer de tomates...
avatar
Annabel Lee
Niveau 9

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Annabel Lee le Sam 22 Nov 2014 - 17:56
Tout ceci me donne envie de m'inscrire à l'autonome... d'autant que je gère un blog pédagogique...et qu'une maman m'a reproché de lui ( = à elle) avoir mis 6/20 au devoir que monchérimoncoeur devait écrire pendant les vacances.
avatar
pmuller
Habitué du forum

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par pmuller le Sam 22 Nov 2014 - 17:58
C'est la mère qui avait fait le devoir ? C'est le pire des cas, car ils sont vexés, les parents !
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par retraitée le Sam 22 Nov 2014 - 18:03
@Luigi_B a écrit:Mais non : l'orientation forcée, c'est le fait d'une école qui pratique la ségrégation et la discrimination.  professeur

Il faut aussi rappeler que la FCPE condamne les exclusions disciplinaires avec ce motif atterrant :

Aujourd'hui, sur le même modèle que le reste de la société, l'école est devenue un système d'exclusion.

Source : http://www.fcpe.asso.fr/index.php/publications-de-la-fcpe/item/955-edito-lettre-d-information-n-26-janvier-2014

Oui, à ce détail près que lorsque les élèves perturbateurs sont dans la classe de MONCHÉRI MONCOEUR, et qu'ils l'empêchent de travailler, ils sont les premiers à demander l'exclusion !
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par retraitée le Sam 22 Nov 2014 - 18:05
@pmuller a écrit:C'est la mère qui avait fait le devoir ? C'est le pire des cas, car ils sont vexés, les parents !

Relire la nouvelle de Marcel Aymé : Le Proverbe.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par retraitée le Sam 22 Nov 2014 - 18:07
Au fait, il y a ici plusieurs représentants syndicaux, de diverses obédiences.
Les syndicats ont-ils l'intention de protester contre cette affiche et ces accusations ?
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Celadon le Sam 22 Nov 2014 - 18:09
Pour qui roule la FCPE ?
avatar
egomet
Grand sage

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par egomet le Sam 22 Nov 2014 - 18:20
@Hélips a écrit:Comme Luigi_B, je pense qu'apprendre à lire ne leur ferait pas de mal. La loi dit effectivement que l'enfant a le droit d'exprimer son opinion, pas que cette opinion a valeur de décision...

Et comme JPhMM, je pense que quand l'enfant n'exprime pas son opinion sur son orientation, c'est plutôt du côté des parents qu'il faut chercher l'origine du muselage....

D'autant plus que le professeur se fiche que l'enfant s'oriente vers des métiers manuels ou vers ceux de la finance. Son intervention dans l'orientation n'est pas affaire de goûts, de centres d'intérêt ou d'honneur.  Il dit simplement ce qu'il estime possible d'après le niveau de l'élève.  Le professeur peut certes empêcher (temporairement d'ailleurs),  mais contrairement aux parents, il ne peut guère obliger.

Et en effet écouter l'opinion des enfants ne veut pas dire s'y ranger.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
pmuller
Habitué du forum

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par pmuller le Sam 22 Nov 2014 - 18:21
@retraitée a écrit:Au fait, il y a ici plusieurs représentants syndicaux, de diverses obédiences.
Les syndicats ont-ils l'intention de protester contre cette affiche et ces accusations ?

Lesquels ? Ceux qui votent régulièrement au CSE avec la FCPE ?
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Celadon le Sam 22 Nov 2014 - 18:29
Contre-campagne : L'école et les atteintes aux droits des enseignants
Beaucoup à dire.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Reine Margot le Sam 22 Nov 2014 - 19:03
Comme tout le monde, je trouve honteuse cette affiche qui assimile les enseignants à la pédophilie, les pointe du doigt comme toujours suspects de malveillance envers les élèves...Ce n'est pas comme ça qu'on rétablira le dialogue entre parents et enseignants, et qu'on rendra service aux élèves.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Presse-purée le Sam 22 Nov 2014 - 19:28
Rien à attendre de la FCPE, rien à leur dire.

Les parents sont des interlocuteurs importants. Pas la FCPE, qui n'est rien.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Annabel Lee
Niveau 9

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Annabel Lee le Sam 22 Nov 2014 - 19:36
@pmuller a écrit:C'est la mère qui avait fait le devoir ? C'est le pire des cas, car ils sont vexés, les parents !

Oui. En plus... enfin,non, je ne dis rien... MP pour ceux qui veulent un extra de croustillant...
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Ma'am le Sam 22 Nov 2014 - 19:38
@Presse-purée a écrit:Rien à attendre de la FCPE, rien à leur dire.

Les parents sont des interlocuteurs importants. Pas la FCPE, qui n'est rien.

Sauf que c'est la FCPE qui est l'interlocuteur du ministère et que les autres parents ne s'organisent pas pour faire entendre leur voix. Par conséquent, la FCPE est malheureusement très influente.
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Ma'am le Sam 22 Nov 2014 - 19:55
@Annabel Lee a écrit:Tout ceci me donne envie de m'inscrire à l'autonome... d'autant que je gère un blog pédagogique...et qu'une maman m'a reproché de lui ( = à elle)  avoir mis 6/20 au devoir que monchérimoncoeur devait écrire pendant les vacances.

C'est toujours une bonne idée de s'inscrire à l'autonome. Ca ne coûte pas très cher et ça peut rapporter gros !
avatar
Annabel Lee
Niveau 9

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Annabel Lee le Sam 22 Nov 2014 - 19:57
J'ai recueilli des avis et cela concorde : il faut prendre cette assurance. Malheureusement, le site de l'adhésion en ligne est en maintenance... Je m'inscrirai demain.Merci.
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Herrelis le Sam 22 Nov 2014 - 20:02
Mais dites-moi si je me trompe, au final, ce ne sont pas les parents qui ont le dernier mot en terme d'orientation? Et suis-je débile au point de me dire que si X a envie d'aller en ingé mais est une cata en math, c'est logique qu'on lui conseille d'aller vers une orientation où il souffrira moins? (et où il perdra moins de temps).

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
John
Médiateur

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par John le Sam 22 Nov 2014 - 20:09
@Herrelis a écrit:Mais dites-moi si je me trompe, au final, ce ne sont pas les parents qui ont le dernier mot en terme d'orientation? Et suis-je débile au point de me dire que si X a envie d'aller en ingé mais est une cata en math, c'est logique qu'on lui conseille d'aller vers une orientation où il souffrira moins? (et où il perdra moins de temps).
Tu pourras toujours conseiller, mais ils pourront désormais s'en fiche.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Olympias
Prophète

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Olympias le Sam 22 Nov 2014 - 20:33
@JPhMM a écrit:Et bien moi, j'ai envie de dire CHICHE !

Et je me demande ce que dirait la FCPE si la navette orientation n'existait plus et que le seul interlocuteur de l'éducation nationale concernant l'orientation de l'élève était l'élève lui-même, avec toutes les précautions nécessaires pour éviter toute interférence avec les parents dans cette prise de décision.

Spoiler:

L'article 12 de cette convention dispose que « Les États parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant ». Malheureusement, nombreuses sont les décisions qui se prennent sans l'enfant ou ses représentants légaux.
Étonnant le glissement en seulement deux phrases, non ?
Le problème est que dans certaines situations, ni l'enfant ni ses représentants légaux ne sont capables du moindre discernement. Mais laissons-les faire et ensuite...gérer la découverte qu'on ne suit pas quand on n'a pas le niveau.
avatar
pmuller
Habitué du forum

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par pmuller le Sam 22 Nov 2014 - 20:35
@Olympias a écrit:
@JPhMM a écrit:Et bien moi, j'ai envie de dire CHICHE !

Et je me demande ce que dirait la FCPE si la navette orientation n'existait plus et que le seul interlocuteur de l'éducation nationale concernant l'orientation de l'élève était l'élève lui-même, avec toutes les précautions nécessaires pour éviter toute interférence avec les parents dans cette prise de décision.

Spoiler:

L'article 12 de cette convention dispose que « Les États parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant ». Malheureusement, nombreuses sont les décisions qui se prennent sans l'enfant ou ses représentants légaux.
Étonnant le glissement en seulement deux phrases, non ?
Le problème est que dans certaines situations, ni l'enfant ni ses représentants légaux ne sont capables du moindre discernement. Mais laissons-les faire et ensuite...gérer la découverte qu'on ne suit pas quand on n'a pas le niveau.

Parler de niveau, c'est aussi scandaleux que de vouloir donner une note chiffrée Embarassed
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Herrelis le Sam 22 Nov 2014 - 20:38
@John a écrit:
@Herrelis a écrit:Mais dites-moi si je me trompe, au final, ce ne sont pas les parents qui ont le dernier mot en terme d'orientation? Et suis-je débile au point de me dire que si X a envie d'aller en ingé mais est une cata en math, c'est logique qu'on lui conseille d'aller vers une orientation où il souffrira moins? (et où il perdra moins de temps).
Tu pourras toujours conseiller, mais ils pourront désormais s'en fiche.
J'oserais dire que c'est déjà le cas (vu l'année où j'étais en lycée... et contre l'envie de la gamine en plus ><). Bref... société de consommation, mon amour, ma haine! *retourne déprimer*

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
Invité
Invité

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par Invité le Sam 22 Nov 2014 - 21:27
@Celadon a écrit:Contre-campagne : L'école et les atteintes aux droits des enseignants
Beaucoup à dire.



avatar
retraitée
Vénérable

Re: Campagne FCPE : L'école et les atteintes aux droits de l'enfant.

par retraitée le Sam 22 Nov 2014 - 21:53
@Celadon a écrit:Pour qui roule la FCPE ?

Pour le PS, non ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum