Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Mezzo voce le Sam 29 Nov 2014 - 15:03

Il y en a un qui se passe la langue contre la joue en H-géo dès qu'il entend certains mots. Pas encore vu. Mais suite à
Spoiler:
, je surveille.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par nuages le Sam 29 Nov 2014 - 15:16

Nous lisons à voix haute des scènes du Bourgeois gentilhomme en seconde et je suis désespérée par la fréquence de l'imparfait du subjonctif du verbe savoir car c'est là que mes élèves voient le comique de Molière furieux

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Jacq le Sam 29 Nov 2014 - 15:21

Régulièrement c'est le verbe jouir qui les fait rire puisque pour eux il ne s'applique dans une seule situation.
Je les qualifie d'obsédés ou de pervers sexuels, ils se marrent, et ils se taisent.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Mezzo voce le Sam 29 Nov 2014 - 16:02

Jacq, ma PA dirait que tu leur parles mal, à ces choupinous.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Jacq le Sam 29 Nov 2014 - 16:03

@Mezzo voce a écrit:Jacq, ma PA dirait que tu leur parles mal, à ces choupinous.

Meuh non.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Mezzo voce le Sam 29 Nov 2014 - 16:22

Si, si, mais ma PA est la grande amie des élèves.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par zeprof le Sam 29 Nov 2014 - 16:26

@Jacq a écrit:Régulièrement c'est le verbe jouir qui les fait rire puisque pour eux il ne s'applique dans une seule situation.
Je les qualifie d'obsédés ou de pervers sexuels, ils se marrent, et ils se taisent.

et imaginez l'expression "gorge profonde" dans un texte traduit de Tolkien, dans une classe de 1e bac pro à 85 % masculine Rolling Eyes ils ont ricané au moins 10 minutes cafe

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Sohene le Sam 29 Nov 2014 - 16:29

@Stered a écrit:J'ai eu une classe de 3e comme ça, avec un bon groupe complètement obsédé. Du coup, je leur ai dit que si le sujet les intéressait autant, on allait en parler puisqu'après tout le sexe est un thème commun en littérature. Mais en parler comme il se doit, pas avec des mots niveau maternelle.
Nous avons donc fait une explication poussée de "Parfum exotique" de Baudelaire, et chaque glousseur a dû me mettre les mots précis sur ce dont il était question. Pas "zizi", ni ce type de termes puérils.
Ils faisaient moins les malins soudain et bizarrement le simple de fait de devoir prononcer "éjaculation" pendant que je restais de marbre les a tellement gênés que j'ai eu la paix par la suite. Smile

Parce que ricaner, ils adorent, mais aborder le sujet de façon clinique, beaucoup moins.

Hyper classe Smile
En général je les casse aussi avec une réflexion du genre "quand tu auras terminé ta crise d'ado et que tu n'auras plus de problèmes d'hormones, on pourra traiter ce sujet comme des adultes", en lycée où ils se rapprochent de la majorité, ils n'aiment pas être traités comme des ados, ça marche bien. Mais j'ajoue qu'en 4e, ça doit être plus galère. Je pense que la solution de Stered est la meilleure. (Et ça peut bien s' appliquer à l'HG aussi ^^)

Sohene
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par clems le Sam 29 Nov 2014 - 16:41

Cours de grammaire en 3e, je simplifie pas mal, et je dis donc " le "que" introduit la subordonnée"....... ça n'a pas loupé.... " madame, comment on peut introduire avec un "que"? On introduit avec une queue non? " ah, ah ah.....

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Mezzo voce le Sam 29 Nov 2014 - 16:43

@clems a écrit:Cours de grammaire en 3e, je simplifie pas mal, et je dis donc " le "que" introduit la subordonnée"....... ça n'a pas loupé.... " madame, comment on peut introduire avec un "que"? On introduit avec une queue non? " ah, ah ah.....

J'aurais révisé avec eux la notion d'homonymie.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Celeborn le Sam 29 Nov 2014 - 16:45

@Stered a écrit:J'ai eu une classe de 3e comme ça, avec un bon groupe complètement obsédé. Du coup, je leur ai dit que si le sujet les intéressait autant, on allait en parler puisqu'après tout le sexe est un thème commun en littérature. Mais en parler comme il se doit, pas avec des mots niveau maternelle.
Nous avons donc fait une explication poussée de "Parfum exotique" de Baudelaire, et chaque glousseur a dû me mettre les mots précis sur ce dont il était question. Pas "zizi", ni ce type de termes puérils.
Ils faisaient moins les malins soudain et bizarrement le simple de fait de devoir prononcer "éjaculation" pendant que je restais de marbre les a tellement gênés que j'ai eu la paix par la suite. Smile

Parce que ricaner, ils adorent, mais aborder le sujet de façon clinique, beaucoup moins.

Ça me semble une excellente stratégie. « Vous voulez en parler ? On va en parler ! »

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par caribouc le Sam 29 Nov 2014 - 17:19

Moi, je fais comme Stered... en général, ça les calme de voir que le prof en parle ouvertement, sans complexe alors qu'eux n'osent pas dire les mots Twisted Evil

Si vous punissez, grondez, ils pensent vous avoir mis mal à l'aise et donc avoir atteint leur but.

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Paratge le Sam 29 Nov 2014 - 17:24

@Celeborn a écrit:Ça me semble une excellente stratégie. « Vous voulez en parler ? On va en parler ! »
Ça les calme plutôt !Very Happy
C'est aussi une excellente occasion d'apprendre du vocabulaire : ils savent ensuite dire autre chose que "bite", chatte", etc.

Avec des collègues formés, nous faisions des heures sur la sexualité avec les 2des.
Les élèves pouvaient poser des questions par écrit et anonymement. Une fille (sans doute) avait demandé « si l'on devait faire les trois trous la première fois ».
Voir par exemple des affiches avec deux garçons se tenant la main, ça faisait « émerger des représentations » comme y disaient à l'IUFM.
Bref, ne pas éviter le sujet. Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Ergo le Sam 29 Nov 2014 - 17:25

Exactement !
Comme cet élève l'an dernier qui voulait voir comment j'allais réagir en accompagnement éducatif et qui me demande, avec un petit sourire: "madame, c'est quoi une porte branlante ?"
Et là, il pouffe de rire. Je lui ai répondu très sérieusement avec la définition du mot en le répétant le plus de fois possible avec des exemples, tout en ajoutant que s'il ne comprenait pas mon explication, il pourrait toujours demander des précisions à sa mère. Ca a coupé net son fou rire.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par clélia le Sam 29 Nov 2014 - 18:46

Saperlipopette, je viens de voir une faute dans vos citations : "qui un jour m'avait agacée"

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.

clélia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Malaga le Sam 29 Nov 2014 - 21:52

Tess. a écrit:
@clélia a écrit:A la première remarque de ce genre, je prends un air très désabusé et je casse ("Oui, kevinou, tes hormones te travaillent et tout ce qui te fait penser au sexe te met très mal à l'aise mais un jour, tu contrôleras tout ça. En attendant, tu es prié de garder tes remarques pour toi sous peine de punition immédiate") L'essentiel est le ton employé : n'être ni choqué, ni complice, ni odieux non plus mais très factuel.
(A un élève qui un jour m'avait agacé avec ses allusions, j'ai dit un jour : "Tu sais, le sexe, c'est comme les frites mc cain, ce sont ceux qui en parlent le plus qui en consomment le moins!" Les autres ont ri et je ne l'ai plus entendu.)

Je suis complètement d'accord. J'ai le même problème (mais moins grave que ta classe quand même, je pense, Mezzo Voce), généralement je ne cherche pas à éviter les mots "connotés": hier, je leur faisais étudier un extrait des Misérables, il y avait l'expression "elle lui baisa les mains" (ou les genoux, je ne sais plus), les élèves ont ri niaisement, j'ai tout de suite coupé court en leur disant de manière très neutre "Bravo, c'est intelligent de rire parce qu'il y a écrit "baiser" ", et ils se sont arrêtés. Mais ils ont tout de même l'air moins gratinés que les tiens.

Je fais la même chose. Quand des élèves (des garçons le plus souvent) commencent à ricaner car les mots "jouir", "baiser" etc. sont prononcés, je demande toujours à voix haute : "eh bien, Machin, c'est le mot "jouir" qui te fait rire ?" ou je leur fais remarquer que ces mots-là ne s'appliquent pas qu'au sexe. Bref, prendre le problème de front, calmement, arrange souvent les choses car ces élèves-là se sentent alors tout bêtes.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Serge le Sam 29 Nov 2014 - 22:02

@thrasybule a écrit:Je te dis pas quand on étudie le futur de amare, un grand classique. Ne parlons pas du pluriel neutre de kakos....

Moi, j'en joue. Très efficace pour qu'ils s'en rappellent d'ailleurs.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par ycombe le Sam 29 Nov 2014 - 22:42

@Serge a écrit:
@thrasybule a écrit:Je te dis pas quand on étudie le futur de amare, un grand classique. Ne parlons pas du pluriel neutre de kakos....

Moi, j'en joue. Très efficace pour qu'ils s'en rappellent d'ailleurs.
Tous les gens qui ont étudié un peu de grec savent où est Pauline, ce qu'elle fait, et quel est son métier, non? C'est un classique des classiques.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Herrelis le Sam 29 Nov 2014 - 22:57

Heu là je sèche pourtant j'ai fait du grec Sad. J'ai loupé un truc intéressant?

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Nita le Sam 29 Nov 2014 - 23:10

@ Herrelis : ουκ ελαβον πολιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Serge le Sam 29 Nov 2014 - 23:32

Laughing

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Mezzo voce le Mer 3 Déc 2014 - 18:27

Demain, avec mes quatrièmes pénibles, je poursuis l'étude d'une nouvelle fantastique. L'extrait qui sera abordé comporte la description d'un coup de foudre décrit en ces termes (vous reconnaîtrez certainement): " Jamais de la vie je n'avais éprouvé une pareille émotion; mes nerfs tressaillaient comme des ressorts d'acier, mon sang coulait dans mes artères en torrent de lave, et j'entendais battre mon coeur comme une montre accrochée à mes oreilles." Un peu avant, le narrateur décrit le bal extraordinaire qui se déroule sous ses yeux et souligne que le vent s'engouffre sous les robes des femmes "par-dessous" et "les gonflait prodigieusement, de sorte qu'elles avaient l'air de cloches en branle". Je vous passe les autres détails qui risquent de susciter un émoi que j'aimerais bien éviter. Je ne sais pas quoi faire.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Séréna le Mer 3 Déc 2014 - 19:22

Ha ma pauvre, je compatis!
En octobre je leur ai fait étudier un extrait de la Morte amoureuse de Gautier. J'ai encore des sueurs froides au souvenir de leur ravissement quand le narrateur mentionne que Clarimonde, malade, retrouve ses couleurs et son appétit en voyant le sang couler d'une blessure du narrateur " qu’elle se mit à sucer avec un air d’indicible volupté".

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Marie Laetitia le Mer 3 Déc 2014 - 19:41

Mezzo, je compatis, d'autant plus que je me trouvais cette semaine à expliquer que le manteau royal était recouvert d'hermine blanche et que les petites taches noires correspondaient... je n'en dis pas plus, vous aurez deviné ce qui a mis deux ou trois de mes 5e en joie... Rolling Eyes Ils m'éneeeervent à voir du sexe partout! Et je ne peux même pas faire comme en Français et leur infliger une séance de vocabulaire sur le corps pour leur passer l'envie de faire durer leurs rires gras...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Mezzo voce le Mer 3 Déc 2014 - 19:46

Hum, ML, la fatigue ou l'inculture m'empêchent de saisir ce qui a pu donner lieu à cette ébullition hormonale.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Marie Laetitia le Mer 3 Déc 2014 - 19:50

@Mezzo voce a écrit:Hum, ML, la fatigue ou l'inculture m'empêchent de saisir ce qui a pu donner lieu à cette ébullition hormonale.

Les taches noires du manteau d'hermine sont faites avec l'extrêmité de la queue de l'animal.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum