"L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Sapotille le Jeu 27 Nov 2014 - 9:57

@Daphné a écrit:

Ça fait 40 ans que j'entends ça en salle des profs, alors non ce n'est pas nouveau.
Même chose pour l'orthographe, c'est un concept bourgeois, et la dictée c'est un exercice bête et méchant fait pour mettre de mauvaises notes aux élèves  diable

Je n'invente rien furieux

Moi, j'ai eu un petit bouchon de 7 ans, issu d'un milieu défavorisé de chez défavorisé qui m'a dit un jour :

"Il faut faire des dictées pour avoir l'habitude !
Parce que quand on écrit une lettre à quelqu'un, c'est la même chose, on se fait une dictée dans la tête !"

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par ycombe le Jeu 27 Nov 2014 - 10:00

@Celadon a écrit:Non mais EMPECHER la transmission de la culture c'est très, très fort !
Tu n'as jamais entendu parler de la révolution culturelle?
http://www.liberation.fr/monde/2009/09/29/dans-le-maoisme-d-apres-68-il-y-a-la-chine-et-mai_584549

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Celadon le Jeu 27 Nov 2014 - 10:10

Nous ne sommes pas en Chine et nous n'avons pas subi ce pseudo communisme fasciste, que je sache, pour en arriver là ! Il faut croire que tous les chemins mènent au pire.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Igniatius le Jeu 27 Nov 2014 - 13:01

@kero a écrit:
@Albert Jarl a écrit:Il doit bien se trouver des soixante huitards attardés, telle que le veut l'expression consacrée, pour l'affirmer aussi clairement. La culture étant essentiellement définie comme bourgeoise, empêcher sa transmission doit bien relever dans quelques esprits de la plus haute résistance au système de reproduction des élites.

Entendu par une collègue, il y a quelques semaines (jeune, hein. Elle n'a pas jeté du pavé). Lorsque j'affirme la nécessité de s'attacher à transmettre les fondamentaux au lieu de multiplier les "projets", elle m'explique que les programmes reflètent une culture bourgeoise inutile au développement des élèves.


On frise quand même la débilité : ça fait vraiment étudiant attardé qui n'a rien appris.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Spartacus le Jeu 27 Nov 2014 - 13:58

En fait c'est le "tout culturel", tendance service minimum, objectif : maintenir plus petit dénominateur commun entre les cultures antagonistes pour assurer le vivrensemble (comprendre : la paix dans l'élevage en batterie), contre l'éloge de la civilisation et la transmission de ses valeurs.

@Kero a écrit:elle m'explique que les programmes reflètent une culture bourgeoise inutile au développement des élèves.

Je me souviens d'un petite fille de 6-7 ans qui souhaitait ardemment apprendre le piano. Ses parents l'amènent chez une amie prof de cet instrument. La gamine travaille assidument, monte des petites pièces dont elle était très fière, participe à des petites auditions avec mes enfants, etc. Puis un jour sa mère prévient mon amie que sa fille ne voulait plus faire de piano. La raison : à la rentrée, la nouvelle maîtresse avait demandé aux élèves ce qu'ils faisaient comme activités en dehors de la classe. A chaque réponse, elle valorisait l'enfant. Arrivée à ma petite gamine, celle-ci lui a déclaré fièrement qu'elle faisait du piano. "Du piano! Mais c'est un instrument de bourgeois ça!" Évidemment la fillette a immédiatement intériorisé que ses aspirations étaient mauvaises et socialement peu justifiables... Le message avait été reçu 5/5

Spartacus
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Celadon le Jeu 27 Nov 2014 - 14:01

Impressionnant !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par JPhMM le Jeu 27 Nov 2014 - 14:14

@Spartacus a écrit:Je me souviens d'un petite fille de 6-7 ans qui souhaitait ardemment apprendre le piano. Ses parents l'amènent chez une amie prof de cet instrument. La gamine travaille assidument, monte des petites pièces dont elle était très fière, participe à des petites auditions avec mes enfants, etc. Puis un jour sa mère prévient mon amie que sa fille ne voulait plus faire de piano. La raison : à la rentrée, la nouvelle maîtresse avait demandé aux élèves ce qu'ils faisaient comme activités en dehors de la classe. A chaque réponse, elle valorisait l'enfant. Arrivée à ma petite gamine, celle-ci lui a déclaré fièrement qu'elle faisait du piano. "Du piano! Mais c'est un instrument de bourgeois ça!" Évidemment la fillette a immédiatement intériorisé que ses aspirations étaient mauvaises et socialement peu justifiables... Le message avait été reçu 5/5
Quelle honte.

Certains confondent la pensée avec la mise en petites cases, si ce n'est en boite.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Ashtrak le Jeu 27 Nov 2014 - 14:21

Je ne vois pas le lien entre cela :

@Spartacus a écrit:En fait c'est le "tout culturel", tendance service minimum, objectif : maintenir plus petit dénominateur commun entre les cultures antagonistes pour assurer le vivrensemble (comprendre : la paix dans l'élevage en batterie), contre l'éloge de la civilisation et la transmission de ses valeurs.

et cela :

@Spartacus a écrit:Je me souviens d'un petite fille de 6-7 ans qui souhaitait ardemment apprendre le piano. Ses parents l'amènent chez une amie prof de cet instrument. La gamine travaille assidûment, monte des petites pièces dont elle était très fière, participe à des petites auditions avec mes enfants, etc. Puis un jour sa mère prévient mon amie que sa fille ne voulait plus faire de piano. La raison : à la rentrée, la nouvelle maîtresse avait demandé aux élèves ce qu'ils faisaient comme activités en dehors de la classe. A chaque réponse, elle valorisait l'enfant. Arrivée à ma petite gamine, celle-ci lui a déclaré fièrement qu'elle faisait du piano. "Du piano! Mais c'est un instrument de bourgeois ça!" Évidemment la fillette a immédiatement intériorisé que ses aspirations étaient mauvaises et socialement peu justifiables... Le message avait été reçu 5/5

A moins que le piano soit le vecteur principal de la transmission des valeurs Very Happy

Il me semble que le raccourci est ... bien court

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Handsome Devil le Jeu 27 Nov 2014 - 14:34

@Ronin a écrit:Des enseignants qui réalisent le rêve des oligarques et se croient de gauche. Splendide.
Mais ils sont de gauche dans le sens du collectivisme, ici dans sa forme la plus autoritaire et uniforme, dans lequel l'individu n'a aucune place.
Selon cette logique, les seules valeurs possibles émanent du groupe et toute marque de réussite personnelle est jugée antisociale.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Spartacus le Jeu 27 Nov 2014 - 14:41

Ashtrack a écrit:Il me semble que le raccourci est ... bien court

Si par "raccourci", tu entends le fait d'avoir lu trop vite mon message, je suis d'accord avec toi.

Le lien c'était la citation qu'une lecture en diagonale t'aura fait loupé :

Kero a écrit:
elle m'explique que les programmes reflètent une culture bourgeoise inutile au développement des élèves.

Le thème qui a motivé mon anecdote, c'était l'assimilation de la culture classique à une "culture bourgeoise".

Spartacus
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par retraitée le Jeu 27 Nov 2014 - 15:29

pourtant, Maurice Thorez s'était mis aux langues anciennes (je crois que c'était Cogniot qui les lui avais apprises ) sur le tard ! Et la thèse de Marx était écrite en latin, non ?

Georges Auguste Alexandre Cogniot, fils de Charles Amédée Cogniot et Marthe Poissenot, est né à Montigny-lès-Cherlieu et inhumé à Gagny. Il devient l'époux de Germaine Blum en 1923, puis d'Erna Bielfeld en 1934 ; il s'est remarié en 1975 avec une institutrice, Germaine Weingartner-Cogniot, qui eut aussi des activités politiques communistes.

Élève au Lycée Gérôme à Vesoul, il passe ses vacances à Navenne à travailler la vigne ; il suit ensuite des cours de rhétorique supérieure à Lyon.

Normalien (promotion 1921), il adhère la même année au Parti communiste français et lutte au sein de l'Internationale des travailleurs de l'enseignement (permanent en 1928). Agrégé de lettres en 1924, il participe ensuite à des meetings en soutien à l'Espagne républicaine et à la lutte contre les accords de Munich. Au début de l'année 1936 il accède au Comité central du Parti communiste, dont il demeure membre jusqu'en 1964, puis les électeurs du XIe arrondissement de Paris l'envoient siéger à la Chambre des députés française lors des élections du Front populaire (1936). Sa connaissance des organismes internationaux - il milite au Comité mondial contre la guerre et le fascisme - le font désigner représentant du PCF au Comité exécutif de l'Internationale communiste Komintern de septembre 1936 à octobre 1937. Il quitte brusquement cet organisme pour succéder à Paul Vaillant-Couturier au poste de rédacteur en chef de L'Humanité. (1937-1939, 1944-1947). Cette responsabilité l'amène à assister aux réunions du Bureau politique, instance dirigeante du Parti.

En contact avec les milieux intellectuels, il est parmi les fondateurs d'une revue, La Pensée qui se fixe l'objectif de diffuser et défendre le marxisme parmi les Intellectuels. Le premier numéro paraît en juin 1939. Le sommaire comprend notamment Paul Langevin, Georges Politzer, Marcel Prenant, Max Barel. Cette revue paraît encore en 2012.

Mobilisé en 1939, fait prisonnier lors de la débâcle en juin 1940, il est rapatrié en France pour maladie1. Il est hospitalisé plusieurs mois2, puis incarcéré par la police allemande3 à partir de juin 1941, à Vesoul, d'où il est transféré comme "détenu politique" au Compiègne Royallieu. Il s'en évade avec dix-sept autres détenus, le 22 juin 19424. Il prend part à la Résistance en tant que responsable de la presse clandestine communiste.

Ayant repris en 1944 la rédaction en chef de L'Humanité, il est réélu député de la IVe République. Il a en charge les questions de l'Enseignement et de la laïcité de celui-ci. En 1948, il est un des représentants du PCF au Comité d'information des partis communistes, le Kominform.

Proche collaborateur de Maurice Thorez dont il dirige le secrétariat particulier après 19495. Après la mort du secrétaire général du PCF, il fonde en 1966 l'Institut Maurice-Thorez.

Battu aux élections législatives de novembre 1958, il entre au Sénat en 1959 lors des premières élections sénatoriales de la Ve .


retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Ashtrak le Jeu 27 Nov 2014 - 15:43

@Spartacus a écrit:
Ashtrack a écrit:Il me semble que le raccourci est ... bien court

Si par "raccourci", tu entends le fait d'avoir lu trop vite mon message, je suis d'accord avec toi.

Le lien c'était la citation qu'une lecture en diagonale t'aura fait loupé :

Kero a écrit:
elle m'explique que les programmes reflètent une culture bourgeoise inutile au développement des élèves.

Le thème qui a motivé mon anecdote, c'était l'assimilation de la culture classique à une "culture bourgeoise".

Ok je le note. J'avais bien lu la citation du post de Kero mais j'avais cru comprendre que ton anecdote se voulait l'illustration de ton assertion première.

Toutes mes confuses, puisque ce n'était pas le cas. Wink

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par wanax le Jeu 27 Nov 2014 - 16:05

@retraitée a écrit:pourtant, Maurice Thorez s'était mis aux langues anciennes (je crois que c'était Cogniot qui les lui avais apprises ) sur le tard ! Et la thèse de Marx était écrite en latin, non ?[/i]
Oui, enfin, Maurice Thorez, c'est surtout le russe qu'il a du étudier, entre 1939 et 1944.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par retraitée le Jeu 27 Nov 2014 - 16:28

Le latin, ça doit pas mal aider, non ?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Spartacus le Jeu 27 Nov 2014 - 17:29

@Wanax a écrit:Oui, enfin, Maurice Thorez, c'est surtout le russe qu'il a du étudier, entre 1939 et 1944.

Spoiler:
Les hommes de pouvoir ont toujours cultivé la culture classique pour eux-mêmes et leurs enfants dans le mêmes temps qu'ils en dépouillaient les enfants des autres. La culture a toujours été un enjeu de pouvoir fort, mais pas pour être partagé. Les populistes-collectivistes ne dérogeaient pas à la règle. Et la langue des maîtres, c'est important en cas de revirement de situation...

Spartacus
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par retraitée le Jeu 27 Nov 2014 - 17:47

Mais longtemps, le PCF, par SNES interposé, a résisté aux sirènes du pédagogisme, avant de se convertir . L'ancienne tendance Unité et action du SNES défendait l'idée de culture pour tous; mais ça, c'était il y a longtemps !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Adso le Ven 28 Nov 2014 - 11:39

Ancolie, je partage ta mélancolie; ma fille a souvent pâti de ses connaissances acquises à la maison...ou nous parlions culture entre nous. On ne va pas se censurer! Désormais elle se fait discrète.

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par User5899 le Ven 28 Nov 2014 - 11:45

@retraitée a écrit:pourtant, Maurice Thorez s'était mis aux langues anciennes (je crois que c'était Cogniot qui les lui avais apprises ) sur le tard ! Et la thèse de Marx était écrite en latin, non ?
Les profs les plus cultivés que j'ai eus au lycée étaient fréquemment communistes et "au syndicat" (Razz), à savoir le SNES UA. Et le fils de Maurice Thorez, brillant agrégé de russe au lycée Thiers de Marseille et mon ancien collègue, s'il n'était pas communiste, était en revanche un excellent latiniste et helléniste en plus d'être un type épatant. Ses parents n'avaient pas eu peur pour lui de la culture bourgeoise.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Ronin le Ven 28 Nov 2014 - 11:51

Quôa ? mais dites ça à une bonne partie de la gauche aujourd'hui est vous êtes direct traité de facho, pendant que leurs gosses suivent justement les filières les plus élitistes...Tar-tu-ffe...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Spartacus le Ven 28 Nov 2014 - 11:57

+1000

Mais alors, opportunisme, cynisme ou schizophrénie?

Spartacus
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par User5899 le Ven 28 Nov 2014 - 11:57

@Ronin a écrit:Quôa ? mais dites ça à une bonne partie de la gauche aujourd'hui est vous êtes direct traité de facho, pendant que leurs gosses suivent justement les filières les plus élitistes...Tar-tu-ffe...
J'ai hélas bien peur que vous n'ayez raison. Il n'y a qu'à voir les propositions de la plupart des syndicats autoproclamés gauchistes.


@Spartacus a écrit:+1000

Mais alors, opportunisme, cynisme ou schizophrénie?
Simultanément, bonne & mauvaise conscience...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Message par Presse-purée le Dim 30 Nov 2014 - 18:02

@kero a écrit:

elle m'explique que les programmes reflètent une culture bourgeoise inutile au développement des élèves.

Elle n'a pas compris ce qu'était la culture.

Les inégalités ont de beaux jours devant elles avec de telles bêtises.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum