Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Marie Laetitia le Mer 3 Déc 2014 - 16:50

@Mezzo voce a écrit:Hum, ML, la fatigue ou l'inculture m'empêchent de saisir ce qui a pu donner lieu à cette ébullition hormonale.

Les taches noires du manteau d'hermine sont faites avec l'extrêmité de la queue de l'animal.

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Mezzo voce le Mer 3 Déc 2014 - 16:51

Rolling Eyes

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par retraitée le Mer 3 Déc 2014 - 16:58

Et Scapin disant à Géronte dans le sac : "Ne branlez pas " déclenchait régulièrement l'hystérie des mômes travaillés par la puberté.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par kero le Mer 3 Déc 2014 - 17:43

Des ados qui ne pensent qu'au cul.

Comme c'est étonnant. Razz

(Moi, à treize ans, je ne pensais qu'aux seins de ma voisine de table. Alors, je les comprends...).

Accessoirement, parler des saints du Moyen Âge en classe de 5e, est toujours un chemin de croix.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Neronismater le Mer 3 Déc 2014 - 17:49

Tess. a écrit:Ha ma pauvre, je compatis!
En octobre je leur ai fait étudier un extrait de la Morte amoureuse de Gautier. J'ai encore des sueurs froides au souvenir de leur ravissement quand le narrateur mentionne que Clarimonde, malade, retrouve ses couleurs et son appétit en voyant le sang couler d'une blessure du narrateur " qu’elle se mit à sucer avec un air d’indicible volupté".

Mais là Gautier l' a fait exprès non? Donc finalement leur réaction relève quasiment de la lecture analytique...

_________________
Oderint, dum metuant!

Neronismater
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Mezzo voce le Mer 3 Déc 2014 - 18:08

Neronismater, on peut en effet se poser la question (de même  pour ce qui est de "La Cafetière" dont je cite plus haut quelques passages). Je retourne le problème dans tous les sens depuis des heures et, même si je me vois bien, à partir du personnage d'Angéla - l'ange - expliquer l'opposition que travaille la littérature au XIXème siècle entre la femme angélique et la femme démoniaque, entre l'âme et la chair... avec ces quatrièmes... "Madame, Angéla, c'est une ***, non, parce qu'elle demande quand même à Théodor se s'asseoir sur lui, c'est pas un ange alors, c'est un démon, j'veux dire, c'est une tepu, quoi."

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Ryuzaki le Mer 3 Déc 2014 - 22:25

@Stered a écrit: Nous avons donc fait une explication poussée de "Parfum exotique" de Baudelaire, et chaque glousseur a dû me mettre les mots précis sur ce dont il était question. Pas "zizi", ni ce type de termes puérils.
Ils faisaient moins les malins soudain et bizarrement le simple de fait de devoir prononcer "éjaculation" pendant que je restais de marbre les a tellement gênés que j'ai eu la paix par la suite. Smile


Ca n'a rien à voir avec le sujet, mais il faut que je demande : je n'arrive pas à comprendre en quoi "Parfum exotique" parle d'éjaculation. Si quelqu'un veut bien éclairer ma lanterne (ici ou par MP)...

Ryuzaki
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par thierry75 le Mer 3 Déc 2014 - 22:36

Que ce soit de manière implicite ou suggérée, je vois mal comment Parfum exotique pourrait évoquer, en quoi que ce soit, l'éjaculation. Peut-être l'auteur de ce post absurde pensait-il à "A celle qui est trop gaie" où c'est très clair (pièce condamnée d'ailleurs).

thierry75
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Stered le Jeu 4 Déc 2014 - 7:15

"Absurde" ou peut-être elliptique ?
Peut-être, très éventuellement, ai-je raccourci comment je suis passée de la LA avec l'étude de la métaphore filée sur l'acte sexuel à l'éjaculation en suivant les réactions des élèves à la "houle marine", notamment, qui les faisait encore ricaner et donc avait donné lieu à des sous-entendus lourdingues que je leur avais demandé d'expliciter avec les termes précis ? Rolling Eyes Tss...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Hermione0908 le Ven 5 Déc 2014 - 14:15

@Nita a écrit:@ Herrelis : ουκ ελαβον πολιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Oh ! En lisant ça, j'ai une réminiscence ! bisous Où sont donc mes chères années de grec... Sad

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe pénible de 4ème qui voit des connotations sexuelles partout

Message par Thalia de G le Ven 5 Déc 2014 - 14:21

@Nita a écrit:@ Herrelis : ουκ ελαβον πολιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα
Celle-là, on ne me l'a pas apprise, trop polissonne.  Very Happy
Mais dès ma 1re année de grec (en 4e), j'ai su que les oies tricotent.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum