Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par JPhMM le Ven 28 Nov 2014 - 23:30

Durant mes études et plus tard, j'ai aimé passionnément certains domaines des mathématiques, mais il y en a d'autres qui m'ont toujours été insupportables.

J'ai haï l'analyse complexe parce que j'ai trouvé cela d'une singulière laideur (pour une raison que je n'arrive pas encore à analyser).
J'ai essayé de me mettre au calcul tensoriel, mais je n'y arrive pas, cela dépasse mon entendement. Pourtant j'adorerais comprendre (en particulier à cause de la relativité générale) mais je n'arrive pas à y entrer. Je sais bien que les calculs ne relèvent que de l'algèbre élémentaire, mais je bloque.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par ben2510 le Ven 28 Nov 2014 - 23:55

@JPhMM a écrit:Durant mes études et plus tard, j'ai aimé passionnément certains domaines des mathématiques, mais il y en a d'autres qui m'ont toujours été insupportables.

J'ai haï l'analyse complexe parce que j'ai trouvé cela d'une singulière laideur (pour une raison que je n'arrive pas encore à analyser).
J'ai essayé de me mettre au calcul tensoriel, mais je n'y arrive pas, cela dépasse mon entendement. Pourtant j'adorerais comprendre (en particulier à cause de la relativité générale) mais je n'arrive pas à y entrer. Je sais bien que les calculs ne relèvent que de l'algèbre élémentaire, mais je bloque.

La raison est probablement trop complexe. Very Happy

Tu as vu les chapitres 5 et 6 de Dimensions ? http://www.dimensions-math.org/Dim_fr.htm
Ceux où Douadi subit une inversion...

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par trompettemarine le Ven 28 Nov 2014 - 23:57

Si un non mathématicien peut se permettre de répondre :
les probabilités.
Jamais compris.
Toutes ces boules qu'on tire : les noires, les rouges...
Pour moi, c'était toujours une chance sur deux, quel que fût le libellé du sujet !

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par JPhMM le Sam 29 Nov 2014 - 0:02

@ben2510 a écrit:
@JPhMM a écrit:Durant mes études et plus tard, j'ai aimé passionnément certains domaines des mathématiques, mais il y en a d'autres qui m'ont toujours été insupportables.

J'ai haï l'analyse complexe parce que j'ai trouvé cela d'une singulière laideur (pour une raison que je n'arrive pas encore à analyser).
J'ai essayé de me mettre au calcul tensoriel, mais je n'y arrive pas, cela dépasse mon entendement. Pourtant j'adorerais comprendre (en particulier à cause de la relativité générale) mais je n'arrive pas à y entrer. Je sais bien que les calculs ne relèvent que de l'algèbre élémentaire, mais je bloque.

La raison est probablement trop complexe.  Very Happy

Tu as vu les chapitres 5 et 6 de Dimensions ?  http://www.dimensions-math.org/Dim_fr.htm
Ceux où Douadi subit une inversion...
Oui bien sûr, je les ai tous vus, comme nous tous.
Sincèrement, je ne connais pas la raison. Par exemple, les fonctions holomorphes me font horreur, je ne sais pas pourquoi je les trouve particulièrement inélégantes, à tort très probablement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par jonjon71 le Sam 29 Nov 2014 - 0:03

@JPhMM a écrit:Durant mes études et plus tard, j'ai aimé passionnément certains domaines des mathématiques, mais il y en a d'autres qui m'ont toujours été insupportables.

J'ai haï l'analyse complexe parce que j'ai trouvé cela d'une singulière laideur (pour une raison que je n'arrive pas encore à analyser).
J'ai essayé de me mettre au calcul tensoriel, mais je n'y arrive pas, cela dépasse mon entendement. Pourtant j'adorerais comprendre (en particulier à cause de la relativité générale) mais je n'arrive pas à y entrer. Je sais bien que les calculs ne relèvent que de l'algèbre élémentaire, mais je bloque.

topela

Rien qu'en lisant le titre du fil, avant de voir ton message, j'ai répondu l'analyse complexe. Pour moi ce sont surtout les profs à la fac qui ne m'ont donné envie d'aimer ça. Contrairement à l'algèbre où tout est écrit posément, les cours d'analyse partaient dans tous les sens et je n'aimais vraiment pas ça.

jonjon71
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par JPhMM le Sam 29 Nov 2014 - 0:25

Pour l'analyse complexe, j'ai eu l'excellent Nguyen Thanh Van, à UPS, vraiment un mathématicien plein de finesse, même s'il était souvent difficile de le suivre. Mais vraiment, je n'aimais pas ça.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par linkus le Sam 29 Nov 2014 - 8:32

J'adore l'analyse complexe, je trouve ça beau. On peut faire plein de choses.
Bien que j'assimile les probabilités à la théorie de la mesure, je déteste les statistiques! Un coup on a des var, un coup ce sont des réels. J'ai failli péter un plomb.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par LoïcD le Sam 29 Nov 2014 - 8:34

Les probabilités =)
Le problème étant surtout mon manque d'intérêt, mon ennui, pour ce domaine... Je ne parle donc même pas des statistiques... Sleep A enseigner, quel calvaire... Pire que les pourcentages en 1èreES...

LoïcD
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par Jean-charles le Sam 29 Nov 2014 - 9:23

Les statistiques aussi beurk !

Et en particulier les statistiques inférentielles. Sad

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.

Jean-charles
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par JPhMM le Sam 29 Nov 2014 - 10:39

@trompettemarine a écrit:Si un non mathématicien peut se permettre de répondre :
les probabilités.
Jamais compris.
Toutes ces boules qu'on tire : les noires, les rouges...
Pour moi, c'était toujours une chance sur deux, quel que fût le libellé du sujet !
Je trouve que les probabilités enseignées en secondaire ressemblent plus à de la cuisine qu'à des mathématiques. Cela vient sans doute du fait qu'on nous demande de les enseigner sans en enseigner les bases théoriques, et qu'elles en deviennent un catalogue de recettes disparates plutôt qu'une architecture cohérente.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par Anaxagore le Sam 29 Nov 2014 - 10:47

Il faut résister. Kolmogorov.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par JPhMM le Sam 29 Nov 2014 - 10:51

@Anaxagore a écrit:Il faut résister. Kolmogorov.
Oui c'est bien à Kolmogorov que je pensais, évidemment.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par linkus le Sam 29 Nov 2014 - 13:18

Quand c'est mal enseigner ou pas enseigner les stars c'est berk.
Ça a changé ma vie quand j'ai vu la différentiation de mesure de Radon.
Enfin, je donne un sens à dmu= phi dx.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par linkus le Sam 29 Nov 2014 - 13:19

Quand c'est mal enseigné ou pas enseigné les stars c'est berk.
Ça a changé ma vie quand j'ai vu la différentiation de mesure de Radon.
Enfin, je donne un sens à dmu= phi dx.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par Filnydar le Sam 29 Nov 2014 - 14:06

En analyse complexe, j'ai eu le cours magnifique de J. Oesterlé. C'était à la fois naturel et rigoureux.

J'ai toujours haï la "vieille" géométrie différentielle de taupe, comme élève comme enseignant. Je ne suis pas mécontent que a courbure ait disparu des programmes !



Filnydar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par leskhal le Jeu 4 Déc 2014 - 13:38

L'analyse complexe reste un grand souvenir, c'est très beau, même si certains calculs sont un peu pénibles (les contours d'intégration, etc.). Les résultats obtenus méritent qu'on s'y accroche.

Par contre, les stats restent pour moi impénétrables, en tant que prof comme en tant qu'étudiant. Leur croissance dans les programmes est une aberration, surtout au détriment de la géométrie. Les élèves se savent plus raisonner, les maths deviennent du presse-bouton pour l'essentiel au lycée, c'est lamentable et l'essor pédagogiste des stats y contribue largement.

Je me souviens avoir assisté à un seul cours de Dacunha-Castelle, l'un des chantres de cette matière et qui contribua, en son temps, à la pollution actuelle des programme par ce chancre. C'était nul, je me suis tourné vers de vrais cours de maths pour la suite.

_________________
pingouin Dans consensus, la première syllabe prend trop de place. pingouin

leskhal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par Kupo le Jeu 4 Déc 2014 - 14:54

Pour ma part, j'ai toujours eu du mal avec les distributions ...

Kupo
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par verdurin le Jeu 4 Déc 2014 - 21:42

Pour ma part, je me souviens avec horreur des TD de calcul numérique.
Genre trigonaliser une matrice 15x15.
Quatre heures de calcul, plus un quart d'heure pour voir qu'on s'est trompé.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par Yazilikaya le Jeu 4 Déc 2014 - 22:28

Je ne suis pas prof de maths mais je réponds quand même, na! Je détestais les suites et les matrices (jamais rien compris). En revanche, les probas, j'avais la réponse quasi instinctivement.

Yazilikaya
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par Moonchild le Ven 5 Déc 2014 - 0:14

@Kupo a écrit:Pour ma part, j'ai toujours eu du mal avec les distributions ...
Normalement la coutume c'est de dire +1, mais ici le +Dirac s'impose.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par ycombe le Ven 5 Déc 2014 - 0:19

@Moonchild a écrit:
@Kupo a écrit:Pour ma part, j'ai toujours eu du mal avec les distributions ...
Normalement la coutume c'est de dire +1, mais ici le +Dirac s'impose.
veneration

lol! lol! lol! lol!

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par JPhMM le Ven 5 Déc 2014 - 0:19

@Moonchild a écrit:
@Kupo a écrit:Pour ma part, j'ai toujours eu du mal avec les distributions ...
Normalement la coutume c'est de dire +1, mais ici le +Dirac s'impose.
Laughing Laughing Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par JPhMM le Ven 5 Déc 2014 - 0:25

Moi aussi j'ai eu du mal avec les distributions, mais j'avais bien compris qu'il y avait quelque chose d'exceptionnel dans cette théorie. Alors je me suis accroché. Techniquement, c'est passé, mais je pense que je n'ai toujours pas réussi à percevoir cette chose exceptionnelle, même si j'ai perçu qu'elle existe (je ne sais pas si je suis clair, pardon).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par ycombe le Ven 5 Déc 2014 - 0:37

@JPhMM a écrit:Moi aussi j'ai eu du mal avec les distributions, mais j'avais bien compris qu'il y avait quelque chose d'exceptionnel dans cette théorie. Alors je me suis accroché. Techniquement, c'est passé, mais je pense que je n'ai toujours pas réussi à percevoir cette chose exceptionnelle, même si j'ai perçu qu'elle existe (je ne sais pas si je suis clair, pardon).
Je l'ai apprise pour les cours de traitement du signal, c'etait vraiment tourné application. J'ai trouvé ça plutôt intéressant.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs de maths : quels domaines des mathématiques vous ont été les plus imbuvables ?

Message par Topique le Ven 5 Déc 2014 - 8:20

Le théorème de Thalès. C'est là que j'ai commencé à lâcher les maths.
Smile

Topique
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum