Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par neomath le Sam 22 Nov 2014 - 23:54

Je ne sais pas si c'est partout pareil mais dans notre lycée, que ce soit en général ou en pro, nous avons constaté que les élèves qui nous arrivent sont maintenant pratiquement tous "de l'année". Et nous voyons donc des semi analphabètes arriver en 2de générale sans jamais avoir redoublé. Youpi !
Alors, foutu pour foutu, je préfère encore que ce soit officiel. Que les parents d'élèves, comme le réclame la FCPE, aient tout pouvoir sur le parcours scolaire de leur gamins aura au moins l'avantage que l'on ne nous gonflera plus avec les "le pauvre, il a été traumatisé par son redoublement" ou "on m'a mal orienté".

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par neomath le Sam 22 Nov 2014 - 23:58

@Elyas a écrit:Un non événement,  très honnêtement. Quant à la pédagogie différenciée,  je lis pas mal de caricature sur ce fil, c'est dommage.
Ce qui est totalement caricatural c'est de prétendre qu'il existe une solution pédagogique pour qu'un gamin qui a des difficultés d'apprentissage puisse apprendre les même choses qu'un gamin lambda sans qu'on lui donne plus de temps pour le faire.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par neomath le Dim 23 Nov 2014 - 0:01

@John a écrit:
Enfin, tu utilises comme argument d'opposition des cas extrêmes, le gamin de 3e qui ne sait pas lire et écrire.
Mais hélas bien fréquent... pale
+1
Dans mon lycée, les élèves sachant à peine déchiffrer ou incapables de faire un calcul simple et qui débarquent à l'âge requis en seconde GT ne sont absolument pas des "cas extrêmes". Nous en avons plein nos classes.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Elyas le Dim 23 Nov 2014 - 0:05

@Ergo : j'ai lu ton edit et effectivement, je suis assez perplexe devant cette explication de la pédagogie différenciée. Ce n'est pas de la pédagogie différenciée, c'est de l'amateurisme pour faire semblant qu'on sauve les meubles.
Maintenant, je ne suis pas enseignant de LV, donc je ne dirai rien à ce sujet. Mais, en histoire-géographie, dire que la pédagogie différenciée n'est pas une méthode efficace pour de nombreux élèves afin de les amener au fil de l'année au niveau attendu, c'est soit qu'on n'a pas essayé soit qu'on n'a pas compris ce qu'il fallait faire.

Maintenant, au sujet des élèves de 3e qui ne seraient illettrés, je sais que ça existe mais je n'ose pas dire le fond de ma pensée car je risque d'être très peu politiquement correct.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Elyas le Dim 23 Nov 2014 - 0:07

@neomath a écrit:
@Elyas a écrit:Un non événement,  très honnêtement. Quant à la pédagogie différenciée,  je lis pas mal de caricature sur ce fil, c'est dommage.
Ce qui est totalement caricatural c'est de prétendre qu'il existe une solution pédagogique pour qu'un gamin qui a des difficultés d'apprentissage puisse apprendre les même choses qu'un gamin lambda sans qu'on lui donne plus de temps pour le faire.

Je suis d'accord mais ce n'est pas de la pédagogie différenciée dont nous parlons dans cette phrase générale.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Elyas le Dim 23 Nov 2014 - 0:08

@Ergo a écrit:
@Elyas a écrit:
Encore une fois, tu mélanges des éléments qui ne vont pas ensemble. La pédagogie différenciée, c'est créer des cheminements différenciés pour que tous les élèves parviennent à se saisir du contenu que tu offres dans ton cours, ce n'est pas abaisser tes exigences, c'est créer des parcours d'acquisition du savoir différents.
J'ai édité pour préciser.
Le contenu qu'on offre dans les cours est inaccessible à beaucoup d'élèves. Quand je parle d'élèves qui déchiffrent en 3e et savent à peine écrire, ce n'est pas un élève isolé tous les dix ans ou un cas extrême, justement, c'est un bon quart par classe. Et, particulièrement à l'écrit, quel que soit "le parcours d'acquisition du savoir", s'ils ne maîtrisent pas le présent simple, mettons, ils ne pourront pas avoir accès au reste du cours. Et revenir au présent simple, c'est abaisser les exigences.

Là, l'élève a besoin d'une remédiation. Pas de pédagogie différenciée.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par dandelion le Dim 23 Nov 2014 - 0:23

@Gryphe a écrit:Elyas, je pense que c'est plus difficile dans la matière d'Ergo (anglais).
Pour avoir enseigné l'histoire-géo, j'ai bien vu qu'on pouvait aborder à peu près n'importe quel thème avec n'importe quels élèves : on s'adapte, on approfondit plus ou moins. Mais en langue vivante, ça me paraît plus difficile. humhum
En mathématiques aussi, pour ne citer qu'un exemple. Nous en avons déjà discuté, mais dans les matières où des acquis préalables sont nécessaires pour comprendre le cours, la pédagogie différenciée est beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre. J'ajoute qu'il est extrêmement difficile de proposer un parcours différent à un élève qui est incapable d'autonomie, en d'autres termes un élève qui ne maîtriserait pas un lexique élémentaire et n'aurait pas intégré quelques notions de grammaire anglaise aura du mal à faire une quelconque activité en anglais, a fortiori une activité qu'il devrait faire en autonomie. A un moment, même avec beaucoup de créativité, on a un peu du mal à proposer une activité basée sur dix mots de lexique, dont souvent f*uck et b*itch. Ah oui, mais pardon, j'oubliais, ce qui est important ce sont les compétences, pas les connaissances, du coup on peut s'exprimer au passé sans connaître aucun temps du passé, et exprimer la condition sans auxiliaires modaux, et parler sans vocabulaire.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 0:26

Rien ne sera mis en place car il n'y a pas d'argent. D'où les mentions régulières de la pédagogie différenciée, qui a l'avantage de ne rien coûter et de désigner un coupable si ça ne fonctionne pas.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par dandelion le Dim 23 Nov 2014 - 0:38

D'un autre côté, supprimer le redoublement c'est aussi une façon de renforcer une école à deux vitesses car, ne nous leurrons pas, les parents qui en ont les moyens financiers ne laisseront pas leurs enfants dans des classes pratiquant avec un peu trop d'allégresse la pédagogie différenciée. Ils les enverront dans le privé ou exigeront des classes de niveaux (maquillées, certes, en bilangues, sections européennes, etc). Les élèves brillants pourront peut-être tirer leur épingle du jeu en obtenant des bourses que leur accorderont des établissements privés soucieux de faire progresser leurs résultats aux examens. Ce sera le certif' pour certains, le lycée pour les autres, tout ça ayant cependant, par souci d'innovation, le même nom de baccalauréat. Les Anglais connaissent depuis longtemps ce système différencié, et la valeur qu'ont deux diplômes du même nom, mais pas de la même origine. The road to hell, they say, is paved with good intentions.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Elyas le Dim 23 Nov 2014 - 0:45

Dandelion, à nouveau, tu caricatures la pédagogie différenciée. La vision irénique parfois présentée par les officiels n'est pas de la pédagogie différenciée (j'ai des anecdotes croustillantes à ce sujet qui datent du début des années 2000).

Ce dont tu parles, c'est l'abandon des moyens efficaces pour aider les élèves qui ont besoin de remédiation (il faut voir ce qu'on a fait au RASED). La pédagogie différenciée est utile pour aider les élèves qui, dans le cas de travaux requérant l'usage de nombreuses capacité cognitives (cf Bloom et le CECRL européen) ont des difficultés car ils ont des difficultés sur une des capacités (que ce soit la compréhension, l'analyse ou la synthèse). La pédagogie différenciée, là, est simple et très efficace. Utilisée ainsi, elle permet de ne pas perdre ses élèves tout en maintenant un haut niveau d'exigence.

Mais bon, on va encore me dire que j'ai tort.

En revanche, je rejoins totalement Presse-Purée même si je l'ai déjà dit dans ma première intervention sur ce fil.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par User5899 le Dim 23 Nov 2014 - 1:13

@Gryphe a écrit:... Place à la réussite scolaire pour tous. Very Happy

Cf. Texte paru au Journal officiel du 20 novembre 2014 et accessible à ce lien :
http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20141120&numTexte=7&pageDebut=19448&pageFin=19448

Art. 13. – A l’article D. 331-31 du même code, les mots: «, ou de redoublement» sont supprimés.

Art. 14. – Au premier alinéa de l’article D. 331-32 du même code, à la fin de la deuxième phrase, les mots: «, ou de redoublement» sont supprimés.

Art. 15. – Au deuxième alinéa de l’article D. 331-34 du même code, les mots: «ou de redoublement,» sont supprimés. Le troisième alinéa est remplacé par les dispositions suivantes: «Le chef d’établissement peut conseiller, notamment quand le conseil de classe l’a recommandé, à l’élève et à ses représentants légaux que celui-ci suive un dispositif de remise à niveau.»

Art. 16. – L’article D. 331-35 du même code est ainsi modifié: 1o Au deuxième alinéa, les mots: «ou de redoublement» sont supprimés; 2o Après le deuxième alinéa est inséré un troisième alinéa ainsi rédigé: «Pour les élèves des classes de troisième et de seconde, lorsque la décision d’orientation définitive n’obtient pas l’assentiment des représentants légaux de l’élève ou de l’élève majeur, ceux-ci peuvent demander le maintien dans le niveau de classe d’origine, conformément aux dispositions de l’article D. 331-37.»

Art. 17. – Au premier alinéa de l’article D. 331-39 du même code, dans la première phrase, les mots: «ou de redoublement» sont supprimés.

Je laisse les pros repérer toutes les implications concrètes de la question...

Bon. Bref. humhum
Alors, déjà, le prof de lettres est content, vu que "redoubler" signifie précisément "tripler". Le JO supprime une faute de français cheers
"Doubler" suffira diable

Sinon, la pédagogie différenciée, je ne sais pas ce que c'est. Pour l'instant, je m'en fous. Quand on aura débloqué mon salaire, je me pencherai peut-être sur la question. Mais vu d'ici, comme ça, je dirai que je ne vis pas pourquoi j'irai m'embêter à faire de la pédagogie différenciée pour corriger ce que tout le système a voulu créer en matière de dysfonctionnements. Les familles n'éduquent plus, n'encouragent plus au travail ou aux apprentissages, le système scolaire dilue, éparpille les fondamentaux, promeut des méthodes qui détournent de la transmission, et je devrais, ensuite, moi, tout seul, en 4h par semaine, remédier à tout ça ?
Ca mérite réflexion.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Balthazaard le Dim 23 Nov 2014 - 1:51

"car ils ont des difficultés sur une des capacités (que ce soit la compréhension, l'analyse ou la synthèse)"

Et ceux pour qui les difficultés viennent (comme tous les gens qui enseignent ma matière ici te le diront) d'un manque TOTAL de connaissances du au fait qu'ils n'ont jamais éprouvé la nécessité d'en acquérir...on fait quoi? Bloom et le CECRL européen en parlent?

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par henriette le Dim 23 Nov 2014 - 2:10

Elyas, je comprends en te lisant que nous ne voyons pas du tout les choses de la même façon car nous ne mettons pas du tout la même démarche derrière ce terme de différenciation.
Y a-t-il des fils du forum sur lesquels tu aurais expliqué cela avec des exemples concrets, dont tu pourrais me conseiller la lecture ? J'ai en effet énormément de mal à me représenter concrètement la chose.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Elyas le Dim 23 Nov 2014 - 2:50

@Balthazaard a écrit:"car ils ont des difficultés sur une des capacités (que ce soit la compréhension, l'analyse ou la synthèse)"

Et ceux pour qui les difficultés viennent (comme tous les gens qui enseignent ma matière ici te le diront) d'un manque TOTAL de connaissances du au fait qu'ils n'ont jamais éprouvé la nécessité d'en acquérir...on fait quoi? Bloom et le CECRL européen en parlent?

Bloom en parle oui. Il suffit de le lire Twisted Evil

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Isidoria le Dim 23 Nov 2014 - 3:07

Je ne comprends pas bien, ou alors je lis mal le texte. Je lis ça:

« Art. D. 331-62. – A titre exceptionnel, un redoublement peut être mis en œuvre pour pallier une période importante de rupture des apprentissages scolaires. Il intervient avec l’accord écrit des représentants légaux de l’élève ou de l’élève lui-même, lorsque ce dernier est majeur, après que le conseil de classe s’est prononcé et à la suite d’une phase de dialogue avec le chef d’établissement, conformément à l’article L. 311-7 du présent code. La décision de redoublement est notifiée par le chef d’établissement aux représentants légaux de l’élève ou à l’élève lui-même lorsqu’il est majeur.
« Lorsqu’un élève est autorisé à redoubler, un accompagnement pédagogique spécifique est mis en place, qui peut comprendre notamment un programme personnalisé de réussite éducative.

Pour le (re)doublement, n'est-ce pas ce qui s'applique déjà? Y-a-t-il un grand changement?

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Isidoria le Dim 23 Nov 2014 - 3:11

Sinon, ce que j'aime c'est la mention du socle commun de connaissances, compétences et de culture, qui n'existe pas encore...
Je n'ai jamais compris comment cela pouvait se faire dans l'EN, modifier un programme de classe terminale sans commencer par expliciter la nouvelle épreuve, choses comme ça... là on nous dit d'évaluer les compétences d'un document qui n'est pas encore sorti.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Moonchild le Dim 23 Nov 2014 - 6:50

@Elyas a écrit:
@Balthazaard a écrit:"car ils ont des difficultés sur une des capacités (que ce soit la compréhension, l'analyse ou la synthèse)"

Et ceux pour qui les difficultés viennent (comme tous les gens qui enseignent ma matière ici te le diront) d'un manque TOTAL de connaissances du au fait qu'ils n'ont jamais éprouvé la nécessité d'en acquérir...on fait quoi? Bloom et le CECRL européen en parlent?

Bloom en parle oui. Il suffit de le lire Twisted Evil
Ouais bein même si Bloom en parle, je reste a priori très dubitatif car si, en maths, au lycée, la pédagogie différenciée pouvait permettre de ne pas perdre des élèves qui ont parfois à peine un petit niveau quatrième tout en maintenant un haut niveau d'exigence, alors cela voudrait dire qu'elle permettrait finalement de supprimer au moins l'équivalent horaire de deux années de scolarité de collège sans que cela ne porte vraiment préjudice à la formation des jeunes à l'arrivée. En période de restriction budgétaire, il serait dommage de se priver d'un tel vivier d'économies.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Isis39 le Dim 23 Nov 2014 - 9:21

Supprimer le redoublement, pourquoi pas, ça ne servait pas à grand chose. Mais rien n'est mis en place ?

- pédagogie différenciée : soit ! Mais combien de profs ont été formés à ça ? Quasiment pas. Dans mon académie, dans ma matière, ça n'existe pas.
- la pédagogie différenciée ne peut rien pour les élèves en grande difficulté : pour ceux-là il faudrait une vraie remédiation, comme les RASED, mais aussi au collège. Et bien visiblement il n'y aura rien puisque le texte parle de solution à trouver localement. Ce qui veux dire "démerdez-vous". Pourtant on aurait besoin de personnes compétentes : je ne sais pas apprendre à lire à un élève.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par egomet le Dim 23 Nov 2014 - 9:25

@Elyas a écrit:Un non événement,  très honnêtement. Quant à la pédagogie différenciée,  je lis pas mal de caricature sur ce fil, c'est dommage.

Ça met fin à une hypocrisie. Au moins, on ne fera plus de menaces en l'air. 

Mais on ne voit toujours pas d'alternative sérieuse. Dans l'état actuel de l'école,  cette pédagogie différenciée,  telle qu'elle apparaît dans les décrets, revient à dire aux professeurs: "Démerdez-vous, vous ferez ça très bien."
A supposer que cette suppression du redoublement soit bonne, on ne lance pas une telle réforme en période de disette budgétaire et de crise du recrutement. Ça,  plus la suppression des notes, ça va faire un surcroît de travail monstrueux pour bricoler des solutions. Si encore les établissements pouvaient compter sur une vraie autonomie pédagogique,  pour les inventer. Mais sans marge de manoeuvre budgétaire,  sans liberté de recrutement,  je ne vois pas comment ils pourraient faire. Et il y a toujours le risque d'être désavoué par un IPR. Dans l'EN, l'autonomie,  c'est la responsabilité sans les moyens ni l'autorité. 

Pour la pédagogie différenciée,  peux-tu nous donner quelques exemples concrets de ce que tu fais? Je ne doute pas  que tu fasses des choses intéressantes,  mais je crains que ce ne soit pas transposable aux matières demandant d'importants prérequis. Avec quelques exemples, on y verrait plus clair. Tous ces mots de la pédagogie sont tellement interprétables, qu'une vache n'y retrouverait pas son chiot. Le seul moyen de s'y retrouver, c'est de partir de cas d'école.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Aevin le Dim 23 Nov 2014 - 9:27

@Isis39 a écrit: je ne sais pas apprendre à lire à un élève.
Et là tu résumes en quelque sort le problème que j'ai en langue. Bien sûr la question n'est pas de leur apprendre à lire, mais certains ne sont pas capable d'aligner trois mots sans massacrer la langue, tandis que d'autres ont un niveau impressionnant. Et le redoublement ni a jamais rien changé. Là, il nous faudrait des cours pour ceux qui sont en grande difficulté pour leur faire rattraper le retard et d'autres modifications encore ... Mais je n'ai jamais vu un élève qui aurait mieux réussi juste parce" qu'il a redoublé sa 2nde.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Elyas le Dim 23 Nov 2014 - 9:29

@henriette a écrit:Elyas, je comprends en te lisant que nous ne voyons pas du tout les choses de la même façon car nous ne mettons pas du tout la même démarche derrière ce terme de différenciation.
Y a-t-il des fils du forum sur lesquels tu aurais expliqué cela avec des exemples concrets, dont tu pourrais me conseiller la lecture ? J'ai en effet énormément de mal à me représenter concrètement la chose.

Non, il n'y en a pas. J'exprimais juste les pratiques que je connais, les idées que j'ai et des pistes. Maintenant, je ne connais qu'en HG et j'ai bien compris que ce fil était fait pour râler, pas pour réfléchir. Des fois, je suis d'une candeur Rolling Eyes

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 9:33

@Elyas a écrit:
En revanche, je rejoins totalement Presse-Purée même si je l'ai déjà dit dans ma première intervention sur ce fil.

On va dire qu'on se suit à la trace, mais pour le coup, ce décret est pour moi un non évènement.

Mis à part que, comme le fait remarquer Gryphe, le décret sort avant la consultation de janvier. Cela montre bien que le PS nous prend pour des cons et que, comme faisait l'UMP avant lui, tout est décidé à l'avance. J'ose espérer que cela n'entraînera pas, en plus des leçons de morale sur Twitter.


Dernière édition par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 9:35, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par egomet le Dim 23 Nov 2014 - 9:34

@Isis39 a écrit:Supprimer le redoublement, pourquoi pas, ça ne servait pas à grand chose. Mais rien n'est mis en place ?

- pédagogie différenciée : soit ! Mais combien de profs ont été formés à ça ? Quasiment pas. Dans mon académie, dans ma matière, ça n'existe pas.
- la pédagogie différenciée ne peut rien pour les élèves en grande difficulté : pour ceux-là il  faudrait une vraie remédiation, comme les RASED, mais aussi au collège. Et bien visiblement il n'y aura rien puisque le texte parle de solution à trouver localement. Ce qui veux dire "démerdez-vous". Pourtant on aurait besoin de personnes compétentes : je ne sais pas apprendre à lire à un élève.

Je suis sûr qu'en te documentant, tu finirais par apprendre à le faire.  Mais il te faudrait du temps et tu serais obligée de lâcher tout le reste.
Et là,  on parle du collège.  Il y a donc une difficulté supplémentaire.  Il ne s'agit pas seulement d'apprendre à lire à un gamin, mais de soigner, de rectifier un apprentissage raté.  C'est une autre paire de manches. Rectifier la position de la main, c'est autre chose que d'enseigner le geste normalement.  Faire accepter les apprentissages répétitifs,  ce n'est rien avec des petits encore curieux de tout. Mais avec des adolescents découragés!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Isis39 le Dim 23 Nov 2014 - 9:35

@Aevin a écrit:
@Isis39 a écrit: je ne sais pas apprendre à lire à un élève.
Et là tu résumes en quelque sort le problème que j'ai en langue. Bien sûr la question n'est pas de leur apprendre à lire, mais certains ne sont pas capable d'aligner trois mots sans massacrer la langue, tandis que d'autres ont un niveau impressionnant. Et le redoublement ni a jamais rien changé. Là, il nous faudrait des cours pour ceux qui sont en grande difficulté pour leur faire rattraper le retard et d'autres modifications encore ... Mais je n'ai jamais vu un élève qui aurait mieux réussi juste parce" qu'il a redoublé sa 2nde.  

Voilà. On a un vrai besoin de remédiation pour certains élèves. Et on ne sait pas faire, et surtout pas en classe avec les autres.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Isis39 le Dim 23 Nov 2014 - 9:37

@egomet a écrit:
@Isis39 a écrit:Supprimer le redoublement, pourquoi pas, ça ne servait pas à grand chose. Mais rien n'est mis en place ?

- pédagogie différenciée : soit ! Mais combien de profs ont été formés à ça ? Quasiment pas. Dans mon académie, dans ma matière, ça n'existe pas.
- la pédagogie différenciée ne peut rien pour les élèves en grande difficulté : pour ceux-là il  faudrait une vraie remédiation, comme les RASED, mais aussi au collège. Et bien visiblement il n'y aura rien puisque le texte parle de solution à trouver localement. Ce qui veux dire "démerdez-vous". Pourtant on aurait besoin de personnes compétentes : je ne sais pas apprendre à lire à un élève.

Je suis sûr qu'en te documentant, tu finirais par apprendre à le faire.  Mais il te faudrait du temps et tu serais obligée de lâcher tout le reste.
Et là,  on parle du collège.  Il y a donc une difficulté supplémentaire.  Il ne s'agit pas seulement d'apprendre à lire à un gamin, mais de soigner, de rectifier un apprentissage raté.  C'est une autre paire de manches. Rectifier la position de la main, c'est autre chose que d'enseigner le geste normalement.  Faire accepter les apprentissages répétitifs,  ce n'est rien avec des petits encore curieux de tout. Mais avec des adolescents découragés!

Non, je n'ai pas les compétences : avec de la lecture et de la formation, je peux aider les élèves en difficulté.
Ceux qui sont en grande difficulté, qui ne savent pas lire ni écrire (comme on l'attend d'un élève de collège), je ne peux pas les aider dans mon cours d'HG.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 9:39

@Isis39 a écrit:
@Aevin a écrit:
@Isis39 a écrit: je ne sais pas apprendre à lire à un élève.
Et là tu résumes en quelque sort le problème que j'ai en langue. Bien sûr la question n'est pas de leur apprendre à lire, mais certains ne sont pas capable d'aligner trois mots sans massacrer la langue, tandis que d'autres ont un niveau impressionnant. Et le redoublement ni a jamais rien changé. Là, il nous faudrait des cours pour ceux qui sont en grande difficulté pour leur faire rattraper le retard et d'autres modifications encore ... Mais je n'ai jamais vu un élève qui aurait mieux réussi juste parce" qu'il a redoublé sa 2nde.  

Voilà. On a un vrai besoin de remédiation pour certains élèves. Et on ne sait pas faire, et surtout pas en classe avec les autres.

Mais tu n'auras pas de moyens supplémentaires pour cela.

Je me demande même si certains ne vont pas tenter de le faire passer dans les "missions liées au service d'enseignement" du décret de 2014, et donc, sans HS.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum