arrêt maladie et conseil de classe

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Mezzo voce le Dim 30 Nov 2014 - 9:33

Des décisions ont-elles été prises?

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par lumeeka le Dim 30 Nov 2014 - 10:27

@vivi1982 a écrit:Oui je m'en fous, mais c'est pour expliquer que ça peut être une raison qui fait que certains enseignants se sentent coupables. Nous, là encore on a un cde qui fait bien culpabiliser: deux collègues ont eu le cas: elles appellent un matin pour dire que leur enfant est malade (maladie bien, bien contagieuse), la secrétaire a été obligée de leur passer le cde où elles ont dû se justifier et se prendre des remarques du genre: "vous ne pouvez pas vous arranger pour demain?"

Moi comme j'ai dû demander en direct au cde de partir lundi (bon là en me voyant, il a bien vu que ce n'était pas du flan!)

J'avoue, je me suis traînée le lundi matin pour venir quand même (bien que j'ai sérieusement songé à faire demi-tour sur la route) car j'avais 2h de 3ème le matin.
C'est malheureusement vrai : je l'ai entendu de la bouche de mon ancien CDE au sujet d'une collègue fraîchement mutée de Lille qui, à part ses collègues, ne connaissait personne et n'avait aucune famille ici. Je me suis donc sentie très mal à l'aise quand ma propre fille est tombée malade deux semaines plus tard : ma famille et celle du père de ma fille vivent à plus de 900 kms, tous mes amis travaillent et trouver une nourrice qui accepterait de garder un enfant dont elle n'a pas la charge et qui plus est malade relève de la science fiction. Il faut aussi passer impérativement par la case docteur avec certificat à l'appui, ce que je peux comprendre.
De plus, l'enfant n'a pas besoin d'être contagieux pour ne pas être accepté par une nourrice ou par l'école : il suffit d'avoir 38 de fièvre. Je vous promets que je stresse si ma fille a les joues roses le matin.
Soit on invente un service de garderie pour enfants malades et tout le monde peut aller travailler, soit les supérieurs hiérarchiques proposent de garder eux-mêmes nos gosses malades. Sinon, qu'on nous fiche la paix tant que l'on a un certificat médical.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Malioli le Dim 30 Nov 2014 - 11:50

C'est vrai et c'est encore pire quand on est dans un "désert médical" où on a un mal fou à trouver un rendez-vous avec un docteur.

Malioli
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par vivi1982 le Dim 30 Nov 2014 - 12:07

@Mezzo voce a écrit:Des décisions ont-elles été prises?

Non, et aucun avertissement comme le chef ne veut plus!
Il n' a pas été question de mon cours en particulier, mais le fait que c'était cette PP et la CPE y fait beaucoup.

J'appréhende celui de demain soir avec le CDE qui préside et la PP qui m'a dit direct: j'ai fait une heure de vie de classe pour préparer le conseil, les élèves ont dit que c'était le bordel en français (ce qui n'est pas la vérité), il va en être question au conseil.
J'aime encore moins la mentalité des élèves de cette classe que de l'autre: les autres sont plus bruyants mais le reconnaissent, savent que ça vient d'eux (à part 2/3), ceux-là, c'est la mauvaise foi incarnée: "on est comme ça à cause du prof pas notre faute, regardez dans ces deux matières là on est sage".
Et j'ai beau chercher, je ne vois pas de positif à en dire: niveau faible, participation inexistante, aucun travail, aucune implication dans le cours , bavardages, désintérêt...
Les autres sont bruyants, bavards, immatures mais il y a du répondant en cours au moins, et le niveau est supérieur et il y a plus de travail.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Derborence le Dim 30 Nov 2014 - 13:13

@vivi1982 a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Des décisions ont-elles été prises?

Non, et aucun avertissement comme le chef ne veut plus!
Il n' a pas été question de mon cours en particulier, mais le fait que c'était cette PP et la CPE y fait beaucoup.

J'appréhende celui de demain soir avec le CDE qui préside et la PP qui m'a dit direct: j'ai fait une heure de vie de classe pour préparer le conseil, les élèves  ont dit que c'était le bordel en français (ce qui n'est pas la vérité), il va en être question au conseil.
J'aime encore moins la mentalité des élèves de cette classe que de l'autre: les autres sont plus bruyants mais le reconnaissent, savent que ça vient d'eux (à part 2/3), ceux-là, c'est la mauvaise foi incarnée: "on est comme ça à cause du prof pas notre faute, regardez dans ces deux matières là on est sage".
Et j'ai beau chercher, je ne vois pas de positif à en dire: niveau faible, participation inexistante, aucun travail, aucune implication dans le cours , bavardages, désintérêt...
Les autres sont bruyants, bavards, immatures mais il y a du répondant en cours au moins, et le niveau est supérieur et il y a plus de travail.

La meilleure défense est l'attaque.
Les profs parlant avant les élèves au conseil, prends la parole pour indiquer le comportement et le travail de cette classe.
Si les délégués se mettent à dire que c'est "le bordel en français" et qu'ils t'attaquent, c'est au cde de faire cesser cela ou aux autres profs. Si personne ne dit rien, fais-le : nous sommes ici pour parler du travail des élèves pas pour parler des professeurs.
chevalier

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Mezzo voce le Dim 30 Nov 2014 - 13:20

De mon côté, mon premier conseil s'est très bien passé. Je redoutais des remarques sur ma fermeté de la part des parents des sixièmes. Finalement, ces parents, qui s'en sont plaints en début d'année, ont eu une attitude pour le moins étrange à mon égard, puisqu'ils ne me lâchaient pas, me posaient des questions pour savoir comment améliorer l'orthographe de leurs enfants, et semblaient plutôt respectueux. Des enseignants se sont plaints du comportement de certains et j'avoue ne pas avoir reconnu mes élèves qui pour l'heure sont corrects. Du coup, j'estime ne pas être sur une si mauvaise pente en raison de ma fermeté. En revanche, le conseil de ma quatrième aux hormones en ébullition risque d'être plus pénible, d'autant qu'il sera présidé par la PA aux deux oreilles complaisantes à l'égard des élèves. Elle s'est permis de souffler théâtralement pendant de longues secondes suite à la prise de parole de l'une de mes collègues se plaignant de l'une de ses quatrièmes, l'air de dire "Ma pauvre, je ne peux rien pour vous, c'est à vous de changer.", ce qui a beaucoup choqué l'équipe. Mise à part mon rire inopiné lié à la fatigue dernièrement qui a libéré le rire gras de toute la classe, je n'ai rien à me reprocher et tous les enseignants se plaignent. Je parlerai en dernier, en appuyant leurs propos, et si la PA se montre ouvertement désagréable, je montrerai ouvertement mes crocs. Quand on est responsable d'un emploi du temps pareil, la moindre des choses serait de soutenir les enseignants ou tout au moins de faire profil bas. Quant aux élèves qui se plaignent du bruit, vivi, que je sache, ce sont eux les responsables. Mais nous sommes dans une ère nouvelle où les enseignants portent toutes les fautes.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par User5899 le Dim 30 Nov 2014 - 13:24

Pour ceux qui trouvent abusif de devoir se justifier d'un arrêt de travail, il y a une solution : un courriel à l'adresse du chef (ce.[n° de l'établissement]@{nom de l'académie].fr).

@Derborence a écrit:Si les délégués se mettent à dire que c'est "le bordel en français" et qu'ils t'attaquent,
Bah, il faut demander ingénument si c'est l'enseignant qui "met le bordel"

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Marie Laetitia le Dim 30 Nov 2014 - 14:24

@Mezzo voce a écrit:De mon côté, mon premier conseil s'est très bien passé. Je redoutais des remarques sur ma fermeté de la part des parents des sixièmes. Finalement, ces parents, qui s'en sont plaints en début d'année, ont eu une attitude pour le moins étrange à mon égard, puisqu'ils ne me lâchaient pas, me posaient des questions pour savoir comment améliorer l'orthographe de leurs enfants, et semblaient plutôt respectueux. Des enseignants se sont plaints du comportement de certains et j'avoue ne pas avoir reconnu mes élèves qui pour l'heure sont corrects. Du coup, j'estime ne pas être sur une si mauvaise pente en raison de ma fermeté. En revanche, le conseil de ma quatrième aux hormones en ébullition risque d'être plus pénible, d'autant qu'il sera présidé par la PA aux deux oreilles complaisantes à l'égard des élèves. Elle s'est permis de souffler théâtralement pendant de longues secondes suite à la prise de parole de l'une de mes collègues se plaignant de l'une de ses quatrièmes, l'air de dire "Ma pauvre, je ne peux rien pour vous, c'est à vous de changer.", ce qui a beaucoup choqué l'équipe. Mise à part mon rire inopiné lié à la fatigue dernièrement qui a libéré le rire gras de toute la classe, je n'ai rien à me reprocher et tous les enseignants se plaignent. Je parlerai en dernier, en appuyant leurs propos, et si la PA se montre ouvertement désagréable, je montrerai ouvertement mes crocs. Quand on est responsable d'un emploi du temps pareil, la moindre des choses serait de soutenir les enseignants ou tout au moins de faire profil bas. Quant aux élèves qui se plaignent du bruit, vivi, que je sache, ce sont eux les responsables. Mais nous sommes dans une ère nouvelle où les enseignants portent toutes les fautes.

héhé... le magic power de la fermeté! topela

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par vivi1982 le Dim 30 Nov 2014 - 14:49

@Mezzo voce a écrit:De mon côté, mon premier conseil s'est très bien passé. Je redoutais des remarques sur ma fermeté de la part des parents des sixièmes. Finalement, ces parents, qui s'en sont plaints en début d'année, ont eu une attitude pour le moins étrange à mon égard, puisqu'ils ne me lâchaient pas, me posaient des questions pour savoir comment améliorer l'orthographe de leurs enfants, et semblaient plutôt respectueux. Des enseignants se sont plaints du comportement de certains et j'avoue ne pas avoir reconnu mes élèves qui pour l'heure sont corrects. Du coup, j'estime ne pas être sur une si mauvaise pente en raison de ma fermeté. En revanche, le conseil de ma quatrième aux hormones en ébullition risque d'être plus pénible, d'autant qu'il sera présidé par la PA aux deux oreilles complaisantes à l'égard des élèves. Elle s'est permis de souffler théâtralement pendant de longues secondes suite à la prise de parole de l'une de mes collègues se plaignant de l'une de ses quatrièmes, l'air de dire "Ma pauvre, je ne peux rien pour vous, c'est à vous de changer.", ce qui a beaucoup choqué l'équipe. Mise à part mon rire inopiné lié à la fatigue dernièrement qui a libéré le rire gras de toute la classe, je n'ai rien à me reprocher et tous les enseignants se plaignent. Je parlerai en dernier, en appuyant leurs propos, et si la PA se montre ouvertement désagréable, je montrerai ouvertement mes crocs. Quand on est responsable d'un emploi du temps pareil, la moindre des choses serait de soutenir les enseignants ou tout au moins de faire profil bas. Quant aux élèves qui se plaignent du bruit, vivi, que je sache, ce sont eux les responsables. Mais nous sommes dans une ère nouvelle où les enseignants portent toutes les fautes.

L'argumentation des élèves (approuvée par le CDE) est la suivante: on fait du bruit dans la classe car Mme Vivi n'est pas assez sévère avec nous et manque d'autorité (je crois que je ne peux me décoller de cette image car physiquement j'ai l'air gentille!) donc c'est à Mme Vivi de changer et doit prendre exemple sur Mme P. En effet Mme P. la prof d'anglais est sévère (physiquement aussi il faut dire) et ne fait pas de bruit. Mme P qui a beaucoup d'ancienneté dans l'établissement n'hésite pas à mettre des observations à tout va (par exemple si un élève n'a pas écrit le titre en rouge) mais comme c'est la plus ancienne on ne lui dit rien. Et ils ont avoué qu'avec M. G en histoire-géo c'était pas calme non plus. Je pense qu'en creusant on peut trouver des bavardages ailleurs que dans les autres matières. M. G c'est pareil, plus d'ancienneté et lui ne met pas d'observ, donc pas de traces.

J'ai beau faire, je n'arrive pas à être comme il faudrait que je sois. Mais c'est pas le bronx non plus dans mes classes. D'ailleurs je préfère une classe un peu plus bavarde mais qui est dans le cours, participe etc, qu'une classe muette et immobile (bon eux ne sont ni l'un ni l'autre!)

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Ergo le Dim 30 Nov 2014 - 14:53

Cripure a écrit:Pour ceux qui trouvent abusif de devoir se justifier d'un arrêt de travail, il y a une solution : un courriel à l'adresse du chef (ce.[n° de l'établissement]@{nom de l'académie].fr).

@Derborence a écrit:Si les délégués se mettent à dire que c'est "le bordel en français" et qu'ils t'attaquent,
Bah, il faut demander ingénument si c'est l'enseignant qui "met le bordel"
topela

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Mezzo voce le Dim 30 Nov 2014 - 16:52

Vivi, à toi de voir si c'est vivable pour toi et si les élèves travaillent. J'avoue que de mon côté j'ai plus ou moins une tolérance zéro et le moindre petit machin m'agace et me conduit à me remettre en question. Je suis très contente pour l'instant des progrès des élèves, bien moins contente de ma quatrième pénible. Il faut toujours être sur ses gardes avec eux, c'est usant (d'où mon rire nerveux dernièrement). J'essaie de frapper juste à chaque fois. Il n'y a pas encore d'effet de cohésion, heureusement, ce qui permet de bien viser. Mais certains n'évoluent toujours pas et sont toujours dans la recherche, moins du bavardage, pour l'instant, que du jeu du "je vais tenter de faire suer Mme MV et contourner toutes les règles, je vais tenter de la déstabiliser, etc." S'ils se mettent en prime à bavarder demain, ça risque fort de m'agacer X 10 000. C'est une question de personnalité. J'ai besoin de calme. Inversement, ils sont énergiques et participent bien (mais il y en a un qui me gonfle et ne lève toujours pas la main). Tiens, j'y pense...: plutôt que d'exclure, demain, celui qui rit ou qui parle sans lever le doigt = colle. A force d'être collé en soirée, ça va peut-être calmer (l'espoir fait vivre)?

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par vivi1982 le Dim 30 Nov 2014 - 18:10

Moi ce n'est pas tolérance 0 pour les bavardages, un peu de bruit ne me dérange pas mais ce qui m'agace, c'est quand ils parlent tous à la fois même si c'est pour participer.
Mon baromètre: si je n'ai pas mal à la tête en sortant c'est que ça a été.
Mais concrètement je ne sais pas comment faire pour les faire taire.
Ils travaillent mais la mise au travail est toujours trop longue à mon gout mais c'est pareil dans toutes les matières.

Je viens de faire une fiche d'oral: à toutes les périodes, ils auront une note: attention, participation, bavardages. Ils devront s'auto-évaluer puis je mettrais la note. On verra ce que ça donne. Pour ceux qui marchent pas mal à la note, ça les obligera à faire attention. J'espère juste que j'arriverais bien à voir qui participe ou pas, sinon ils vont encore dire que je suis injuste.


vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Mezzo voce le Dim 30 Nov 2014 - 18:40

De mon côté, j'ai tendance à craindre le moindre bavardage, qui aura tendance à s'étendre ensuite. Je lance des regards sinistres et moches à ceux qui, dans ma quatrième pourrie, s'y tentent. Bref, j'ai toujours peur d'être bordélisée.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Bottom-of-my-heart le Lun 1 Déc 2014 - 13:26

Bonjour à tous,

Je profite de ce sujet de conversation pour vous parler de mon cas:

Je suis en arrêt toute la semaine, évidemment c'est la période des conseils de classe, et je suis PP d'une classe de 6ème dont le conseil a lieu en fin de semaine.
Lorsque j'ai rappelé mon établissement pour les prévenir que je ne serai pas là de la semaine, on m'a passé la CDE au téléphone qui m'a demandé ce qui m'arrivait et je n'ai pu faire autrement que de me justifier. Bien qu'elle m'a dit qu'elle me souhaitait de revenir en pleine forme, j'ai senti dans sa voix que ça ne l'arrangeait pas...Elle ne m'a rien dit (encore heureux ! ) concernant mon conseil de classe en étant PP.
Mais je culpabilise car j'aime mon métier et j'ai la sensation de laisser en plan les collègues (même si certains ne sont pas très sympas...).
Un peu plus haut, un membre Neoprof disait que c'est la société qui nous pousse à nous sentir coupable, je suis de cet avis même si dans le fond, je me fiche des avis des autres... Pourtant en rentrant de chez le médecin, j'ai pris le temps de réorganiser mes cours pour la semaine prochaine !
J'ai quand même une interrogation:
Bien que tous mes bulletins soient remplis sur Vie Scolaire, suis-je tenu, légalement parlant, d'envoyer un mail au CDE et / ou aux collègues pour faire le bilan de la classe où je suis PP ?

Ce que je trouve dingue aussi est que je viens de voir sur ma messagerie de l'ENT que des élèves m'ont écrit pour me demander si j'allais venir demain alors qu'ils ne prennent même pas la peine de consulter le cahier de texte en ligne (que je m'efforce de remplir dans son intégralité chaque jour) pour rattraper une leçon quand ils sont absents (alors que ça n'existait pas du tout l'ENT avant: c'est le parfait alibi pour ne rien faire !)


Dernière édition par Bottom-of-my-heart le Lun 1 Déc 2014 - 13:48, édité 1 fois

Bottom-of-my-heart
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par Thalia de G le Lun 1 Déc 2014 - 13:39

@Bottom-of-my-heart a écrit:Bonjour à tous,

Je profite de ce sujet de conversation pour vous parler de mon cas:

Je suis en arrêt toute la semaine, évidemment c'est la période des conseils de classe, et je suis PP d'une classe de 6ème dont le conseil a lieu en fin de semaine.
Lorsque j'ai rappelé mon établissement pour les prévenir que je ne serai pas là de la semaine, on m'a passé la CDE au téléphone qui m'a demandé ce qui m'arrivait et je n'ai pu faire autrement que de me justifier. Bien qu'elle m'a dit qu'elle me souhaitait de revenir en pleine forme, j'ai senti dans sa voix que ça ne l'arrangeait pas...Elle ne m'a rien dit (encore heureux ! ) concernant mon conseil de classe en étant PP.
Mais je culpabilise car j'aime mon métier et j'ai la sensation de laisser en plan les collègues (même si certains ne sont pas très sympas...).
Un peu plus haut, un membre Neoprof disait que c'est la société qui nous pousse à nous sentir coupable, je suis de cet avis même si dans le fond, je me fiche des avis des autres... Pourtant en rentrant de chez le médecin, j'ai pris le temps de réorganiser mes cours pour la semaine prochaine !
J'ai quand même une interrogation:
Bien que tous mes bulletins soient remplis sur Vie Scolaire, suis-je tenu, légalement parlant, d'envoyer un mail au CDE et / ou aux collègues pour faire le bilan de la classe où je suis PP ?

Ce que je trouve dingue aussi est que je viens de voir sur ma messagerie de l'ENT que des élèves m'ont écrit pour me demander si j'allais venir demain alors qu'ils ne prennent même pas la peine de consulter le cahier de texte en ligne (que je m'efforce de remplir dans son intégralité chaque jour) pour rattraper une leçon quand ils sont absents (alors que ça n'existait pas tout l'ENT avant: c'est le parfait alibi pour ne rien faire !)
Tu es en arrêt, point barre. Enfin, ça c'est le principe.  Wink
Il m'est arrivé en mars 2013 d'être absente pour les conseils de classe, mais le travail avait été préparé en amont, je n'ai eu aucun problème moral pour envoyer ce qui pouvait être utile pour le conseil de classe dont j'étais PP.

Quant à ta messagerie sur l'ENT, tu es malade, donc hors d'état de la consulter.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie et conseil de classe

Message par User5899 le Lun 1 Déc 2014 - 13:46

@Bottom-of-my-heart a écrit:Bonjour à tous,

Je profite de ce sujet de conversation pour vous parler de mon cas:

Je suis en arrêt toute la semaine, évidemment c'est la période des conseils de classe, et je suis PP d'une classe de 6ème dont le conseil a lieu en fin de semaine.
Lorsque j'ai rappelé mon établissement pour les prévenir que je ne serai pas là de la semaine, on m'a passé la CDE au téléphone qui m'a demandé ce qui m'arrivait et je n'ai pu faire autrement que de me justifier. Bien qu'elle m'a dit qu'elle me souhaitait de revenir en pleine forme, j'ai senti dans sa voix que ça ne l'arrangeait pas...Elle ne m'a rien dit (encore heureux ! ) concernant mon conseil de classe en étant PP.
Mais je culpabilise car j'aime mon métier et j'ai la sensation de laisser en plan les collègues (même si certains ne sont pas très sympas...).
Un peu plus haut, un membre Neoprof disait que c'est la société qui nous pousse à nous sentir coupable, je suis de cet avis même si dans le fond, je me fiche des avis des autres... Pourtant en rentrant de chez le médecin, j'ai pris le temps de réorganiser mes cours pour la semaine prochaine !
J'ai quand même une interrogation:
Bien que tous mes bulletins soient remplis sur Vie Scolaire, suis-je tenu, légalement parlant, d'envoyer un mail au CDE et / ou aux collègues pour faire le bilan de la classe où je suis PP ?

Ce que je trouve dingue aussi est que je viens de voir sur ma messagerie de l'ENT que des élèves m'ont écrit pour me demander si j'allais venir demain alors qu'ils ne prennent même pas la peine de consulter le cahier de texte en ligne (que je m'efforce de remplir dans son intégralité chaque jour) pour rattraper une leçon quand ils sont absents (alors que ça n'existait pas tout l'ENT avant: c'est le parfait alibi pour ne rien faire !)
Un conseil de classe n'est qu'un conseil de classe. Si vous êtes malade, vous n'avez même pas la force d'envisager de pouvoir répondre à des mails, non ?
Légalement, une personne en arrêt de travail n'est tenue à rien.
Bon rétablissement.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum