Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 9:39

@Isis39 a écrit:
@Aevin a écrit:
@Isis39 a écrit: je ne sais pas apprendre à lire à un élève.
Et là tu résumes en quelque sort le problème que j'ai en langue. Bien sûr la question n'est pas de leur apprendre à lire, mais certains ne sont pas capable d'aligner trois mots sans massacrer la langue, tandis que d'autres ont un niveau impressionnant. Et le redoublement ni a jamais rien changé. Là, il nous faudrait des cours pour ceux qui sont en grande difficulté pour leur faire rattraper le retard et d'autres modifications encore ... Mais je n'ai jamais vu un élève qui aurait mieux réussi juste parce" qu'il a redoublé sa 2nde.  

Voilà. On a un vrai besoin de remédiation pour certains élèves. Et on ne sait pas faire, et surtout pas en classe avec les autres.

Mais tu n'auras pas de moyens supplémentaires pour cela.

Je me demande même si certains ne vont pas tenter de le faire passer dans les "missions liées au service d'enseignement" du décret de 2014, et donc, sans HS.

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Isis39 le Dim 23 Nov 2014 - 9:41

@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Aevin a écrit:
Et là tu résumes en quelque sort le problème que j'ai en langue. Bien sûr la question n'est pas de leur apprendre à lire, mais certains ne sont pas capable d'aligner trois mots sans massacrer la langue, tandis que d'autres ont un niveau impressionnant. Et le redoublement ni a jamais rien changé. Là, il nous faudrait des cours pour ceux qui sont en grande difficulté pour leur faire rattraper le retard et d'autres modifications encore ... Mais je n'ai jamais vu un élève qui aurait mieux réussi juste parce" qu'il a redoublé sa 2nde.  

Voilà. On a un vrai besoin de remédiation pour certains élèves. Et on ne sait pas faire, et surtout pas en classe avec les autres.

Mais tu n'auras pas de moyens supplémentaires pour cela.

Je me demande même si certains ne vont pas tenter de le faire passer dans les "missions liées au service d'enseignement" du décret de 2014, et donc, sans HS.

C'est pour ça que je trouve scandaleux de supprimer le redoublement (donc de faire de substantielles économies) et de ne rien mettre en place.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Elyas le Dim 23 Nov 2014 - 9:42

@Isis39 a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:

Voilà. On a un vrai besoin de remédiation pour certains élèves. Et on ne sait pas faire, et surtout pas en classe avec les autres.

Mais tu n'auras pas de moyens supplémentaires pour cela.

Je me demande même si certains ne vont pas tenter de le faire passer dans les "missions liées au service d'enseignement" du décret de 2014, et donc, sans HS.

C'est pour ça que je trouve scandaleux de supprimer le redoublement (donc de faire de substantielles économies) et de ne rien mettre en place.

Tout à fait d'accord.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 9:45

@Isis39 a écrit:C'est pour ça que je trouve scandaleux de supprimer le redoublement (donc de faire de substantielles économies) et de ne rien mettre en place.

Idem.

Le truc intéressant que j'ai entendu dans les médias, c'est le droit au retour en formation après un délai. J'ai des amis qui ont fait cela (dont un qui a travaillé un an à nettoyer des moteurs d'avion sur un aéroport avant de devenir, à force de travail ... MCF), et ça a té très dur pour eux de retrouver une place en fin de secondaire ou en début de supérieur.


Dernière édition par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 9:45, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par egomet le Dim 23 Nov 2014 - 9:45

@Elyas a écrit:
@henriette a écrit:Elyas, je comprends en te lisant que nous ne voyons pas du tout les choses de la même façon car nous ne mettons pas du tout la même démarche derrière ce terme de différenciation.
Y a-t-il des fils du forum sur lesquels tu aurais expliqué cela avec des exemples concrets, dont tu pourrais me conseiller la lecture ?

Non, il n'y en a pas. J'exprimais juste les pratiques que je connais, les idées que j'ai et des pistes. Maintenant, je ne connais qu'en HG et j'ai bien compris que ce fil était fait pour râler,  pas pour réfléchir.  Des fois, je suis d'une candeur Rolling Eyes

Râleurs ou pas, on sera de toute facon obligé de bricoler quelque chose. Alors autant voir ce que tu as à proposer.
Pas sûr que tes idées soient transposables à  toutes les matières, mais si ça peut déjà aider les professeurs d'histoire-géographie, c'est toujours bon à prendre.
Ce qui nous fait râler, c'est que les méthodes "innovantes" ou autres nous sont invariablement présentées comme des panacées, qui devraient s'appliquer partout, en excluant toutes les autres.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Iphigénie le Dim 23 Nov 2014 - 9:48

C'est pour ça que je trouve scandaleux de supprimer le redoublement (donc de faire de substantielles économies) et de ne rien mettre en place.
Mais voyons on vous dira que  tout est déjà en place avec la réforme du lycée:
on a l'aide personnalisée -à 25,
le CDR où ne vont que des volontaires permettant à d'autres volontaires de faire quelques heures sup,
les aides éducatifs qui ne maîtrisent pas les disciplines,
les tuteurs qui ne voient leur tutorés que quand ces derniers le désirent c'est à dire jamais
et le numérique: que pourrait-on faire de plus?
ah si,des réunions des équipes  des bras cassés sus-mentionnées, pédagogiques, spécialisées dans la remédiation efficace des élèves en difficulté.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Nadejda le Dim 23 Nov 2014 - 9:49

En formation (stagiaire) on nous demande souvent quels dispositifs de "pédagogie différenciée" nous mettons en place. Mais personne ne nous explique clairement en quoi cela consiste. Alors, les stagiaires, qui n'ont souvent que deux mois d'enseignement derrière eux, bricolent comme ils peuvent...
La formatrice qui a procédé à ma première visite-conseil voudrait observer lors de sa prochaine visite des groupes de niveau et voir comment je prends en compte "la diversité des élèves" etc. Mais bien sûr aucun conseil concret de mise en pratique tant pour réfléchir aux "activités" possibles que pour gérer les élèves qui se croient au club med.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Aevin le Dim 23 Nov 2014 - 9:51

@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:C'est pour ça que je trouve scandaleux de supprimer le redoublement (donc de faire de substantielles économies) et de ne rien mettre en place.

Idem.

Le truc intéressant que j'ai entendu dans les médias, c'est le droit au retour en formation après un délai. J'ai des amis qui ont fait cela (dont un qui a travaillé un an à nettoyer des moteurs d'avion sur un aéroport avant de devenir, à force de travail ... MCF), et ça a té très dur pour eux de retrouver une place en fin de secondaire ou en début de supérieur.
Oui, mais ça, c'est un des gros problèmes. Il faudrait avoir un meilleur système pour ceux qui veulent reprendre les "études" (au sens très large).

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par *Fifi* le Dim 23 Nov 2014 - 9:51

Je ne suis pas sûre que le redoublement soit toujours garant de progrès et fasse que l'élève "rattrape les wagons". Mais pour de la vraie re médiation il faut des moyens, le problème est surtout économique. On veut faire mieux avec moins...

Pour ce qui est de la différenciation j'essaie d'en faire mais cela ne résout pas tout, notamment quand les élèves ont de gros soucis de compréhension et de mémorisation (et de vocabulaire).
Exemple : en géo les 4ème doivent analyser des documents et faire un texte pour montrer que Tokyo est une ville puissante dans le monde. Tous savent qu'il faut situer, présenter la ville, le paysage urbain e t expliquer ce qui fait de Tokyo une ville puissante.

Certains élèves en difficultés ont en plus une feuille d'aide avec des questions ou un renvoi à tel ou tel document pour les guider. Ça les aide pour faire le brouillon mais le but est d'arriver au même résultat que les autres. Ça marche très bien dans le cadre de travaux en classe, de rédaction de compréhension de documents. Mais quand ces élèves ont aussi des problèmes de mémorisation, il est difficile de les amener lors des évaluations au même résultat.

Pour les élèves d'ULIS j'attends moins de choses sur la forme ou moins de développement. Là les attentes ne sont pas les mêmes. Ils suivent le même cours mais l'objectif à atteindre est différent.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Isis39 le Dim 23 Nov 2014 - 9:54

@Iphigénie a écrit:
C'est pour ça que je trouve scandaleux de supprimer le redoublement (donc de faire de substantielles économies) et de ne rien mettre en place.
Mais voyons on vous dira que  tout est déjà en place avec la réforme du lycée:
on a l'aide personnalisée -à 25,
le CDR où ne vont que des volontaires permettant à d'autres volontaires de faire quelques heures sup,
les aides éducatifs qui ne maîtrisent pas les disciplines,
les tuteurs qui ne voient leur tutorés que quand ces derniers le désirent c'est à dire jamais
et le numérique: que pourrait-on faire de plus?
ah si,des réunions des équipes  des bras cassés sus-mentionnées, pédagogiques, spécialisées dans la remédiation efficace des élèves en difficulté.

Il parait qu'au collège aussi avec l'AP et les PPRE.
Sauf que le gamin en perdition, c'est pas parce qu'il a un PPRE que je pourrais lui apprendre à lire dans mon cours d'HG de 55 minutes en gérant les 28 autres élèves.
ET ça c'est scandaleux de laisser croire que c'est possible.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 9:57

@Aevin a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:C'est pour ça que je trouve scandaleux de supprimer le redoublement (donc de faire de substantielles économies) et de ne rien mettre en place.

Idem.

Le truc intéressant que j'ai entendu dans les médias, c'est le droit au retour en formation après un délai. J'ai des amis qui ont fait cela (dont un qui a travaillé un an à nettoyer des moteurs d'avion sur un aéroport avant de devenir, à force de travail ... MCF), et ça a té très dur pour eux de retrouver une place en fin de secondaire ou en début de supérieur.
Oui, mais ça, c'est un des gros problèmes. Il faudrait avoir un meilleur système pour ceux qui veulent reprendre les "études" (au sens très large).

Je crois que nous sommes parfaitement d'accord sur ce point. Le problème, en France, dans l'orientation, c'est bien plus, selon moi le manque de passerelles et de structures à taille humaine de rattrapage (tu vas aimer cette référence, mais c'est exactement, je crois, ce que fait Brighelli dans son bahut), que le soit-disant pouvoir exorbitant des enseignants sur l'orientation des élèves (qui a assisté à un conseil de classe au collège sait combien ce pouvoir est incommensurable... Laughing  ). Mais ces structures, ça coûte, et ce n'est pas la logique en ce moment - il suffit de voir l'état du MESR -, alors on met en avant "la pédagogie différenciée", on ne définit pas, on ne met aucun moyen de formation, on supprime les dédoublements, et aux profs de se débrouiller.


Dernière édition par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 11:15, édité 1 fois (Raison : aurtograf)

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par *Fifi* le Dim 23 Nov 2014 - 9:57

@Isis39 a écrit:
@Iphigénie a écrit:
C'est pour ça que je trouve scandaleux de supprimer le redoublement (donc de faire de substantielles économies) et de ne rien mettre en place.
Mais voyons on vous dira que  tout est déjà en place avec la réforme du lycée:
on a l'aide personnalisée -à 25,
le CDR où ne vont que des volontaires permettant à d'autres volontaires de faire quelques heures sup,
les aides éducatifs qui ne maîtrisent pas les disciplines,
les tuteurs qui ne voient leur tutorés que quand ces derniers le désirent c'est à dire jamais
et le numérique: que pourrait-on faire de plus?
ah si,des réunions des équipes  des bras cassés sus-mentionnées, pédagogiques, spécialisées dans la remédiation efficace des élèves en difficulté.

Il parait qu'au collège aussi avec l'AP et les PPRE.
Sauf que le gamin en perdition, c'est pas parce qu'il a un PPRE que je pourrais lui apprendre à lire dans mon cours d'HG de 55 minutes en gérant les 28 autres élèves.
ET ça c'est scandaleux de laisser croire que c'est possible.
Tout est un problème de moyen, d'argent... Si "on" se décidait là haut à vraiment investir sur l'école et les gamins, on pourrait améliorer pas mal de choses. Mais le temps c'est de l'argent, et l'argent on n'en a pas...

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Iphigénie le Dim 23 Nov 2014 - 9:59

Il parait qu'au collège aussi avec l'AP et les PPRE.
Sauf que le gamin en perdition, c'est pas parce qu'il a un PPRE que je pourrais lui apprendre à lire dans mon cours d'HG de 55 minutes en gérant les 28 autres élèves.
ET ça c'est scandaleux de laisser croire que c'est possible.


On est bien d'accord. Faute de gros moyens, réels, sur le primaire, pour des remédiations le plus tôt possible, par petits groupes et par des personnes très compétentes, tout le reste est dilution dans les airs. Surtout si on saccage en plus l'enseignement professionnel pour regrouper tout le monde au moindre coût dans des filières générales.

Je suis bien d'accord aussi sur la formation continue, et les passerelles d'ailleurs: quelle foutaise que nos actuels "stages passerelles" Twisted Evil

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Presse-purée le Dim 23 Nov 2014 - 10:00

@Isis39 a écrit:
Il parait qu'au collège aussi avec l'AP et les PPRE.
Sauf que le gamin en perdition, c'est pas parce qu'il a un PPRE que je pourrais lui apprendre à lire dans mon cours d'HG de 55 minutes en gérant les 28 autres élèves.
ET ça c'est scandaleux de laisser croire que c'est possible.

Non, ça montre juste que le but est de faire des économies, et que, finalement, la difficulté scolaire, le ministère s'en fout. Les coupables sont tout trouvés, ce sont les profs.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Aevin le Dim 23 Nov 2014 - 10:06

@Presse-purée a écrit:

Je crois que nous sommes parfaitement d'accord sur ce point.
@Presse-purée a écrit:Le problème, en France, dans l'orientation, c'est bien plus, selon moi le manque de passerelles et de structures à taille humaine de rattrapage (tu vas aimer cette référence, mais c'est exactement, je crois, ce que fais Brighelli dans son bahut), que le soit-disant pouvoir exorbitant des enseignants sur l'orientation des élèves (qui a assisté à un conseil de classe au collège sait combien ce pouvoir est incommensurable... Laughing  ). Mais ces structures, ça coûte, et ce n'est pas la logique en ce moment - il suffit de voir l'état du MESR -, alors on met en avant "la pédagogie différenciée", on ne définit pas, on ne met aucun moyen de formation, on supprime les dédoublements, et aux profs de se débrouiller.
Là encore nous sommes d'accord, j'ai vu dans un lycée de 200 élèves (dans le 93) comment on peut rattraper un grand nombre d'élèves par le simple fait que n'importe quel élève qui sort du rang est tout de suite rattrapé par l'équipe pédagogique parce que tout le monde le voit et peut donc réagir.

Il semblerait aussi que deux études récentes (toutes les deux de 2014) montreraient l'avantage des petites structures sur la réussite des élèves, mais je ne les ai pas encore lues.

la première en anglais

et le numéro deux en français

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Isis39 le Dim 23 Nov 2014 - 10:10

@*Fifi* a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Iphigénie a écrit:
Mais voyons on vous dira que  tout est déjà en place avec la réforme du lycée:
on a l'aide personnalisée -à 25,
le CDR où ne vont que des volontaires permettant à d'autres volontaires de faire quelques heures sup,
les aides éducatifs qui ne maîtrisent pas les disciplines,
les tuteurs qui ne voient leur tutorés que quand ces derniers le désirent c'est à dire jamais
et le numérique: que pourrait-on faire de plus?
ah si,des réunions des équipes  des bras cassés sus-mentionnées, pédagogiques, spécialisées dans la remédiation efficace des élèves en difficulté.

Il parait qu'au collège aussi avec l'AP et les PPRE.
Sauf que le gamin en perdition, c'est pas parce qu'il a un PPRE que je pourrais lui apprendre à lire dans mon cours d'HG de 55 minutes en gérant les 28 autres élèves.
ET ça c'est scandaleux de laisser croire que c'est possible.
Tout est un problème de moyen, d'argent... Si "on" se décidait là haut à vraiment investir sur l'école et les gamins, on pourrait améliorer pas mal de choses. Mais le temps c'est de l'argent, et l'argent on n'en a pas...

On pourrait utiliser les économies faites sur les redoublements, non ? Very Happy

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Ergo le Dim 23 Nov 2014 - 10:13

*Fifi*: ça, d'accord - je le pratique aussi pour certains élèves: là où une partie doit se débrouiller seule, je détaille les étapes sur une feuille pour d'autres, je modifie la présentation ou la façon de faire pour des dys etc.
Mais ce qui m'inquiète dans ces trucs-là - et ça se retrouve parfaitement avec mon groupe de décrocheurs -, c'est que dès que je diminue les étapes, dès que je réduis les aides, ils sont de nouveau perdus et même après un an à ce régime, à la fin ils n'ont pas l'autonomie nécessaire pour suivre dans une classe lambda sans tous ces aménagements. Ca revient à reculer pour mieux sauter et ça me fait l'effet d'une hypocrite qui leur donne l'impression de réussir alors que dès l'instant où on exige d'eux la même chose que des autres et dans les mêmes conditions, ça ne fonctionne plus. Et là, je trouve que c'est encore plus violent que l'échec: avoir donné l'illusion que ça pouvait marcher...mais en fait, non. (Car le détail des étapes, les feuilles de méthode, la possibilité de rendre leur travail sous forme de bulles reliées entre elles plutôt que sous forme linéaire etc., ils ne les auront pas toute leur scolarité.)

(Et effectivement, là, je parle pour ceux qui ont quelques problèmes, pas pour les élèves en perdition qui sont très nombreux.)

On en revient à ce que tout le monde dit ou sous-entend sur ce fil: pour que ça fonctionne, il faut prendre les choses très tôt et donner du temps et des moyens (et former les gens, également, hein).

Supprimer le redoublement, oui, si on met autre chose en place: par ex mettre fin au découpage des élèves par tranche d'âge pour permettre à certains d'être dans un groupe équivalent 6e pour le français mais équivalent 5e pour les maths et pourquoi pas 4e pour les arts etc. - avec la souplesse de les changer de groupes au fur et à mesure des acquis ou des lacunes. Mais ça...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Aevin le Dim 23 Nov 2014 - 10:15

@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:
Il parait qu'au collège aussi avec l'AP et les PPRE.
Sauf que le gamin en perdition, c'est pas parce qu'il a un PPRE que je pourrais lui apprendre à lire dans mon cours d'HG de 55 minutes en gérant les 28 autres élèves.
ET ça c'est scandaleux de laisser croire que c'est possible.

Non, ça montre juste que le but est de faire des économies, et que, finalement, la difficulté scolaire, le ministère s'en fout. Les coupables sont tout trouvés, ce sont les profs.

Ou comme le dit Timperley au sujet de la formation des profs :
Helen Timperley a écrit:Most people think, it doesn't cost much money and it doesn't take much time. Unfortunately most professional development that results in better outcome for students takes quite a lot of money and quite long periods of time.


_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par retraitée le Dim 23 Nov 2014 - 10:24

Les économies faites sur les redoublements serviront à financer les tablettes ou à renflouer les banques !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Moonchild le Dim 23 Nov 2014 - 10:27

@Isis39 a écrit:
@Aevin a écrit:
@Isis39 a écrit: je ne sais pas apprendre à lire à un élève.
Et là tu résumes en quelque sort le problème que j'ai en langue. Bien sûr la question n'est pas de leur apprendre à lire, mais certains ne sont pas capable d'aligner trois mots sans massacrer la langue, tandis que d'autres ont un niveau impressionnant. Et le redoublement ni a jamais rien changé. Là, il nous faudrait des cours pour ceux qui sont en grande difficulté pour leur faire rattraper le retard et d'autres modifications encore ... Mais je n'ai jamais vu un élève qui aurait mieux réussi juste parce" qu'il a redoublé sa 2nde.  

Voilà. On a un vrai besoin de remédiation pour certains élèves. Et on ne sait pas faire, et surtout pas en classe avec les autres.
Voilà, c'est  le coeur de l'hypocrisie du discours sur la pédagogie différenciée tenu par les IPR, les formateurs, certains collègues, les grands prêtres des sciences de l'éduc, les conseillers du ministère, les ministres...

@*Fifi* a écrit:Tout est un problème de moyen, d'argent... Si "on" se décidait là haut à vraiment investir sur l'école et les gamins, on pourrait améliorer pas mal de choses. Mais le temps c'est de l'argent, et l'argent on n'en a pas...
C'est bien sûr un problème d'argent, mais pas seulement. C'est aussi le problème d'une idéologie égalitariste qui refuse toute sélection basée sur le niveau des élèves. D'ailleurs si on retrace l'histoire des réformes, l'interdit idéologique est apparu avant les restrictions budgétaires.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Elyas le Dim 23 Nov 2014 - 10:33

@egomet a écrit:
Râleurs ou pas, on sera de toute facon obligé de bricoler quelque chose. Alors autant voir ce que tu as à proposer.
Pas sûr que tes idées soient transposables à  toutes les matières, mais si ça peut déjà aider les professeurs d'histoire-géographie, c'est toujours bon à prendre.
Ce qui nous fait râler, c'est que les méthodes "innovantes" ou autres nous sont invariablement présentées comme des panacées, qui devraient s'appliquer partout, en excluant toutes les autres.

Ok, on y va.

D'abord, deux éléments théoriques : la taxonomie de Bloom et la ZPD de Vygotski.

La taxonomie de Bloom explique qu'il existe une hiérarchie de six capacités cognitives, chacune absorbant les inférieures. Il y a ainsi : connaissance (capacité de niveau 1), application et compréhension (capacités de niveau 2), analyse et synthèse (niveau 2) et évaluation (niveau 3 même si certains l'inversent avec synthèse).
Les capacités connaissance, compréhension et application relèvent de l'apprentissage et les capacités analyse, synthèse et évaluation relèvent de la maîtrise des apprentissages.
La ZPD (zone proximale de développement) de Vygotski est l'idée qu'un élève en arrivant le matin au collège a une aire intellectuelle développée de quantité X et qu'il a la capacité dans la journée de développer son aire intellectuelle de X + y, X et Y variant en fonction des élèves. L'idée est d'utiliser au maximum cette ZPD et d'éviter la surcharge cognitive tout en construisant une progressivité des apprentissages.
En liant les deux, tu parviens à penser des idées de différenciation pédagogique.

Exemples, je demande à mes 6e de raconter la bataille de Salamine. e travail est une tâche complexe qui va demander de lire des documents (capacité compréhension), de les analyser pour extraire l'information (capacité analyse) et de les mettre en relation dans un texte cohérent et élégant (capacité synthèse et application). J'ai dans ma classe trois types d'élèves : des élèves en capacité pleine et entière de réussir, des élèves qui savent analyser mais synthétiser prend beaucoup de temps et des élèves qui sont débordés par l'idée de lire des documents, de les comprendre, de les analyser et de rédiger.
Je mets donc en place deux systèmes :
1- mes élèves débordés (souvent avec des problèmes de lecture, de logique et de graphie), je leur donne un questionnaire sur les documents. Je ne leur demande que cela.
2- mes élèves en difficulté sur la synthèse, je mets en place un système d'enveloppes oraculaires. S'il y a trois paragraphes, il y aura 3 enveloppes. Chaque enveloppe a des amorces de phrases pour débuter le paragraphe et les mots-clefs nécessaires pour réaliser le sus-dit paragraphe. Un élève qui n'utilsiera aucune enveloppe aura un bonus de +3. Un élève qui n'utilisera qu'une enveloppe aura un bonus de +2. Un élève qui n'utilisera que deux enveloppes aura un bonus de +1. Celui qui utilisera toutes les enveloppes aura un bonus de +0. (en fait, je note sur 5, mes boni sont de +1, +0,5 et +0,25). Ce système de bonification est contestable mais il a l'avantage d'amener les élèves à vouloir utiliser de moins en moins d'enveloppes et aux bons élèves de se sentir mis en valeur sans que les autres en souffrent.

Dans la situation 1, le but est que sur l'année, ils finissent de plus en plus vite leur questionnaire pour leur donner des consignes de synthèse simple de changement de langage (passage du question/réponse à la tâche complexe) et au fil des années (je pense toujours sur 4 ans et pas sur 1 an) arriver au 2nd système.
Le 2nd système a pour but d'autonomiser au fil du temps les élèves les plus lents et fragiles sans les décourager.

Dans tous les cas, les connaissances nécessaires pour connaître le repère de Salamine sont travaillées : la date, le lieu, les événements, les acteurs et les résultats.

Voilà, ce n'est pas parfait mais le but est que tous les élèves maîtrisent des connaissances et développent des capacités rédactionnelles et réflexives qui leur permettent de passer en 2nde générales ou professionnelles . On ne réfléchit pas la pédagogie différenciée sur un cours mais à la fois sur un an et sur quatre ans pour amener les élèves à l'autonomie.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par ycombe le Dim 23 Nov 2014 - 10:55

@Elyas a écrit:

Ok, on y va.

....


C'est vraiment de la pédagogie différenciée? Il me semblait que la pédagogie différenciée consistait à permettre aux élèves d'utiliser des chemins différents pour arriver au même objectif. Tes élèves n'arrivent pas au même objectif. À vue de nez, je dirais même que l'écart augmente entre les extrêmes.

Pour le troisième groupe, pour moi, tu fais de la remédiation. À la rigueur, un élève de ton groupe de largués aurait tout à gagner d'un redoublement, s'il a effectivement gagné en autonomie, avant de passer au lycée.

Comment notes tu? À la fin (je veux dire au brevet), ils passent tous la même épreuve avec le même barème. Tu fais des devoirs commun à toute la classe ou tu différencies aussi les devoirs?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Balthazaard le Dim 23 Nov 2014 - 10:59

Ce qui suppose bien entendu que tes élèves sont tous dévoués aux taches que tu leur propose...ce que nous remarquons tous, tous les jours....bien sur , ils le sont car les travaux que tu proposes sont en parfait accord avec les théories cognitives, alors que nous comme nous les méprisons ou les ignorons ne générons qu'indifférence....ça se tient
Et si.... , puisque ce sont des posts de râleurs de mauvaise foi, un (ou une) des élèves ne trouve aucun intérêt à ce que tu racontes et ne lit même pas tes documents...tu fais quoi? et si au lieu d'être seul, il y en a mettons 10 ou 15, nous faisons quoi...c'est surtout ça le problème de l'école aujourd'hui

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Cath le Dim 23 Nov 2014 - 11:01

(Parenthèse : le décret supprimant le redoublement vient de paraitre alors que la concertation aura lieu au mois de janvier, c'est ça ???)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par noel le Dim 23 Nov 2014 - 11:02

Oui.

noel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal officiel : le redoublement, c'est fini !

Message par Cath le Dim 23 Nov 2014 - 11:04

Misère...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum