Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Croustibapt le Lun 15 Déc - 17:17

Désolé, mon ton n'était en effet pas adapté.

Spoiler:
J'ai posté à chaud après avoir lu tous ces messages qui rabaissent la non-pratique de la "sainte" ( Twisted Evil ) note, et je n'aurais pas du.


Dernière édition par Croustibapt le Lun 15 Déc - 17:48, édité 1 fois

Croustibapt
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Balthazaard le Lun 15 Déc - 17:33

On voit effectivement que ce repentir est sincère et que tu changes de ton sans railler ceux qui ne sont pas en accord avec toi et surtout sans aucune caricature..

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Igniatius le Lun 15 Déc - 19:40

@Croustibapt a écrit:J'ai dû vérifier que je ne m'étais pas trompé de site, après avoir lu pas mal de posts. J'ai cru que j'étais sur "vieuxcroutonsprofs.org".

Qui a essayé de modifier sa pratique pédagogique de l'évaluation avant de critiquer les recommandations ?
Est-ce que mettre des notes sur 20 est un idéal de notre métier ? Est-ce qu'on a choisi ce job pour écrire des chiffres sur des copies à l'encre rouge sang ?

Perso, tout ce qui peut permettre d'améliorer la compréhension et la bienveillance des élèves est bienvenu, et tout ce qui peut me permettre de réfléchir sur ma pratique pédagogique aussi.

Quant à l'allusion à H4 et LLG, est-ce vraiment l'idéal de la pédagogie et de l'enseignement, selon vous ? Pour être passé dans un des deux, à part un professeur d'Histoire exceptionnel, les autres font sûrement partie de mes pires souvenirs de professeurs ...

Bref, je trouve que le forum ressemble à une salle des profs de lycée un 15 décembre après-midi, avachis dans des fauteuils devant une machine à café qui ne fonctionne toujours pas (tout comme la photocopieuse d'ailleurs). C'est triste.

On s'en fout des notes, nan ? Ce n'est pas juste un outil pour savoir si notre cours est bien passé ?

Ouais, j'ai essayé, d'une manière très banale, mais très concrète : j'ai cessé de noter les devoirs maison, en faisant un gros travail explicatif auprès des élèves pour les informer que l'objectif était de les encourager à les travailler :
1. par eux-mêmes ;
2. sérieusement, en n'ayant pas peur d'écrire des bêtises.
Je les ai même rendus facultatifs afin de faire baisser la pression.

J'ai expérimenté cela en Terminale S, en maths : une matière assez importante à ce qu'on dit dans cette filière.
Résultat : moins du tiers de la classe m'a rendu ses devoirs après deux DM. Notamment, les meilleurs élèves, ceux pour lesquels je prévoyais des exos facultatifs difficiles et qui demandaient des prépas, ont cessé de me le rendre.
Et pourtant ils étaient bons et intéressés.

Je crois au pragmatisme de l'utilité de la note, et ceux qui prétendent que tous leurs élèves ont progressé à partir du moment où ils ont cessé de noter sont à mon avis des menteurs, des gens qui décrivent non pas la réalité, mais ce qu'ils voudraient qu'elle soit.

Tu sais, avant toi, et avant eux, il y avait déjà plein de gens qui avaient réfléchi et tenté des trucs.


Dernière édition par Igniatius le Lun 15 Déc - 19:56, édité 2 fois

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Luigi_B le Lun 15 Déc - 19:42

+1

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par KinetteKinette le Lun 15 Déc - 19:59

@Croustibapt a écrit:J'ai dû vérifier que je ne m'étais pas trompé de site, après avoir lu pas mal de posts. J'ai cru que j'étais sur "vieuxcroutonsprofs.org".
Bof...
Dans tes "vieux croûtons" il y a des gens qui se sont frottés à la "vraie vie" en dehors de l'EducNat, et qui sont effarés par le décalage entre ce qui attend les élèves et ce vers quoi dérive le système.
Il y a des "vieux croûtons" comme tu dis, qui ont vécu réformes après réformes, et observent le résultat de cette successions d'idées "innovantes" et ont du mal, malgré toute leur bonne volonté, à identifier un progrès dans ce dont sont capables les élèves... (mais ça doit être parce que leur ringardise les empêche de voir toutes les merveilleuses compétences qu'ont les nouveaux élèves, que n'avaient pas les précédents).
Dans tes "vieux croûtons" il y a aussi pourtant énormément de "jeunes recrues" qui après avoir subit la "parole sacrée de l'ESPE" ont beaucoup de mal en observant le décalage entre le discours et les pratiques prônées et l'efficacité sur le terrain...


Qui a essayé de modifier sa pratique pédagogique de l'évaluation avant de critiquer les recommandations ?
J'en fais partie... et je ne vois pas tellement de miracles.
Il y a même eu des tests sur notre collège. Les résultats: pas d'évolution du niveau entre avec et sans notes. Par contre, les dernières fournées de 6eme n'ont plus peur de rien, et pour certains, le niveau est tellement bas que l'on peut bien faire preuve de toute la bienveillance du monde, on se demande dans quel état ils arriveront en 3eme. J'en ai qui planent dans un monde parallèle... ça fait peur.

Est-ce que mettre des notes sur 20 est un idéal de notre métier ? Est-ce qu'on a choisi ce job pour écrire des chiffres sur des copies à l'encre rouge sang ?
I yesyes
Je vous adore...
Il est bien sûr évident que l'on exerce ce métier par plaisir sadique de traumatiser les enfants... et le rouge, c'est tellement joli...
Franchement, je me demande si ce n'est pas ce genre d'affirmation qui relèverait de la psychanalyse.
Personne ici n'a dit que la note sur 20 était la panacée... c'est juste une façon d'évaluer, qui n'a pas l'air d'avoir posé de problèmes majeurs jusqu'à maintenant. Peut-être y a-t-il une symbolique quelque part, un rapport avec un nombre maléfique... si ça vous dérange, je veux bien noter sur 19, sur 15, sur 10, etc... (en fait parmi mes dernières notes, il y a une note sur 8, une sur 19, pas mal de notes sur 10...).
Par contre, ça me chagrine que l'on vienne me casser les pieds parce que j'ai osé utiliser des demi-points par exemple: malgré mes tendances de sadique au stylo rouge, je me sens embêtée de coller la même note à bidule qui a vaguement exprimé la solution de l'exercice et à machine qui m'a exprimé ceci de façon précise et argumentée. Là, ça doit venir du côté capilloséqueur des scientifiques...
J'ai testé par exemple l'évaluation par curseur pour certains exercices. C'est rapide, mais après coup, en relisant des copies, on réalise que ça finit souvent par caser au même niveau des réponses dont la qualité n'est point comparable. Or, j'ai le souci débile de vouloir que mes élèves saisissent l'importance de la précision...
Mais, bon, j'ai compris, la précision, c'est le mal...

Perso, tout ce qui peut permettre d'améliorer la compréhension et la bienveillance des élèves est bienvenu, et tout ce qui peut me permettre de réfléchir sur ma pratique pédagogique aussi.
Parce que les vieux croûtons comme tu dis ne réfléchissent évidemment pas (mais toi, tu le fais).
OK, merci.
Et bien sûr, nous ne sommes pas bienveillants... ah... j'ai mal lu la phrase: on parle de la bienveillance des élèves... la non notation améliorerait leur bienveillance vis-à-vis des profs? On est sauvés  yesyes

Quant à l'allusion à H4 et LLG, est-ce vraiment l'idéal de la pédagogie et de l'enseignement, selon vous ? Pour être passé dans un des deux, à part un professeur d'Histoire exceptionnel, les autres font sûrement partie de mes pires souvenirs de professeurs ...
Tu peux parler français? Moi je connais H2G2...

Bref, je trouve que le forum ressemble à une salle des profs de lycée un 15 décembre après-midi, avachis dans des fauteuils devant une machine à café qui ne fonctionne toujours pas (tout comme la photocopieuse d'ailleurs). C'est triste.
Personnellement ce que je trouve triste, c'est de découvrir dans l'éducation nationale une sorte de grand machin où beaucoup se gargarisent de discours sur la pédagogie sans avoir vraiment idée de ce qui existe en dehors, sans non plus réelle idée de la réalité de l'éducation à l'étranger (malgré des discours qui y font souvent référence), sans grande idée de ce qu'est la science (malgré une profusion de pseudo-études à citer), souvent avec une vision amoindrie de ce qu'est le savoir, et avec une ambition pour les élèves qui ne va pas dans le sens de leur réussite dans la vie, mais plutôt dans celui d'une sorte de "réussite personnelle" où l'on pense plus à cocher des compétences ou faire joli devant la direction et les instances...
Si c'est ça la bienveillance, ça me fait froid dans le dos.

On s'en fout des notes, nan ? Ce n'est pas juste un outil pour savoir si notre cours est bien passé ?
C'est un outil aussi pour les élèves et les parents.
Aucun outil n'est parfait, mais si l'on souhaite changer d'outil, il faut être certain que l'outil de substitution ait des qualités supérieures...
On peut ne pas être convaincu du chemin que certains souhaitent nous forcer à prendre à grand renfort de démagogie et de doctrines pré-digérées...

K

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Balthamos le Lun 15 Déc - 20:03

KinetteKinette,
avec tout mon respect,
plus je vous lis, plus je vous aime.

Spoiler:
hearts

C'est votre deuxième post du jour que j'ai lu qui me fait penser ça.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par KinetteKinette le Lun 15 Déc - 20:06

@coindeparadis a écrit: De même on transformera le cours de SVT en enseignement du développement durable et de la gestion des ressources.
Le développement durable a été pas mal refourgué aux collègues d'histoire-géo (cadeau!).
Nous, on "sert à" faire de l'information sur "l'éducation sexuelle" (c'est comme ça que les élèves et les parents voient nos cours sur la reproduction Neutral  ), de l'éducation à l'alimentation (on s'est farci récemment la FCPE qui venait nous reprocher de ne pas en faire assez... en même temps qu'ils embêtaient le gestionnaire pour passer au bio et au local... ce qui est entre nous soit dit, tellement éloigné du parent "de base" de chez nous... qui demanderait surtout un prix de repas plus bas). Et on fait de l'information sur la santé en général (il ne faut pas fumer, etc...).

C'est encore un mystère que l'on fasse de la géologie... j'ai peur qu'à un moment où un autre, ça finisse par se restreindre à peau de chagrin.

K

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par KinetteKinette le Lun 15 Déc - 20:08

@balthamos a écrit:KinetteKinette,
avec tout mon respect,
plus je vous lis, plus je vous aime.

Spoiler:
hearts

C'est votre deuxième post du jour que j'ai lu qui me fait penser ça.
Embarassed
Merci... bah, méfiez-vous, je suis une grosse râleuse (surtout ces derniers temps). Mais, comme mes élèves le savent trop bien, je râle beaucoup mais je mords peu.

K

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par JPhMM le Lun 15 Déc - 20:09

Merci KinetteKinette  I love you

(j'ai été tenté d'utiliser un diminutif en quatre lettres, mais je me suis dit que ce serait négativement interprété.  Razz )

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Igniatius le Lun 15 Déc - 20:49

Essaie plutôt Nénette...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par User5899 le Lun 15 Déc - 20:55

@KinetteKinette a écrit:
@Croustibapt a écrit:J'ai dû vérifier que je ne m'étais pas trompé de site, après avoir lu pas mal de posts. J'ai cru que j'étais sur "vieuxcroutonsprofs.org".
Bof...
Dans tes "vieux croûtons" il y a des gens qui se sont frottés à la "vraie vie" en dehors de l'EducNat, et qui sont effarés par le décalage entre ce qui attend les élèves et ce vers quoi dérive le système.
Il y a des "vieux croûtons" comme tu dis, qui ont vécu réformes après réformes, et observent le résultat de cette successions d'idées "innovantes" et ont du mal, malgré toute leur bonne volonté, à identifier un progrès dans ce dont sont capables les élèves... (mais ça doit être parce que leur ringardise les empêche de voir toutes les merveilleuses compétences qu'ont les nouveaux élèves, que n'avaient pas les précédents).
Dans tes "vieux croûtons" il y a aussi pourtant énormément de "jeunes recrues" qui après avoir subit la "parole sacrée de l'ESPE" ont beaucoup de mal en observant le décalage entre le discours et les pratiques prônées et l'efficacité sur le terrain...


Qui a essayé de modifier sa pratique pédagogique de l'évaluation avant de critiquer les recommandations ?
J'en fais partie... et je ne vois pas tellement de miracles.
Il y a même eu des tests sur notre collège. Les résultats: pas d'évolution du niveau entre avec et sans notes. Par contre, les dernières fournées de 6eme n'ont plus peur de rien, et pour certains, le niveau est tellement bas que l'on peut bien faire preuve de toute la bienveillance du monde, on se demande dans quel état ils arriveront en 3eme. J'en ai qui planent dans un monde parallèle... ça fait peur.

Est-ce que mettre des notes sur 20 est un idéal de notre métier ? Est-ce qu'on a choisi ce job pour écrire des chiffres sur des copies à l'encre rouge sang ?
I yesyes
Je vous adore...
Il est bien sûr évident que l'on exerce ce métier par plaisir sadique de traumatiser les enfants... et le rouge, c'est tellement joli...
Franchement, je me demande si ce n'est pas ce genre d'affirmation qui relèverait de la psychanalyse.
Personne ici n'a dit que la note sur 20 était la panacée... c'est juste une façon d'évaluer, qui n'a pas l'air d'avoir posé de problèmes majeurs jusqu'à maintenant. Peut-être y a-t-il une symbolique quelque part, un rapport avec un nombre maléfique... si ça vous dérange, je veux bien noter sur 19, sur 15, sur 10, etc... (en fait parmi mes dernières notes, il y a une note sur 8, une sur 19, pas mal de notes sur 10...).
Par contre, ça me chagrine que l'on vienne me casser les pieds parce que j'ai osé utiliser des demi-points par exemple: malgré mes tendances de sadique au stylo rouge, je me sens embêtée de coller la même note à bidule qui a vaguement exprimé la solution de l'exercice et à machine qui m'a exprimé ceci de façon précise et argumentée. Là, ça doit venir du côté capilloséqueur des scientifiques...
J'ai testé par exemple l'évaluation par curseur pour certains exercices. C'est rapide, mais après coup, en relisant des copies, on réalise que ça finit souvent par caser au même niveau des réponses dont la qualité n'est point comparable. Or, j'ai le souci débile de vouloir que mes élèves saisissent l'importance de la précision...
Mais, bon, j'ai compris, la précision, c'est le mal...

Perso, tout ce qui peut permettre d'améliorer la compréhension et la bienveillance des élèves est bienvenu, et tout ce qui peut me permettre de réfléchir sur ma pratique pédagogique aussi.
Parce que les vieux croûtons comme tu dis ne réfléchissent évidemment pas (mais toi, tu le fais).
OK, merci.
Et bien sûr, nous ne sommes pas bienveillants... ah... j'ai mal lu la phrase: on parle de la bienveillance des élèves... la non notation améliorerait leur bienveillance vis-à-vis des profs? On est sauvés  yesyes

Quant à l'allusion à H4 et LLG, est-ce vraiment l'idéal de la pédagogie et de l'enseignement, selon vous ? Pour être passé dans un des deux, à part un professeur d'Histoire exceptionnel, les autres font sûrement partie de mes pires souvenirs de professeurs ...
Tu peux parler français? Moi je connais H2G2...

Bref, je trouve que le forum ressemble à une salle des profs de lycée un 15 décembre après-midi, avachis dans des fauteuils devant une machine à café qui ne fonctionne toujours pas (tout comme la photocopieuse d'ailleurs). C'est triste.
Personnellement ce que je trouve triste, c'est de découvrir dans l'éducation nationale une sorte de grand machin où beaucoup se gargarisent de discours sur la pédagogie sans avoir vraiment idée de ce qui existe en dehors, sans non plus réelle idée de la réalité de l'éducation à l'étranger (malgré des discours qui y font souvent référence), sans grande idée de ce qu'est la science (malgré une profusion de pseudo-études à citer), souvent avec une vision amoindrie de ce qu'est le savoir, et avec une ambition pour les élèves qui ne va pas dans le sens de leur réussite dans la vie, mais plutôt dans celui d'une sorte de "réussite personnelle" où l'on pense plus à cocher des compétences ou faire joli devant la direction et les instances...
Si c'est ça la bienveillance, ça me fait froid dans le dos.

On s'en fout des notes, nan ? Ce n'est pas juste un outil pour savoir si notre cours est bien passé ?
C'est un outil aussi pour les élèves et les parents.
Aucun outil n'est parfait, mais si l'on souhaite changer d'outil, il faut être certain que l'outil de substitution ait des qualités supérieures...
On peut ne pas être convaincu du chemin que certains souhaitent nous forcer à prendre à grand renfort de démagogie et de doctrines pré-digérées...

K
coeurs

Spoiler:
Mais ce n'est pas plutôt R2D2 ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Balthazaard le Lun 15 Déc - 20:55

@KinetteKinette a écrit:
@coindeparadis a écrit: De même on transformera le cours de SVT en enseignement du développement durable et de la gestion des ressources.
Le développement durable a été pas mal refourgué aux collègues d'histoire-géo (cadeau!).
Nous, on "sert à" faire de l'information sur "l'éducation sexuelle" (c'est comme ça que les élèves et les parents voient nos cours sur la reproduction Neutral  ), de l'éducation à l'alimentation (on s'est farci récemment la FCPE qui venait nous reprocher de ne pas en faire assez... en même temps qu'ils embêtaient le gestionnaire pour passer au bio et au local... ce qui est entre nous soit dit, tellement éloigné du parent "de base" de chez nous... qui demanderait surtout un prix de repas plus bas). Et on fait de l'information sur la santé en général (il ne faut pas fumer, etc...).

C'est encore un mystère que l'on fasse de la géologie... j'ai peur qu'à un moment où un autre, ça finisse par se restreindre à peau de chagrin.

K

Bavo, vous avez le courage d'écrire en gardant votre sérieux et en disant  avec talent, je n'y arrive plus, je ne peux plus que traiter ces choses par la raillerie...

"en même temps qu'ils embêtaient le gestionnaire pour passer au bio et au local..."  on a un peu la même chose chez nous avec un "comité des menus" où siègent  des représentants des profs qui, comme par hasard, sont parmi ceux qui sont à la pointe de la pédagogie (selon eux bien sur) avec pour conséquence que les élèves disent que "c'est dégueulasse" (de leur point de vue bien sur ) et vont s'acheter pour midi pizzas, pains au lard, et sandwichs au nutella (à croire que la boutique de fast food à côté les à payés pour faire ses affaires)
C'est symptomatique, l'idée est louable, (avoir de l'équilibré) mais tellement hors du monde, hors du réel, tellement imposée sans nuances par des gens surs d'eux mêmes qu'elle aboutit à son contraire.
Tout ressemblance avec d'autres sujets est bien sur fortuite

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Balthazaard le Lun 15 Déc - 20:58

En plus le rouge c'est la couleur des COMMUNISTES!!!!!! On va bientôt en venir au prof le couteau entre les dents!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par User5899 le Lun 15 Déc - 20:59

@Balthazaard a écrit:En plus le rouge c'est la couleur des COMMUNISTES!

Spoiler:

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Balthazaard le Lun 15 Déc - 21:01

Un élève m'a photographié en douce!!! j'aurais du confisquer les portables!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par JPhMM le Lun 15 Déc - 21:05

lol!

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par ysabel le Lun 15 Déc - 21:11

Une copine-collègue m'a raconté tout à l'heure qu'elle avait vu une connaissance dont le fille est dans un lycée de La Grande Ville d'à côté dans une classe expérimentale : seconde sans note.
Elle est désespérée car elle n'a aucune idée du niveau de sa progéniture avec cela...

Bon si on passe aux lettres, je me dis que cela donnera :
- A pour ***
- B pour Boulet
- C pour crétin
- D pour débile
etc.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par User5899 le Lun 15 Déc - 21:13

@ysabel a écrit:Une copine-collègue m'a raconté tout à l'heure qu'elle avait vu une connaissance dont le fille est dans un lycée de La Grande Ville d'à côté dans une classe expérimentale : seconde sans note.
Elle est désespérée car elle n'a aucune idée du niveau de sa progéniture avec cela...

Bon si on passe aux lettres, je me dis que cela donnera :
- A pour ***
- B pour Boulet
- C pour crétin
- D pour débile
etc.
A pour "Aaahhhhh !!!! veneration veneration "

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par ysabel le Lun 15 Déc - 21:16

j'avais mis A bruti ! Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par JPhMM le Lun 15 Déc - 21:22

Nul ne sera surpris de savoir que le système promu par les néopédagos a été inventé par les Jésuites.

Quatre niveaux d'évaluation : Bien, Assez bien, Médiocre, Mal.
Et classification des élèves en trois groupes pour l'orientation : Optimi, Dubii, Inepti.

Loyola est dans la place !

Passer à la note sur 20 en 1890 a eu pour ambition d'évaluer non plus un rang d'élève dans la classe, mais la qualité du travail en dehors de toute considération relative à la classe elle-même.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Marie Laetitia le Lun 15 Déc - 21:26

@Croustibapt a écrit:J'ai dû vérifier que je ne m'étais pas trompé de site, après avoir lu pas mal de posts. J'ai cru que j'étais sur "vieuxcroutonsprofs.org".

Qui a essayé de modifier sa pratique pédagogique de l'évaluation avant de critiquer les recommandations ?
Est-ce que mettre des notes sur 20 est un idéal de notre métier ? Est-ce qu'on a choisi ce job pour écrire des chiffres sur des copies à l'encre rouge sang ?

Perso, tout ce qui peut permettre d'améliorer la compréhension et la bienveillance des élèves est bienvenu, et tout ce qui peut me permettre de réfléchir sur ma pratique pédagogique aussi.

Quant à l'allusion à H4 et LLG, est-ce vraiment l'idéal de la pédagogie et de l'enseignement, selon vous ? Pour être passé dans un des deux, à part un professeur d'Histoire exceptionnel, les autres font sûrement partie de mes pires souvenirs de professeurs ...

Bref, je trouve que le forum ressemble à une salle des profs de lycée un 15 décembre après-midi, avachis dans des fauteuils devant une machine à café qui ne fonctionne toujours pas (tout comme la photocopieuse d'ailleurs). C'est triste.

On s'en fout des notes, nan ? Ce n'est pas juste un outil pour savoir si notre cours est bien passé ?


Suspect


*plonk*


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Marie Laetitia le Lun 15 Déc - 21:27

@JPhMM a écrit:Nul ne sera surpris de savoir que le système promu par les néopédagos a été inventé par les Jésuites.

Quatre niveaux d'évaluation : Bien, Assez bien, Médiocre, Mal.
Et classification des élèves en trois groupes pour l'orientation : Optimi, Dubii, Inepti.

Loyola est dans la place !

Passer à la note sur 20 en 1890 a eu pour ambition d'évaluer non plus un rang d'élève dans la classe, mais la qualité du travail en dehors de toute considération relative à la classe elle-même.

Qu'est-ce qu'il a fait, le pauvre Ignace? Shocked

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Docteur OX le Lun 15 Déc - 21:30

@Marie Laetitia a écrit:
@JPhMM a écrit:Nul ne sera surpris de savoir que le système promu par les néopédagos a été inventé par les Jésuites.

Quatre niveaux d'évaluation : Bien, Assez bien, Médiocre, Mal.
Et classification des élèves en trois groupes pour l'orientation : Optimi, Dubii, Inepti.

Loyola est dans la place !

Passer à la note sur 20 en 1890 a eu pour ambition d'évaluer non plus un rang d'élève dans la classe, mais la qualité du travail en dehors de toute considération relative à la classe elle-même.

Qu'est-ce qu'il a fait, le pauvre Ignace? Shocked

Des exercices.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Maria Téguy le Lun 15 Déc - 21:31

On lit des choses incroyables avec ce Croustibapt qui se présente comme prof. Encore un communicant du ministère ou d'un syndicat aux ordres du ministère, embusqué derrière un pc.

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.

Maria Téguy
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Marie Laetitia le Lun 15 Déc - 21:34

@Docteur OX a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@JPhMM a écrit:Nul ne sera surpris de savoir que le système promu par les néopédagos a été inventé par les Jésuites.

Quatre niveaux d'évaluation : Bien, Assez bien, Médiocre, Mal.
Et classification des élèves en trois groupes pour l'orientation : Optimi, Dubii, Inepti.

Loyola est dans la place !

Passer à la note sur 20 en 1890 a eu pour ambition d'évaluer non plus un rang d'élève dans la classe, mais la qualité du travail en dehors de toute considération relative à la classe elle-même.

Qu'est-ce qu'il a fait, le pauvre Ignace? Shocked

Des exercices.

Moui. Mais euh... (on va dire qu'il est tard, que je suis fatiguée) je ne vois pas le lien entre les exercices d'Ignace et... idee je viens de saisir.

Dommage de réduire Ignace à cela... Sad

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation : les recommandations explosives du Conseil Sup. des Programmes !

Message par Marie Laetitia le Lun 15 Déc - 21:35

@Maria Téguy a écrit:On lit des choses incroyables avec ce Croustibapt qui se présente comme prof. Encore un communicant du ministère ou d'un syndicat aux ordres du ministère, embusqué derrière un pc.

Avec un peu de chance, c'est un converti. En religion, ce sont souvent les pires.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum