Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Message par Normandyx le Sam 22 Nov 2014 - 11:16



Violences. Parce que sa professeure d’anglais lui a demandé d’arrêter de manipuler son portable, une lycéenne à Evreux a insulté et bousculé sa professeure. C’est le quatrième incident grave en Haute-Normandie depuis le début du mois.


Par mesure conservatoire, une élève de Première, scolarisée en baccalauréat professionnel administratif, vient d’être « suspendue » du lycée Aristide-Briant d’Evreux. Mardi après-midi, parce que sa professeure d’anglais lui a demandé d’arrêter de manipuler son portable, la jeune fille de 17 ans a insulté et bousculé l’enseignante. D’après nos informations, le ton est monté rapidement entre la professeure chevronnée et l’élève qui, jusqu’à présent, n’avait jamais fait parler d’elle. « La jeune fille était installée au premier rang et « textotait » sous le bureau. La prof l’a vue. Elle lui a demandé une première fois de ranger son portable, puis une deuxième fois, avant de lui confisquer », confie une source interne à l’établissement. « Les choses se sont ensuite envenimées : l’élève l’a ensuite insultée de tous les noms avant de la bousculer. L’enseignante a pris un coup, mais visiblement ce n’était pas intentionnel ».

Contacté par téléphone, Hervé Lebarque, proviseur du lycée Aristide-Briant, confirme les faits : « On ne peut pas parler d’agression, le terme est trop fort et ne reflète pas la réalité, mais on peut parler d’incident mineur, de bousculade. Je l’ai toute de même signalé et invité la professeure à déposer plainte si elle le souhaitait ». Ce que l’enseignante a fait en se rendant au commissariat de police. Un médecin lui a prescrit un arrêt de travail d’une journée. Pour Hervé Lebarque, « cette situation est l’illustration de ce que peut être la bêtise des élèves avec leur portable. Nous avons une procédure claire : lorsqu’un portable sonne ou un élève joue avec son téléphone, l’enseignant le confisque et, le soir, l’élève le récupère à la vie scolaire. Visiblement, cette procédure n’est pas acceptée par cet élève... » D’ici à quelques jours, le conseil de discipline de l’établissement se réunira pour statuer sur le cas de l’adolescente.

« CETTE PÉRIODE DE L’ANNÉE EST SOUVENT GÉNÉRATRICE DE TENSIONS »

Ce nouvel incident en milieu scolaire intervient après ceux survenus au Havre et à Louviers depuis le début du mois. Mardi 4 novembre, un ancien élève du lycée Robert-Schuman, situé avenue du 8-Mai-1945 au Havre, a fait irruption dans une salle de classe en plein cours et s’est mis à frapper son ex-professeur, un homme de 53 ans. L’enseignant en électronique a perdu connaissance suite à un coup. Jeudi 6 novembre, à l’école maternelle Roger-Salengro, un professeur a lui été roué de coups par un jeune alors qu’il lui demandait de ne plus traverser l’école. Enfin, vendredi 14 novembre, c’est un père de famille qui est venu régler ses comptes, dans la cour du lycée Décrétot, avec des élèves qui auraient fait subir des brimades à sa fille handicapée. Le frère d’un des jeunes mis en cause s’en est mêlé et une bagarre a eu lieu devant l’établissement.

Cette succession de faits révèle-t-elle une augmentation de la violence en milieu scolaire ? Sandrine Duarte, du Syndicat national unitaire des instituteurs professeurs des écoles (SNUIPP), considère qu’« il n’y a pas plus de violences qu’avant, mais que la tension et l’agressivité sont sans doute plus présentes. L’école n’est plus sanctuarisée. Certains parents manquent de respect pour les enseignants et cela rejaillit forcément sur leurs enfants. » Dominique Cantrelle, proviseure « vie scolaire » au cabinet du recteur de l’académie de Rouen estime, elle aussi, que les actes de violences ne sont pas en hausse : « Les chiffres sont relativement stables, précise-t-elle. En revanche, il est vrai que cette période de l’année est souvent génératrice de tensions. Après les vacances de la Toussaint et jusqu’à Noël, la période est toujours très sensible ; cela s’explique sans doute par l’évaluation du premier trimestre. Par ailleurs, le contexte social actuel, installé depuis plusieurs années maintenant, participe à une certaine agressivité. » Malheureusement, cela ne devrait pas s’arranger tout de suite.


http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/1932771/region/serie-noire-pour-les-profs#.VHBg1cnvORM

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Message par Normandyx le Sam 22 Nov 2014 - 11:18

Vous apprécierez le zèle des autorités pour minimiser l'affaire, et l'aide précieuse apportée par la responsable locale du SNUIPP

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Message par Yazilikaya le Sam 22 Nov 2014 - 11:19

C'est la faute de la prof.
Elle n'a pas donné sa chance à cette éventuelle décrocheuse.

Quant à
On ne peut pas parler d’agression, le terme est trop fort et ne reflète pas la réalité
, j'apprends qu'insulter son enseignant, ce n'est pas l'agresser.

Yazilikaya
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Message par Normandyx le Sam 22 Nov 2014 - 11:30

Oui, et le bousculer aussi, n'est pas grave et puis le coup parti tout seul, ça devient anodin, bientôt ce sera la prof qui aura trébuché.
Au passage, on évite le couplet sur les méchants mâles vu que c'est une fille qui a agressé une femme, peut être que je devrais suggérer aux femmes de régler le problème dans leur "large communauté"... Rolling Eyes

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Message par Buga le Sam 22 Nov 2014 - 21:26

J'aime aussi quand on parle "d'incident mineur, de bousculade"... La collègue doit apprécier...

Buga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Message par Al le Sam 22 Nov 2014 - 21:30

[quote="Normandyx"]

l’élève l’a ensuite insultée de tous les noms avant de la bousculer. L’enseignante a pris un coup, mais visiblement ce n’était pas intentionnel ».

Ah ouais, quand même...

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Message par sand le Dim 23 Nov 2014 - 7:51

@Buga a écrit:J'aime aussi quand on parle "d'incident mineur, de bousculade"... La collègue doit apprécier...
C'est le plus choquant dans cette histoire. On peut porter la main sur un enseignant, c'est mineur.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore une agression de professeur dans un lycée de l’Eure

Message par COCOaine le Dim 23 Nov 2014 - 10:56

@sand a écrit:
@Buga a écrit:J'aime aussi quand on parle "d'incident mineur, de bousculade"... La collègue doit apprécier...
C'est le plus choquant dans cette histoire. On peut porter la main sur un enseignant, c'est mineur.

C'est juste HALLU -écoutez bien la suite... - CINANT!!!!

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum