Les appréciations du bulletin

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par Danska le Mar 2 Déc 2014 - 22:19

@gilthoniel a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@Catalunya a écrit:
En seconde les SES ne sont qu'une option. Chez moi, il n'y a même pas de notes. Je pense que le collègue a envie d'encourager les élèves à faire ES.


Oui enfin, je vois mal comment en fin d'année on peut se servir de ce genre de notes pour orienter les élèves en 1ère ES sans leur mentir...

La philosophie de la SES en seconde c'est de l'initiation, on leur fait découvrir la discipline. On ne les préparent pas au bac. Dans mon lycée c'est coefficient 0


Mais le problème reste le même : comment un élève qui n'a même pas la moyenne en SES en 2nde, alors que le "programme" est on ne peut plus léger, peut-il espérer s'en sortir en 1ère ES ? A l'inverse, à quoi bon les surnoter et leur donner l'impression qu'ils vont y arriver si c'est faux ?

Danska
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par piesco le Mar 2 Déc 2014 - 22:26

@Jenny a écrit:
@sansara a écrit:
@Danska a écrit:


Je ne sais plus sur quel fil avait été citée la perle d'un prof qui avait noté sur le bulletin d'un de ses élèves : "A abandonner !"

Elle me fait toujours autant rire Laughing

Ah oui c'est très bon, ça !

+1 veneration
Quoique pour certains élèves "A abandonner", c'est tentant…

Surtout si on considère qu'on s'adresse aux parents! Razz
avatar
piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par ysabel le Mer 3 Déc 2014 - 6:14

@Danska a écrit:
@gilthoniel a écrit:
@mafalda16 a écrit:


Oui enfin, je vois mal comment en fin d'année on peut se servir de ce genre de notes pour orienter les élèves en 1ère ES sans leur mentir...

La philosophie de la SES en seconde c'est de l'initiation, on leur fait découvrir la discipline. On ne les préparent pas au bac. Dans mon lycée c'est coefficient 0


Mais le problème reste le même : comment un élève qui n'a même pas la moyenne en SES en 2nde, alors que le "programme" est on ne peut plus léger, peut-il espérer s'en sortir en 1ère ES ? A l'inverse, à quoi bon les surnoter et leur donner l'impression qu'ils vont y arriver si c'est faux ?
Hier au conseil d'une classe de seconde, appréciation du collègue de SES exploration (nos EE sont notés pour motiver les élèves) : aucun intérêt ni motivation pour la matière
le chef demande à la copsy le projet de la gamine pour l'an prochain : 1ère ES
grand fou-rire dans la salle...

Excellent conseil : commencé à l'heure et 1h montre en main pour faire passer les 30 élèves veneration

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par piesco le Mer 3 Déc 2014 - 7:37

Cripure a écrit:Je suis en train de préparer mon conseil de seconde. Les collègues de langue (anglais et espagnol) se plaignent du manque de travail, avec 12 et 12,8 de moyenne de classe. Je me plains du manque de travail avec 7,8. Le collègue de physique : idem avec 11. En maths : idem avec 7,7.
Va comprendre, Charles Rolling Eyes

:shock:

Qu'est-ce que ça donnerait s'ils travaillaient!
avatar
piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par gilthoniel le Mer 3 Déc 2014 - 8:48

@Danska a écrit:
@gilthoniel a écrit:
@mafalda16 a écrit:


Oui enfin, je vois mal comment en fin d'année on peut se servir de ce genre de notes pour orienter les élèves en 1ère ES sans leur mentir...

La philosophie de la SES en seconde c'est de l'initiation, on leur fait découvrir la discipline. On ne les préparent pas au bac. Dans mon lycée c'est coefficient 0


Mais le problème reste le même : comment un élève qui n'a même pas la moyenne en SES en 2nde, alors que le "programme" est on ne peut plus léger, peut-il espérer s'en sortir en 1ère ES ? A l'inverse, à quoi bon les surnoter et leur donner l'impression qu'ils vont y arriver si c'est faux ?

De toute façon, un élève qui ne s'en sort pas en histoire et math (+ français) n'a rien à faire en ES. Ce sont ces disciplines qui permettent de juger. La SES permet de savoir si l'élève a un intérêt pour la discipline, une curiosité pour le monde qui l'entoure.

Ceci-dit, je ne surnote pas, je ne fais pas des cours au rabais, mes secondes sont en prise de note etc... Mais mon objectif est à la fois de donner des rudiments d'analyse à mes élèves et de faire en sorte que des élèves prometteurs aillent en ES plutôt qu'en S. Pour cela, j'adapte mon programme à l'actualité (ex: je ferai le chapitre sur "le diplôme un passeport pour l'emploi?" quand ils aborderont l'orientation avec leurs PP respectifs) mais en même temps je fais en sorte que mes cours soient crédibles (je n'ai pas une moyenne à 18).

De plus, il arrive souvent que des élèves soient bons en SES alors qu'ils ne soient pas terribles ailleurs (et dans ce cas, en conseil de classe c'est notre rôle de dire que non, cet élève n'est pas un fumiste partout), le contraire arrivent également, des élèves qui sont fiers d'être nuls dans une matière (qu'ils méprisent) alors qu'ils brillent dans toutes les autres. Lorsque j'étais au lycée, des camarades étaient fiers d'avoir 6 en SVT alors qu'ils avaient 18 en math et Physique-Chimie et qu'ils ont fait par la suite une prépa MPSI puis MP* et enfin polytechnique. Pourtant les profs de math et physiques ne surnotaient pas. Je trouve ça complètement stupide de juger des moyennes des collègues sans creuser plus que ça.

gilthoniel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par Hoa Mai le Mer 3 Déc 2014 - 16:39

Beaucoup de collègues sont très fiers d'avoir des moyennes de classe très basses. Une facon sans doute pour eux de se valoriser eux-mêmes, genre "Regardez comme je suis un bon professeur exigeant avec mes élèves. Avec moi, ils ont 08 de moyenne"...

On existe comme on peut...
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par Guillaume le Grand le Mer 3 Déc 2014 - 16:40

@Hoa Mai a écrit:Beaucoup de collègues sont très fiers d'avoir des moyennes de classe très basses. Une facon sans doute pour eux de se valoriser eux-mêmes, genre "Regardez comme je suis un bon professeur exigeant avec mes élèves. Avec moi, ils ont 08 de moyenne"...

On existe comme on peut...
+1000000 !

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
avatar
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par Provence le Mer 3 Déc 2014 - 16:45

@Hoa Mai a écrit:Beaucoup de collègues sont très fiers d'avoir des moyennes de classe très basses. Une facon sans doute pour eux de se valoriser eux-mêmes, genre "Regardez comme je suis un bon professeur exigeant avec mes élèves. Avec moi, ils ont 08 de moyenne"...

On existe comme on peut...

L'inverse existe aussi...

Beaucoup de collègues sont très fiers d'avoir des moyennes de classe très hautes. Une façon sans doute pour eux de se valoriser eux-mêmes, genre "Regardez comme je suis un bon professeur bienveillant avec mes élèves. Avec moi, ils ont 18 de moyenne"...

On existe comme on peut...
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par Hoa Mai le Mer 3 Déc 2014 - 16:56

Bien vu ;-)

Mais que ce soit IRL ou sur ce forum, je n'ai jamais rencontre de professeurs se vantant de mettre des bonnes notes alors que l'inverse est vrai. Pour ma part, en musique, mes moyennes sont hautes et je précise toujours en conseil que deux tiers des notes environ étant des notes d oral,dès lors qu'un élève est motivé et intéressé, il peut réussir mais que j'entends bien que par ailleurs il puisse être en grande difficulté sur le plan scolaire. Jamais vu en revanche de collègue notant très severement dire autre chose que c'est parce que les élèves sont nuls. Quant à proposer aux élèves de se rattraper... impensable ! Ils ont 08 parce qu'ils le valent bien... il ne manquerait plus qu'on cherche à changer cet état de fait...
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par mafalda16 le Mer 3 Déc 2014 - 16:57

@gilthoniel a écrit:
@Danska a écrit:
@gilthoniel a écrit:

La philosophie de la SES en seconde c'est de l'initiation, on leur fait découvrir la discipline. On ne les préparent pas au bac. Dans mon lycée c'est coefficient 0


Mais le problème reste le même : comment un élève qui n'a même pas la moyenne en SES en 2nde, alors que le "programme" est on ne peut plus léger, peut-il espérer s'en sortir en 1ère ES ? A l'inverse, à quoi bon les surnoter et leur donner l'impression qu'ils vont y arriver si c'est faux ?

De toute façon, un élève qui ne s'en sort pas en histoire et math (+ français) n'a rien à faire en ES. Ce sont ces disciplines qui permettent de juger. La SES permet de savoir si l'élève a un intérêt pour la discipline, une curiosité pour le monde qui l'entoure.

Ceci-dit, je ne surnote pas, je ne fais pas des cours au rabais, mes secondes sont en prise de note etc... Mais mon objectif est à la fois de donner des rudiments d'analyse à mes élèves et de faire en sorte que des élèves prometteurs aillent en ES plutôt qu'en S. Pour cela, j'adapte mon programme à l'actualité (ex: je ferai le chapitre sur "le diplôme un passeport pour l'emploi?" quand ils aborderont l'orientation avec leurs PP respectifs) mais en même temps je fais en sorte que mes cours soient crédibles (je n'ai pas une moyenne à 18).

De plus, il arrive souvent que des élèves soient bons en SES alors qu'ils ne soient pas terribles ailleurs (et dans ce cas, en conseil de classe c'est notre rôle de dire que non, cet élève n'est pas un fumiste partout), le contraire arrivent également, des élèves qui sont fiers d'être nuls dans une matière (qu'ils méprisent) alors qu'ils brillent dans toutes les autres. Lorsque j'étais au lycée, des camarades étaient fiers d'avoir 6 en SVT alors qu'ils avaient 18 en math et Physique-Chimie et qu'ils ont fait par la suite une prépa MPSI puis MP* et enfin polytechnique. Pourtant les profs de math et physiques ne surnotaient pas. Je trouve ça complètement stupide de juger des moyennes des collègues sans creuser plus que ça.

Je suis d'accord sur le principe, néanmoins en ce qui me concerne j'applique ce principe si le collègue qui se trouve avec une moyenne de 16 a un discours en accord avec cette note, et donc ne passe pas son temps à se plaindre de la classe, d'un manque de travail abominable... or ce n'est pas toujours le cas.

Et je plussoie à ce qu'à dit Provence, les deux tendances existent et les deux sont détestables.
avatar
mafalda16
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par User5899 le Mer 3 Déc 2014 - 18:04

@piesco a écrit:
Cripure a écrit:Je suis en train de préparer mon conseil de seconde. Les collègues de langue (anglais et espagnol) se plaignent du manque de travail, avec 12 et 12,8 de moyenne de classe. Je me plains du manque de travail avec 7,8. Le collègue de physique : idem avec 11. En maths : idem avec 7,7.
Va comprendre, Charles Rolling Eyes

:shock:

Qu'est-ce que ça donnerait s'ils travaillaient!
Hi hi hi Razz
Le chef a demandé aux collègues de langues s'ils avaient un problème avec l'évaluation. Une vingtaine n'ont la moyenne nulle part sauf en langues et EPS Rolling Eyes

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par User5899 le Mer 3 Déc 2014 - 18:07

@Hoa Mai a écrit:Beaucoup de collègues sont très fiers d'avoir des moyennes de classe très basses. Une facon sans doute pour eux de se valoriser eux-mêmes, genre "Regardez comme je suis un bon professeur exigeant avec mes élèves. Avec moi, ils ont 08 de moyenne"...

On existe comme on peut...
C'est possible. Comme le contraire.
La psycho à deux balles, ça se retourne Smile

Autre façon de voir.
Certains collègues sont très fiers d'avoir des moyennes de classe qui correspondent à l'avis qu'ils formulent sur ladite classe. Mais ça, ça devient rare.
En revanche, dire en conseil ou écrire qu'un élève est nul, ça craint (même si c'est un raccourci commodément utilisé). Pour ma part, quand je rends un devoir avec 7 de moyenne sur un point qu'on avait vu en long en large et en travers, ça me touche et j'ai du mal, sauf à être vraiment pressé, à passer à autre chose.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par EU1 le Mer 3 Déc 2014 - 18:17

Cripure a écrit:
@piesco a écrit:
Cripure a écrit:Je suis en train de préparer mon conseil de seconde. Les collègues de langue (anglais et espagnol) se plaignent du manque de travail, avec 12 et 12,8 de moyenne de classe. Je me plains du manque de travail avec 7,8. Le collègue de physique : idem avec 11. En maths : idem avec 7,7.
Va comprendre, Charles Rolling Eyes

:shock:

Qu'est-ce que ça donnerait s'ils travaillaient!
Hi hi hi Razz
Le chef a demandé aux collègues de langues s'ils avaient un problème avec l'évaluation. Une vingtaine n'ont la moyenne nulle part sauf en langues et EPS Rolling Eyes

Eh oui c'est comme ça en langues. En terminale mes moyennes de classe sont de 15 et c'est ce qu'ils auront au bac...

et comme beaucoup de choses commencent par les langues, attendez-vous à voir la même chose dans vos matières à plus ou moins court terme...

Razz
avatar
EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par User5899 le Mer 3 Déc 2014 - 18:20

Oh, on s'adaptera Smile
L'avantage quand on a le choix entre 4, 6, 13 et 20, par exemple, c'est qu'on peut mettre 13 à tout le monde sans lire. Si c'est le progrès, il me convient.
Ensuite, votre complaisance autosatisfaite à mettre 15 à quelqu'un qui ne sait pas demander l'heure peut sembler dévalorisante pour l'ensemble de la profession, mais à 15 ans de la retraite, c'est un aspect qui m'en touche une sans faire bouger l'autre.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par JEMS le Mer 3 Déc 2014 - 18:28

Je vois qu'il y a des collègues pro-école-bienveillante parmi nous. C'est bien, mais comme l'a souligné Cripure, lorsque j'ai une moyenne de 7 en matière dominante, c'est qu'ils méritent selon mon avis, mon expertise d'avoir une telle note. Dans de nombreux cas, je fais tâche sur le bulletin, éco-droit, la matière qui dézingue tout le monde. Pas grave, j'assume parfaitement le fait que les élèves soient incapables d'apprendre quelques notions de base, de revoir une synthèse, de maîtriser un vocabulaire basique, bref, de faire le job de lycéen. Accessoirement, je dors très bien aussi.

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par EU1 le Mer 3 Déc 2014 - 18:33

JEMS : comment ça se passe dans ta matière ? vous avez des grilles de notation officielles ou bien vous faites tout vous-même ?

en langues on a des grilles, on est libres de les suivre ou pas mais elles sont utilisées pour les épreuves du bac. Donc ça nous guide pas mal pour la notation, pour fixer une fourchette disons
avatar
EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par Invité le Mer 3 Déc 2014 - 18:45

Cripure a écrit:
@piesco a écrit:
Cripure a écrit:Je suis en train de préparer mon conseil de seconde. Les collègues de langue (anglais et espagnol) se plaignent du manque de travail, avec 12 et 12,8 de moyenne de classe. Je me plains du manque de travail avec 7,8. Le collègue de physique : idem avec 11. En maths : idem avec 7,7.
Va comprendre, Charles Rolling Eyes

:shock:

Qu'est-ce que ça donnerait s'ils travaillaient!
Hi hi hi Razz
Le chef a demandé aux collègues de langues s'ils avaient un problème avec l'évaluation. Une vingtaine n'ont la moyenne nulle part sauf en langues et EPS Rolling Eyes
Ça c'est une remarque que je trouve parfaitement déplacée. De fait, c'est une des choses qui font que je suis favorable à la suppression des notes. Parce que juger de la compétence d'un collègue sur ses moyennes trop élevées, je trouve que ça en dit finalement plus long sur celui qui émet le jugement que sur le collègue. Et même chose lorsque la moyenne n'est pas assez élevée au goût de certains.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par piesco le Mer 3 Déc 2014 - 18:50

@EU1 a écrit:
Cripure a écrit:
@piesco a écrit:

:shock:

Qu'est-ce que ça donnerait s'ils travaillaient!
Hi hi hi Razz
Le chef a demandé aux collègues de langues s'ils avaient un problème avec l'évaluation. Une vingtaine n'ont la moyenne nulle part sauf en langues et EPS Rolling Eyes

Eh oui c'est comme ça en langues. En terminale mes moyennes de classe sont de 15 et c'est ce qu'ils auront au bac...

et comme beaucoup de choses commencent par les langues, attendez-vous à voir la même chose dans vos matières à plus ou moins court terme...

Razz

Spoiler:
Je n'ai pas le souvenir d'avoir mis beaucoup de 15 au bac.


Personnellement, je note le travail fourni pendant l'année.

Holdefar, tu proposes quoi pour remplacer les notes? (sans aucune animosité)
avatar
piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par JEMS le Mer 3 Déc 2014 - 18:52

@EU1 a écrit:JEMS : comment ça se passe dans ta matière ? vous avez des grilles de notation officielles ou bien vous faites tout vous-même ?

en langues on a des grilles, on est libres de les suivre ou pas mais elles sont utilisées pour les épreuves du bac. Donc ça nous guide pas mal pour la notation, pour fixer une fourchette disons

Ah, non, l'éco-droit c'est .... wouaaaouhhh ! Tu te prends la tête pendant des heures sur des copies vides de sens, tu fais toi-même ton barème. En BTS, c'est encore pire. Les étudiants détestent la matière.

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par EU1 le Mer 3 Déc 2014 - 19:05

Piesco : mes term S ont eu 15,4 de moyenne au bac l'année dernière, mes TES 14.7 donc des 15, ils en ont eu à la pelle... Smile
avatar
EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par piesco le Mer 3 Déc 2014 - 19:12

Ah, mais j'en doute pas. Quand je vois ce que certains de mes collègues font lors de l'EO ( :shock: laisser les élèves choisir leur notion, ou limiter le tirage à deux d'entre elles, parce que quatre notions à préparer c'est trop dur pale )


Mais ce n'est pas une fatalité: et surtout, pour moi, pas une excuse pour surnoter pendant l'année.
Spoiler:
Mon IPR a dit en formation: une chose c'est le bac, et une autre la préparation au bac (comprenez par là, ce n'est pas parce que les grilles tendent à la sur-notation qu'il faut surnoter à l'année). I love you
avatar
piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par Invité le Mer 3 Déc 2014 - 19:16

@piesco a écrit:
@EU1 a écrit:
Cripure a écrit:
Hi hi hi Razz
Le chef a demandé aux collègues de langues s'ils avaient un problème avec l'évaluation. Une vingtaine n'ont la moyenne nulle part sauf en langues et EPS Rolling Eyes

Eh oui c'est comme ça en langues. En terminale mes moyennes de classe sont de 15 et c'est ce qu'ils auront au bac...

et comme beaucoup de choses commencent par les langues, attendez-vous à voir la même chose dans vos matières à plus ou moins court terme...

Razz

Spoiler:
Je n'ai pas le souvenir d'avoir mis beaucoup de 15 au bac.


Personnellement, je note le travail fourni pendant l'année.

Holdefar, tu proposes quoi pour remplacer les notes? (sans aucune animosité)
Je m'adosse au CECRL pour monter des livrets d'apprentissages qui comprennent 4 niveaux de maîtrise pour une année donnée (un pour la seconde par exemple), en rajoutant une échelle spécifique pour les compétences lexicales et grammaticales. Ce livret peut parfaitement servir de base à une évaluation du trimestre d'un élève.
Pour chaque évaluation, j'essaie de définir au maximum 4 critères de réussite dans deux compétences maximum (l'une étant de toute façon forcément d'ordre lexical et grammatical). Et pour l'instant, je continue de noter, ce qui revient à faire le travail d'évaluation deux fois.
Pour finir, ma remarque était un mouvement d'humeur contre ce que j'estime être une volonté abusive d'uniformiser les manières de faire et en aucun cas autre chose Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par piesco le Mer 3 Déc 2014 - 19:26

Ah, mais j'avais compris. Very Happy


C'est intéressant ce que tu fais: un jour, quand les choses se calmeront, je pourrai te demander des précisions?
avatar
piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par Invité le Mer 3 Déc 2014 - 19:35

Mais tu peux dès maintenant! (Par mp, je pense que ce sera mieux pour tout le monde). Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par piesco le Mer 3 Déc 2014 - 19:37

Je note!
avatar
piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appréciations du bulletin

Message par EU1 le Mer 3 Déc 2014 - 19:56

je ne comprends pas pourquoi vous n'en parlez pas là ?

ce serait intéressant

et je ne vois pas où est la "tension" dans les échanges...
avatar
EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum